Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Café repaire de Saintes, le 27 aout 2015, témoignage de Saillans

Café repaire de Saintes, le 27 aout 2015, témoignage de Saillans

Saillans, une révolution participative en marche : ils en avaient assez que le maire décide seul, les habitants de ce village ont travaillé pendant des mois à une liste collégiale, et vécu une belle expérience de démocratie participative.

 

Que ceux qui ne croient plus à la politique aillent donc passer quelques jours dans ce petit coin au sud du Vercors. Joachim Hirschler, l’un des nouveaux élus de Saillans, rapporte avec délice la remarque d’une habitante : « C’est magnifique : c’est la première fois que je vote avec le sourire. »

 

Dans ce village de la Drôme, les municipales ont brassé une énergie formidable. Face au maire sortant, quelques habitants ont lancé l’idée d’une « liste collégiale ». Avec l’envie de changer les choses, de ne pas voter « par dépit », ils se sont lancés dans une nouvelle manière de gérer leur commune, en sollicitant tous leurs voisins.

 

Une « démocratie participative » pour laquelle ils ont renversé l’organisation pyramidale de la mairie.

 

Cris de joie à l’annonce des résultats dans une salle bondée : la liste collégiale remporte les élections au premier tour avec 56,8% des voix (pour 1 070 inscrits) et 110 bulletins d’écart avec la liste du maire sortant, qui conserve trois sièges.

 

 

« Va falloir travailler ensemble, maintenant, pour l’intérêt commun ! », fait remarquer une vieille dame qui promène son caniche près du cimetière. « Les gens attendaient quelque chose de ces élections », sourit Sabine Girard, l’une des élues. Isabelle Raffner, sur la même liste, acquiesce :« Qu’on gagne ou qu’on perde, il s’est passé un truc. Un réveil des consciences. Des rencontres, du partage. Quoi qu’il arrive, ça allait changer. »

 

Hop, voilà les 1 199 habitants au sommet. Par petits groupes, ils ont imaginé ensemble des dizaines de projets et jusqu’à 250 personnes se sont réunies lors des réunions publiques, soit presque le quart de la population !

 

« Quand je suis sortie de la première réunion, je me suis dit que c’était complètement utopiste, qu’on y arriverait jamais », se souvient Sabine Girard, une géographe de 36 ans, attablée à la terrasse du Café des sports. L’élue continue : « Je suis quand même revenue et je me suis laissée embarquer par l’énergie du groupe. »

 

Les plus vieux ont joué un rôle important, juge-t-elle, alors que sa propre génération y croyait mollement. Toutes ces réunions, ces centaines d’e-mails, cette campagne... Ça n’a pas été « un long fleuve tranquille », raconte Annie. « Il y avait beaucoup d’interrogations. Parfois, je rentrais et j’avais l’impression de ne pas avancer. Il y avait des frictions, du débat, on savait que ça allait être épuisant mais on est restés. »

 

Les participants parlent tous d’un mélange d’utopie et de rigueur, de rêve et de travail.

 

 

Voici l’histoire raconté par un acteur qui l’a vécue de l’intérieur :

 

 

Sources :

 Guillaume Bouffé

Alain Lescroart

http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/29/a-saillans-les-1-199-habitants-ont-tous-ete-elus-premier-tour-251062

 

Tags : Démocratie Citoyenneté Elections Témoignage



Réagissez à l'article

11 réactions à cet article


  • 1 vote
    michel-charles michel-charles 16 octobre 2015 09:42

    56,8% des voix (pour 1 070 inscrits)...donc en gros 43% qui sont contre... ?


    • vote
      simplesanstete 16 octobre 2015 23:51

      @michel-charles

      Ils ne sont pas contre, ils sont absents d’un projet d’implication. Le pouvoir de pouvoir.


    • vote
      simplesanstete 17 octobre 2015 00:26

      mQ, j’ai tout regardé, c’est symptomatique, ce sont des gentils impuissants !

      Ces gens constatent qu’ils n’ont rien à dire et qu’ils se sentent moites pour le dire et pour cause.
      Peut on s’occuper de la maison France sans experts, that is the question, il n’a jamais été question de cela, cad du rapport en amont des communes avec le pouvoir central qui n’est même plus en France ! Enfin çà ce droitise, çà ce cabre... plus on descend vers le sud

      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 17 octobre 2015 18:54

        Bonjour simplesanstete

        -ce sont des gentils impuissants !Ces gens constatent qu’ils n’ont rien à dire et qu’ils se sentent moites pour le dire et pour cause.

         ------> Que veux tu dire ? Pourrais tu expliciter ton propos ?

        -Peut on s’occuper de la maison France sans experts, that is the question

         ------> Pour moi , la réponse est non , il faut évidemment des experts dans nos sociétés modernes et techniciennes , c’ est un fait.

        La question est de savoir quelle place leur donner dans le processus de décision politique.



      • vote
        simplesanstete 17 octobre 2015 22:28

        @maQiavel

        Merci de répondre

        Sociétés modernes et techniciennes , tu peux l’appeler comme tu veux mais ce n’est pas une société, c’est justement du machinal et surtout de l’image. Une absence de rapport médiatisée et médusée par des images, le spectacle de la société. Le seule cadre c’est l’état et quelqu’un , un président qui inspire le peuple et l’encourage à parler et agir,car tout le monde n’est pas Soral pour répliquer aux tonnes de rhétoriques de nos élues sans l’être et qui fascine popu et le paralyse, cinéma, cinéma.

        Je viens d’écouter çà c’est à chier et de la même veine..

         Ché pas quoi dire mais je vais le dire en direct.......

        https://www.youtube.com/watch?v=-Kz8D0h0AtU&feature=em-subs_digest

        Certes à Sollens ils ont bien créer une dynamique de paroles, pb, de quoi va t on parler à part parler de pb locaux qui sont largement miner par le reste, oui nous sommes tous experts de quelque chose mais sans une Kulture historique, zéro, nada c’est la tour de babybel bisounours. L’UPR fait de l’éducation populaire, pour l’exemple et qui peut largement remplacer l’Education Nationale, connaissances motivantes et soulevantes d’une histoire qui est enseigné pour mieux atterrer, il faut voir dans quelle état est le prof moyen, électeur PS par excellence et cocu toute sa vie. Si il n’arrive pas à considérer cela à Sollens où ailleurs ils resteront des idiots bénévoles et s’écrouleront d’eux mêmes comme le conçoit assez bien l’ animateur social.



      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 octobre 2015 00:51

        @simplesanstete

         
        1. Les inconvénients que vous décrivez sont bien réels dans ce type d’action. 

        2. Mais laisser fonctionner le système pourri actuel sans rien tenter d’autre serait à mon avis encore plus dangereux. 

        3. Je pense donc qu’il faut mener ce type d’action. 


      • vote
        simplesanstete 18 octobre 2015 12:28

        @Qaspard Delanuit

        Ma chère Qaspard c’est un système de COMMUNICATION, avant tout, qui est très "avancé" chez nous , incarné dans la marchandisation générale et en particulier des besoins qui sous traitent tout le dit "social", le plus beau fleuron étant le fumeux portable. Jeu n’a attendu personne pour créer des situations dans ma ville en affichant sur MON mur et mes fenêtres, en janvier 2014, quelques flèches de Parthes du style MAIS SI DIEUDO NÉ 2014, SORAL A RAISON et diverses affiches et chansons dans ma superbe décapotable. Résultat , 2 procès, 4 fenêtres explosés , des menaces etc.... jeu n’a pas encore entendu d’autres débordements de ce genre à part en manifs.....la question reste donc, pourquoi ce silence des fans où des individus résistants , la peur n’a effectivement d’égale que l’ignorance pour franchir la barre du quand dit raton. Mes plaques de voitures sont également recouvertes de drapeaux français......d’où me viennent toutes ces initiatives ?

        GPS : il est vrai que j’ai des moyens que je me suis donné toute ma vie et que j’ai mes murs et un boxe pour protéger ma voiture. Aux chiottes les pôvres désarmés, j’apprends même à tirer dans un stand de tir, en ce moment, on y rencontrer des gens intéressants et rigoureux.

        Bien à vous


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 octobre 2015 17:20

        @simplesanstete
        Les actes de résistance doivent se compléter et à chacun son style. Cependant aucune force politiquement transformatrice ne se dégage des actions isolées, si braves soient-elles. Vous le constatez dans votre cas, non ?


      • vote
        simplesanstete 18 octobre 2015 23:15

        @Qaspard Delanuit

        ben en fait çà arrive à créer des connaissances et des réseaux, c’est le but.


      • vote
        lemi lemi 19 octobre 2015 10:43

        C’est bien, mais il est persuadé qu’aux prochaines élections ils perdront
        et il explique bien (rapidement) pourquoi :
        les discussions entraînent quelques animosités,
        et les gens n’arrivent pas à comprendre que ces animosités sont gérables et toujours préférables à l’abandon pur et simple et à la délégation aveugle vers un autocrate professionnel.
        Là est le seul problème : ce dégoût rédhibitoire pour les délibérations, qui fait préférer se soumettre à un arbitrage arbitraire ... (d’une figure de figue paternelle)
        Un dégoût que AgoravoxTV reflète très bien.
        Donc : parlons vite d’autre chose...


        • 1 vote
          zygzornifle zygzornifle 19 octobre 2015 17:15

          Hollande va dire tiens voila des sans dents et son pote Macron rajoutera des illettrés je suppose et Rafarin s’écriera c’est la France du bas que voila ........

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON







Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa
recharge cigarette électronique