Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Hackons l’Assemblée Nationale ! #MaVoix

Hackons l’Assemblée Nationale ! #MaVoix

Nous sommes de ceux qui n’arrivent plus à aller voter la tête haute.
Certains d’entre nous ne votent plus du tout, d’autres votent blanc, ceux qui votent encore le font par défaut, avec tristesse ou colère.
Nous nous sentons piégés par un système politique qui ne nous respecte pas, ne nous entend pas, et depuis quelques temps, nous dégoûte même par ses frasques, ses renoncements, ses promesses jamais tenues, ses mensonges, ses trahisons, son inhumanité.

Nous sommes multiples.
Nous sommes tous différents.
Nous ne sommes pas d’accord sur tout. Et c’est ça notre richesse. Nos expériences de vie montrent qu’il y a tant de chemins pour atteindre des résultats concrets.

Nous voulons expérimenter. Pas à pas.
Nous sommes en mouvement.

Nous avons arrêté de regarder vers le haut avec espoir. Il n’y a plus rien à attendre de ceux qui nous gouvernent. Nous en constatons l'échec, nous le disons sans haine, ni colère.
Et finalement, ils échouent les uns après les autres, car les règles datent des siècles passés, elles ne sont plus adaptées.

Nous ne voulons plus signer de chèque en blanc à des partis politiques.

Nous allons construire une offre politique qui ressemble au monde que nous dessinons jour après jour : libre, connecté, coopératif, interdépendant, concret.

Nous voulons que chacun de nos actes soit émancipateur pour nous tous.

Nous voulons prendre notre place à la table des décisions.
Nous voulons co-construire le monde tel que nous, les gens, l'aurons décidé.
Nous nous mettons en marche de manière collective, horizontale, débarrassée des quêtes de pouvoirs personnelles et des postures partisanes stériles.

Nous allons entrer à l’Assemblée Nationale.
En juin 2017.
Pas dans le poulailler, là où nous sommes parqués aujourd’hui, ou devant notre télé.
Non, nous allons entrer pour de vrai. Gagner des sièges, des circonscriptions.

> Nous voulons faire entrer la Démocratie dans l’ère de la multitude, de l’interdépendance, du partage et de la coopération.

> Nous développons des méthodes et des outils d’intelligence collective pour donner à tous les citoyens les capacités de s’approprier les enjeux, de se porter candidat, de proposer et de voter les lois.

> Nous expérimenterons ces nouvelles pratiques en faisant élire lors de l’élection législative de 2017 des volontaires formés et tirés au sort qui relaieront les décisions de leurs électeurs pendant 5 ans.

A plein de femmes et d’hommes, nous serons plus intelligents qu’un seul être humain. Surtout qu’il est prisonnier aujourd’hui à l’Assemblée des logiques de partis

Nos députés ne seront pas seuls face aux lobbies ou aux experts. La force du nombre leur permettra d'affronter la puissance de l'institution.
Emanation de leurs électeurs, députés aux milles visages, les nôtres ; ils seront le prolongement de notre volonté individuelle.
Nous déciderons collectivement ce que le député votera.
Pas sur une loi.
Non, sur toutes les lois.
Pendant 5 ans. A chaque fois qu’un sujet nous passionnera.
A chaque fois qu’une loi heurtera nos libertés, nos valeurs, nos principes.
Plus jamais sans nous.
Cette idée, c’est essayer la « démocratie » au sens propre.

En 2017 nous entrons à l'Assemblée avec suffisamment de sièges pour pouvoir démarrer une expérience inédite.

Le monde se construit déjà avec nous. Où que nous soyons, nous avons déjà pris nos responsabilités. Dans nos vies professionnelles, associatives, dans nos familles, dans nos quartiers, nos immeubles, les conseils d’école, nous sommes déjà debout à donner le meilleur de nous-mêmes pour le bien commun.
Comme énormément de Français nous aimons la politique, nous aimons débattre, nous aimons participer, nous voulons faire quelque chose qui nous dépasse.

Dans le monde entier des mouvements naissent, répondant tous à la même soif de démocratie. Allemagne, Mexique, Argentine, Italie, Espagne, Islande, Grèce, Irlande, Canada, Tunisie et dans des villes et villages français.
Partout dans le monde des initiatives portent la volonté des Peuples à prendre leur place à la table des décisions.

Et nous, ici sommes-nous prêts ?

#MaVoix

 

Tags : Démocratie Citoyenneté



Réagissez à l'article

17 réactions à cet article


  • vote
    NicolasA (---.---.219.36) 2 septembre 15:02

    putain de bonne initiative


    j’suis p’tre optimiste mais je me dis que quand les électeurs d’aujourd’hui entre 30-fin de vie seront morts, les politiciens "d’aujourd’hui" n’auront aucunes chances d’être élu (faire attention qd même aux malins ^^) et là ça changera enfin

    • 1 vote
      NicolasA (---.---.219.36) 2 septembre 15:08

      un autre truc, ce serait bien que les gens élu par cette "organisation" ne conservent qu’une partie du salaire qu’ils toucheront et reverseront le reste à des assoc ou à cette "organisation" pour qu’elle grossisse plus vite. plus d’une plaque par mois c’est juste pas normal et c’est le genre de salaire qui ramène les intéressés.... politicien profession de fois, pas profession de profiteurs


      • vote
        Zatara Zatara 2 septembre 15:13

        @NicolasA
        A ce niveau là, on ne peut pas dire qu’il s’agit de profiteurs ou de carriéristes, il doit certainement y avoir quelque chose qui se rapproche de ta remarque concernant leur collectif...


      • 1 vote
        lupus lupus 3 septembre 14:08

        @NicolasA
        "plus d’une plaque par mois c’est juste pas normal et c’est le genre de salaire qui ramène les intéressés." tu tentes d’éclairer l’apprenti jedi sur l’indéfectible vérité que : la position fait l’opinion. 

        il n’y a qu’a voir comme ces deux glands sont heureux de se goinfrer du bretzel "gratos", imagine le chaos cérébrale quand les totors toucherons une partie du grizbi .


      • 3 votes
        Qiroreur Qiroreur 2 septembre 17:42

        Ahhh les youtubeurs et leur obsession de l’image qui n’est pas loin de celle des politicards quand on y regarde de plus près ... Tout un autre monde que le leur.

        Le résultat est quand même pas mal du tout (plus de 4%) 

        "Nous allons construire une offre politique qui ressemble au monde que nous dessinons jour après jour : libre, connecté, coopératif, interdépendant, concret."

        Connecté ... smiley, oui un autre monde ...

        • 1 vote
          lupus lupus 3 septembre 08:50

          Une putain de farce ! ça vaut pas un clou. D’où y sorte le blé ces jobards pour ce payer l’appareil électoral .


          • 1 vote
            Zatara Zatara 3 septembre 13:13

            @lupus
            cher lupus, on peut dire sans le moindre doute que tu comprendras jamais rien


          • vote
            lupus lupus 3 septembre 13:43

            @Zatara
            bleu bite


          • vote
            Zatara Zatara 3 septembre 14:10

            @lupus
            seulement quand l’eau est froide smiley


          • 1 vote
            lupus lupus 3 septembre 14:15

            Pour le jedi du dimanche
            Le capital cumulé des 500 Français les plus riches s’élève en 2015 à 460 milliards d’euros, cinq fois plus qu’en 1996. Si cet amas de richesses a tant augmenté, c’est notamment au cours des cinq dernières années : ce même montant n’était «  que  » de 200 milliards d’euros en 2009 – il a donc fait plus que doubler en cinq ans. « Pour accéder à ce club très fermé des 500, s’enthousiasme Challenges, la barre est élevée : il faut désormais peser plus de 80 millions d’euros, alors qu’il y a vingt ans il suffisait de l’équivalent de 16 millions d’euros.  »
            va faire mumuse avec ta voix à l’assemblée, les saigneurs eux engrangent du blé


            • 1 vote
              Zatara Zatara 3 septembre 14:29

              @lupus
              on parle de hacker l’assemblée ici, pas de la situation des saigneurs. Tu as parfaitement raisons mais il s’agit juste de présenter une initiative, aussi simple soit elle, et c’est tout.


            • 2 votes
              Carmela (---.---.178.138) 3 septembre 14:57

              Bonjour,
              Ce genre d’initiative est très bonne. Tout comme les cafés citoyens, c’est en premier lieu du lien social qui permet des mises en lumière communes afin de s’impliquer autrement dans la vie de la cité. Ceci ne dispense pas d’autres attributs artistiques et esthétiques tels que la musique, la philo, l’histoire, sciences, l’agri, maillots sportifs...et gens passent smiley en bref, ceci fait partie de la valeur ajoutée du réel collectif et individuel qui se transforme en continu. Tendre vers des réponses qui peuvent offrir du mieux vivre en solo et/ou de manières collectives, pourquoi laisser passer l’occasion ? Au même titre que lézarder des chapes de plombs, c’est plutôt sain de s’ouvrir à ce partage. Par exemple l’écrivain qui s’offre aux autres lors de la rédaction d’un roman ou travail journalistique découle de la même pulsion de vie mise à part qu’il préfère sa solitude et qu’il en a les moyens... smiley

              Merci pour "cette voix" Zatara !


              • 1 vote
                lupus lupus 3 septembre 15:27

                prenez conscience au moins de la réalité . La structure hiérarchique politique et économique crée et entretien les dominants en place :"Ce quasi-triplement de leur capital témoigne d’une opulence aux accents injurieux quand, dans la même période, l’économie française se trouve en berne et connaît même des années de récession. Tous les plus riches ont vu leur fortune s’envoler entre 2009 et 2015 : Gérard Mulliez et sa famille sont passé de quinze milliards à vingt-trois ; Liliane Bettencourt, de dix milliards à plus de trente ; Bernard Arnault, qui affichait déjà en 2009 un capital de 14 milliards 583 millions, culmine désormais à 34 milliards 660 millions d’euros. La fortune du vendeur d’armes Serge Dassault est passée de 4,7 milliards à 17,5 milliards d’euros sur la même période, et celle de François Pinault de 4,96 milliards à 12,7 milliards d’euros. Déjà milliardaires en 2009, Martin Bouygues a vu son capital doubler en quatre ans – malgré des pertes réalisées par son groupe en 2013 – tandis que le capital de Bruno Bich, propriétaire de la marque Bic, a gonflé de 40% en un an."


                • vote
                  Carmela (---.---.178.138) 3 septembre 15:52

                  @lupus
                  Bonjour,

                  Ben oui, vous relayez après d’autres (politiques ou pas) l’affreux décalage des niveaux d’existence des personnes vivant en France. (et pour ne citer que notre pays)

                  Alors, on en fait quoi de ce constat ? On se repli sur nous même et comme usant d’une expression enfantine, on fée NA ! smiley Qu’on ne participera plus en rien au combat politique sous quelques formes qu’il peut prendre et s’étendre ? Si vous demeurez dans le seuil d’opulence du bien pensant et bien continuez à vous fiches de telles initiatives....

                  Après tout, chacun est libre à la mesure de ses choix.... et de quelques contraintes aussi.... smiley


                • 1 vote
                  lupus lupus 3 septembre 20:28

                  @Carmela
                  tout à fait, c’est pour ça que je m’en bat les mandarines de ce mouvement de slips.


                • 2 votes
                  Zatara Zatara 3 septembre 23:16

                  @lupus
                  parfait ! dans ce cas montre l’exemple et fermes là. Je ne vois pas en quoi quelques choses de complètement futile à tes yeux mériterait un commentaire de plus de ta part.


                • 1 vote
                  christophe nicolas christophe nicolas 4 septembre 02:01

                  @lupus
                  Lupus, en 2008-2009, le capital était au plus bas à cause de la crise des subprimes donc ton raisonnement est juste partial, il faut lisser les courbes indépendamment des variations du CAC40 parce qu’ils n’ont pas leur capital en billet, c’est évident. Si tu avais pris 2006, la hausse serait tout de même moins spectaculaire sur 10 ans sauf sans doute pour Serge Dassault qui bénéficie du climat des guerres. Corrige le tir ou tu ne seras pas trop crédible.

                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zatara

Zatara
Voir ses articles







Palmarès