Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Marie-Monique Robin présente son dernier film « Qu’est-ce qu’on attend ? (...)

Marie-Monique Robin présente son dernier film « Qu’est-ce qu’on attend ? »

 

En avant-première au cinéma La Clef, nous sommes allés voir hier le dernier documentaire de Marie-Monique Robin, Qu’est-ce qu’on attend ?, dont nous vous avions parlé en avril dernier. Après Les Moissons du Futur et Sacrée Croissance, Marie-Monique Robin s’intéresse cette fois à la commune d’Ungersheim, un village d’Alsace qui commence à faire parler de lui. Pourquoi ? Tout simplement parce que le maire a décidé d’engager sa commune dans une transition, à la fois énergétique, alimentaire et solidaire… Et beaucoup d’habitants ont suivi son engagement !

 

De fil en aiguille, le village est en train de devenir (et sans bien sûr que cela ne fût une volonté au départ), une vitrine de (presque) tout ce qu’un village peut faire autrement, pour ne plus alimenter un système que nous savons tous malade et en fin de vie. Ce documentaire est une véritable bouffée d’oxygène, dans un monde décidément de plus en plus anxiogène. Oui, il est possible de faire différemment. Et vous savez quoi ? Même que ça rend heureux !

 

Le film sort aujourd’hui au cinéma, mais n’est pas reçu comme il se devrait par les programmateurs de cinéma. Donc n’hésitez surtout pas à aller le voir, et/ou à demander à vos cinémas alternatifs de le programmer.

 

Raphaël Berland

 

Page officielle du film // Page FaceBook

 

 

Tags : Solidarité Alimentation Energies renouvelables



Réagissez à l'article

5 réactions à cet article


  • 1 vote
    yoananda yoananda 24 novembre 10:00

    Ca c’est le gauche que j’aime bien qui agis, qui expérimente au lieu de faire des leçons de morale.
    https://reporterre.net/Ungersheim-un-village-ou-la-transition-ecologique-ne-convainc-pas-tous-les
     
    A voir ce que ça donne dans le temps parce que souvent ce genre de tentative n’y résiste pas, mais peut⁻être que cette fois ils ont atteint une masse critique.


    • vote
      zzz999 24 novembre 13:40

      Ces petites expériences microscopiques sont bien sympathiques mais dès que ça prendre un peu trop d’importance, les banksters tueront ça dans l’oeuf illico !


      • 1 vote
        sls0 sls0 24 novembre 18:58

        @zzz999
        Pour que les banksters en profitent il faut que le système soit centralisé, l’autarcie c’est leur mort, il faut la mainmise du nombre pour parasiter.

        Avec la réduction de l’énergie disponible et surtout le pétrole, ce sera le passage obligé pour ceux qui ne voudront pas vivre dans des villes sous tutelle des banksters.

        L’argent ce n’est que de l’énergie disponible, comme il en aura moins, ce sera moins de pauvres à exploiter. Que des gens fassent des expériences ça ne dérangera pas à condition que ça ne donne pas des idées aux exploités des villes.


      • vote
        yoananda yoananda 25 novembre 21:50

        @sls0
        il y a aussi la décentralisation par la blockchain.

        Mais le problème reste qui fabrique et dirige les canons ... les drones de nos jours.


      • 2 votes
        Fan de François Hollande 24 novembre 18:12

        Elle s’appelle Robin, la dame ?
        Par hasard, elle aurait pas un frère moustachu, installé en Polynésie, qui nous délivre des JT époustouflants ?

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès