Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Economie > Capitalisme à l’agonie : interdisons la Spéculation !

Capitalisme à l’agonie : interdisons la Spéculation !

La crise et la spéculation concentrent les richesses dans les mains de quelques-uns, au détriment du plus grand nombre. La machine est devenue folle !

 

Première mesure à prendre : « Il faut interdire la spéculation ! » (Paul Jorion)

 

Paul Jorion, anthropologue, sociologue, chroniqueur au Monde-Economie, professeur dans diverses universités, à l’université d’été Trans-mutation 2012 "Valeurs et volatilités"
Entretien réalisé par Dominique Huret

 

Myret Zaki (rédactrice en chef adjointe de Bilan) dénonce aussi ces spéculateurs sans vergogne, qui s’enrichissent quand la crise frappe des populations entières...

 

Austérité : les populations paient à la place des spéculateurs

 

Zone euro : le vrai problème, ce n’est pas l’austérité. Mais qui paie la facture de cette austérité. Les sacrifiés, ce sont la masse des petits et moyens salariés de la zone euro, ceux qui forment le tissu de l’économie réelle. Or il y a tragique méprise : ceux qui passent à la caisse ne sont pas les principaux responsables de la crise.

 

 

La spéculation est responsable de la crise. 
D’immenses fortunes se sont créées sur le saccagement, par les fonds spéculatifs, des dettes européennes. Ces gains proviennent de la chute de valeur des obligations grecques et des pays voisins, causée par des ventes à découvert (short selling) massives. 

Ce détournement de richesses est directement prélevé sur les salariés de la zone euro, qui défilent aujourd’hui dans les rues. En 2011, les fonds spéculatifs ont généré leurs meilleurs profits sur la chute - provoquée - des obligations de la zone euro. 
Selon CNBC, les fonds britanniques Brevan Howard, Caxton Associates et GLG Partners en ont tiré, sur les seuls mois d’août et septembre 2011, 3 milliards de dollars, soit la moitié de l’austérité que devra consentir le Portugal en 2013. Et là, on parle de 3 fonds et de quelques semaines. Il faudrait encore ajouter tout ce qu’ont gagné, en pariant contre l’Europe, les fonds de Paul Tudor Jones, Soros Fund Management, Brigade Capital, Greenlight Capital, et SAC Capital Management., mais aussi John Paulson, ainsi que les principales banques intermédiaires sur ces stratégies que sont Goldman Sachs, Bank of America et Barclays.

 

Tags : Europe Economie Politique Société Scandale Citoyenneté International Précarité Banques Dette Crise financière Oligarchie


Sur le même thème

Les actifs se croient aux 30 glorieuses
Alex Jones sur l’Ukraine et George Soros
Paul Jorion, la claque !
"Le nouveau capitalisme criminel" par Jean-Francois Gayraud - Version avec son rehaussé - 6 Février 2014
Myret Zaki répond à nos questions en vue d'une potentielle nouvelle conférence avec Étienne Chouard


Réactions à cet article

  • 20 votes
    Par zeitgest (---.---.---.126) 6 octobre 2012 12:01
    zeitgest

    Capitalisme à l’agonie : qu’il crève !

    • 15 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 14:48
      maQiavel

      C’ est ça le problème , ces deux intervenants veulent le sauver . Il veulent moraliser ce qui n’ a pas de morale , ils sont très bon mais ça ils ne le comprennent pas.

      1. Le capitalisme est un système d’ accumulation de la valeur d’ échange , on accumule la valeur d’ échange parce qu’ elle est valeur d’ échange et qu’ elle a la propriété d’ enfanter encore plus de valeur d’ échange ! C’ est ça la logique tautologique du capitalisme : enfanter la valeur d’ échange de façon frénétique et infinie  !
      Vous pourrez interdire la spéculation, moraliser ce que vous voulez , ça n’ a aucun intérêt , à un moment donné , pour créer plus de valeur d’ échange votre morale se dissipera et la spéculation reprendra ses droits . La logique capitaliste amène tôt ou tard au  pantalon à une jambe d’ Attali ou la valeur d’ usage des marchandises ( leur utilisation ) s’ éteint ...alors vous pouvez moraliser pour que ça arrive le plus tard possible mais ça arrivera de toute manière !
      2. En fait , ils ne peuvent envisager le monde sans capitalisme ( je remarque que tous les deux ont travaillé dans la finance ). Ils sont victimes de ce que les Marxistes appellent la fausse conscience (une conscience erronée  qui empêche de comprendre la totalité de l’histoire : plutôt que de comprendre le processus historique comme une succession de moments spécifiques, on universalise le présent et le proclame éternel. Ainsi le capitalisme n’est pas considéré comme une phase spécifique de l’histoire, mais au contraire comme est naturalisée, comme un stade éternel indépassable ).
      Par exemple Jorion dit qu’ avant 1867 la spéculation était interdite et donc que ceux qui disent en gros qu’ interdire la spéculation est utopique sont dans l’ erreur ... oui mais monsieur Jorion si on vous dit la même chose du capitalisme , vous nous traiterez nous aussi d’ utopiste ... !
      Par exemple on peut vous dire que dans l’ ancien régime les corporations n’ étaient pas capitalistes ...pour qu’ une industrie deviennent capitaliste , il faut un certains nombres de conditions ( que Marx explique très bien) et les lois du royaume les empêchaient de les atteindre ( par la limitation du nombre d’ ouvriers qu’ elles avaient à employer , des sommes avancées pour la production etc). 
      C’ est lorsque ces lois et les corporations ont été dissoutes qu’ on est alors entré massivement à l’ ère du capitalisme industriel ( la loi_Le_Chapelier ).Bref de tous ces gens qui ont travaillé dans la finance , j’ en connais très peu qui soient conscient de la néccésité de changer de paradigme et l’ excellent Michel-Drac en fait partie !

  • 5 votes
    Par Voter Après la Monnaie (---.---.---.229) 6 octobre 2012 12:28
    Voter Après la Monnaie

    Le capitalisme commence dans notre poche à tous, avec seulement 1 euros en poche et notre choix de consommation : boulangerie ou grande surface ?
    Alors, interdire le capitalisation ça veut dire quoi ? Ne jamais pouvoir acheter un bien cher parce qu’on ne pourra jamais épargner ?
    Les gros investissements seront réalisés par qui ? Dans notre monde monétiste on a le choix : soit par des enfoirées de fonds d’investissement, soit par des "je pense mieux que les autres" au pouvoir (Etat), MAIS TOUS, finissent par faire le monde dans lequel on vit. A gerber.
    .
    Enlevez les peaux de bananes que vous avez sur les yeux !
    Tant qu’on utilisera de la monnaie, on sera piégé.
    Tous ceux qui ressortent les idées qui n’ont pas marché dans les plus vastes et plus riches pays du monde (URSS/Chine), ne sont que des escrocs de l’intelligence.

    • 5 votes
      Par kemilein (---.---.---.94) 6 octobre 2012 14:06
      kemilein

      le capitalisme c’est pas la monnaie
      la monnaie est un outil d’abstraction (de la valeur et par extension) de la "marchandise"
      -
      le Capital contrairement a la majorité des analyses c’est pas ton "stock primaire" c’est ton stock une fois transformé en quelque chose qui va permettre de mieux exploiter (valoriser) ton stock primaire restant.
      -
      j’ai bien aimé la façon simple de jancovici d’en dire que c’est une une boucle de rétroaction.
      -
      le capital (petit "c") lui est par contre ton stock.
      -
      est-ce jouer sur les mots ? NON !!
      il manque simplement soit les mots, soit la bonne utilisation des mots existant.
      -
      le capital (stock / ressources) est ce que collectivement nous concédons a particulier-/-privé
      de la se génère un Capital (outil) qui, est encore une fois, concédé du fait de sa première appartenance a celui là même qui avait le capital (stock) de base.
      sont Capital (outil) va lui permettre de "valoriser" sont capital (stock) privé, donc d’avoir une puissance d’interaction avec ses semblables supérieur a d’autre, donc d’avoir de-facto une domination.
      -
      le capitalisme, la propriété privé est de façon général quelque chose qu’il nous faudra bannir.

    • 6 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 15:08
      maQiavel

      @kémilein

      Peine perdue , j’ ai déjà discuté avec voter après la monnaie mais il ne comprend pas que monnaie et marchandise ne sont que les formes dans lesquelles la valeur d’ échange circule dans le capitalisme et que bannir la monnaie ne changera pas grand chose à la création de la plus value qu’ enfantera de toute façon cette valeur d’ échange !
      Mais pour ce qui est de la propriété privé , je ne suis pas d’ accord  ! Je pense qu’ il faille la limiter mais pas l’ abolir !
      Juste pour cette raison que je te demande de considérer : rester libre ! 
      Parce que la collectivisation pose le problème de la centralisation et de la planification( et on y revient ) et donc à une oligarchie ( bureaucratique ou même informatique ) et à l’ uniformisation des êtres humains ( pour qu’une économie qui soit entièrement prévisible et manipulable ,les personnes doivent entrer dans des catégories de moules et pour cela on les y incite en proposant des standards de société, des modèles de comportement type ) et l’ uniformisation est incompatible avec la liberté ...
      Moi je crois que l’ être humain est un animal collectif mais pas totalement , nous ne sommes pas des fourmis ...la propriété privée est importante , par exemple une structure économique appartenant et auto- gérée par 40 personnes cela a encore du sens ... mais à un millions , le concept de propriété est tellement dissous qu’ on peut dire qu’ il n’ existe plus !Bref cette histoire d’ abolition de la propriété privée est ce qui m’ oppose radicalement aux marxistes ( même si ils disent des choses intéressantes ).
    • 6 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 15:13
      maQiavel

      Je précise selon moi , la solution serait de répartir le plus équitablement la propriété ...et arrêter de capitaliser ( de créer de la valeur d’ échange de façon frénétique et infinie ) et travailler pour satisfaire nos besoins ... !

    • 4 votes
      Par Voter Après la Monnaie (---.---.---.229) 6 octobre 2012 15:19
      Voter Après la Monnaie

      @ machiavel1983 :
      dans un système post-monétaire il n’y a plus de "valeur d’échange".
      Il y a juste l’intérêt usuel à produite tel ou tel bien ou service.
      Vous n’avez toujours pas lu et regardé ce qu’on propose.
      .
      @ kemilein :
      le "capital" est un mot artificiel dans lequel se masturbent intellectuellement tous ceux qui "savent ce qu’il faut faire à la place des autres" (communiste/libéraux).
      Dans un monde où tout peut être transcrit en monnaie, même votre vie, il est impossible de séparer "le bon argent" du "mauvais argent".
      .
      Sans monnaie, finies les luttes à la con.
      Mais évidemment, une civilisation sans monnaie a comme base l’éducation, la connaissance qu’un minimum de propriété fait partie de la nature humaine, que "la peur de manquer" est à la fois une donnée nécessaire à la psychologie humaine, à la fois un danger car certains humains mentalement fragiles (faute d’éducation pleine et entière) croient qu’ils assurent mieux leur survie en stockant plus qu’ils ne pourront jamais consommer.
      .
      Soignez-vous avant de vouloir donner des conseils pour que le monde se soigne.

    • 2 votes
      Par kemilein (---.---.---.176) 6 octobre 2012 16:27
      kemilein

      mais je suis "contre" la monnaie puisqu’on constate qu’après plusieurs millénaire (on en trouve trace en -3500 en égypte) ça tendance / dérive naturelle est un délire addictif et une névrose hystérique.
      -
      j’ajoute que la monnaie n’est qu’une forme de rationnement.
      que si on supprime la monnaie qu’on vit au monde des bizounours-candy, on partage tout dans l’Harmonie Universelle le "partage" sera une forme de rationnement, elle sera juste "égalitaire" contre une autre (monnaie) inique.
      -
      j’en préfère une a l’autre.
      -
      -
      machiavel pour ma part, et compte tenu des expériences vécues par l’humanité, j’ai un penchant pour l’acentralisation (internet en est un exemple) et l’auto-gestion.
      -
      pour gérer un immeuble en copropriété on peut le faire soit par un syndicat (l’externalisation ici représente "l’état") soit directement et personnellement (ici la "démocratie" ou "l’anarchie")
      -
      l’immeuble peut fort bien être "collectif" et pour ce qui est de sa gestion sur certain point précis on laisse la décision aux habitants, quant a d’autre décision (norme de sécurité > rénovation totale) -qui peuvent aussi être initié par les habitants- de façon général cela implique parfois jusqu’a la ville voir la région (les routes ? les chemins de fer ? les télécommunications ?), et cela peut aussi être géré par des Assemblées Directe.
      -
      dans le collectif la décision est "conceptuellement" (c’est a dire dans sa forme "on réfléchit dessus") centralisé, mais les gens qui prennent la décision peuvent être éparpillé, dispersé, bref acentré (périphérique dit on pour l’informatique)
      -
      le collectif implique TOUJOURS une codécision donc un moment "centré" "centralisé", ce moment est la concertation.
      -
      moi ce modèle me plait.

    • 2 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 17:33
      maQiavel

      Moi aussi je suis en faveur de l’ auto-gestion politique et économique ( je sépare sciemment les deux ). 

      Pour ce qui est de l’ économie , je suis en faveur de l’ auto-gestion à condition que la collectivité ne soit pas trop nombreuse pour que la propriété ait du sens ... mais je suis contre les super-structures quelle qu’ elle soient , sur ce point je suis libéral , je crois que 20 mecs qui gèrent une coopérative agricole sont assez responsables pour savoir comment satisfaire leurs besoins sans qu’ on viennent les emmerder !
      Pour ce qui est du politique , je suis d’ accord mais là on est sur la question de l’ organisation du pouvoir ... moi en ce qui me concerne , un régime à gouvernement représentatif populaire me conviendrait !
    • vote
      Par kemilein (---.---.---.176) 6 octobre 2012 18:25
      kemilein

      un regime parlementaire ?
      ouep on en a deja un depuis 2 siècle il n’a fait que trahir le peuple (en mm temps sont but n’a jamais été de le servir)
      -
      quand aux 20 pélos qui savent soit disant gérer leur trucs, je suis pas d’accord j’en connais de tas qui gere parfaitement leur trucs (agriculture tien) avec des tonnes de pesticide, d’engrais et des centaines de litre de pétrole...
      la collectivité doit leur dire AVANT "ca peut pas continuer, vous nous polluer notre air" AVANT qu’il y a i plus de pétrole
      -
      on vit ensemble, y’a pas moyen que tu fasses ton truc dans ton coin. ou alors tuy va dans une station spatial ou un bunker.

    • 1 vote
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 18:52
      maQiavel

      quand aux 20 pélos qui savent soit disant gérer leur trucs, je suis pas d’accord j’en connais de tas qui gere parfaitement leur trucs (agriculture tien) avec des tonnes de pesticide, d’engrais et des centaines de litre de pétrole...

      R / Oui mais il y’ en qui sont seul et qui les gèrent très bien !C’ est pas une question de nombres ...
      la collectivité doit leur dire AVANT "ca peut pas continuer, vous nous polluer notre air" AVANT qu’il y a i plus de pétrole
      R / Ça s’ appelle des lois ...c’ est tout pas besoin de se mêler de leurs affaires , il faut que les gens soient libre ! 

      on vit ensemble, y’a pas moyen que tu fasses ton truc dans ton coin. ou alors tuy va dans une station spatial ou un bunker.

      R / On est pas obligé de tout faire ensemble ...surtout économiquement ! Si un type veut son truc à lui il doit avoir la liberté de la faire , si 30 personnes veulent s’ associer qu’ elles le fassent ... vouloir obliger les gens à tout faire à 60 millions c’ est du totalitaire et ça finit en dictature .

      un regime parlementaire ?
      ouep on en a deja un depuis 2 siècle il n’a fait que trahir le peuple (en mm temps sont but n’a jamais été de le servir)

      R / Non non je dis 
      un régime à gouvernement représentatif populaire et non bourgeois ! On peut garder le régime présidentielle et même renforcer son pouvoir exécutif , aucun problème ce qu’ il faut c’ est des contre -pouvoir fort : on peut imaginer la création d’ un tribunat ( sur le modèle du tribun de la plèbe ) qui n’ aurais aucun pouvoir exécutif , ni même législatif mais capable de les bloquer si nécessaire .
      Voilà comment je vois les choses ( simple suppositions ) : 
      - Soit une constitution écrite par une assemblée constituante tiré au sort sur le modèle d’ élection libre càd chaque citoyen vote pour trois personnes qu’ il connait et qu’ il estime à même de pouvoir remplir cette tache , on retire ceux qui sont le plus voté ( biais médiatique sans doute ) et ceux qui sont le moins et on tire au sort parmi eux pour construire la constituante. 
      - Dans cette constitution ( je suppose encore ) , on prévoit : 
      1. Que la constitution ne peut être modifiée que par référendum.
      2. On garde ce régime présidentiel ( on peut même renforcer son pouvoir d’ exécution , même pas peur tu verras voir pourquoi ) 
      3. On garde l’ assemblée nationale , qui fera tout ce qu’ elle fait aujourd’hui sauf modifier la constitution .
      4. On institue le pouvoir médiatique comme quatrième pouvoir et ceux qui l’ exercent , les médiacrates . On rend les médiacrates indépendant du pouvoir économique et politique sur le modèle des juges d’ instructions .
      5. On crée le tribunat : Il serait aussi constitué de citoyen élu par élection libre et tiré au sort ensuite.Par exemple on tirerait au sort parmi les élus 6000 tribuns , avec des mandats de 6 mois ( donc 12000 par an , 120 000 en dix ans ) et non renouvellable. Il aurait 5 chambres( donc 1200 personnes chacune) : 
      a . La première , jouerait le rôle que joue le sénat aujourd’hui et donc pourrait potentiellement bloquer l’ assemblée nationale.
      b. La seconde pourrait bloquer les décrets du gouvernement .
      C. La troisième serait une chambre des référendum chargé d’ examiner les requêtes de référendum d’ initiative populaire ou gouvernemental avec le pouvoir de les confirmer ou de les infirmer.
      D . La quatrième serait une chambre révocatoire avec la possibilité de révoquer les ministres et tout autres membres de l’ exécutif non élu y compris les médiacrates. Pour ce qui est des élus , elle aurait la possibilité de déclencher des référendums révocatoires.
      E. La cinquième , une chambre de rédition des comptes , ou il sera examiné si les membres de l’ exécutif ont tenu ou non leur promesse électorale si ils avaient la possibilité de le faire avec comme sanction possible l’ inégibilité ( voir lourdes amendes ou meme plus pourquoi pas ). Elle pourrait également convoquer n’ importe quel ancien membre de l’ exécutif pour examiner diverse question ( ex : pourquoi avez vous vendus l’ or du pays ) sans possibilité de prescription .
      Je précise que TOUT citoyens peut demander audience au tribunat , et ce dernier a obligation d’ écouter toutes les requêtes .
      Donc on peut même augmenter le pouvoir d’ exécution du gouvernement , revenir au septennat , si ce tribunat existe , vu son immense contre pouvoir il n’ y aurait pas grand chose à craindre ... 





    • vote
      Par kemilein (---.---.---.176) 6 octobre 2012 22:32
      kemilein

      bah on est plutot d’accord sur l’autonomie des gens !
      je dis pas qu’il doivent tout faire ensemble, je dis qu’il doivent tout faire en faisant attention aux autreset non ne penser qu’a leur tronche.
      -
      votre proposition "représentative" était la mienne, je ne la récuse pas, je trouve qu’a terme le désengagement des électeurs qui renoncent a leur citoyenneté a pour conséquence une sorte d’indifférence au souffrances de ceux qui ne sont pas de notre nation, une sorte d’indifférence envers ce qui les concernent pourtant eux même directement, et ainsi de suite.
      -
      être citoyen inculque la responsabilité.
      -
      mais si les "gens" veulent conserver un système pseudo représentatif celui ci est clairement le moins pire (voir le meilleurs)

    • vote
      Par rastapopulo (---.---.---.181) 7 octobre 2012 21:16
      rastapopulo

      "Les gros investissements seront réalisés par qui ? Dans notre monde monétiste on a le choix : soit par des enfoirées de fonds d’investissement, soit par des "je pense mieux que les autres" au pouvoir (Etat), MAIS TOUS, finissent par faire le monde dans lequel on vit. A gerber."
       
      Faut être gonfler pour se plaindre dans un pays avec les infrastructures de l’industrialisation et des 30 glorieuses qui ont permit à la classe moyenne d’apparaitre, en bref de diminuer les inégalités et de rendre beaucoup moins efficace la corruption puisque chez nous on ne se damne pas pour un bout de pain. Une broutille, en plus des 30 glorieuses sans dette publique, sans doute.
       
      Le plus grave dans ce new age, c’est la revendication de la non-historicité (avec en plus les arguments du genre "jamais ça n’a réussi" donc ne vous foulez pas à étudier l’histoire économique). Allez cadeau d’un exemple de réussite en gardant la monnaie (comme si on avait un seul exemple de réussite autrement !)  :
       

      "Comment, en effet, Henri et Sully ont-ils réussi ce miracle —sans austérité fiscale ni planche à billets— alors que tous nos « experts » (Medef, BCE, FMI, BRI, ENA, HEC, G20, etc.) continuent à échouer aujourd’hui ? Leur secret — secret uniquement car banni de l’enseignement des sciences économiques — est une approche anti-monétariste combinant une guerre tout azimut aux spéculateurs à une politique de crédit productif public promouvant la création de richesses physiques et humaines.

      Cette politique « protectionniste » de paix par le développement mutuel qui met le physique avant le monétaire, démontrera toute son efficacité pendant la dernière décennie du règne d’Henri IV. En voici les fondamentaux qui ne représentent pas une addition de mesures, mais un tout cohérent et dynamique :

      1) Guerre à la corruption. ...
      2) Guerre à l’usure. ...
      3) Annuler et réduire de la dette. ...
      4) Réforme monétaire ...
      5) Les grands travaux, moteur de l’économie. ...
      6) Agriculture et manufactures. ..."

      http://www.solidariteetprogres.org/...

  • 7 votes
    Par Arsene Icke (---.---.---.149) 6 octobre 2012 13:03
    Arsene Icke

    Interdire la spéculation ??? il faudrait commencer par la définir ! Car nous sommes tous des spéculateurs, que nous soyons banque ou particulier. Toutes nos décisions économiques sont basées sur l’idée de maximisation du profit ou de réduction des couts, ce qui est la même chose. Quand on achète une baguette de pain, quand on contracte un crédit à la consommation on se comporte comme un spéculateur car on cherche le moindre cout c’est à dire le plus grand profit potentiel et ce, de manière égoïste. Quand on stocke 2 paquets de riz dans son placard, on spécule. C’est ça la spéculation. C’est dans la nature humaine. Et certains veulent l’interdire ?! C’est un peu comme vouloir interdire la neige en hiver. Ridicule !.

    • 9 votes
      Par zeitgest (---.---.---.126) 6 octobre 2012 13:14
      zeitgest

      L’écureuil qui fait des provisions pour l’hiver est donc un spéculateur ?
      C’est humain d’avoir ce genre raisonnement ?

    • 5 votes
      Par Arsene Icke (---.---.---.149) 6 octobre 2012 14:23
      Arsene Icke

      "L’écureuil qui fait des provisions pour l’hiver est donc un spéculateur ?"
      Oui bien sur que c’est de la spcu ! Que fait ton écureuil ? Il acheté maintenant car il sait qu’en hiver le prix de la noisette va monter. Selon le cas il aura soit acheté bon marché pour son compte propre ou pourra revendre avec un fort profit aux écureuils nécessiteux et indigents. Ton écureuil a même pratiqué la forme la plus haïssable de spéculation : la spéculation contre les matières premières alimentaires. A cause de son comportement égoïste d’autres écureuils vont mourir de faim cet hiver.
      Mais c ;est dans la nature écureuil de faire ainsi.
      Et dans la nature humaine de dire des âneries...

    • 3 votes
      Par parousnik (---.---.---.46) 6 octobre 2012 14:43

      L’humanité a vécu durant des dizaines de millénaires sans ni les banques, la spéculation financière ou les bourses racketteuse... et pourtant elle a toujours prospéré, inventé, créé sans ces parasites cité plus haut ce qui prouve qu’ils ne sont pas essentiel a la vie... Ce sont des gangsters en col blanc avec l’aide de politiciens corrompus et des médias serviles qui ont imposé aux populations de toucher leurs salaires via les banques par exemple... Nos prétendus démocraties sont en réalité des oligarchies ou ploutocraties... qui font du suffrage universelle un leurre... Il est inéxact de prétendre que c’est dans la nature humaine de spéculer ou plutôt racketter le travail et la création du plus grand nombre. Comme nous pouvons le constater aujourd’hui avec la "Crise" qui n’est en fait qu’une tétra fraude financière n’ayant d’autre ambition que la destructuration lois et l’autorité des Etats et l’appauvrissement des peuples.
      Les pouvoirs sont dans les mains d’Al Capones en col blanc...et c’est cela la réelle CRISE... car pour l’heure rien ne les arrête ni les crimes de masse, ni bien sur les attentats sous fausse bannière comme le 11 septembre 2001 etc etc... L’ultra libéralisme s’effondrera avec sa spéculation usurière car il ne produit rien de bon ni pour l’humanité ni le vivant car ses seuls productions sont d’innombrables pollutions tant intellectuelles que sanitaires... 
       

    • 3 votes
      Par Arsene Icke (---.---.---.149) 6 octobre 2012 14:50
      Arsene Icke

      Le problème est que vous (tous !) vous trompez sur la véritable cause de la crise. La crise n’est pas une crise financière. C’est une crise énergétique (peak oil). L’aspect financier ou immobilier n’est qu’une conséquence du peak oil que nous sommes en train de franchir dans une ignorance généralisée et qui nous conduit au désastre !

    • 4 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 15:31
      maQiavel

      1.En fait je suis d’ accord avec arsene icke sur deux points : 

      - Interdire la spéculation d’ un système fondé sur la création de la plus value et la maximisation du profit n’ a aucun sens ... il a raison quand il dit que c’ est comme interdire la neige en hivers !
      - Cette crise est une crise énergétique , je dirais même plus, de l’ épuisement des matières premières , il a raison.
      2. Mais dès qu’ on change de paradigme , ne plus créer de plus value et ne plus maximiser les profits ( donc sortir du capitalisme ) , la spéculation n’ a plus aucun sens. 
      D’ ailleurs l’ écureuil n’ est pas un spéculateur, son but quand il épargne les noisettes n’ est pas de créer de la plus value ... tout ce qu’ il cherche à faire c’ est survivre à l’ hivers . .. il revend pas ses noisettes il les consomme pour satisfaire ses besoins alimentaires ... donc ces noisettes ne sont pas un capital !
      3. Mais cette crise energétique et des matières premières en général est lié précisément à l’ absurdité du système capitaliste (dans lequel la valeur d’échange se présente comme substance motrice d’elle-même càd qu’elle acquiert la propriété de générer de la valeur d’échange et de façon tautologique : la valeur ancienne engendre une valeur nouvelle qui elle-même rajouté à la valeur ancienne engendrera une nouvelle valeur et ainsi de suite ) qui fait qu’ il n’ a pas de limite quantitative alors que nous sommes dans un espace limité.Quand on combine la croissance exponentielle de la population au capitalisme , il est facile d’ en déduire la consommation exponentielle des ressources planétaire ce qui amène à la question de l’épuisement des ressources ...si 7 milliards d’humains adoptaient les standard de consommations des français, il faudrait trois planètes et si ces 7 milliards adoptaient le standard de consommation des américain il en faudrait sept...c’ est pas sérieux ! Il faut absolument sortir du capitalisme ...mais ce n’ est que mon opinion !
    • vote
      Par rastapopulo (---.---.---.181) 7 octobre 2012 21:02
      rastapopulo

      "La crise n’est pas une crise financière. C’est une crise énergétique (peak oil)"

      Phénoménale, en plein règne des TBTF, des délocalisations, des manip’ des cours des métaux via le papier, des paradis fiscaux,...

      C’est un peu comme reprendre l’arnaque de la crise pétrolière de 74 où jamais il n’y a pas eu le risque de manquer de pétrole mais une convergence d’intérêts pour laisser flamber les prix tout en renversant les pouvoirs à la chaîne en Iran.

      En bref, on crée son propre malheur en n’acceptant pas les vertus de l’économie productive. C’est ce qu’on très bon compris les impérialistes. Pas les clampins.

  • 3 votes
    Par borowic (---.---.---.176) 6 octobre 2012 16:13
    borowic

    Je n ai ecoute que la premiere video. Jorion ne connait rien a la finance et dit enormement de betises. Interdire la speculation est une enorme connerie qui aboutirait a une catastrophe. Pas le temps de developper ....Le seul domaine ou je serais d accord est tres specifique c est l immobilier mais il ne le mentionne meme pas.



  • vote
    Par Peretz (---.---.---.11) 6 octobre 2012 16:54

    Tant qu’on n’aura pas défini ce que spéculation veut dire on ne sortira pas des vociférations ! Il y a à mon humble avis une bonne et une mauvaise spéculation. Quand Perrette a son pot au lait sur la tête, elle spécule pour vendre sa production au marché ensuite investir en achetant des cochons, etc...Elle prend le risque d’y aller en soulier plats. D’où sa faillite en tombant. La mauvaise spéculation est celle qui est prédatrice par le volume de l’investissement qui n’a donc pas le temps de prendre des précautions sur les conséquences de cette action. Il faudrait donc dire à Paul Jorion qu’il devrait reformuler sa proposition, qui telle quelle n’a aucun sens : il faut interdire la grande spéculation ou la spéculation prédatrice. On pourrait dire aussi interdire la Bourse comme l’a dit J.Lordon qui est le centre de la spéculation internationale, et qui ne sert plus à grand chose de positif car il n’y a plus des augmentations de capital qui la justifiait auparavant.(www.citoyenreferent.fr)

  • vote
    Par joelim (---.---.---.104) 6 octobre 2012 18:20
    joelim

    Interdire la spéculation est impossible dans notre système (1) par contre on peut la surtaxer. C’est une affaire de volonté politique, qui ne peut cependant pas survenir quand nos démocraties sont autant faussées (problème du bi-partisme à la Janus piloté par le système financier).


    Quant à changer de système on attend toujours une proposition qui tient la route dans le réel (ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas chercher au contraire)...

    Moi je verrais bien une traçabilité absolue des flux d’argent (sauf petites affaires privées). Qu’ils soient publiés quoi. Avec internet ce sera facile. On pourrait se baser sur le droit à l’information qu’i faudrait prendre.

    Et après faire le distinguo entre argent créé par la sueur et celui créé par la spéculation dans son fauteuil. Puis donner la priorité au premier, ce qui devrait permettre de retourner la relation dominants-dominés qui sévit actuellement, et qui est un véritable anti-humanisme.
    • 2 votes
      Par gerfaut (---.---.---.174) 8 octobre 2012 09:26

      Je trouve ces propos assez malveillants, Madoff. Vous la préféreriez voilée ? Savez vous qu’ en Egypte, une femme seule qui prend un café dans un bar est forcément une prostituée ? Alors excusez la si elle jouit de ses libertés. 


      Quel est le problème au fond, qu’ elle ai travaillé dans une banque ? Son style ? Son gout des gros bijoux ?

      En tout cas, elle n’ est pas anti libérale, ni anti systême, elle condamne seulement les dérives, la planche à billets, c’ est bien connu, c’ est super libéral ! Elle défend l’ euro contre le dollar.

      Sale temps pour les pensées complexes et mesurées.... 
    • vote
      Par gerfaut (---.---.---.174) 9 octobre 2012 00:29
      Salut Madoff !

      Moi, non plus je ne les aime pas ses gros bijoux..., mais elle est intelligente et plutôt marrante. Je suis assez à cran sur les propos contre la personne, des fois ça énere aussi, mon côté stendhalien peut-être, bonne soirée....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus