• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Elizabeth Warren : « que faut-il faire pour fermer une institution (...)

Elizabeth Warren : « que faut-il faire pour fermer une institution financière ? »

Elizabeth Warren, sénatrice américaine du Massachusetts pose des questions simples à propos des banques, plus précisément sur la banque HSBC coupable d’avoir blanchi 881 millions de dollars pour les barons de la drogue mexicains et colombiens et d’avoir violé les lois internationales. Que faut-il faire pour qu’un institut financier soit fermé ?


Les deux intervenant, David Cohen du Département du Trésor US et Jerome Powell, gouverneur de la FED ont visiblement du mal à répondre.

 

 

www.info-libre.fr

https://www.facebook.com/infolibreTV

Tags : Etats-Unis International Banques Corruption




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • 9 votes
    maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 15:07

    Merci du partage de la vidéo captain Anderson, beau travail, là j’avoue que je suis soufflé !

    Dire qu’il y’ a des années, en regardant le parrain 3, je me disais que le blanchiment de 600 millions dollars par Michael Corléone était un chiffre trop excessif et que les scénaristes auraient du revoir le chiffre à la baisse pour être plus réaliste …oh la vache j’étais complètement à coté de la plaque. smiley

    881 milliards de dollars blanchit par les cartels colombien et mexicain uniquement c’est hallucinant smiley, quid de la mafia Russe, des triades, des yakusa, de la mafia Italienne etc ? Ma première intuition est de me dire que ces bandes criminelles avec des chiffres pareils ne peuvent pas bosser seul, pas seulement au niveau du blanchiment mais même au-delà dans la distribution et la fabrication de drogue, il doit y avoir des Etats derrière sinon ce n’est pas possible !


    • 6 votes
      perlseb 15 avril 2013 18:05

      il doit y avoir des Etats derrière sinon ce n’est pas possible !
       
      Un peu décevant sur ce coup-là, Machiavel1983. Non sans blaque ! L’Afghanistan et la culture d’opïum se porte bien mieux depuis l’arrivée des ricains, mais ça doit être une pure coïncidence. De toutes façons, le pouvoir, dans les pays qui se font appelés "démocraties représentatives", est concentré dans une poignée de personnes qui aiment forcément le pouvoir et ... l’argent. Donc, ceux qui gèrent la drogue peuvent bien leur donner quelques piécettes en passant par Clearstream ou autre chambre de compensation.
       
      Je ne vois vraiment pas comment un système centralisé pourrait lutter contre une activité ultra-lucrative. Espérer que quelqu’un de désintéressé prenne le pouvoir ? Strictement impossible, il faut être un requin pour réussir en politique : quelqu’un de désintéressé ne fera jamais de politique.


    • vote
      maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 18:15
      @perselb
      il doit y avoir des Etats derrière sinon ce n’est pas possible ! Un peu décevant sur ce coup-là, Machiavel1983. Non sans blaque 
      J’ai aussi une part de naïveté qui me fait dire des niaiseries, on essaie dans ce monde de brute d’avoir quelques illusions mais bon ce n’est pas toujours facile. Finalement les films mythique comme le parrain sont très en dessous de la réalité ces mafieux là ont des employeurs et ce sont les structures étatiques et para-étatique des grandes puissances !
      Mais pourquoi ne pas légaliser tout ça ?


    • 6 votes
      perlseb 15 avril 2013 18:28

      Mais pourquoi ne pas légaliser tout ça ?
       
      Mais si chacun a le droit de cultiver chez soi ce genre de plantes, quel serait le vrai prix de ces plantes ? Pas grand chose. Il faut un état pour interdire et punir, et, de l’autre côté, on gagne sur la rareté provoquée. C’est bien foutu, en fait ! Que dire du privilège des bouilleurs de cru ? Du privilège de créer la monnaie ?


    • 2 votes
      maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 18:45

      Oui mais pourquoi ne pas s’ en arroger le monopole comme pour la fabrication monétaire ?Un type qui fabrique des billet dans son coin est un faussaire et va en taule , pourquoi ne pas greffer le même modèle sur les drogues dur , cela ne rapporterai pas plus ?

      Ou alors il faut entretenir un seuil de criminalité ? Je ne comprends pas très bien ...

    • 3 votes
      perlseb 15 avril 2013 19:33

      Il est vrai que l’alcool, le tabac sont légaux, pourquoi interdire les autres drogues ?... Peut-être pour vendre des armes, avoir un vivier de têtes brûlées... Il faut de tout, pour garder le pouvoir : ne pas avoir la main sur la force brute (beaucoup plus maniable puisqu’illégale, que n’importe quelle police ou armée) serait à mon avis une erreur. Le Prince (relis un peu ton ouvrage, Machiavel !) : « la force est le fait essentiel de l’histoire humaine ».
       
      Bon après, on ne peut pas tout savoir non plus, perso, je ne suis pas oligarque et essayer de me mettre à la place d’un me donne des boutons !


    • 1 vote
      kemilein kemilein 15 avril 2013 23:53

       le pouvoir sur la masse nait de son rassemblement (village > ville > mégalopole)
      - ce rassemblement s’effectue "naturellement" pour se protéger de l’environnement extérieur (menace extérieur)
      - de la masse croissante nait la complexité ainsi qu’une méconnaissance du voisinage
      - la menace extérieur devient la menace intérieur
      - le rassemblement devient diviser, désuni, manipulable.
      tu fédères avec l’ennemi extérieur, tu divises a un niveau qui ne remet pas en cause la fédération par un ennemi intérieur. les arcanes du maintient d’un état de fait (et les deux sont consentis par les serviteurs).
      -
      ne pas confondre l’état, qui ne reste qu’une convention (c’est a dire du vent) et les gens, les personnes qui elles sont réelles et non conceptuelles, et qui vont s’affairer a se maintenir. ce qu’elles maintienne n’est pas le pouvoir pour le pouvoir, mais leur jouissance. ils l’a trouvent dans leur facilité et le faste de leur train de vie (qui requière une masse de serviteurs pour les décharger de leur labeur) et certain dans le sadisme, ils en viennent a jouir de la souffrance qu’il inflige, d’aucun, oui, ne se satisfont plus de la profusion d’objet et de service, le "pouvoir" les grise et comme le serviteur ne bronche pas, pourquoi le pas lui cramer des clope dessus ? pourquoi ne pas le tuer a la tâche plus encore, et ainsi de suite.
      -
      un système inégalitaire tirera TOUJOURS vers la corruption (et je développe pas le principe de corruption bien plus compliqué que ce qu’on en dit, exemple : pour un grec antique l’interdiction des gitons est en soit une corruption, car lui il veut son petit dans son lit - pour un roi notre système oligarchique est une corruption, etc...)
      bref, et cette corruption n’en est pas vraiment une, puisque ceux qui exercent le pouvoir avec leurs complices et affidés tenteront de rendre tout cela légal.
      quoi ? une demande d’amnistie des évadés fiscaux s’ils ramènent un peu de leur pognon
      quoi ? une dépénalisation des "affaires"
      quoi ? les complots ca existe pas, la haute trahison non plus.
      (quoi ? faire une manifestation c’est devenue du terrorisme ?)
      -
      pauvre de vous :/
      il vous tant de chose a voir avec lucidité, c’est pourtant devant vous, tous les jours, y’a qu’a limite regarder par la fenêtre.
      tuez vos mythes, sombrez dans le désespoir (nous parlons ici du mot au sens stricte "absence d’espoir" c’est a dire d’illusion de fantasme et de mythe-légende qui vous font vivre tranquillement).


    • vote
      kemilein kemilein 16 avril 2013 00:08

      note : ennemi extérieur semble un concept (et une réalité) étrange si l’on pense a "pourquoi" ceux qui font pousser les plants (et c’est pas la famille du parrain qui s’en occupe) de drogues. ils ne s’unissent pas parce qu’ils ont peur de tigre ou d’une tribu voisine.
      dans mon expression je pensais "ils ne supportent pas d’être miséreux" (qui le supporte ? personne, vivre dans une case en taule et en merde séchée avec quasi rien pour nourrir sa famille...) la misère est leur "ennemi" il lutte contre, en devant cultivateur d’une plante qui rapporte plus qu’autre chose ils ont sorti de leur vie la misère. elle devient un ennemi extérieur, antérieur, un étant qu’ils ne veulent pas retrouver et ils la gardent éloignée comme un fauve. d’ou ma simplification "ennemi extérieur"


    • 3 votes
      maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 15:19

       

      Concernant la question que pose la sénatrice " Que faut-il faire pour qu’un institut financier soit fermé  ?" ce n’est même pas la question, en vérité on ne devrait même pas s’en préoccuper !

      Même si un établissement était fermé car pris la main dans le sac, un autre établissement reprendra le business et fera exactement la même chose en essayant ne pas se faire coincer et si il se fait prendre quand même, un autre fera pareil ... c’est sans fin !

      On ne peut rien faire contre ça, voilà la réalité, ça ne plait pas mais c’est ainsi, ce que veux le système c’est de faire du profit par n’ importe quel moyen, rien ni personne ne peut stopper ou freiner cette dynamique ... à moins d en sortir !

      Sortir du capitalisme, c’est la seule et unique solution mais ça passe par une refondation collective et profonde du "sens" !


      • 10 votes
        Supafaya 15 avril 2013 15:42

        A vomir, ces enculés n’écopent même d’un jour de taule, ça leur est même plus rentable de payer des amendes que de stopper le trafic de drogue, et nous on bassine avec des émissions à la con pleines de super flics arrêtant des dealers de beuh.
        C’est ça l’exemple de la super grande démocratie qu’elle est plus mieux pour la liberté que tout l’ monde ?


        • 1 vote
          Aiezoa Aiezoa 15 avril 2013 16:07

          elle tombe d’où Mme Warren de mars ou quoi ou alors elle vivait chez les bisounours peut être ???


          • 3 votes
            arpontar 15 avril 2013 18:06

            ALORS VITE FAISONS FERMER L’ UBS ET LA BANQUE REYL EN FRANCE ET tous les

            margoulins qui vendent du rachat de crédit au TAUX USURIER ET TOUS LES CONFLITS D’ INTERETS ET D’ EVASIONS FISCALES DE NOS RICHES ET ELUS DISPARAITRONT.....9227 FAMILLES

             tres vite il en VA D UNE REVOLUTION OU PAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


          • 4 votes
            edwig 15 avril 2013 16:24

            C’est là ou on comprend que la loi est bien plus utile aux pourritures qu’aux honnêtes gens...

            Je peux être une pourriture, je peux détruire des vies en tout connaissance de cause, tant que ce n’est pas illégale j’ai tout à fait le droit, mieux, je suis même innocent.


            • 1 vote
              maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 16:40

              Mais en même temps les « honnêtes gens » sont bien contents quand les pourritures leur font des crédits pour consommer à en mourir ;

              Les honnêtes gens ne se plaignaient de rien tant que les pourritures leur permettaient de s’offrir ce qu’ils voulaient ;

              Mais quand les dites pourritures se sont retourné contre les honnêtes gens, alors tout d’un coup comme par enchantement les honnêtes gens se sont rappelé qu’elles avaient affaire à des pourritures … qui est innocent là dedans ?


            • 2 votes
              Supafaya 15 avril 2013 17:14

              Comme s’ils leur octroyaient des prêts par pur altruisme...


            • 2 votes
              maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 17:14

              Comme si ceux qui demandent des crédits le font par pur altruisme ...


            • 3 votes
              Supafaya 15 avril 2013 17:19

              ça arrive figure toi, j’en connais que se sont endettés pour leurs enfants.
              De là à chercher à défendre cette bande de fumiers tu pousses le pragmatisme un peu loin.


            • 2 votes
              maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 17:25

              Ben je vais te dire ,figure toi que je connais des financiers qui octroient des crédits pour le bien être de leurs enfants ...

              Je ne les défends pas , mais si ce sont des fumiers , ou sont les honnêtes gens ?

            • 2 votes
              Supafaya 15 avril 2013 17:27

              Y des bons et des mauvais dans tout, même chez les financiers mais il se trouve que cette minorité jouit d’un pouvoir démesuré.


            • 3 votes
              maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 17:36

              Vrai mais ils tirent leur pouvoir de la cupidité et de l’ attitude matérialiste de la masse ! Finalement leur pouvoir n’ est qu’ une conséquence ...



            • 6 votes
              Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 15 avril 2013 18:21

              Machiavel souligne le caractère dialectique de la machination. Nous sommes tous des rouages de la machine. Certains rouages sont plus ou moins importants, mais la machine ne fonctionnerait pas en l’absence de ses petits rouages. Et un maître n’est maître que parce que d’autres consentent à le reconnaître comme tel par leurs actes (ça ne change rien qu’ils l’insultent en parole). Certes, dans certains cas, le fait de ne pas accepter d’être l’esclave d’un maître passe par l’acceptation de sa propre mort. Mais même celui qui se soumet pour sauver sa peau ou celles de ses enfants choisit la soumission. 


            • 2 votes
              maQiavel machiavel1983 15 avril 2013 18:41

              dans certains cas, le fait de ne pas accepter d’être l’esclave d’un maître passe par l’acceptation de sa propre mort.

              On est d’ accord gaspard mais cette réalité ne concerne pas notre cas ici du pouvoir financier en particulier et du système capitaliste à sa phase de consumérisme en général ! Ils n’utilisent pas la violence pour asservir les masses, ils ne font que flatter leur cupidité et stimuler leur désir mimétique et d’ostentation matérielle en usant de propagande publicitaire faisant usage de symboles et de marchandise !

              Il suffit que la collectivité humaine ne soit plus matérialiste, cupide, sujet à l’ostentation matérielle pour que le système s’écroule de lui-même…c’est très simple mais ce qui est marrant, c’est que c’est excessivement compliqué en même temps car comment en arriver à ce résultat ?

              Ce système est malgré tout le plus performant de tous les temps, mais il n’émane que de nous !


            • 7 votes
              Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 15 avril 2013 20:05

              En effet, c’est pourquoi la véritable révolution est avant tout une révolution des consciences.


            • 3 votes
              Lord Volde lord volde 16 avril 2013 00:34

              @ Machiavel. Sur le sujet de savoir qui contrôle le marché de la drogue, je te recommande de lire l’ouvrage de Peter Dale Scott intitulé " Américan War Machine" (la machine de guerre américaine). http://www.kontrekulture.com/produit/la-machine-de-guerre-americaine


            • vote
              rastapopulo rastapopulo 16 avril 2013 03:23

              Le livre de Larouche, (de mémoire) Dope Inc. a donné le ton dès les années 70’ ! Tout l’historique des guerres de l’opium d’où vient la HSBC s’y retrouve certainement. Sans surprise, tous les gens qui ont approché Larouche depuis comme Cheminade ont été banni des média avec en sus des jolies fifiches du FBI transmis lors de son procès en appel qu’il a avait pourtant gagné en 1° instance.

              Je dis ça parce que ça me fait rigoler les gens qui ne reconnaissent pas un panache certain à Larouche et Cheminade dans tous les domaines qui font l’actualité 30 ans après.


            • vote
              rastapopulo rastapopulo 16 avril 2013 03:33

              Le couplet contre le consumérisme ou la matérialisme me semble particulièrement déplacé. Les gens ne s’intéressent justement pas assez au matériel qui est au moins du réel. Les grandes idées de progrès immatériels sont justement le délire dans lequel nous tombons. Ceci sans rien enlever au spirituel, l’un n’exclue pas l’autre.


            • 1 vote
              Riggins 15 avril 2013 21:11

              Comment peut on voter "non" pour cette vidéo ? O_o


              • vote
                loph loph 16 avril 2013 11:54

                Parce que le vote à 100 %, ou le consensus général ne font pas parti du réel. Ou alors, c’est qu’il y a anguille sous roche.

                Je trouve que la réalité induit des rapports entre toutes choses. Et l’absence de rapport ne peut tout simplement pas être.
                C’est donc là dessus que je me base pour répondre que l’antagonisme, les paradoxes et la différenciation auront toujours droit de cité dans des situations pourtant consensuelles, consensus dont ne peuvent se prévaloir certains ’lords of..." d’ailleurs, comme les stigmatise Elizabeth Warren.

                Voter "non" à cette vidéo répond soit à un écœurement, soit est initié par le cynisme, ou encore par d’autres choses que je ne perçois pas...

                Salutations Riggins


              • 1 vote
                loph loph 16 avril 2013 10:22

                @ gaspard delanuit

                Si c’est une révolution des consciences, alors ça n’a rien de révolutionnaire.
                La conscience est le propre de chaque individu, il en fait ce qu’il veut, ou pas. Mais cela reste du domaine de l’individuel.

                Tandis que jusqu’à présent, toutes les révolutions notables ont eu un caractère collectif, donnant des conséquences dramatiques, sanglantes, déstabilisantes pour le milieu ambiant lui même (révolution industrielle).

                Comme je l’ai lu plus haut, c’est la dimension collective qui donne sa force à la civilisation (qui n’a finalement pas grand chose de civilisé : système bancaire corrompu, fabrication et distribution de drogues, assistances à visée mercantile sont autant d’exemple de la perversité humaine).

                Si un jour l’idéal individuel est de jouir de son existence plutôt que de la sacrifier à des idéaux fallacieux, peut-être y aura-t-il là une révolution. Mais je ne m’y attends pas, le système œuvrant avant tout pour lui même (un peu à l’image de la nature ou de la vie qui s’auto-alimentent), et tue dans l’œuf toute aspiration n’allant pas dans son sens !

                De révolution, je ne vois que celle de la terre !

                Salutations


                • vote
                  maQiavel machiavel1983 16 avril 2013 11:39

                  Merci pour les références sur qui contrôle le trafic de drogue.

                  Une petite précision , je ne suis quand même pas si naïf que ça , je sais très bien que les services de renseignements étatique et para étatique ont des relations avec les bandes criminelles , que ce soit en Amérique latine , en Afghanistan etc. c’ est une évidence ;
                  Par contre j’ ai toujours pensé que c’ était ponctuel et majoritairement le fait de structure para étatique très opaque et que les pouvoirs politiques faisaient semblant de regarder ailleurs mais avec des chiffres comme 881 milliards de dollars je me rends compte que je me trompait. Pour de tel chiffre d’ affaire il faut tout le poids d’ Etat ( de super puissance même )et donc il doit y avoir énormément de gens impliqué et dans ce cas ça ne devrait même pas être secret , du coup je suis étonné qu’on en parle aussi peu ... !
                  J’ en arrive à déduire que les Etats ne sont pas en relation occulte avec les bandes criminelles mais que au contraire les bandes criminelles travaillent pour les Etats ... pourquoi on en parle jamais ?Bref , je suis ébahit ...

                  • vote
                    loph loph 16 avril 2013 12:04

                    Excusez-moi machiavel1983, mais j’ai bien entendu 881 millions de dollars, ou presque 1 milliard.

                    Simple remarque.

                    Pour le reste, il semble qu’il n’y ait que notre espèce capable de s’auto-détruire. Est-ce justement par le fait que nous soyons conscients de nous-même (assez imparfaitement, voir même bien au dessous de ce que nos capacités permettraient) ?

                    Pourtant conscient de mon terme, ça ne m’incite pas à causer de tort à autrui...
                    Ni même à vouloir précipiter la chose, déjà qu’une vie n’est pas longue et que notre terme arrive quoique nous y fassions !

                    Salutations


                  • vote
                    maQiavel machiavel1983 16 avril 2013 12:45

                    Aaaaaah , 881 millions de dollards , j’ ai mal lu, ça change tout !!! smiley

                    Voilà tout , je me suis trompé d’ un facteur 1000 , c’ est pour ça que j’ était tant ahurit !Pfffou , heureusement ça m’ a fait peur cette histoire !!!

                  • 1 vote
                    loph loph 16 avril 2013 14:01

                    Qu’il soit de 881 milliards de dollars, ou de 881 millions, ce blanchiment montre que les profits du banditisme continuent de s’appuyer sur la faiblesse des individus tombant dans les pièges qu’on leur tend, autant que sur leur défaillance propre...

                    À défaut de trouver ça effrayant, ça me peine largement. Quand je pense en plus qu’on s’estime intelligent, et que notre système le reflète, ça me laisse pantois !

                    M’enfin, ma réaction ça ne regarde que moi. Par contre, édifier un système collectif où des cyniques, des salopards et des corrompus se prennent pour les rois me fait penser qu’heureusement, tout a une fin.

                    Salutations



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

cpt_anderson

cpt_anderson
Voir ses articles







Palmarès