• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’État et les banques, 5 ans après - Questions du public à Myret Zaki et (...)

L’État et les banques, 5 ans après - Questions du public à Myret Zaki et Etienne Chouard

Cinq ans après leur première rencontre, Myret Zaki, rédactrice en chef du magazine économique suisse « Bilan » et Étienne Chouard, professeur, blogueur et militant politique français, se retrouvent pour faire le point sur la situation des relations entretenues entre l’état et les banques.

 

Après 2 heures de discussion débute une série de questions-réponses avec le public.

 

 

Fonderie Kugler - Genève - février 2017

 

Captation - icyprod
Montage et son - usfprod
Musique : Mountain Range - It's lonely around People, Too - Bad Panda Records

 

Tags : Economie Politique Société Démocratie Monnaie Banques Etienne Chouard



Réagissez à l'article

12 réactions à cet article


  • 1 vote
    La mouche du coche La mouche du coche 28 février 18:39

    Désolé mais je n’ai toujours pas compris cette histoire de tirés au sort. 

    Dans la Gréce antique, ce n’était pas les tirés au sort qui votaient les lois mais l’assemblée des grecs libres. Les tirés au sort ne servaient qu’à préparer les lois. 
    il ne sert donc à rien de vouloir remplacer nos élus par des tirés au sort, cela n’a jamais été vu nulle part. Ce qu’il nous faut, c’est que le peuple vote les lois, pas des des tirés au sort. 

    • vote
      maQiavel maQiavel 28 février 20:17

      Faut pas se prendre la tête : usage politique du tirage au sort.

      Si tu lis cet article , tu vas comprendre que Chouard ne propose pas de tirer au sort des gens qui remplaceraient les assemblées actuelles pour voter les lois. 


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 28 février 20:58

      @maQiavel

      .
      Ben si. C’est exactement ce qu’il veut :

      Il veut des tirés au sort pour :

       

      2) corps législatif (03:11 )

       

      3) assemblée constituante (07:26 )


      ça n’a aucun sens. Je répète que dans la Grèce antique les tirés au sort ne servaient PAS à voter les lois. Ils n’avaient qu’un rôle de gestion de l’assemblée, comme d’organiser les votes par exemple. Il y a là un contre-sens total du fonctionnement d’une vraie démocratie.


    • vote
      maQiavel maQiavel 28 février 22:09

      @La mouche du coche
      Pour l’assemblée constituante , la constitution doit être votée par tous les citoyens pour être adoptée. Les tirés au sort sont chargés de la rédiger.

      Concernant le corps législatif , il faut comprendre que c’est plus complexe que de tirer une simple chambre qui votera les lois. 

      Mais de façon générale , tu penses réellement que l’on peut faire un copié collé du régime de la Grèce antique ? Il faut prendre ce qu’il y’a de meilleur dans ce régime et l’adapter à notre temps , non ? 


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 28 février 22:50

      @maQiavel
      D’accord pour que des tirés au sort crée la constitution mais on a vu en Irlande le résultat, ils ont voté le mariage gay ! Ce qui veut dire que des tirés au sort bien lessivés par la télé voteront comme l’oligarchie le veut. ça ne marche pas. Il faut trouver des gens ayant l’esprit sain. Pas le troupeau des lobotomisés actuels.


    • 2 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 février 23:11

      @La mouche du coche
      "Il faut trouver des gens ayant l’esprit sain"

      La sagesse des uns est folie pour les autres (c’est facile à vérifier ici tous les jours). Et cela ne résout pas la question de la légitimité du pouvoir


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 28 février 23:13

      @La mouche du coche
      Dans un régime qui se rapprocherait d’une démocratie , c’est le peuple qui déciderait,quelles que seraient la teneur des décisions qu’il prendrait. Par ailleurs , ça passe aussi par une refondation du système médiatique.

      Mais si on considère que ce n’est pas au peuple de le faire parce qu’il est trop lobotomisé, alors faut soutenir un régime oligarchique dans lequel les oligarques la mettront tôt ou tard bien profond au peuple. 

      Parfois , les choix sont très simples ...


    • vote
      maQiavel maQiavel 28 février 23:17

      Pfffou mon orthographe.  smiley


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 février 23:19

      @La mouche du coche
      "Pas le troupeau des lobotomisés actuels."

      Pas le peuple, donc. 


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 1er mars 19:04

      @Qaspard Delanuit et maQiavel,

      .

      Je pense comme vous que le peuple est la moins pire des solutions, mais à mon avis il est aujourdhui trop crétinisé pour être opérationnel. A mon avis il faudrait plutôt une avant-garde éclairée qui mette en place les conditions pour que le peuple puisse donner son avis mais cela ne se fera pas d’un coup de baguette magique. Il faudra une dictature non pas du prolétariat ce qui est un mensonge, mais une dictature oeuvrant POUR le peuple, un vrai dictateur quoi !


    • 1 vote
      lilou 1er mars 15:38

      C’est pratique de ne pas plus s’interroger sur la raison du non succès des coopératives, ca permet de ne pas pointer du doigt le manque de capacité d’organisation et d’efficacité de la populace lorsqu’il s’agit de réaliser des choses concrètes.

      On sent bien également la naissance des processus de diabolisation de l’opposition que l’on retrouve dans les médias que l’on critique dès l’instant que le joyeux luron vient défendre le capitalisme.

      On se berce de faux espoirs avec cette fausse solution que serait un ènieme mode de gouvernance cette fois encore plus vertueux que les autres. L’effet recherché est pourtant énoncé clairement : La prise de maturité et la responsabilisation de la société dans son ensemble .

      La réelle problématique n’est donc pas le mode de gouvernance mais le manque de maturité et de responsabilité du peuple. Se faisant, il est rendu possible pour un groupuscule particulièrement égoiste de jouir de la situation.

      Pourquoi constamment donc tourner autour du pot ? La cause des causes est la médiocrité du peuple. Travaillons donc à le rendre moins médiocre. Quoi de plus efficace qu’un bon diagnostique pour trouver les bonnes solutions ?

      C’est sur qu’il devient difficile de lui vendre des choses lorsqu’on lui dit la vérité. Lorque vous serez mature et responsable, vous n’aurez plus besoin d’être gouvernés et vous ne souffrirez plus de ces abus de gouvernance. C’est biensûr plus confortable de blablater que de se prendre en main individuellement et collectivement.

      Vous voulez mettre un terme au nucléaire ? Regroupez-vous avec les gens de votre village, achetez un terrain (ou prenez-le) et foutez-y des panneaux solaires.

      Ou bah achetez ici :http://www.enercoop.fr/

      Vous voulez manger seinement ? Allez voir les paysans du coin et discutez d’un panier hebdomadaire avec eux en discutant qualité & prix.

      Quand vous serez tous responsable et mature, le rapport de force se sera inversé, plus question dès lors de vous demander de payer quoi que se soit. La réponse sera non, sans discussion possible grâce à la loi immuable du plus fort.

      Plus question de demander une démocratie, elle sera imposée de fait.

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Temp


Voir ses articles







Palmarès