Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Economie > L’État veut pénaliser les auto-entrepreneurs

L’État veut pénaliser les auto-entrepreneurs

L’auto-entrepreneur est libre, l’État n’aime pas ça, il veut donc le pénaliser.
Nicolas Doze : "Les auto-entrepreneurs, foutez-leur la paix !" :
 


Sur le même thème

Olivier Berruyer: Le statut de l'autoentrepreneur, la concurrence, les salaires...
Shark Tank : un des exemples de la supériorité américaine
La loi Duflot est une catastrophe pour le logement
Meyer Habib, le député qui souhaite pénaliser la quenelle, tient ses promesses de campagne !
Le Bon Coin humilie Pôle emploi


Réactions à cet article

  • 18 votes
    Par pegase (---.---.---.155) 21 septembre 2012 14:37
    pegase

    Je pense qu’ils ne veulent surtout pas redresser la France ... c’est l’inverse, ils veulent la couler !

    en ce sens ils prennent les décisions pour affaiblir toutes initiative ; le développement d’entreprises petite PME dynamique qui par leur nombre permettrait de redonner du souffle à notre économie est une menace pour eux ..

    outre Rhin les choses sont différentes (je suis pas loin de la frontière).

    • vote
      Par rastapopulo (---.---.---.84) 21 septembre 2012 14:58
      rastapopulo

      Race to the bottom ! Le premier pays qui dénoncera ce jeu (mesure one shot depuis l’abandon des principes des 30 glorieuses) sera puni, accusé d’aggraver la crise alors qu’il aura crever l’abcès et ainsi épargné 20 ans au monde entier.
       
      "Ah oui mais nous ont veut le chaos pour établir le Bancor" dixit Jorion, Attali, StrausKhan,...
       
      Les allemouches n’ont fait que la jouer perso via l’UE financiariste (dont les TBTF français rêvaient, il faut le reconnaître).

  • vote
    Par rastapopulo (---.---.---.84) 21 septembre 2012 14:44
    rastapopulo

    Les free market qui veulent se priver du plus grand marché de consommateurs sans dette de tous les temps né suite au New Deal et aux 30 glorieuses, ils ne sont pas mieux.

  • 12 votes
    Par Talion (---.---.---.6) 21 septembre 2012 14:48

    Le seul truc que Sarko n’a pas trop merdé il veulent le démolir... Mais ils sont complètement cons !

  • 3 votes
    Par gerfaut (---.---.---.174) 21 septembre 2012 15:04

    Les autoentrepreneurs sont déjà prélevé à 12-13 % de ce qu’ ils déclarent pour la sécu, la retraite, etc...


    Le problème est que, par exemple sur un chantier, les divers corps de mêtiers agissent et tous les intervenants, si j’ ai bien compris, même au sein d’ une même équipe, sont auto-entrepreneurs, et donc l’ Etat y perd. Les entreprises embauchent moins et ont recours aux auto-entrepreneurs.
    • 11 votes
      Par Erwanet (---.---.---.68) 21 septembre 2012 15:55
      Erwanet

      Et puis c’est surtout que ça ne plait pas à l’État obèse que les gens tentent de se démerder eux-mêmes et d’être libres, donc l’État veut sévir pour qu’ils restent dépendants de lui au maximum.
      L’impôt, c’est un bon moyen pour entretenir la servitude.

    • 5 votes
      Par davideduardo (---.---.---.140) 21 septembre 2012 21:09
      QaviQeQuarQo

      Mais ils sont dépendant de lui : pour les écoles, les soins mediacaux, les routes, la défense exterieur, la police, les pompiers, la paix social, la secu, la retraite.....

    • 4 votes
      Par yo (---.---.---.172) 21 septembre 2012 19:56

      "une des rare décision valable de Sarko."
      .
      Réécouter la video....seule une petite minorité va réellement créer son entreprise (le but de ce truc foireux) et on ne sais même pas pour combien de temps...
      .
      Impossible de rivaliser avec le marché quand on est tout petit et tout seul ! Ce statut est un leurre complet !
      .
      Une sorte de subprime qui vend du "devenez vous même votre propre patron" en omettant de dire que les règles actuelles sont tellement contraignantes que seule une entreprise ayant des capitaux et un accès privilégié à la banque, puisse relever.
      .
      Fini le compte du vendeur de pomme qui fait fortune !
      .
      Aujourd’hui la sélection passe par l’absence absolu de moralité...donc des patrons malhonnêtes....et c’est tout le problème du marché actuel. (totalement tendance).

  • 5 votes
    Par yo (---.---.---.172) 21 septembre 2012 19:49

    1 - Les banques font sciemment n’importe quoi !
    .
    2 - Tout le monde fait n’importe quoi avec l’accord des banques !
    .
    3 - Paf, Badaboom ! Le n’importe quoi ! ça marche plus ! A force de s’en"cul"... mutuellement ! Cela fini par se sentir et surtout se voir !
    .
    4 - Les banques ne veut plus "encul..er" le système parce qu’au final c’est elles qui "s’encul..." elles même et non le petit peuple ! (qui rêvent sur des mensonges)
    .
    5 - Blocage du système économique et tout les montages foireux commencent à Branler...ainsi que toute les opérations foireuses...bref la majorité de l’économie mondiale est basé sur du vent....
    .
    6 - Super tête de c...(Sarkozy) sauve les banksters et sans contre-partie....(ben oui quand on est c...on est vraiment c...)
    .
    7 - Super les banques ont trouvé un nouveau moyen de continuer le n’importe quoi !
    .
    8 - La dette et la crise est directement transmise aux Etats (à coup de mécanisme foireux et malhonnêtes)..
    .
    9 - Les Etats croulent sous les dettes...tandis que les banques se refont sur les Etats...au frais de la princesse.
    .
    10 - L’Etat c’est nous !
    .
    11 - Etat pas viable trop de dette, il faut rembourser( disent en cœur la classe d’élite avec la larme de la haute trahison à l’œil) !
    .
    12 - Le petit peuple va devoir payer. D’une manière où d’une autre.
    .
    13 - La classe d’élite (qui tient à sa place) Cherche par tout les moyens pour enfoncer la pilule ou plutôt de suppositoire de la taille d’un autobus dans le trou béant du petit peuple (qui gobe visiblement tout....ben oui la télé réalité ça fait des dégâts sur les neurones).
    .
    14 - Dans les banques, l’argent coule à flot (c’est openbar...taux d’intérêts négatifs, crédit à volonté...), Le n’importe quoi continu avec les mêmes parasites aux pouvoirs ou dans les entreprises et Le nouveau système économique encula.t.o.i.r.e est promu comme modèle économique d’avenir et comme exemple de modèle sociale. D’ailleurs un prix Nobel de la paix et de l’économie décerné à Goldman Sachs serait en réflexion...
    .

    c’est un peu vulgaire mais en gros...c’est l’histoire de ce qui se passe !

  • 1 vote
    Par jacques (---.---.---.156) 23 septembre 2012 14:18
    jacques

    Le statut d’autoentrepreneur c’est l équivalent en mode "low cost" (terme à la mode ) du statut en nom propre avec toutes les risques que cela comporte pour l’entrepreneur.
    Il aurait été plus judicieux de créer un statut de journalier employable par des particuliers ou des entreprises avec des qualifications variables ,au temps , au forfait ou à la tache.Le risque serait resté côté employeurs et n’aurait pas fait concurrence aux artisans qui eux amènent leurs expertises et leurs savoirs faire garantis .Mais il faudrait payer les charges sociales et là le bat blesse au pays des fraudeurs qui trouvent que gagner plus se jouent sur tous les tableaux .

  • vote
    Par Kuota (---.---.---.104) 24 septembre 2012 09:11

    Bonjour.


    Je suis un auto entrepreneur (prestataire de service)

    Je dois verser tous les 3 mois environ 22 % de mon chiffre d’affaire. Ces cotisations vont à la caisse de retraite et la sécurité sociale. Pour ce qui est des Assédic, rien, si je suis au chômage je n’aurais rien.
    Mon chiffre d’affaire ne doit pas dépasser 32000 € par an, soit en déduisant les charges, un salaire maxi de 1500 € net par mois
    Mon vrai atout c’est que je ne reverse pas de TVA tant que je ne dépasse ce quota.


    L’auto entrepreneur c’est en fait le vrai libéralisme, l’inverse de ce qui se passe aujourd’hui. Car le libéralisme dont ont nous parle concerne les grosses entreprises qui veulent être libre de déplacer les usines, de faire venir de la main d’oeuvres, de déplacer les capitaux etc.... Or 

    Le libéralisme des auto entrepreneur peut devenir un des piliers de l’anti-capitalisme.
    Je suis propriétaire de mon outils de travail.... 
    Je n’ai pas de chef, de patron.
    Je n’ai pas eu besoin de capitaux, ni d’emprunter à la banque.

    L’anto entrepreneur a la liberté de s’affranchir du salariat, des possédant qui détiennent son outils de travail, se d’affranchir des riches qui investissent leur argent pour m’en pomper encore plus ensuite.


  • vote
    Par rodger83 (---.---.---.113) 30 septembre 2012 10:57

    Mon fils est autoentrepreneur (cours de guitare). Il gagne est déclare en moyenne 600euros par trimestre. Il paye la dessus quelque 22%. Faites le calcul de ce qu’il reste. Et il ne touche rien d’autre, ni RSA, ni subvention. Juste les subsides gracieux de papa maman. Si le statut devient plus contraignant il retournera dans l’illégalité du travail au noir. Bravo les socialos ! Feraient mieux de s’attaquer enfin aux vrais problèmes : le mariage des homos, le vote des étrangers, la couleur des paquets de cigarettes...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus