• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’immobilier poursuit sa dégringolade

L’immobilier poursuit sa dégringolade

L’immobilier baisse en France et le marché de la résidence secondaire est aussi concerné.
Comme les ventes sont plus taxées qu’avant, de nombreux propriétaires retirent leurs biens du marché et les mettent à la location ou les gardent pour eux :

 

Tags : Immobilier




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 7 votes
    ecolittoral ecolittoral 15 avril 2013 10:30

    J’ai acheté en 2005, au plus fort du marché, avec un banquier qui m’a accordé un prêt alors que j’étais en CDDs saisonniers. Je passe sur les négociations et "conditions" !!!!

    Aujourd’hui, la maison à perdue un cinquième de sa valeur.
    Et alors ? La situation aujourd’hui se rapproche de l’acceptable pour les acheteurs. Cette "folie" des prix de l’immobilier prend fin.
    Ajoutez les salaires devenus allocations chômages et RSA, la disparition des CDI et vous avez une fin de consommation...y compris dans les classes (moins)moyennes et (moins)aisées.
    Le crédit immobilier est pompé par le remboursement de la dette. L’épargne, même si elle est importante en France sert surtout à assurer l’avenir. Tant qu’elle n’est pas volée...comme à Chypre.
    Pour la résidence secondaire, vous avez quelques milliers d’appartements et maisons neuves et bradées en Espagne.

    Je ne suis pas d’accord avec le titre de l’article (mais j’approuve l’article de l’auteur).
    L’immobilier ne poursuit pas sa dégringolade il revient à son cour réel.

    • 6 votes
      Talion 15 avril 2013 12:09

      Il suffit juste d’attendre que les propriétaires aient besoin de fric (ce qui ne devrait plus tarder) et on va alors voir la bulle immobilière exploser comme un ballon de baudruche.


      • 3 votes
        Arsene Icke Arsene Icke 15 avril 2013 14:57

        Surtout que comme les francais sont fauchés, seuls les riches etrangers peuvent acheter ces maisons sur la cote. Mais avec notre cher Flamby et sa politique fiscale confiscatoire, quel riche etranger serait assez fou pour devenir resident fiscal en France ? Réponse : plus personne !
        D’où le crash immobilier à venir.


        • 3 votes
          edwig 15 avril 2013 16:12

          Je plains les propriétaires qui ne comprennent pas que leur bien (autant que le fric qu’il y a sur nos comptes en banque d’ailleurs) sont tout simplement inclus dans une ligne comptable, dans les richesse du pays aux yeux de l’Europe.
          Ce sont de tirelires que l’Europe viendra ponctionner en temps voulu.
          Par les temps qui court, mieux vaut avoir ses économies dans une besace remplie d’or plutôt que dans "l’immobile-lié" qui comme son nom l’indique vous ligote comme un saucisson, histoire de pouvoir fuir ou cacher sa bourse plutôt que de tout se faire voler...Mais c’est vrai que je divague, je "complotise", l’Europe, les gouvernements et le banquiers ne feraient jamais une telle chose, on est pro-té-gé qui disent à la télé !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès