Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Economie > La Cour des comptes et Bruxelles recadrent François Hollande

La Cour des comptes et Bruxelles recadrent François Hollande

Bruxelles et la Cour des comptes mettent en garde François Hollande qui de toute façon ne tiendra pas son programme.
D’après Bruxelles et la Cour de comptes, Hollande doit faire le contraire de ce qu’il a annoncé :

Rappelons qu’il fut un temps où François Hollande gagnait sa vie à la Cour des comptes :


Sur le même thème

Deuxième marche mondiale de l’année contre Monsanto
La faute à Hollande ?
Quand Arnaud Montebourg constate sa propre inutilité
François Hollande : misère et décadence de la fonction présidentielle
Bercy s'apprêterait à matraquer les détenteurs de comptes PayPal : ce service de paiement en ligne est considéré comme un compte à l'étranger - 7 Octobre 2013


Réactions à cet article

  • 5 votes
    Par BlackMatter (---.---.---.225) 1er juin 2012 13:19
    "Paresse et lâcheté sont les causes qui font qu’un si grand nombre d’hommes, après que la nature les eut affranchis de puis longtemps d’une conduite étrangère (naturaliter majorem), restent cependant volontiers toute leur vie dans un état de tutelle ; et qui font qu’il est si facile à d’autres de se poser comme leurs tuteurs. il est si commode d’être sous tutelle. Si j’ai un livre qui a de l’entendement à ma place, un médecin qui juge à ma place de mon régime alimentaire, etc., je n’ai alors pas moi - même à fournir d’efforts. il ne m’est pas nécessaire de penser dès lors que je peux payer ; d’autres assumeront bien à ma place cette fastidieuse besogne".

    Emmanuel KANT

  • 17 votes
    Par cassia (---.---.---.54) 2 juin 2012 00:07
    cassia

    Dans la série : le programme des crétins socialauds :

    de haut en bas c’est ce que dit la gauche, de bas en haut ce qu’elle fera !

    Au PS, nous accomplissons ce que nous promettons.

    Seuls les imbéciles peuvent croire que
    > > nous ne lutterons pas contre la corruption.
    > > Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous :
    > > L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.
    > > Nous démontrons que c’est une grande stupidité de croire que
    > > les mafias feront partie du gouvernement.
    > > Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que
    > > la justice sociale sera le but principal de notre mandat.
    > > Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que
    > > l’on puisse gouverner
    > > avec les ruses de la vieille politique.
    > > Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que
    > > soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d’nfluences
    > > nous ne permettrons d’aucune facon que
    > > nos enfants meurent de faim
    > > nous accomplirons nos desseins même si
    > > les réserves économiques se vident complètement
    > > nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que
    > > vous aurez compris qu’à partir de maintenant
    > > nous sommes avec François Hollande, l’homme qui réinvente le rêve


    > >
    Lire maintenant de bas en haut... en commençant par la dernière ligne et en remontant jusqu’ au début

  • 7 votes
    Par Lord Hakkerra (---.---.---.37) 2 juin 2012 13:48
    Lord Hakkerra

    Le programme de François Hollande et de ses amis socialistes procède de motivations démagogiques, mais qui sont illusoires et destructrices : augmenter le SMIC au lieu de libérer les énergies, punir les riches au lieu d’inciter tout le monde à l’effort productif, dépenser pour stimuler la croissance (en fait pour acheter des clientèles) au lieu d’utiliser au mieux les ressources. Le socialisme n’a jamais réussi, sous sa forme extrême - le communisme - comme sous sa forme plus modérée – la social-démocratie. Il est en effet incontestable que la prospérité est étroitement corrélée au degré de liberté économique.

    Comment peut-on encore, au XXIème siècle, après des décennies et des siècles de réflexion et d’expériences, croire à des recettes qui relèvent plus de la magie incantatoire que de la science ? Comment peut-on croire que l’Etat peut manipuler l’économie comme le ferait un conducteur de locomotive en poussant quelques manettes ? Comment peut-on imaginer qu’il suffirait de fabriquer ex nihilo des unités monétaires irréelles pour que les hommes se mettent à produire plus ? Comment croire qu’un Etat peut promouvoir la croissance par le seul fait qu’il dépense plus, sans se rendre compte qu’il prélève par l’impôt ou par l’emprunt les ressources nécessaires à ses gaspillages et à ses dépenses démagogiques ?

    La croissance ne se décrète pas, elle est le résultat non planifiable des décisions et des actes innombrables d’individus capables d’efforts et d’imagination. Mais pour cela il est indispensable de ne pas freiner leurs élans par des contraintes règlementaires paralysantes ou des impôts spoliateurs. La politique socialiste de François Hollande avec le soutien de ses alliés inévitables - communistes et écologistes - ne pourrait produire que la stagnation économique, un chômage et une pauvreté accrus, un endettement public insupportable.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




Obtenez votre Voyance avec Nostradamus