Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Economie > Olivier Delamarche : "Les politiques sont des incapables" (27-09-2011)

Olivier Delamarche : "Les politiques sont des incapables" (27-09-2011)

Olivier Delamarche et sa vision du monde de la finance

Dernière intervention en date du 27 septembre de Olivier Delamarche sur la chaîne BFM TV, sur l’économie mondiale !

 

 

Source : http://mega-streaming.info/video/BN...

Tags : Economie Politique Finances International


Sur le même thème

Olivier Delamarche - Economie et finance sans langue de bois - Meta TV
Olivier Delamarche : Quid de la politique monétaire de la FED ?
Delamarche : Stress test, Fed et QE3 : « un grand foirage économique » - 27/10
Olivier Delamarche : Draghi, un banquier central incapable et ignorant
Olivier Delamarche : Dette et jeu de Monopoly


Réactions à cet article

  • 10 votes
    Par Flamm (---.---.---.131) 28 septembre 2011 12:06
    Flamm

    << Responsables politiques inventifs !>>
    Un journaleux aussi sot ca ne s’invente pas...

    Comment peut-on etre aussi bete pour appliquer une politique monetaire unique à des realites economique totalement differentes ? qu’est-ce que l’economie du Portugal à avoir avec l’economie de l’allemangne par exemple ?
    Dire que ce sont ces incompetents qui nous dirigent fait peur...

  • 4 votes
    Par sheeldon (---.---.---.102) 28 septembre 2011 12:48
    sheeldon

    http://www.dailymotion.com/video/xl...

    je les trouve inventifs ..... et efficaces .....

    après ça commence a ce voir légerement ......

    http://www.leparisien.fr/flash-actu...

    "

    Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a rejeté de facto mercredi la proposition franco-allemande de gouvernement de la zone euro, piloté par les Etats, en estimant que cette fonction revenait à ses services "

    clair net et précis ..... fuck la démocratie !

  • 6 votes
    Par maddle (---.---.---.117) 28 septembre 2011 13:19
    maddle

    En fait , il faut comprendre que cette crise est calculée pour faire tomber l’ Europe et par la même toutes les nations Européenne. 

    • 1 vote
      Par sheeldon (---.---.---.102) 28 septembre 2011 13:35
      sheeldon

      http://www.romandie.com/news/n/_Cri...

      miam smiley

      "

      Crise de la dette : l’Union européenne renforce sa discipline budgétaire
      STRASBOURG (Parlement européen) - L’Union européenne va nettement durcir sa discipline budgétaire pour tirer les leçons de la crise de la dette, suite à un vote mercredi du Parlement européen qui prévoit des sanctions plus faciles à prendre que par le passé contre les Etats qui laissent filer leurs déficits.

      Ce vote va permettre l’entrée en vigueur d’un dispositif de renforcement du Pacte de stabilité européen, discuté depuis près d’un an et déjà accepté par les Etats membres de l’Union européenne.

      A l’avenir, des sanctions financières tomberont plus vite et plus facilement, sous forme de dépôt d’argent sur des comptes bloqués pouvant se transformer en amendes, contre les pays jugés laxistes. Ce mécanisme se veut la contrepartie de la mise en place du Fonds de secours financier pour les pays difficulté de la zone euro.

      La réforme - baptisée 6 Pack car il s’agit en fait de six textes législatifs- avait été proposée au départ par la Commission européenne pour tirer les leçons de la crise de la dette en Grèce.

      Une réforme était devenue indispensable car le Pacte de stabilité, tel qu’il était conçu à l’origine s’est révélé largement inopérant car trop peu dissuasif. Les gouvernements ont passé leur temps depuis dix ans à le contourner.

      La réforme va permettre à la Commission de demander des mesures correctrices et même punir les Etats qui s’éloignent des critères de déficit (3% du PIB) et de dette publique (60% du PIB) en réclamant à l’Etat qui ferait la sourde oreille le dépôt d’une somme équivalente à 0,2% de son PIB.

      Les six textes législatifs ont reçu le soutien des conservateurs et des libéraux. La gauche a dénoncé une réforme trop axée sur la rigueur et pas assez sur la relance.

      Cette réforme est une bonne nouvelle pour l’UE, s’est félicité le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, à l’issue du vote.

      La réforme est un pacte d’austérité qui se fonde sur des coupes et des sanctions. Elle ne laisse aucune marge de manoeuvre aux Etats de l’UE pour des dépenses intelligentes et des investissements ciblés, a au contraire regretté le socialiste Stephen Hughes."

  • 8 votes
    Par aldo (---.---.---.99) 28 septembre 2011 13:50
    aldo

    ça va imploser !.....une histoire de semaines !

  • 2 votes
    Par Latigeur (---.---.---.56) 28 septembre 2011 14:40
    Latigeur

    Pour prendre un peu de recul et comprendre ce qui se passe, il me semble qu’il est nécessaire de rappeler les deux tendances lourdes qui marquent l’activité économique mondiale.
    Le première c’est que la croissance économique, la vraie, celle qui tient à la production des biens est en cours de basculement de l’occident (USA, Europe) vers les pays dits émergents, par exemple la Chine, l’Inde, le Brésil.
    Vous pouvez augmenter tant que vous voulez les revenus des classes laborieuses de l’Occident, vous n’obtenez qu’une croissance artificielle transitoire plus commerciale qu’industrielle, vous ne faites que creuser les déficits de ces pays, l’argent ainsi injecté sert principalement à consommer des biens d’importation et il n’y a pas vraiment de croissance, l’endettement est à la fois celui des Etats et celui des particuliers.
    Les chinois qui ont longtemps financé la dette américaine ont raison de hausser la voix et de demander le retour à gestion plus équilibrée.
    Quelques pays occidentaux s’en tirent encore, Allemagne, nord de l’Europe, ils vivent sur leurs acquis technologiques et l’excellente qualité de leurs main d’oeuvre, mais pour combien de temps ?
    Les populations des pays émergents sont capables à terme d’innover, de fournir d’excellents techniciens et ouvriers et et de concurrencer les USA et l’Europe dans toutes les industries dites de pointe.
    La crise dans les pays occidentaux durera tant que les classes laborieuses des pays émergents n’auront pas acquis le même niveau de rémunération ou de protection sociale que ceux des démocratie occidentales.
    Dans ce cadre, la richesse de certains qui est outrancière et doit être ramenée à une plus juste mesure, n’est qu’un paramètre secondaire. Chacun devra accepter des sacrifices dans l’attente de ce rééquilibrage, les riches doivent accepter de perdre beaucoup de leurs biens ( et il y a de la marge !) et les classes laborieuses occidentales une pause dans la progression de leur pouvoir d’achat et leur droits sociaux afin de limiter le chômage.
    Il y a aussi un autre fait encore plus fondamental à prendre en compte, c’est que les ressources naturelles de la planète ne sont pas inépuisables et qu’il faudra bien les partager avec tous les habitants de cette terre.
    Le pétrole en est un exemple patent. Les ressources en eau douce, en matières premières de toutes sortes commencent elles aussi à poser problème, il nous faut réexaminer nos modèles de croissance.
    La (sur)consommation propre aux pays dits développés, la démographie galopante de certaines régions du monde ne peuvent pas perdurer sauf à aller vers des conflits économiques violents ou des guerres encore plus destructrices tant sur le plan matériel qu’humain.
    Le rééquilibrage économique mondial ne peut que modifier à terme le rapport de puissance militaire qui semble encore favorable au camp occidental, il est grand temps qu’une véritable autorité de régulation économique à dimension mondiale se mette en place, sous l’égide de l’ONU.

  • 2 votes
    Par Awake (---.---.---.249) 28 septembre 2011 18:27
    Awake

    Je ne connais Olivier Delamarche que depuis peu, mais il a l’air intéressant si son discourt est toujours aussi franc. Ça change de bien des économistes... 

    Y’a les traders qui se mettent à parler franco aussi, mais ça passe moins bien...
  • 3 votes
    Par davideduardo (---.---.---.189) 28 septembre 2011 20:00
    QaviQeQuarQo

    j adore ses interventions. 

    les situations en sont presques comiques, avec le présentateur tout penaud qui a du mal a lacher ses certitudes mainstream et delamarche realiste qui en devient presque cynique , genre jean pierre bacri.

    Le présentateur a lunette a tendance a croire un peu plus delamarche qu avant , si vous regardez les émission d il y a un an ou il était vraiment incrédule.
    Quand il dit "Responsables politiques inventifs", on sent qu il le dit parceque c est sont boulot mais qu il n y croit plus vraiment...
  • 2 votes
    Par gazatouslesetages (---.---.---.3) 28 septembre 2011 22:09

    c’est le seul type de bfm intéressant.

    .

    je crois aussi que les présentateurs n’y croient plus non plus.

    .
    la situation est catastrophique, on va sans doute rentrer dans une déflation des actifs (et inflation des produits agricoles).. en plus du protectionnisme agressif venant des stazunis..

  • 2 votes
    Par fwed (---.---.---.241) 29 septembre 2011 14:10
    fwed

    "On ne gagne pas du temps avec les plans de relance de la Grêce, mais on achete du temps très cher" 
    Bravo M. Delamarche pour cette explication brillante, je suis totalement d’accord

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus