• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Philippe Simonnot : Le jour où la France sortira de l’Euro

Philippe Simonnot : Le jour où la France sortira de l’Euro


Un entretien avec Philippe Simonnot sur son livre de politique-fiction "le jour où la France sortira de l’Euro" où il imagine l’élection de Dominique Strauss-Kahn en 2012 et la sortie par celui-ci de l’euro (une hypothèse que l’on qualifiera... "d’originale").

Il évoque son idée de retour à un étalon de-change or, parle de la vente par Sarkozy de 550 tonnes d’or de la Banque de France, ce qui a représenté un manque-à-gagné de pas moins de 12 milliards d’euros étant donné la hausse importante du cours (on pourra dire ce qu’on veut, mais on ne ferra croire qu’aux naïfs que c’était là juste une malencontreuse erreur), approuve l’initiative de Cantona sur les banques (comme quoi il faut se garder de mettre tous "les économistes" dans un même sac) etc.

Philippe Simonnot, longtemps chroniqueur au Monde, ex-professeur d’économie du droit à Paris-Nanterre, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages d’économie et d’histoire. Il anime le site www.observatoiredesreligions.fr. Docteur ès sciences économiques, il est aussi spécialiste des problèmes monétaires et dirige l’Atelier de l’Économie Contemporaine et le Séminaire monétaire de l’Institut Turgot.

Tags : Economie Politique



Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    rastapopulo rastapopulo 9 décembre 2010 23:56

    C’est légal.

    Les comptes de Balladur en 95 par contre ou l’influence sur Courroie par contre...
     


  • 1 vote
    Maldoror Maldoror 10 décembre 2010 00:19

    550 tonnes d’or ont été bradés= environ 18 milliards d’euros d’aujourd’hui"

    J’ai écris 12 sous la vidéo, mais je n’avais pas revérifié.
    En tout cas c’est loin de se limiter à l’or, ça touche tout notre patrimoine :

    la gigantesque « Opération Publique d’Achat » sur le patrimoine public des Français, et ce, au profit des grandes sociétés multinationales et des fonds de pensions américains.
    En 2006, la dépossession porte sur plus de 500 milliards d’euros d’actifs : grandes sociétés nationales, transports aériens et ferroviaires, aéroports et réseaux autoroutiers, bâtiments publics, foncier domanial, patrimoine historique et artistique, musées nationaux, industries de la Défense, stock d’or de la Banque de France...

    http://horreureuropeenne.blogspot.com/2010/09/la-france-est-vendre_22.html



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Maldoror

Maldoror
Voir ses articles







Palmarès