• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Politique et Eco N°116 : Méthodes pour une morale de l’économie bancaire et (...)

Politique et Eco N°116 : Méthodes pour une morale de l’économie bancaire et monétaire

Olivier Pichon reçoit Jean Rémy ancien banquier international membre de la NEF banque de l’économie sociale et solidaire.

 

1. Une banque éthique : un oxymore ?

– Qu’est-ce qu’une banque éthique ?
– La NEF (nouvelle économie fraternelle) et le manifeste pour une banque éthique.
– Absence de toute spéculation.
– Une coopérative : une seule voix par actionnaire petit ou gros.
– Méthode pour les augmentations de capital.
– L’avantage fiscal une distorsion de concurrence ?
– Les objets de la NEF, agriculture bio, énergie renouvelables, communes.
– Le scandale DEXIA quand le contribuable règle l’ardoise des expositions aux risque des collectivités locales.
– L’aide à la création d’entreprise par la NEF.

 

2. Les Banques éthiques et les autres.

– Les PME 6 millions d’emplois 30 % du Pib.
– Un taux d’échec des prêts par la NEF très réduit : les explications.
– Que faut-il penser des banques italiennes, la spéculation comme cause des difficultés.
– Les banques systémiques françaises, le modèle rhénan détruit par la spéculation
– Le QE en rajoute, une politique stérile qui promeut les actifs existants mais non les actifs d’avenir.
– Les autres banques éthiques, Banca etica (Italie), Triodos (Pays-Bas) la plus grosse.
– Pourquoi les anglo-saxons sont peu enclins au modèle de la banque éthique ? Une exception : l’Ecosse, Charity Bank au pays de John Law.
– La banque un moyen de contrôler les populations, non la contrainte politique mais le contrôle indirect.
– Une crise de 29 à la puissance 10 se prépare, la fin prévisible du soft power bancaire américain.
– L’élection de Trump signe de l’appauvrissement des américains.
– Inventaire de la dette US.

 

3. Comprendre la monnaie.

– L’or utile mais insuffisant dans les transactions internationales.
– La solution la plus acceptable en matière internationale.
– Une chambre de compensation internationale avec change absolu sans circulation de la monnaie de compensation.
– Le Bancor de Keynes et le triomphe de la solution américaine en dollar(1944) Bretton Woods.
– Une banque des banques : un problème politique.
– Les monnaies complémentaires locales : fonctionnement et limites.
– L’interdiction du cash, une atteinte aux libertés, un scandale inacceptable.
– Quand il s’agit d’échapper à la banque et non au fisc.

 

Source : http://www.tvlibertes.com/2017/01/02/12922/nef-leconomie-bancaire

 

 

Tags : Economie Monnaie Banques



Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • vote
    ged252 4 janvier 10:13

    Justement à propos de Morale, vous avez vu ce qui se passe avec Paul Jorion, grand économiste de gauche, ?
    .
    En il a &t& viré de la VUB, une université belge au motif que " Paul Jorion n’est pas le scientifique de haut niveau que nous avons cru nommer"
    ..
    Jorion :
    .
    " Il est encore dit que la médiocre qualité de mon enseignement et de mes travaux a porté discrédit à la VUB qui réclamera, à titre provisionnel, 1 euro de dommages-intérêts et 1.320 euros couvrant les frais d’assignation."
    .
    http://www.pauljorion.com/blog/2015/10/12/la-vub-assigne-paul-jorion-devant-le-tribunal-du-travail/


    • vote
      ged252 4 janvier 10:19

      Jorion se défend dans une vidéo :
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=E7_6aHQuYtA


      • vote
        ged252 4 janvier 10:21

        Le problème c’est qu’un article est paru en par Holbecq, dans lequel il affirme que Jorion est un mythomane :
        .
        Jorion aurait truquer son CV, il n’aurait pas les diplômes qu’il prétend avoir, ni occuper les postes qu’il prétend avoir occuper :

        http://criseusa.blog.lemonde.fr/2012/06/24/jorion-ou-de-limposture/


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 11:04

          @ged252
          "Jorion aurait truquer son CV, il n’aurait pas les diplômes qu’il prétend avoir"

          Et lesquels n’aurait-il donc pas, parmi ceux qu’il prétend avoir ?


        • vote
          ged252 4 janvier 10:35

          D’après ce que raconte Holbecq, Jorion serait fou, il a la même maladie que tous les gens de gauche, il est incapable d’associer un mot avec sa signification.
          .
          Ce que Lacan dit à propos des jeux de mots des fous : idéologisme : recherche de la limite de la signification des mots.
          .
          Si ce que dit Holbecq est vrai, on a un cas clinique de fou.


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 11:27

            Mais si ce que dit Holbecq est faux, alors c’est lui qui est fou.


          • vote
            ged252 4 janvier 12:39

            @Qaspard Delanuit

            .

            Non, il peut se tromper ou être mal informé, sans être fou.

            .

            Pour ses diplômes manquant lisez l’article de Holbecq.

            ..

            Pour savoir s’il est fou, il faudrait trouver un journaliste qui fasse une enquête sur les diplômes et postes occupé par Jorion.

            Etablir vraiment la vérité sur ces sujets, ça ne parait quand même pas si difficile, et ça permettrait d’éviter que des gens l’accusent d’être fou, ( ou mégalomane ou mythomane) .

            Puis il faudrait un linguiste, puisque ces histoire d’ "incapacité à coller un mot avec sa signification", ce que dit Holbecq à propos de "incohérence et confusion", et à propos de jorion incapable de faire un syllogisme. Tout cela ressort de la linguistique, du signe, (du mot en lui-même (le signifiant) et du sens de ce mot (le signifié) ) .

            .

            Ce qui permettrait aussi de voir plus clair dans la (supposée) folie des gens de gauche - dans leurs discours ....


          • vote
            ged252 4 janvier 12:45

            Les doutes sur les diplômes et postes de Jorion sont sur wiki :
            .

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Paul_Jorion


            • vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 14:07

              @ged252
              J’ai lu. Je ne vois pour ma part aucune raison valable de douter de ce que Jorion dit ici de lui-même en se présentant (qui n’a en plus rien de si extraordinaire).

               https://www.lanef.net/t_article/misere-de-la-pensee-economique-paul-jorion-25674.asp

              Maintenant, si quelqu’un connaît des raisons précises et bien documentées de lui contester cela, il faut qu’il les exprime clairement avec des preuves et non sous la forme de vagues suppositions et de ragots. Tant qu’on n’a que des suppositions ou des doutes à avancer sur le tapis, on ne peut pas porter une si grave accusation contre quelqu’un. Heureusement qu’on ne peut pas formuler des accusations sous la forme "Je ne suis pas sûr d’avoir assez d’éléments pour éliminer complètement l’hypothèse selon laquelle mon voisin aurait tuée sa femme." !!

              Sur le terme de "professeur", il y a souvent confusion entre le grade universitaire (qui se met avant le nom de famille) et le métier. Vous pouvez par exemple être professeur de mathématiques sans aucun diplôme simplement en donnant des cours de maths chez vous et en déclarant vos revenus : ce sera votre profession. Mais on ne pourra pas vous appeler "professeur Bidule", vous n’aurez pas le droit de mettre le titre de professeur devant votre nom sur une carte de visite ou sur une plaque de cuivre. Vous serez "Monsieur Bidule, prof de maths" comme d’autres sont prof de couture, de cuisine, etc. 

              La vidéo est plus intéressante que tout ça... Perso, je m’en fous, des diplômes des économistes ou des sociologues, il suffit de les écouter pour sentir ce qu’ils valent. . 


            • vote
              ged252 4 janvier 14:53

              En tout cas, Jorion est très contesté.

              .

              C’est le coté folie qui m’intéresse, c’est pour ça que j’ai mis un lien plus bas..


            • vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 15:02

              @ged252
              "En tout cas, Jorion est très contesté."

              Par définition, tous les gens qui sortent du cercle clos de la pensée unique sont "contestés". Lacan aussi fut très contesté. 


            • vote
              ged252 4 janvier 13:54

              Le style Jorion : :

              https://postjorion.wordpress.com/2010/06/29/109-jorion-est-il-meilleur-philosophe-queconomiste/

              //----------------------------------------------

              « En outre, la structure du livre est extrêmement brouillonne, et souffre d’une quasi-absence de construction, similaire à un patchwork géant nuisant in fine à la bonne intelligibilité de l’ensemble. »

              « Cette mécompréhension de Paul Jorion à l’égard de l’esprit philosophique du temps constitue un indice assez inquiétant de sa (mé)connaissance du champ philosophique et inaugure un nombre non négligeable d’erreurs et d’approximations philosophiques qui constitueront, elles, le véritable scandale du livre. »

              « L’ouvrage souffre en outre d’une très grande lacune philosophique ; l’auteur asserte beaucoup mais justifie peu ; bien des affirmations se trouvent ainsi lancées d’un ton péremptoire, sans que l’on ne voie vraiment à quelle réalité philosophique cela correspond. »

              « Bon nombre de phrases s’avèrent quasiment indécidables quant au sens à leur attribuer, tant la syntaxe se présente comme ambiguë et laborieuse, ce qui rend la lecture de l’ouvrage particulièrement pénible. »

              « Le ton de l’ouvrage, ainsi que je l’avais brièvement évoqué en première partie, s’avère particulièrement pénible. Jorion traite avec mépris et condescendance un certain nombre de thèses et d’auteurs dont en réalité il ne perçoit pas tout à fait la profondeur. »

              « Le problème est moins la thèse que défend Jorion que l’absence totale de démonstration d’un tel présupposé qui heurte radicalement tout ce qu’affirme la physique depuis 80 ans, et qui, faute de cette démonstration, se présente comme une pure assertion péremptoire. »

              « Hélas, la subtilité de quelques analyses n’efface guère le trop grand nombre d’erreurs philosophiques majeures, d’approximations logiques, de propos confus, de paragraphes mal enchaînés, ou d’affirmations péremptoires auxquelles manque une justification véritable. « 

              //---------------------------------------------


              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 14:52

                @ged252
                "Le style Jorion"

                Je suis capable de juger le style d’un auteur moi-même en le lisant. Le style d’André-Jacques HOLBECQ est ici haineux, par exemple. On sent qu’il se défoule d’une souffrance (Jorion lui a piqué sa femme ou quoi ?) Ca ressemble plus à un règlement de compte qu’à une critique. 


              • vote
                ged252 4 janvier 15:10

                Il est juste irrité contre Jorion et il explique longuement pourquoi.


              • vote
                ged252 4 janvier 14:46

                Le texte de Lacan est ici : "De la causalité essentielle de la folie".

                http://aejcpp.free.fr/lacan/1946-09-282.htm
                .
                En dehors de tout ça, c’est Lacan qui a fondé "l’identité", en disant en une seule toute petite phrase : "L’enfant dans son sentiment de soi s’identifie à un autre"
                .
                L’autre c’est d’abord sa mère, il ne fait pas de distinction entre lui-même et sa mère. Lorsqu’elle s’absente il le vit comme une petite mort, un morcellement, puis l’enfant s’aperçoit que lui et sa mère, ce n’est pas la même chose, c’est le rôle du père, séparé l’enfant de sa mère.Puis vers 6-7 ans l’enfant s’identifie au parent du même sexe, son père si c’est un garçon, puis en grandissant s’il se dit que papa est concon ou pénible, il va s’identifier à l’un de ses petits copains, ou un chanteur ou un acteur, mais quelque chose qui lui plait.
                .
                C’est pour cette raison que l’identité n’est pas fixe, elle évolue avec le temps et elle est aliénante
                .
                Toute cette histoire d’identité a été reprise par des psychanalystes, puis retrouvé par hungtington, puis par les identitaires qui l’ont lu.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TV Libertés

TV Libertés
Voir ses articles







Palmarès