Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Réflexions sur la Dette, le Protectionnisme, et tutti-quanti...

Réflexions sur la Dette, le Protectionnisme, et tutti-quanti...

Il prend la dette par tous les bouts, de Sully le premier homme qui en a fait un audit, en passant par les rois de France, démarrant pas Marisol Touraine, Ruffin fait un panorama de la gestion d'un pays par l'État. C'est assez jubilatoire le ton qu'il emploie, truffée d'exemples et de citations, sa conférence s'écoute comme la conversation d'un copain. Méthode « globale » avec ses flash back et ses diversions, il parvient, au bout du compte à faire un tour qui « fait penser ». 

 

Car « penser » semble être une caractéristique humaine que le pouvoir qui corrompt, corrompt en premier lieu ; quant à la propagande, au lavage de cerveau que subit le peuple, lui aussi inhibe la pensée !

 

Sa conférence est donnée en deux parties ; la partie trois et quatre sont l'échange, questions/ réponses avec le public.

 

Cette conférence date du printemps 2014 ; mais est-ce que cela date ? Je ne le pense pas même si la politique menée par Macron a « évolué » depuis. Donc, à prendre comme une réflexion de fond.

 

J'ignore les conditions de prise de son ; la quatrième vidéo s'arrête au milieu d'une phrase ; j'ai conscience que cela ne fait pas très sérieux, mais tout ce qui précède est intéressant !!

 

 

 

 

Questions/ réponses

 

 

 

Tags : Economie Politique Histoire Banques Dette Finance



Réagissez à l'article

16 réactions à cet article


  • 2 votes
    Lisa Sion Lisa Sion 15 janvier 18:07

    Question : " la politique industrielle qu’a interdit Bruxelles " ( partie 3, 31’ ), ne serait ce pas celle que le président Poutine a appliqué après l’avoir interdite aux milliardaires oligarques ?


    • 5 votes
      hase hase 15 janvier 20:43

      @Lisa Sion
      ma première réponse n’est pas passée !

      votre question est ambiguë, vous avez l’air de dire que Poutine a appliqué une politique industrielle, celle-là même qu’il aurait interdite aux oligarques !

      Ce que je vois, c’est qu’une politique industrielle cohérente et efficace en son pays est évidemment le contraire de ce que fait cet ultralibéralisme qui choie les actionnaires ; dans ce cas, c’est effectivement ce qu’a fait Poutine : virer les propriétaires actionnaires et fait marcher l’usine pas assez rentable à leur yeux, pour une production " honnête" qui fait vivre des milliers de travailleurs et toute une région !

      Et c’est évidemment ce que n’a pas fait la France, ce qui a vidé ce pays de son savoir-faire et de ses emplois de production !


    • 2 votes
      Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 19 janvier 11:14

      @hase
      "........ ce qui a vidé ce pays de son savoir-faire et de ses emplois de production !
      ......."

      .

      Pour donner du travail à l’un, il faut le prendre à l’autre !

      Pour avoir un chiffre d’affaire, il faut le prendre à l’autre !

      C’est ça la réalité du monde monétiste. Alors, passons à la suite : une société non marchande, une société de l’après monnaie.


    • 3 votes
      sls0 sls0 15 janvier 20:37

      Sacrée pointure ce François Ruffin que je découvre.
      Ses premières analyses éditées à 28 ans.

      Il m’a fallut bien plus longtemps pour affuter mon regard. C’est au moment du traité de Lisbonne que ça a basculé personnellement. Avant je n’avais que des doutes.

      Il y a l’excuse du boulot qui occupe pas mal, ouais, c’est tout ce que j’ai trouvé.


      • 3 votes
        hase hase 15 janvier 20:45

        @sls0
        Fakir est un excellent journal !!


      • 1 vote
        sls0 sls0 15 janvier 21:47

        @hase
        J’ai l’Atlantique à traverser pour l’acheter et la poste local c’est assez aléatoire.

        Dans la deuxième vidéo, il montre une courbe du bien être en fonction du PIB/habitant, j’ai la courbe de la satisfaction en fonction du PIB/bab. c’est aussi les 15.000$ qui sont pris en compte. Je réside dans un pays à 12.000$/hab. PIB/PPA, coté sourires et gens heureux il y a pas photo. 

        C’est l’aristocratie du peu chez moi à opposer au consumériste de junkie dans d’autres pays.
        Mon peu c’est le besoin modeste, qui ne cherche pas à surexploiter.


      • vote
        hase hase 15 janvier 21:58

        @sls0
        Oui je sais ! Haïti. Ou St. Domingue ??

        quand il y a de la vie, pas besoin de consommation ; la consommation a tué la vie et vient pour compenser le manque de celle-ci !!


      • 2 votes
        lupus lupus 15 janvier 21:59

        c’est bien, Quel est le titre de son livre ?


        • vote
          joeblow 16 janvier 13:21

          Brillant ce jeune. Seul bémol pour moi, il cite le GIEC, qui fait partie de la machine mondialiste.


          • vote
            ffi 16 janvier 22:56

            @joeblow
            Surtout quand il dit que le Giec « confirme avec ses hypothèses toujours plus catastrophiques »...

            On ne confirme rien avec des « si », on ne fait que mettre Paris en bouteille.


            • 2 votes
              Antisimpliste Antisimpliste 17 janvier 05:06

              François Ruffin -que j’apprécie par ailleurs- aurait beaucoup à mener la même conférence après la lecture éclairante, sinon "révélatrice" de "Le complexe d’Orphée (la gauche les gens ordinaires et la religion du progrès)" de Jean-Claude Michéa.
              Attendre du Front de Gauche qu’il propose une alternative quasi-révolutionnaire, y’a intérêt à être patient !
              De l’extrême gauche à l’extrême droite, ils sont tous pro-européens, donc libéraux.
              L’UPR propose la sortie de l’UE et de l’euro, ce qui pourrait être un bon début pour régler nos affaires "à l’ancienne".
              D’une manière plus générale, la volonté d’exclure du débat tous ceux qui seraient "déviants" (déviants = non-gauchistes), parce que "ça ne se fait pas", est surement la meilleure voie pour ne jamais trouver de solution. Si je ne me trompe pas, monsieur Ruffin fait partie de la bande des 3 (avec Lordon et Franck Lepage) qui ont demandé à Étienne Chouard de retirer le fameux lien internet qui amenait l’internaute du Plan C vers le site d’égalité & réconciliation... ce que Chouard a fini par refuser.
              De l’impossibilité pour les gens "de gauche" à proposer des idées "taboues" : je vous invite à visionner des vidéos de Charles Robin (1) ou Francis Cousin, et à vous souvenir de ce qui peut arriver à un Michel Onfray qui disait l’intérêt qu’il peut porter à Alain de Benoist (quand il a raison)...
              Sébastien Faure (anarchiste Dreyfusard) déclarait à l’ouverture de ses conférences : "Mes conférences sont toujours contradictoires. J’invite tout spécialement à celle-ci — et pour y prendre parole si bon leur semble — les nationalistes et les antisémites..." Si tous les gauchistes ne voyaient pas des fascistes partout, on pourrait essayer de faire quelque chose.

              (1) https://www.youtube.com/watch?v=W2aNAk5-y_Y


              • 1 vote
                totof 19 janvier 14:48

                @Antisimpliste
                Absolument d’accord avec ce que vous écrivez. J’ai eu un échange avec ce Ruffin lors d’une de ses conférences et en fait, il m’apparait maintenant comme tous ces gaucho : complètement aliéné. Il est pour le progrès et il n’arrive pas à faire le lien entre la fin des sociétés traditionnelles (si j’ai bien compris, dans sa tête, tout ce qui est traditionnel = sale, mauvais) et l’ordre capitaliste dont il se plaint. En fait, lui et ses semblables qui squattent l’appellation d’extrême-gauche ont un imaginaire à la Amélie Poulain : ils se verraient tous bien exister dans l’ancienne configuration du mode de production, le fordisme, mais un fordisme amélioré, dans lequel les sociétés traditionnelles agoniseraient toujours (les progressistes veulent la fin des sociétés traditionnelles) mais où en plus la petite-bourgeoisie intellectuelle dont il fait partie serait reconnue "à sa juste valeur", c’est-à-dire qu’elle pourrait vivre sans bosser. 

                Bref, on a affaire à un progressiste tout à fait intolérant, comme tous ces gens de la soi-disant extrême gauche. Pas très radical tout ça...

                Ce qui n’empêche pas que ce qu’il dit est globalement juste même si, si on fait vraiment la somme de ce que ça apporte de nouveau, on se gratte un peu la tête... J’aurais quand même aimé qu’il donne ces références pour dire que Mitterrand tendait plutôt à éviter le tournant la politique de la rigueur mais que c’est Fabius qui l’a poussé. C’est peut-être vrai mais d’où le sait-il ?


              • vote
                Tutu 19 janvier 00:54

                Le traité transatlantique (TAFTA) est un impératif absolu pour les USA afin de contrôler l’ensemble du marché par effet de masse, de manière à assurer la continuité de la domination du dollar, ce qui ne peut faire l’objet d’aucune contestation sous peine de mort (Saddam Hussein, Kadhafi). TAFTA se fera ou les Etats-Unis, en tant qu’empire, disparaîtront, entraînant les peuples européens dans l’abîme de la guerre des civilisations


                • vote
                  hase hase 19 janvier 11:27

                  @Tutu
                  Quand TAFTA sera signé, tout ce qu’il y a dedans sera déjà en place !

                  Nous avons déjà les possibles plaintes des transnationales contre les États, et la Commission de Bruxelles ! Peut-être manque-t-il encore les poulets au chlore mais les OGM, les pesticides tracent leur chemin !


                • 2 votes
                  Tutu 19 janvier 10:16

                  Soyez cohérent, M Ruffin, rejoignez l’UPR

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès