Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Economie > Trois mesures pour sauver l’économie française

Trois mesures pour sauver l’économie française

Les trois mesures de bon sens à prendre dès 2013 - Jean-Marc Daniel, directeur de la revue Societale.

- La disparition de tous les impôts progressifs
- L’allégement le code du travail
- La privatisation des usines à gaz de l’État obèse, y compris la sécurité sociale, pour réduire la dette.

Détails :

 

 

Tags : Economie


Sur le même thème

L'économie française se dégrade mais Hollande reste déconnecté des réalités
La mémoire de l'eau prouvée scientifiquement par Marc Henry
SOS Forêt : 30 jours pour sauver la forêt française !
Il faut sauver le soldat E.N. (« L'avenir bouché »)
Trop d'impôt a tué l'impôt


Réactions à cet article

  • 23 votes
    Par borowic (---.---.---.246) 25 janvier 2013 10:32
    borowic

    Ce type est FOU A LIER !!!!!!


    Baisser les impôts baisser les dépenses sociales et privatiser massivement ! Et il appelle ça sauver l économie française
    Et le pouvoir d achat alors ??????

    Vous ne comprenez pas la supercherie ????

    En fait c est le sacrifice du peuple français qui est en jeu
    Le but est clair, relancer la compétitivité des entreprises françaises pour vendre a l export aux marches émergents a la Chine.....les français s ils n ont pus de quoi consommer on s en fout que pèsent 60 millions de français a cote de 1300 millions de chinois

    C est ca la logique



    • 4 votes
      Par pegase (---.---.---.100) 25 janvier 2013 12:58
      pegase

      par borowic (xxx.xxx.xxx.246) 25 janvier 10:32


      Baisser les impôts baisser les dépenses sociales et privatiser massivement ! Et il appelle ça sauver l économie française
      Et le pouvoir d achat alors ??????
      ..

      Pour relancer, il faut tout faire pour favoriser l’exportation ... hors dans un monde aux frontières ouvertes (qu’on nous impose), notre système est plombé par des salaires importants et des charges aux entreprises beaucoup trop importantes ..
       (l’impôt c’est autre chose, mais c’est aussi un facteur aggravant)
      .
       Deux solutions :
      .
      1 / On sort de l’Europe et on rétabli nos frontières pour un minimum de protectionnisme, afin d’équilibrer nos échanges .. 
      .
      2 / On sert la vis des salaires .. et on baisse massivement les charges (je préfère surtout une diminution des charges, ce serait moins violent)... 
      .
      Mais comme MLP a judicieusement remarqué (c’est la seule qui dit la vérité), même en supprimant totalement les charges des entreprises (à ne pas confondre avec l’impôt), on ne serait pas encore assez compétitifs ..
      .
      Conclusion : si on ne sort pas de l’UE on est passablement dans la merde .. pour moi la sortie de l’UE est la moins pire des solutions, avec quelques aménagements ça devrait être possible !

    • 9 votes
      Par Dudule (---.---.---.159) 25 janvier 2013 13:55

      Mais bien sûr... et si tout les pays du monde font des efforts de "compétitivité", rien ne change à part que le niveau de vie de tout le monde chute massivement. Ça s’appelle la déflation.

      Borowics à raison : ce type est fou à lier. Le problème, c’est qu’il n’est pas le seul, est que ce qu’il préconise est effectivement ce qui est mis en place à l’échelle européenne.

    • 11 votes
      Par Famine (---.---.---.175) 25 janvier 2013 14:02
      Famine(la grande)

      Je rejoins les propos précédents, sauf que ce type, s’il est à lier, n’est pas fou. Il est mal intentionné, et ce n’est pas une nuance.

    • 1 vote
      Par pegase (---.---.---.112) 25 janvier 2013 15:54
      pegase

      par Dudule (xxx.xxx.xxx.159) 25 janvier 13:55

      Mais bien sûr... et si tout les pays du monde font des efforts de "compétitivité", rien ne change à part que le niveau de vie de tout le monde chute massivement. Ça s’appelle la déflation.

      Borowics à raison : ce type est fou à lier. Le problème, c’est qu’il n’est pas le seul, est que ce qu’il préconise est effectivement ce qui est mis en place à l’échelle européenne.

      .

      t’as raison et j’ai plussé ton poste, ce que tu dis c’est la vérité, mais les autres ne feront rien en ce sens .. je le craint  smiley

      .

      Alors quoi faire ? ... C’est bien ce que je dis, la seule possibilité pas trop douloureuse (quoique), c’est la porte de sortie ... la Suisse n’en fait pas partie et leur industrie se porte comme un charme (quasi pas de chômage), il faudrait vérifier le niveau de leurs échanges pour voir ! 

      .

      Drac affirme que ça risquerait de mal se passer si on essaye de sortir ! 

      http://www.youtube.com/watch?v=AViI...

    • 2 votes
      Par pegase (---.---.---.112) 25 janvier 2013 16:02
      pegase

      Les autres pays ne feront rien dans le sens du "social" je voulais dire ! 
      .
      On est bien en train d’essayer de conserver nos acquis sociaux (je suis plutôt de droite, mais là je crois qu’il y a urgence à se serrer les coudes).

  • 20 votes
    Par Mr.Kout (---.---.---.149) 25 janvier 2013 10:37
    Allez y,faites et pourquoi pas retablir l’esclavage comme ça plus personne ne pourra concurrencer le cout du travail français
    Moi je garde vos propos bien au chaud et quand le peuple exaspéré sortira les piques, moi je ferais des piqures de rappel.

    Ils veulent la loi de la jungle et ils vont le regretter.

  • 10 votes
    Par gabriel13 (---.---.---.98) 25 janvier 2013 11:55
    gabriel13

    Ca a le mérite d’être clair. Continuons à faire crever les peuples afin que la petite minorité d’ordure menant le jeu (Politiques, banquiers et médias) continue à se goinfrer sur les cadavres qu’elle génère. 

  • 4 votes
    Par Yul K. (---.---.---.109) 25 janvier 2013 12:16

    la bouffe "saine et locale" je me marre. la terre ne ment pas, c’est ça ? ha si seulement les normes d’hygiènes étaient respectées partout, ça éviterait les intoxications avec la bouffe saine et locale, à l’occasion, mais passons. Chacun fait ses choix et prend ses risques et consomme ce qu’il veut, c’est ça ce qu’il y a de bien tant qu’il reste un peu de liberté dans ce pays. 


    pour ce qui est du surcoût du travail, au regard de nos voisins, il vient d’où à vôtre avis ? parce que les patrons ont l’impression de payer un bras, à un point où ils renoncent souvent d’embaucher, en sachant qu’en plus il n’y a pas de moyen terme entre le super précaire et l’emploi à vie, tandis que les employés eux ont l’impression de toucher une misère au regard de leur boulot et de leurs compétences. Alors il passe où tout ce fric ? Ca n’aurait pas un léger rapport avec les charges sociales ? comment d’ailleurs la sécu fait pour être en déficit systématique au vu des sommes ahurissantes ponctionnées ? putain la moitié du salaire y passe et qu’est-ce qu’on a en retour ??? sérieux ? et pour fréquenter les hôpitaux et cliniques du fait de mes ennuis de santé, je peux vous dire que c’est pas flambant. Alors je répète il passe où tout ce fric ? c’est pas de l’esclavage ça, précisément, se faire bouffer la moitié de ce qu’on devrait gagner ? du servage à la rigueur ? vous avez pas le sentiment de vous faire légèrement entuber par les "partenaires sociaux" ? vous êtes au courant que les syndicats qui cogèrent ce bazar font de la spéculation immobilière et boursière, passe par les paradis fiscaux, se payent des châteaux et des voyages, et payent des floppées de branleurs juste pour les envoyer dans les manifs ? que c’est le foutoir complet ? 

    ha, et si on rajoute les 35h, hein. partage du travail mon cul, s’il n’y a pas d’argent pour embaucher, c’est juste tout le monde qui travaille plus en moins de temps, et c’est les accidents du travail à répétition, les mecs qui pètent un câble et le bordel dans l’organisation.

    franchement, au lieu de sortir des clichés à deux balles sur la méchante mondialisation et la concurrence déloyale blabla de ces salauds d’étrangers, il vaudrait peut-être pas mieux faire le ménage chez nous et s’occuper des véritables crapules ?

    par contre ouais, c’est sûr que les socialistes vont se débrouiller pour faire fortement baisser le pouvoir d’achat pour provoquer ce fameux choc de compétitivité, plutôt que de réformer sérieusement le pays et rétablir des bases saines, parce que ça remettrait en cause toutes rentes acquises grâce au public, et que le socialistes, c’est la défense de la rente et des clientèles, et que ça reste quand même les premiers ennemis du progrès social. on commence à les connaître, depuis 1981, même si tout le monde a oublié. Mais bon, vous avez voté pour eux parce que sarko c’était hitler trop trop méchant et la "droite dure", non mais sans déconner, donc je serais tenté de dire : bien fait pour vos gueules de gauchistes. vous n’avez qu’à vous payer un cerveau au lieu de fonctionner à l’émotion et de vous laisser manipuler par les véritables maîtres de ce pays. 

  • 15 votes
    Par Loco (---.---.---.173) 25 janvier 2013 12:19
    Loco

    A vomir !
    Je n’en attendais pas moins d’Erwanet, qui s’avère être une excellente boussole des orientations à fuir diamétralement !
    Pour beaucoup de politiciens, on ne se pose plus la question de savoir s’il sont idiots ou malhonnêtes ... j’avoue qu’en ce qui concerne Erwanet, j’hésite encore ....
    (probablement un grossier mélange des deux...)

  • 9 votes
    Par zeitgest (---.---.---.22) 25 janvier 2013 12:26
    zeitgest

    Vœux n°4 : licencier ce gros c… et tout ses coréligionaires !

  • 8 votes
    Par oliderid (---.---.---.30) 25 janvier 2013 12:28
    oliderid

    1. L’état a dit qu’il prenait le problème de pauvreté à bras le corps...Depuis qu’il s’en occupe, elle explose.
    2. L’état a dit qu’il prenait le problème du logement à bras le corps...Depuis qu’il s’en occupe, les jeunes ne peuvent plus s’acheter une logement et les cages à poules de logements sociaux ne sont pas en suffisance.
    3. L’état a dit qu’il allait prendre le problème du chômage à bras le corps...
    On a vu le résultat.

    Et il y en a encore pour croire que l’état est la solution ? L’état pour qu’il puisse dépenser doit forcément le prendre à quelqu’un. Et les riches étant aussi rare que volatile...Bin c’est dans votre poche que l’on vient se servir. Donc pour vous aider, l’état doit vous appauvrir.
    Dingue non ?

    L’état ne bénéficie qu’à une tranche bien particulière : ceux qui le forment, ceux qui en vivent. Fonctionnaires et politiciens.

    Tout le problème est là.

    • 3 votes
      Par Erwanet (---.---.---.173) 25 janvier 2013 13:01
      Erwanet

      C’est bon, ça. ^^
      Rare de lire un libéral ici, mais ça fait toujours autant plaisir de voir qu’il reste des gens sensés dans ce monde. smiley

    • 15 votes
      Par borowic (---.---.---.246) 25 janvier 2013 13:17
      borowic

      L’Etat n’est plus l’Etat depuis qu il est lie pieds et poings aux banques

      La faillte de l Etat s est la faillite du liberalisme par Etat fantoche interpose

      Un Etat un vrai ca tape du poing sur la table
      - 5 ans de prison minimum pour delit de fraude fiscale
      - l UE dehors, protections aux frontieres
      - subventions aux assoc. c est NIET
      - immigration zero tant qu il y a du chomage
      - taxation a 1005 des plus values immonilieres sur la residence secondaire
      - niches fiscales TERMINE
      ..........


    • 5 votes
      Par gazatouslesetages (---.---.---.6) 25 janvier 2013 15:10

      borowic , vous dites n’importe quoi. où voyez-vous du libéralisme ? 
      c’est bien votre système dirigiste qui est en faillite.
      .
      comme erwanet, ça fait du bien de voir un libéral ici, c’est rare et ça change des partisans d’un état fort..

    • 4 votes
      Par davideduardo (---.---.---.118) 25 janvier 2013 15:51
      QaviQeQuarQo

      1les privatisations

      2Les accords de libre échange, avec tous les pays y compris la chine et son entrée dans l omc :: :
      3La libre circulation des capitaux permettant aux entreprises du cac40 de choisir le lieu ou ils paieront l IS, et permettant a n importe qui d acheter tout paris ;
      4Le retour sur la loi glass steagall dans les années 90
      5L indépendance des banques centrales, leur lutte contre l inflation et l interdiction de pretter aux états a 0 pcent

      J ARRETERAIS DE DIRE QUE NOUS SOMMES DANS UN SYSTEME LIBERAL 
      QUAND VOUS ACCEPTEREZ DE REVENIR SUR TOUT CES PITEUSES REFORMES DEPUIS 30 ANS.

    • 8 votes
      Par borowic (---.---.---.246) 25 janvier 2013 16:42
      borowic

      Ce que vous appelez Liberalisme c est la loi du plus fort la loi de la jungle les loups qui bouffent les agneaux

      J ai revu Die Untergang recemment ce sont les paroles meme d Hitler dans son bunker

      Votre liberalisme c est la liberte d ecraser l autre

      Je ch....dessus vous comprenez !!!!!
    • 6 votes
      Par oliderid (---.---.---.30) 25 janvier 2013 17:12
      oliderid

      Quand l’état représente quasi 57% de votre PIB, qu’il prend donc 57% de toutes les richesses produites. c’est impossible de parler de libéralisme, c’est soit l’un ou soit l’autre. Vous vivez en social démocratie qui n’a strictement rien de libéral. Et donc le responsable de cette crise est le système social démocrate, hyper endetté et totalement sclérosé.

    • 2 votes
      Par pied (---.---.---.100) 25 janvier 2013 21:23

      olideride
      vous ne comprenez pas bien la notion de pouvoir...ni à celle de la mise en commun de moyens par une société, si vous ne voulez rien mettre au pot, vous ne pouvez pas prétendre à ses bienfaits, ni à ses services ( et je dis ça, c’est votre logique à vous...), vous avez l’électricité ?
      d’autre part, vous ne pouvez pas demander à celui à qui vous confiez la force ( armée, police, justice et c’est tout, c’est ça l’idée, non ?) de vous laisser vivre sans cracher au bassinet, sous peine de devoir prendre votre petit fusil pour vous faire entendre, bonne chance, hein !
      il y aura toujours un plus balèze pour vous dépouiller, ça tourne en rond votre truc, enlevez-en un, en voilà un autre qui prend tout.
      je ne suis pas particulièrement étatiste mais, dans l’état actuel des choses, vu que le jour ou des mecs armés me jettent en esclavage je doute de ma force, je préfère un balèze perfectible qui aide les faibles, qui me soigne, franchement, j’échange pas, je raque, je fais ma vie...
      ...je suis peut-être un faible, un pleutre, mais le combat perpétuel c’est pas une vie !
      c’est des truc de cro-magnon vos histoires.

    • 1 vote
      Par elmi (---.---.---.89) 26 janvier 2013 11:03

      pied
      "des mecs armés" ne fabriquent pas de bombes atomiques
      "le combat perpétuel c’est pas une vie !" détrompez vous la vie est un combat perpétuel contre la bêtise et la peur

    • 1 vote
      Par pied (---.---.---.120) 27 janvier 2013 12:07

      "des mecs armés" ne fabriquent pas de bombes atomiques

      non ?
      moi je dirais que ça dépend de leur moyens !
      des mecs armés en général tuent, pillent et violent ce qui n’est pas mieux !
      un combat contre la bêtise est un combat intellectuel...vous n’avez pas compris mon post ?

    • 1 vote
      Par pied (---.---.---.120) 27 janvier 2013 12:09

      j’ajouterai que je ne vois pas en chaque être humain que je croise un concurrent potentiel, sinon c’est pas une vie non plus.

  • 2 votes
    Par Yul K. (---.---.---.109) 25 janvier 2013 12:43

    ha mais j’ai pas dit que Sarko c’était génial ou qu’il y avait une grosse différence entre UMP et PS, encore que quand je vois certains délires de Vincent Peillon et d’autres, je me dis que peut-être à l’UMP il y a certes des malhonnêtes, plein, mais au moins ce sont des êtres humains, pas des fanatiques religieux. 


    je signalais juste un réflexe débile parmi tant d’autres, non mais quand je vois comment c’est facile de manipuler le fameux peuple de gauche, genre en agitant successivement des chiffons rouges, zéro réflexion jamais, zéro recul, ça ne fait que brailler et s’indigner et ouin ouin et tout le temps répéter les mêmes mots creux et slogans comme des perroquets ou des robots, je me dis que je devrais fonder une secte ou un truc dans le genre, comme le front de gauche, et me faire payer les putes et la coke par tout ce que le pays compte de trous du cul qui pensent faire le Bien. 
  • 6 votes
    Par Jade (---.---.---.179) 25 janvier 2013 13:09
    Jade

    3 mesures à prendre pour sauver l’oligarchie mondialiste dès 2013 :


    • zéro impots
    • zéro droit du travail
    • plus aucun rôle de l’état à part la répression policière

    On aurait aussi pu rajouter les puces RFID dans le cou et le rétablissement du droit de cuissage, mais on fera ça en 2014.
  • 8 votes
    Par Pyrathome (---.---.---.132) 25 janvier 2013 15:01
    Pyrathome

    Autrement dit, pour sauver les riches et les gros patrons, instaurons une belle dictature néo-libérale.......
    Merci Erwanet de montrer ce que tu es réellement, un extrême droite totalitaire.....
     

    • 4 votes
      Par Erwanet (---.---.---.56) 25 janvier 2013 15:21
      Erwanet

      C’est marrant cette inculture ^^
      L’extrême droite, c’est un maximum d’Etat, un Etat obèse qui régule tout (comme la gauche d’ailleurs).
      Perso, je suis libéral : je suis pour que n’importe quel étranger puisse aller et venir où il veut, pour l’abolition des frontières et des nationalités, pour le libre échange, la mondialisation, la liberté etc... l’exact contraire de l’extrême droite, cultive-toi un peu pyramachintruc.

    • 8 votes
      Par Jean Valjean (---.---.---.230) 25 janvier 2013 15:48
      Vla l'Jean

      En effet vous êtes bien pire que l’extrême droite classique qui elle est au moins Nationaliste et prône un protectionnisme qui empêche toute concurrence avec les pays esclavagistes et dépourvus de protection sociale.
      -
      Et votre connerie, avez vous songé à la privatiser ?
      Car pas question d’en faire porter les conséquences désastreuses à la collectivité.

    • 6 votes
      Par Pyrathome (---.---.---.132) 25 janvier 2013 15:50
      Pyrathome

      Mais oui bien-sûr le marin d’eau douce....
      Faisons le distinguo entre un fasciste nationaliste et un fasciste "libéral"......
      Au final, quelle différence ? Pinochet ou NWO ?
      Il faudra d’une manière ou d’une autre nous passer sur le corps, car jamais on n’acceptera d’être asservi par cette poignée de crapules et de criminels cupides, tu veux une bonne guerre de cent ans encore ? tu l’auras, soit en sûr !!...car tu auras sur le dos des millions voire des milliards de Jeanne d’Arc pour bouter et châtier ces barbares d’Anglo-saxons et leur système maffieux partout dans le monde....

    • 4 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 25 janvier 2013 16:03

      Déjà, quand on utilise les termes extrême-droite et extrême-gauche, c’est que l’on aime à s’embrouiller, car ces catégories politiques n’ont pas de signification précise.
       
      Le libéralisme étant une doctrine "de gauche", ce qui est historiquement un fait, l’extrême-libéralisme est donc d’extrême-gauche.
       
      Le national-socialisme et le fascisme sont issus de scissions chez les socialistes. Ils en ont renié l’internationalisme, mais en ont conservés les principes totalitaires (la socialisation de tout par l’Etat). Ils sont donc des mouvements d’extrêmes-gauche.
       
      Les anarcho-libéraux-libertaires sont dans l’excès inverse : l’individualisation de tout. Il pense l’homme dénué de tous liens.
       
      C’est qu’à gauche il y a tant les partisans de la socialisation totale, que ceux de l’individualisation totale.
       
      Les gens raisonnables savent qu’une société, ce sont des hommes reliés entre eux. Ce n’est pas tous les hommes obligatoirement reliés entre eux (socialisme), ni des hommes totalement déliés (libéralisme). Une société, ce sont des hommes reliés entre eux par quelques liens. Ces liens sont des choses factuelles à découvrir par l’observation : les liens familiaux, les liens de voisinages (la commune), les liens au travail, les liens nationaux,..etc.
       
      Pour une société, il faut des personnes et des relations.
      La gauche navigue entre deux extrêmes, ceux qui nient les relations (les libéraux), ceux qui nient les personnes (les socialistes).

    • 3 votes
      Par pied (---.---.---.100) 25 janvier 2013 20:54

      "L’extrême droite, c’est un maximum d’Etat, un Etat obèse qui régule tout"

      tiens, mussolini n’est pas d’accord avec vous ( il est quand même l’inventeur du fascisme d’extrême droite.), il dit, lui, que le fascisme est la fusion de l’état et des grands monopoles industriels, lesquels sont la conséquence logique du monde de prédation barbare que vous appelez de vos voeux.
      effectivement, si tout le monde se bouffe et se combat,les forts mangent les faibles et, à la fin, il n’en reste que très peu, très gros, très voraces.
      ces énormes entreprises, vos molochs, deviennent tellement immenses et puissants, qu’il spolient et taxent ( au sens argotique) sans vergogne tout le monde, vous y compris...
      ...et la boucle est bouclée, vous vous retrouvez avec des équivalents d’états (votre démon, si j’ai bien lu votre pensée en boucle à base de répétition de mantras jusqu’à la nausée) sauf que ceux là prennent tout et ne donnent rien sauf à bouffer puisque vous êtes devenu un esclave !
      charmant ce que vous nous proposez !
      n’oubliez pas qu’ici l’état dispose du monopole de la force au service de l’intérêt général.
      le mieux ce serait de déménager vers des pays ou l’état est vraiment comme vous le souhaitez, et ou les "entrepreneurs" ont réellement les coudées franches plutôt que de geindre et pleurer, assumez et partez au congo, tiens !... non !mieux ! au mali !
      du vent !
      mexique ?haïti ?nigéria ?grèce ?
      demandez-donc la nationalité quand vous serez décidé, je suis sûr que vous serez trés heureux là-bas !
       smiley

    • 2 votes
      Par elmi (---.---.---.89) 26 janvier 2013 11:19

      ffi
      pourquoi un libéral nierait les relations ?
      (pour moi) ça n’a rien à voir, le libéralisme c’est de dire "t’es libre, bouge toi l’cul, choisis"
      choisis tes amis, choisis ton travail, choisis ta sécu, etc
      donc t’es lié aux autres, mais ya pas un haut fonctionnaire "bien pensant" qui va t’imposer quoique ce soit
      ça responsabilise et oblige à devenir adulte, au lieu d’être enfant assisté

    • 1 vote
      Par pied (---.---.---.120) 27 janvier 2013 12:21

      mais vous êtes libre de choisir votre sécu !
      il existe des assurances privées, vous pouvez ne pas utiliser l’hôpital public...ou déménager aux states.
      vous pouvez aussi éviter de marcher sur un trottoir que vous n’avez pas choisi, ne rouler que sur des chemins ( choisis ta route), faire votre propre voie ferrée ( choisis ton train), faire confiance à l’immense altruisme de coca-cola pour ne pas décider à votre place ( choisis tes alliés), à l’immense altruisme spontané des humains en général ( confirmé par l’Histoire, la solidarité mène le monde,c’est évident ! les gens n’ont jamais crevé de faim grâce à la charité !)
      vous pédalez pour faire fonctionner votre ordi ? smiley

  • 7 votes
    Par ffi (---.---.---.3) 25 janvier 2013 15:41

    Dans ce cas, autant exterminer les chômeurs et les malades...
     
    La politique ne consiste pas à "sauver" l’économie, car l’économie, ce n’est personne.
    La politique consiste à organiser les rapports interpersonnels afin que la société soit vivable et prospère.
     
    Les solutions, en principe, sont très simples, mais non libéraux.
    Restauration de la souveraineté monétaire, pour dégarger des marges de manoeuvre.
    Instauration de droits de douanes ciblés.
    La solution est protectionniste.

    • 3 votes
      Par pegase (---.---.---.112) 25 janvier 2013 17:01
      pegase

      Exact ... Je ne vois pas d’autres solutions ! 

      Sinon on est comme des cons à devoir s’aligner avec la Chine, le Bengladesh, Taiwan, Wietnam ..etc..
      .
      Une chose capitale que nos dirigeants évitent de parler, ce sont les taxes d’import Chine - France ridiculement faibles, à cause des exportations massives de machines industrielles de l’Allemagne vers la Chine... l’Allemagne est largement bénéficiaire dans ses échanges avec la Chine, et c’est nous les dindons de la farce, à devoir accepter des taxes d’import très faibles exigées par la Chine, pour lui permettre d’équilibrer ses échanges avec l’Europe... 
      .
      De ce fait, il est impossible à nos entreprise de soutenir cette concurrence .. faites circuler cette info, c’est un point très important !

    • 4 votes
      Par oliderid (---.---.---.30) 25 janvier 2013 17:18
      oliderid

      En quoi le fait que l’état ne s’occupe plus de sécurité social, sous entend que plus personne ne s’occuperait des malades ? Vous êtes un monstre ? Non, moi non plus et la majorité des citoyens non plus.

      Ce qui va changer par contre c’est plus aucun huissier ne défoncerait des portes pour prendre l’argent de force. De toute initiative d’aide, de solidarité réclamera votre consentement et le miens. C’est d’ailleurs là, la vraie solidarité, celle consentie.

      Ce qu’en a fait l’état est une monstruosité bureaucaratique qui l’a complètement dénaturé au profit d’une clique.

    • 3 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 25 janvier 2013 17:30

      Transmuter une "monstruosité bureaucratique" publique en une "monstruosité bureaucratique" privée ne changera rien à l’affaire... De toute façon, la santé, de mon point de vue, ne peut pas être gérée par l’avidité et la recherche du profit.
       
      Qu’il y ait des réformes à faire, c’est indéniable. Mais la priorité est d’abord d’assurer la continuité des soins et un revenu aux gens sans emplois. Les solution économiques immédiates, c’est recouvrer la souveraineté monétaire, instaurer des droits de douanes ciblés.
       
      A mesure que l’économie s’assainira, et que tout le monde pourra tirer des revenus d’un travail, les problèmes des cotisations excessives (chomage, sécu, retraite) en sera d’autant réduit, et une nouvelle organisation sera possible à mettre en place. Je pense cependant que cette organisation doit être publique, car elle ne saurait reposer sur la recherche du profit individuel.

    • 2 votes
      Par oliderid (---.---.---.30) 25 janvier 2013 17:36
      oliderid

      Une monstruosité bureaucratique privé disparait, la concurrence tôt ou tard l’achève. Une monstruosité bureaucratique publique par contre, vous enchaine, vous épuise et le service rendu devient facultatif jusqu’à devenir inexistante. Pour finir c’est vous qui server la monstruosité bureaucratique publique, comme en France ou vous passez en réalité la plupart de votre temps à payer des impôts...Ce qui veut dire donc que vous travaillez la majorité de votre temps pour l’état.

    • 2 votes
      Par Erwanet (---.---.---.56) 25 janvier 2013 18:02
      Erwanet

      Oliderid : "Ce qui veut dire donc que vous travaillez la majorité de votre temps pour l’état."
       
      D’ailleurs :
       
      Un contribuable désespéré se suicide devant le centre des impôts

    • 3 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 25 janvier 2013 18:10

      Ce n’est à mon avis pas si simple, car si les gens sans travail n’avaient aucun revenu, non seulement ils n’achèteraient plus rien et donc les débouchés du travail diminuerait drastiquement, ce qui fait que beaucoup serait déjà ruinés, mais en plus, ils devraient se livrer à la criminalité pour survivre (vol, arnaques), ce qu’aucun état policier ne pourrait jamais endiguer, vu le nombre de gens qui seraient alors sans revenus (au moins 4 millions de personnes)...
       
      Donc il faut voir les transferts d’argents fait par l’état comme une répartition de revenus trop inégalitairement répartis, du fait des déséquilibres économiques provoqués par les idéologie libres-échangistes. Pour changer tout cela, il convient d’abord de réorganiser l’économie afin d’assurer un revenu décent à chacun, ce qui implique le protectionnisme.
       
      En effet, si vous ne voulez plus sécuriser les gens par une répartition des revenus gérées par l’état, il faut sécuriser les revenus du travail par une sécurisation des marchés, et donc faire du protectionnisme.
       
      Après, vous pouvez toujours ne pas vouloir sécuriser les gens parce que vous vous en foutez et que vous souhaitez que la France devienne le tiers-monde...

    • 3 votes
      Par oliderid (---.---.---.30) 25 janvier 2013 18:26
      oliderid

      Mais ffi...Le pays est bourré de travail...Il y a plein de travail. Il y en a même trop. Tout ceux qui travaillent dans le privé savent qu’ils y a trop de travail, c’est d’ailleurs pour cela qu’on les soumet à une productivité de dingue. Leur travail doit en fait payer désormais trois personnes. Le leur, le fonctionnaire/politicien et l’assisté social.

      Le problème du chomage n’est donc un problème de travail, le chômage est un problème de salaire. L’état a rendu le travail trop cher.

    • 3 votes
      Par ffi (---.---.---.3) 25 janvier 2013 19:17

      Ce n’est pas l’état qui a rendu le travail trop cher, ni la nécessité d’une productivité de dingue.
       
      Le problème est un petit peu plus complexe que cela...
      Déjà, il y a l’instauration de la concurrence généralisée dans toutes les filières.
      Ensuite, il y a la surestimation de la valeur réelle de notre monnaie. Suffit de voir le coût de la vie en France par rapport à d’autres pays (un Français payé selon un salaire chinois ne pourrait ni se nourrir, ni se loger...). La France est 5ème puissance mondiale en PIB nominal, mais 8ème en PIB à parité de pouvoir d’achat...
       
      Cependant, la valeur de la monnaie s’est décidée, historiquement, sur l’équilibre entre les balances commerciales avec les autres pays. Or, la balance commerciale concerne tous les produits, globalement, sans distinction des filières.
       
      Comme il y avait en France, toute une série d’industries hyper-productives (automobile) ou de très haute technologie (nucléaire, aviation, ...), notre balance commerciale avait tendance à être très bénéficiaire avec toute une série de pays, ce qui a résulté en un renchérissement de la valeur de notre monnaie (pour équilibre de la balance commerciale).
       
      Cependant, l’économie ne se résume pas à ces productions hyper-rationalisée, hyper-productives, hyper-technologiques.
       
      Par conséquent, toutes les filières économiques où les gains de productivité étaient potentiellement moindres, et qui ne nécessitaient pas de haute technologie, ont été affectées par cette valeur excessive de la monnaie française (textile, mobilier,...etc), ce qui les a rendu non compétitives face aux importations.
       
      C’est qu’il est illusoire de prétendre régler le niveau des monnaies entre elles par la considération des balances commerciales, tout en espérant à arriver une valeur juste de celle-ci pour les milliers de filières économiques différentes d’un pays...
       
      C’est comme si avec un seul levier de vitesse, l’on voulait régler le régime de milliers de voitures prises dans un bouchon : je ne t’explique pas le gaspillage et les accidents...
       
      C’est la raison pour laquelle, il faut à la fois pouvoir régler le niveau de la monnaie d’un point de vue global mais encore réguler les prix selon chacune des filières, par des droits de douanes ciblés.
       
      Donc oui, il y a beaucoup de travail à faire dans le pays, mais celui-ci est très difficile à rentabiliser, donc il faut, ou bien augmenter les cadences quand c’est possible, sinon recourir à l’importation. Cette perte de rentabilité du travail n’engage personne à en financer la création. Elle subsiste dans les puissantes industries du Cac40, dans les secteurs non délocalisables (produits frais), dans des niches économique.
       
      Donc ce n’est pas l’état qui a renchérit le coût du travail. Ce sont les excédents commerciaux réalisés grâce aux grosses sociétés qui a renchérit la valeur de notre monnaie, secondé par l’absence de régulation des prix par filières économiques. Le travail ne coûte trop cher que parce que notre monnaie est beaucoup trop forte. Comment expliquer la chose autrement ? A travail équivalent, avec un salaire chinois, un français devrait dormir sous un pont et fouiller les poubelles pour se nourrir...
       
      Or, manifestement, la vie en Chine est beaucoup moins chère qu’ici, et c’est pour cela qu’ils peuvent se permettre un salaire moindre. Le problème principal est donc bien dans la valeur de notre monnaie.

    • vote
      Par kigamzegrem (---.---.---.151) 26 janvier 2013 14:36
      kigamzegrem

      "la vie est chère"...

      Dur constat pour un philosophe ^^

    • 1 vote
      Par pegase (---.---.---.28) 26 janvier 2013 22:45
      pegase

      @ffi
      Le problème principal est donc bien dans la valeur de notre monnaie.
      .

       ????? non pas du tout ! 

      es tu à ton compte .. entrepreneur exportateur ? .. Vu sous cet angle, je peux vous assurer, ce n’est pas vraiment notre monnaie qui nous pose problème, mais les charges aux entreprises trop importantes, et dans une moindre mesure, les salaires relativement trop élevés ..

      Il est clair qu’une monnaie moins forte permet d’exporter plus facilement, mais les matériaux qui proviennent de l’extérieur seraient plus cher aussi ! 

  • 4 votes
    Par AllGuilty (---.---.---.165) 25 janvier 2013 18:28

    Il fallait au moins un professeur d’économie pour nous sortir de telles âneries !

    Cependant il précise bien que toutes ces "solutions" sont compatibles avec l’Europe... alors en effet ce sont les seules possibilités qu’il nous reste.

    Le problème Mr le professeur d’économie c’est justement l’Europe de la finance dont nous devons sortir au plus vite et enfin retrouver notre souveraineté budgétaire, sécuritaire, militaire, sociale, morale, ....

    ...et évidemment de nous débarrasser des incapables à qui nous donnons nos voix béatement.

  • 1 vote
    Par DIVA (---.---.---.124) 25 janvier 2013 23:33
    DIVA

    1.Suppression définitive de toutes les dettes (États, entreprises et particuliers), et affirmation que tout endettement est désormais illicite !
    2.Suppression de l’euro, restauration des monnaies nationales avec pour corollaire, leur adossement obligatoire à l’or !
    3.Supression de l’entité européenne, restauration des frontières nationales et suppression, pour la France, de la notion abérante du droit du sol !
    .
    Évidemment, cela n’arrivera jamais !
    .
    L’élite cosmopolite n’aura de cesse de nuire à l’humanité tout entière, que lorsqu’elle l’aura spolié de l’ensemble de ses richesses : Monnaies, or et territoires, et que le nombre exacte d’individus asservis ayant le doit de survivre à l’effondrement programmé en cours, se limitera à 500 millions d’unités !
    .
    Et après ?
    .
    Question au final, sans intérêt !

  • 2 votes
    Par Turmenic (---.---.---.52) 26 janvier 2013 04:49
    Turmenic

    Il y a un moment ou il faut travailler sur son propre conditionnement avant de pouvoir etre fier d’avancer une opinion. En tout cas se liberer de tout conditionnement aide a voir clair et evite de repeter une opinion en etant persuade que c’est la sienne.

    Le liberalisme, tout privatiser, c’est l’education/conditionnement supreme des annees 80, 90.. Les chomeurs sont des faignants, Etat et fonctionnaires, des incompetents. Ceux qui sont pauvres, c’est de leur faute ou c’est leur choix, puisque nous sommes dans un monde libre, Reussir sa vie, c’est etre riche materiellement, avoir du pouvoir, etre reconnu et avoir les honneurs. Bref la loi du plus fort, le monde competitif a son paroxisme. Soyons tous en competition les uns avec les autres. Et bien sur les plus riches tirent les autres vers le haut. Y a pas un bug dans ce raisonnement ? Demander a un jeune enfant avant qu’il ne soit trop conditionne..

    On connait le resultat, on a assez de recul maintenant, sauf evidemment si l’on considere qu’il n’y a pas eu assez de liberalisme, qu’il est impensable que le liberalisme soit dans les causes possibles.

    Que peut on attendre de nos elites au pouvoir ? Elles ne vont pas rendrent l’Etat meilleur et competent, ce serait faire de l’ombre au pouvoir du prive. On n’est pas sans savoir que c’est de toute facon le meme clan.

    Heureusement une resistance s’organise dans notre pays avec des gens de tout horizon et dans tous les milieux. Un travail d’education et d’information et de deconditionnement est en marche et tellement indispensable.

  • vote
    Par romain32 (---.---.---.20) 27 janvier 2013 18:03

    Licencier par simple notification... !!!!??!!
    Comment peut-on penser ça ? ensuite comment ce fait-il que l’on puisse inviter des gens comme cela à la télévision ? et enfin comment ce fait-il que cet ordure soit relayé sur agoravox ?


    Souvent leurs mesures, ils les appliquent aux autres mais après quand c’est pour leur pomme, on va changer.

    La difficulté du licenciement permet aux gens de prévoir l’avenir, de chercher un autre emploi, de ne pas vivre dans la peur. C’est horrible qu’une personne puisse dire cela.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
voyance gratuite