• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Usine Mercedes-Benz de Brême - coopération humain / robot

Usine Mercedes-Benz de Brême - coopération humain / robot

 

Les robots, qui n'ont pas d'âme permettant de créer des idées, sont de très bons outils. La France et le nucléaire pourrait facilement concurrencer l'Allemagne pour l'installation de robots, nécessitant beaucoup d'énergie.

 

Tags : Economie Energie Nucléaire Robotique Informatique



Réagissez à l'article

21 réactions à cet article


  • vote
    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 11 juillet 22:37

    Je ne leur donne pas 10 ans avant de se faire remplacer par un robot plus intélligent, bardé de capteurs et doté d’une IA pour orienter le bras mécanique au minimétre près ... Le robot sera plus précis et travaillera 24h sur 24 sans demander de vacance et de salaire.
     
    L’industrialisation a tué l’artisanat et leur savoir faire.
    La robotique va achever les ouvriers.


    • 2 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juillet 22:49

      @DJL 93VIDEO
      "L’industrialisation a tué l’artisanat et leur savoir faire."

      Heu, une voiture fabriquée par un artisan ??

       

      Pour ça en revanche, l’artisan est toujours là :

      https://www.youtube.com/watch?v=NSSncZfRgrM


    • vote
      ffi 11 juillet 23:16

      @DJL 93VIDEO
      Tu es vraiment une victime du battage médiatique des startupeurs de la silicone vallée qui sont prêt à raconter n’importer quoi pour lever des capitaux et pouvoir glander tranquille dans leurs bureaux. A croire que t’as voté Macron.

      Il y a plus de trente ans déjà qu’on nous vendait le réseau de Neurone comme le moyen de produire l’intelligence artificielle...

      Ce sont des imposteurs. Même dans 100 ans, ça ne fonctionnera toujours pas. La bulle aura éclaté d’ici-là, et on sera revenu à des vues plus raisonnables.

      Réfléchit bien : Un robot est un produit de la science. Or la science est une connaissance du nécessaire. Donc le robot fait selon le nécessaire.

      Mais la vie est contingente, et l’intelligence, c’est d’en tirer partie.

      Donc le robot, qui ne sait faire que selon le nécessaire, ne peut faire face à la contingence. Sa discipline fait sa bêtise.


    • vote
      ffi 11 juillet 23:31

      @Qaspard Delanuit
      Le début de l’automobile fut le fait des artisans. Il y avait des centaines de constructeurs rien qu’en France début XXe. Nombreux sont ceux qui sont passés de la charrette à la voiture.

      On pourrait y revenir, avec quelques changements d’organisation économique.

      1° Les grosses unités de production ne pourraient pas vendre de produit fini au consommateur final, mais seulement des pièces « prêt-à-monter » aux artisans.

      2° Les artisans auraient le monopole de la vente au consommateur final, plus la contrainte du retraitement des produits usagés.

      Cela permettrait d’adapter la production à la demande, donc d’éviter les gaspillages, tout en gardant un rendement correct.

      (Beaucoup de garagistes retapent des voitures et les revendent à l’occasion)


    • vote
      yoananda yoananda 11 juillet 23:53

      @ffi
      "Le début de l’automobile fut le fait des artisans."

      Intéressant, c’est comme internet en fait.


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 juillet 01:30

      @ffi
      "Le début de l’automobile fut le fait des artisans."

      Certes. Comme le début des téléphones, des aspirateurs, des ordinateurs et des laves-linges. Le début de toute l’industrie a été artisanale. Mais l’industrie n’est pas mauvaise en soi, surtout quand elle s’applique à des objets auxquels on demande surtout d’être efficaces et standardisés sans coûter une fortune. Quel serait le prix d’une ampoule électrique faite à la main (et soufflée à la bouche) par l’artisan du coin ou même d’une simple vis ? En revanche, il convient de donner à l’industrie seulement ce qui relève de la robotisation. Car l’industrie est depuis l’origine un processus de robotisation, même quand c’était l’homme qui jouait le rôle du robot. Donc ce qui est principalement soumis au principe de puissance et de programmation doit logiquement être fabriqué dans des usines robotisés contrôlées par des ingénieurs. Cela libère l’artisan des tâches où il n’est pas performant et ne peut pas rivaliser avec la machine, comme cela a été rapidement constaté dès l’invention des métiers à tisser de Joseph Jacquard et à d’autres occasions similaires. 

      https://www.herodote.net/22_novembre_1831-evenement-18311122.php

      En revanche, tout ce qui exige l’oeil et la main de l’homme et ne peut pas être standardisé restera à l’artisan : c’est déjà beaucoup pour ne pas s’ennuyer. 

      Je pense toutefois que les technologies captives (l’ordinateur de votre voiture auquel vous n’avez pas accès et qui vous oblige à retourner chez le concessionnaire pour le moindre petit défaut de contact entre deux fils) devraient être interdites. A partir du moment où vous avez acheté une voiture, vous devez avoir accès à toute la voiture et ne pas être maintenu en captivité commerciale par le fabricant. 


    • 1 vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 12 juillet 02:29

      @Qaspard Delanuit
      Les motos Harley Davidson passent d’atelier d’artisan à atelier d’artisan dans leurs usines de montage ... Ce sont des artisans passionnés de cette marque qui bosse dans ces ateliers ... Idem avec Ferrari, tu crois que les sièges en cuir de Ferrari sont montés par des machines ? Non, c’est fait par des artisans couturières haut de gamme ...

       

      Est ce que tu te rappelles des anciennes locomotives et le travail du métal qu’il y avait, c’était des artisans qui ont construit et façonné les ancienne machine à vapeur ... Rappelles toi des fours ou table de cuisson à l’ancienne, remarque le travail d’ornement autour de ces objets ... Quand j’avais 18 ans, j’ai bossé à l’usine Citroën d’Aulnay sous bois durant les vacances scolaires, et j’ai côtoyé des tauliers qui travaillait le métal à la main ... Ils ont disparu depuis que le plastique moulé a remplacé la taule de métal sur les carrosseries ... Pour information, un vrai taulier pouvait te prendre un bidon de pétrole métallique pour te mouler une aile de 2CV presque à la perfection ... Pourtant, les tauliers sont la version dégradée des artisans forgerons, ceux qui fondait le métal sorti de la mine, puis le travaillait pour lui faire perdre sa colère, pour l’adoucir, jusqu’à lui donner sa forme et son utilité ...


    • vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 12 juillet 03:45

      @Qaspard Delanuit
      Luthier, quel beau métier !

      Un des grands secret des violons Stradivarius, est son verni si particulier, un verni fait de manière traditionnel donc alchimique ... De ce verni émane une odeur, une essence volatile qui se manifeste à chaque note de musique ... Un son remplit d’odeurs essence ciel, çà touche le sens l’odeur, sans en avoir conscience ces sons touchent notre nez intérieu, et çà touche "aussi" notre ouïe ^_^


    • vote
      pegase pegase 12 juillet 09:34

      @Qaspard Delanuit

       Cela libère l’artisan des tâches où il n’est pas performant et ne peut pas rivaliser avec la machine,


      C’est surtout qu’en France, les prélèvements sur les salaires sont tellement élevés qu’il est moins couteux d’installer un robot valant une fortune (le salaire minimum au ras des pâquerettes coûte à l’entreprise 2200 €) ...  

      L’installation de robots n’est le fait que d’une optimisation des coûts de production ...


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 juillet 10:09

      @pegase
      "C’est surtout qu’en France"

      C’est pareil partout dans le monde, y compris en Chine. L’usine d’assemblage d’iPhone à viré des 10aines de milliers d’employés pour les remplacer par des robots, et les USA relocalisent car maintenant les robots coûtent moins cher que les usines en Chine ...

      c’est dire !

      C’est loin d’être un problème de charges sociales française (pour une fois).


    • vote
      pegase pegase 12 juillet 11:38

      @yoananda

      Un 6 axes kuka c’est minimum 200 000 euros, sans accessoires, et pas un engin avec l’installation sophistiquée comme dans la vidéo, c’est le minimum syndical du robot ...

      https://www.kuka.com/en-us/products/robotics-systems/industrial-robots

      https://www.youtube.com/watch?v=GcX5xdj4fmQ

      Celui de cet article, à vue de nez l’installation doit faire dans les 400 000 à 500 000 balles, son usage reste très limité par manque de polyvalence, pour le même prix on peut payer "grassement" 10 travailleurs asiatiques pendant 20 à 30 ans ..

      Le robot en question, au bout de 10 ans il part à la ferraille, vous voyez que ce n’est pas si simple de remplacer des humains par des robots , et je ne parle même pas des coûts de maintenance ni de sa consommation électrique ...


    • vote
      yoananda yoananda 12 juillet 11:44

      @pegase
      oué mais c’est pas que comme ça que ça marche (bien sûr la conso en électricité, la maintenance, jouent MAIS ...)

      Qu’il dure 10 ans ou 6 mois, c’est le nombre de "gestes produits" qui compte comparé au TCO (total cost of ownership : tout coût inclus). De plus, il faut compter que le prix des ces joujous décroit avec le temps, car l’innovation s’amortit sur un temps infini et donc, coûte virtuellement 0, et la production s’améliore et coûte de moins en moins cher, alors que l’humain lui coûte toujours autant de calories, doit dormir, manifeste, veut une protection sociale, etc...

      Le fait est que c’est ainsi depuis la nuit des temps : la machine remplace toujours l’humain dès que c’est possible, du moment qu’elle va plus vite que lui ou qu’elle est plus puissante.


    • vote
      yoananda yoananda 12 juillet 11:46

      @pegase
      le même raisonnement "au bout de 10 ans il part à la ferraille" est valable pour une pelle par exemple. Pour forger le métal de la pelle il faut des usines, du bois, etc... c’est compliqué l’air de rien, ça coûte cher.

      Mais pourtant ...

      C’est exactement pareil pour ces robots : le coût de production tends vers 0. C’est le principe même du capitalisme du moment qu’il y a économie d’échelle.


    • vote
      pegase pegase 12 juillet 12:19

      @yoananda

      Le fait est que c’est ainsi depuis la nuit des temps : la machine remplace toujours l’humain dès que c’est possible, du moment qu’elle va plus vite que lui ou qu’elle est plus puissante.


      Vous avez vu comme il se traine le bouzin de la vidéo ? 

      Un robot comme ça, je le flanque à la porte tout de suite smiley


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 juillet 15:43

      @yoananda
      "Le fait est que c’est ainsi depuis la nuit des temps : la machine remplace toujours l’humain dès que c’est possible, du moment qu’elle va plus vite que lui ou qu’elle est plus puissante."

      Et c’est en fait ce que nous faisons TOUS y compris ceux qui pleurnichent que le robot remplace l’homme.  smiley

      Quand quelqu’un critique la robotisation des usines, ma réponse est simple : "Pourquoi as-tu acheté un robot qui râpe les carottes au lieu d’embaucher un employé de maison pour râper tes carottes ? Pourquoi une tondeuse à gazon plutôt que 5 jardiniers avec faux et ciseaux, etc. " 


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 juillet 15:45

      @yoananda
      "le même raisonnement "au bout de 10 ans il part à la ferraille" est valable pour une pelle par exemple." 


      Ou même une voiture. 


    • vote
      pegase pegase 12 juillet 22:29

      @Qaspard Delanuit

      @yoananda
      "le même raisonnement "au bout de 10 ans il part à la ferraille" est valable pour une pelle par exemple."


      Non, parce que le prix d’une installation est extrêmement élevée, et qu’elle nécessite un retour sur investissement , d’autant que la matériel se déprécie très rapidement ... Une maison de 200 000 euros vous pouvez la revendre facilement au même prix dans 10 ans, un Kuka 6 axes vous en trouvez à 20 000 euros sur le bon coin, voir moins => dépréciation 90% , ça n’incite pas à investir dans le Kuka !




    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 juillet 22:39

      @pegase
      Donc les robots n’existent pas dans les usines ? Que voulez-vous dire au juste ?


    • vote
      pegase pegase 13 juillet 10:16

      @Qaspard Delanuit


      Bien sûr que si, seulement ce n’est pas une évolution qui engendrera des millions de chômeurs comme on nous le ressasse dans les réseaux sociaux, c’est du matériel couteux, difficile à rentabiliser, ça s’use, il y a une maintenance nécessaire elle aussi couteuse, il y a des problèmes techniques, ne croyez pas que les actionnaires balancent du fric comme ça par plaisir de jouer avec des robots !

      J’ai eu bossé dans la maintenance, on remettait en état des supports de moules de presses à injecter (du zamak), il y a des produits détergents qui nettoient le moule automatiquement, le problème c’est que ces produits extrêmement corrosifs flinguaient littéralement le matériel (les coulisseaux, les paliers), j’avais suggéré à la direction de passer le châssis à l’acide phosphorique pour limiter la corrosion, puis de remplacer les paliers d’origine par des paliers téflons, ils ne m’ont pas écouté ... Ces engins très couteux provenaient d’une boite allemande, quand le châssis était HS, ils l’échangeaient, ça faisait partie du contrat de maintenance , seulement nous derrière on avait un boulot de folie pour les remettre en état ...

      Quand je suis parti, au lieux de résoudre les problèmes, ils continuaient obstinément avec les pièces qui cassaient et immobilisaient les robots ... j’avais l’impression d’avoir affaire à des débiles ...


    • vote
      bob14 bob14 12 juillet 09:22

      Les robots en France sont partout !
      Ouvrez les yeux...et comptez les chômeurs...


      • 1 vote
        le celte le celte 12 juillet 09:23
        La vidéo est censée nous présenter quoi ? ...Un robot en salopette qui joue avec une grue à commande numérique ?   smiley

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès