• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Agroécologie en France - Clash scientifique avec les Bourguignon

Agroécologie en France - Clash scientifique avec les Bourguignon

Un débat engagé entre scientifiques, aux côtés d'une jeune exploitante agricole qui porte les intérêts du syndicat Jeunes Agriculteurs ...

 

 

Débats d’Agroparistech
Quels modèles agricoles français ?
De la parcelle au territoire : évolutions techniques, pratiques culturales

Les intervenants qui discuteront autour de ce sujet seront :

- Claude Bourguignon, spécialiste en microbiologie du sol

- Jean Roger-Estrade, enseignant-chercheur en agronomie à AgroParisTech

- Marc Dufumier, ancien directeur de la Chaire d’Agriculture comparée à AgroParisTech

- Céline Imart, vice-présidente des Jeunes Agriculteurs

Pour voir l'intégrale du débat, cliquer sur la lien suivant :
http://www.agroparistech.fr/podcast/D...

Je crois que la vertu sociale et environnementale ne puisse pas tergiverser. Je crois que dans son essence et en tant qu'éthique, la vertu soit étude, et expérimentation focalisée avant tout sur l'obtention de l'absence de dommage collatéral, issu de sa conduite de vie et de sa manière de vivre, aussi cela en tout projet qu'elle y lie dans sa nécessité de maintien de sa vie.
Ainsi la vertu dans sa préoccupation première et dans sa raison d'être et d'exister, ne peut centrer son débat que sur ces valeurs : le respect de la vie et de toutes vies, et la quête de la moindre incidence sur son environnement : si ce n'est dans l'accompagnement jardinier, poétique, musicien, scientifique, et enfantin amusé et heureux de ses découvertes des bienfaits de vies mises en harmonie dont il tire culture, nourriture et beauté dans le jardin qu'il cultive.

La nécessité du principe de marché, aligné sur celui des "concurrences outils de sélection et d'élimination", entraîne un esprit belliqueux par essence, dans les attentes et "soujacences" de sa socialisation commerciale (quant au reste... en privé ? peut être ne fonctionne t elle que par connivence d''intérêt, de point de vue, et d'obédience ; cela avant tout autre ouverture possible à l'autre, et au droit même ouvert d'évolution des autres vies, extérieures à ses obédiences, qui pourraient en allant à leur meilleur devenir en droit, bouleverser les conditionnements sociétaux opérés par son obédience, les remettant implicitement et logiquement en question ?).

L'agro écologie doit se frayer chemin en nos têtes et nos en mains déjà et avant tout. Pensant que ce que nous choisissons pour le manger, c'est comme si c'était nous même qui l'avions cultivé _ peut être, peut être bien ?

L'orgueil de la puissance est il de ne pas reconnaître son absence de principe de précaution, autre que celui qu'elle allie à l'accumulation des attributs de ce qu'elle est : la puissance ?

 

Tags : Ecologie agriculture



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 1 vote
    alanhorus alanhorus 12 janvier 17:49

    Celine Imart fait parfois la pub pour les OGM.
    https://www.youtube.com/watch?v=VCcJFYRgqO0
    Comme ici à toulouse lors d’un colloque TEDx, on dirait plus une mannequin qu’une agricultrice bien qu’elle le soit réellement.


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 12 janvier 19:28

      Cette vidéo est interessante parce qu’on voit que les lobbys agricoles emploient les mêmes techniques que le gouvernement national. Quand ils veulent nous faire avaler des lois bruxelliennes de putes pour détruire les agriculteurs comme ils l’ont parfaitement réussi avec les instituteurs, ils envoient une jeune et jolie femme pour faire le sale boulot de propagande. Celle-ci a un peu de mal. La prochaine fois il faudra qu’ils sortent une magrébine genre Belkacem, ça sera plus efficace. Et si ça ne marche toujours pas, penser à une jolie noire façon Rama Yade ou Obama, là ça devrait le faire.


    • 1 vote
      Sinclair 12 janvier 22:43

      @La mouche du coche
      Bonjour, pourriez-vous s’il vous plait développer la "destruction des instituteurs" ?

      Merci



    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 janvier 07:04

      @alanhorus
      Après le délit de sale gueule, voici le délit de belle gueule.  smiley


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 janvier 07:15

      Débat intéressant. En plus, les grincements de micro très audibles sur les dernières minutes ressemblent terriblement à des grognements de cochon, ce qui nous met dans l’ambiance fermière. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès