Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Innovation : Fontus, une étonnante bouteille qui se remplit toute seule en (...)

Innovation : Fontus, une étonnante bouteille qui se remplit toute seule en captant l’eau contenue dans l’air

 

Voici une innovation créée par une startup australienne : une bouteille capable d’extraire l’humidité dans l’air pour la transformer en eau potable, avec un rythme pouvant aller jusqu’à 0,5 litre l’heure.


Principe de fonctionnement de la bouteille Fontus.
Les ventilateurs sont mus par de l'électricité solaire.

 

Bien sûr, la quantité d’eau extraite dépend de la qualité de l’air et son taux d'humidité : pour que la bouteille produise de l’eau abondamment, la température de l’air doit être d’au moins 30°C avec une humidité d’au moins 80%. Il est certain qu'en plein Sahara, vous n'en capterez pas beaucoup, mais quand même un peu.

 

« Il s’agit simplement de la condensation de l’humidité contenue dans l’air » explique Retezar Kristof, le fondateur de Fontus. «  Il y a toujours une certaine quantité d’humidité dans l’air, peu importe où vous vous situez – même dans le désert. Cela signifie qu’on devrait potentiellement être toujours en mesure d’extraire de l’eau dans l’air ».

 

Potentiellement, ce principe concerne les 1.2 milliards de personnes vivant dans des parties du monde où l’accès à l’eau potable est extrêmement difficile.

 

L'inventeur a conçu deux modèles : un modèle horizontal destiné aux cyclistes à fixer sur un cadre de vélo, et un second modèle destiné aux marcheurs et à toute personne qui aurait un besoin d’eau à la demande. C’est ce dernier modèle qui pourrait éventuellement être utile pour certaines ONG humanitaires. Les deux modèles devraient être vendus au alentours de 80 euros.

 

Une invention déjà connue mais qui devient à la portée du grand public.

 

À voir !

 

 

Nota Bene :

  • Sur le même principe, mais en beaucoup plus efficace, voyez "EOL-OR ou comment faire de l'eau avec de l'air avec une éolienne", une vidéo visible [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "innov", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " invent", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " étonnant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " surprenant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " $eau" et "air", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " $eau", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " $air", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " capt", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " bouteille", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " rempli", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " panneau" et "solaire", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " électri", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Environnement, Écologie, Démographie, et Développement durable", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8263.

 

 

Tags : Environnement Innovation Développement Durable Sport Science et techno



Réagissez à l'article

25 réactions à cet article


  • 1 vote
    cathy cathy 3 février 16:53

    Mais cela reste de l’eau pour arroser les plantes. A boire de façon ponctuelle.


    • 1 vote
      pegase pegase 3 février 17:12

      Pour l’eau distillée de la batterie ou pour nettoyer les carreaux ... super .. Mais pour boire c’est zéro, l’eau que l’on boit ce n’est pas seulement H2O .....


      • 4 votes
        BlueMan BlueMan 3 février 17:22

        @pegase : c’est sûr, mais quand il n’y a RIEN à boire, il vaut mieux avoir cette bouteille : c’est toujours ça... ;)


      • 1 vote
        Soi même 3 février 19:45

        @BlueMan, tous le monde et beau tout le monde est gentil... !

        A Fukushima cela donne quoi comme eau potable ?


      • 1 vote
        wendigo wendigo 3 février 21:49

        @Soi même

         Pourquoi vous comptez y partir en vacances ?


      • 1 vote
        Soi même 4 février 00:24

        @wendigo, réfléchies un peut au lieux de vous sentir vexé, d’ailleurs de quoi, je me le demande ?


      • 3 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 février 00:40

        @Soi même

        La remarque de Wendigo était plutôt marrante. L’appareil semble être conçu pour des campeurs dans la nature, une excursion en montagne par exemple. Il n’est pas présenté pour camper près d’un réacteur nucléaire en fusion. Ni pour vivre sur la lune, etc. 


      • 3 votes
        pegase pegase 4 février 11:11

        @BlueMan

        c’est sûr, mais quand il n’y a RIEN à boire


        Dans les Vosges c’est parfaitement inutile, on a juste à ouvrir la bouche smiley

        les filtres katadyn à céramique microporeuse me semblent bien plus utiles .. J’en utilise depuis des années, pour la simple bonne raison qu’en rando ou en spéléo, c’est plus léger à transporter que 3 litres d’eau ...

        Fabrication Swiss ...

        http://www.katadyn.fr/


        PS : 4 plussages à Blueman pour sa réponse à la noix, et moi 0 pour ma question pourtant très pertinente, c’est à rien y comprendre smiley ...

        Remarque que je m’en fiche complètement, mais je trouve ça tout de même bizarre .. D’autant plus que l’eau de ce bidule, pour un sportif qui connait un peu les besoins nécessaires, est complètement inutilisable sur une course en montagne par exemple ... A moins de perdre du temps pour remineraliser l’eau, mais je suis certain qu’aucun spéléo ou alpiniste ne s’emmerdera avec ça , et préfèrera de très loin le filtre Katadyn ... 

        C’est mon avis, et j’ai pas mal baroudé dans ma vie smiley


      • 1 vote
        pegase pegase 4 février 11:54

        Un lien au hasard ...

        https://www.mon-partenaire-sante.com/thematiques/vitalite/articles/vitamines-et-sels-mineraux-chez-les-sportifs

        Les sels minéraux importants pour la pratique sportive sont le sodium, le potassium, le calcium, le magnésium et le fer, qui participe au transport de l’oxygène vers les muscles et les autres organes.

        Les sels minéraux peuvent être éliminés en grande quantité dans la sueur, en particulier le sodium, le chlore et le potassium. Les boissons et les aliments de l’effort doivent contenir des quantités suffisantes de sodium et de potassium, en particulier lors d’efforts longs et intenses sous un climat chaud et humide.


        Perso, pour une longue course ou pour compenser lors des compétitions, j’utilise de l’Isostar, leur formule est très efficace, ça m’évite d’avoir des crampes (boisson de l’effort très connue des cyclistes) .. J’ai essayé des tas d’autre marques, c’est l’isostar qui va le mieux (encore une marque Suisse), + de l’eau de source filtrée si nécessaire (les micro-organismes ne passent pas à travers la céramique, les sels minéraux passent) ..



      • vote
        wendigo wendigo 4 février 14:37

        @Qaspard Delanuit

         En effet et puis, qui serait assez con pour aller à Fukushima boire un verre ?
        D’ailleurs je ne vois pas ce que fukushima vient faire dans le sujet.
         Mais une question me taraude .... ce truc là marche t’il en Antarctique ? smiley


      • vote
        Soi même 4 février 22:11

        @wendigo, je voie surtout que par ma question, que vous n’avez pas comprit , donc je vais formulé la question autrement quelle va être la qualité de l’eau si elle est collecté dans le centre de Paris ?

        Bien sûr, il faut être un peut con de prendre des vacances à Paris , n’est pas ?


      • 1 vote
        wendigo wendigo 3 février 21:53

         Le jour où l’on inventera le distille Fremen, là j’applaudirais, mais là on réinvente la bougie en nous faisant croire que c’est un néon !


          • vote
            BlueMan BlueMan 3 février 22:40

            @Fidol Castré : d’où ce lien que j’ai mis dans le Nota Bene :

            http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=2656


          • 1 vote
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 4 février 03:46

            Le secret pour avoir de l’O dans l’R est la condensation ou la rosée (c’est bientôt la récolte) ... La condensation C les gouttes d’eau qui se crée sur une bouteille d’eau fraiche sortie du frigo, cette eau vient de l’air plus chaud qui se fixe sur les parois fraiches de la bouteille ou du miroir de la salle de bain ... Avec un peu d’intelligence, la maitrise de la condensation nous permettrait d’amener de l’eau dans les déserts ...


            • vote
              Soi même 6 février 14:22

              @DJL 93VIDEO, oui mais quel eaux, car il y a un facteur qui est oublier, le facteur de la pollution atmosphérique.


            • 2 votes
              sls0 sls0 4 février 07:36

              la température de l’air doit être d’au moins 30°C avec une humidité d’au moins 80%

              C’est le climat chez moi, c’est très vert et l’eau ne manque pas ni les fruits d’ailleurs pour se désaltérer.
              Avec cette température et surtout l’humidité l’évapotranspiration fonctionne très mal, en cas d’effort c’est le coup de chaleur avant la déshydratation.
              Exemple : faire du vélo à 25km/h par une température de 32°.
              En Espagne avec une hydrométrie de 40% pédaler 8h ne pose pas de problèmes, il faut .
              Chez moi avec 80% d’humidité après 34’ il y a élévation de 0,7° de la température corporelle, c’est le seuil d’alarme d’après la norme ISO 12515.
               
              Ce serait plus intéressant dans le Sahara mais :
              L’été la température monte à 40° avec une hydrométrie de 20 à 30%.
              L’hiver il peut geler avec un hydrométrie de 50 à 60%.
              En regardant sur un diagramme psychométrique on s’aperçoit qu’on récupère pas grand chose.
              La nuit l’été la température baisse et l’hydrométrie augmente, ça pourrait se faire mais pour un système solaire c’est pas top.

              Au Pérou, au chili et au Maroc ils emploient un système de filet pour récupérer la brume matinale, ça fonctionne assez bien.


              • 5 votes
                ZardoZ ZardoZ 4 février 08:20

                Et en Bosnie-Herzégovine @sls0, le diagramme psychométrique il est bon ou bien ?


              • 1 vote
                wendigo wendigo 4 février 14:43

                @sls0

                 Heuu une question peut être stupide ; quels risque de se chopper une colique avec l’eau de source ?
                Dans beaucoup de coin du monde "la revanche de Montezuma " guette le buveur d’eau.
                C’est toujours con de se déshydrater en voulant se désaltérer, non ?


              • 1 vote
                wendigo wendigo 4 février 14:46

                @ZardoZ

                 smiley


              • vote
                sls0 sls0 4 février 17:07

                @wendigo
                Je me rappelle un reportage d’il y a une ou deux décennies sur une personne qui avait fait le tour du monde en vélo. A la question ’’tourista’’ il avait répondu pas de problèmes particuliers malgré des précautions légères.
                L’explication médicale de l’époque était vu sa vitesse de déplacement, son corps s’habituait progressivement aux bactéries locales. Je traite quand même l’eau à 1,2PPM de clore (quand j’y pense)

                Un descendant de Montezuma aurait peut être des problèmes intestinaux avec le l’eau d’une source en France qui ne pose pas de problèmes aux locaux. La revanche sur la revanche de Montezuma, c’est pour cela que je préfère le terme tourista.

                Pour ce qui est de l’eau de source chez moi, j’y fait un peu plus confiance (limitée) qu’à l’eau de ville. Mon corps s’est habitué aux bactéries locales à priori.
                Les sacs de glaçons par chez moi sont ISO 9000 et 14000, de quoi modifier quelques images d’Epinal.

                Je me balade pas mal dans la sierra, j’ai une paille de ce style que je n’ai jamais employé. Au milieu de nul part je trouve toujours de l’eau potable ou autres boissons. Je m’en servais au Népal et deux fois au Togo.
                J’ai toujours un berlingo de vinaigre de fruit pour nettoyer les éventuelles blessures, ça pourrait servi à purifier l’eau comme le faisait les soldats romains.
                J’ai aussi des gélules de charbon de bois, c’est pas pour moi, au hasard de mes balades je tombe parfois sur des non touristes qui ont la tourista. Quand on voit le nombre de mouches et de cucarachas dans les colmados (petit magasin) que ce soit dans la cambrousse ou en ville et le non respect de la chaine du froid, l’eau n’est pas toujours la coupable.

                Il y a eu des épisodes de choléra chez moi, il faut se renseigner, prendre ses précautions mais ne pas vivre dans la peur.
                Je suis plus cambrousse que plage, il m’arrive de voir des touristes, à l’instar des locaux, je souris en voyant le principe de précaution ou les peurs de certains.


              • 2 votes
                michel-charles michel-charles 4 février 10:28

                C’est beau le progrès...sauf que la nature fait la même chose avec les plantes depuis des millions d’années il me semble.. ?


                • 1 vote
                  wendigo wendigo 4 février 14:46

                  @michel-charles

                   Ouais, d’ailleurs posez vous la question , où et comment les Bushmen du Kalahari trouvent l’eau potable ?
                  Par le même principe mais le matin à la fraîche uniquement, ils récupèrent la rosée sur les feuilles des plantes.

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès