• jeudi 17 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Accueil du site > Actualités > Environnement > José Bové pour l’extermination les loups
par Erwanet samedi 4 août 2012
53%
D'accord avec l'article ?
 
47%
(21 votes) Votez cet article

José Bové pour l’extermination les loups

L’association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) a déposé le 1er août une plainte au tribunal de Mende (Lozère) contre José Bové pour avoir recommandé de tirer sur les loups en cas d’attaque du troupeau :

 

José Bové : "si le loup risque d’attaquer un troupeau, la meilleure façon de faire, c’est de prendre le fusil et de tirer".

 

Rappelons qu’en France, pays où sévit José Bové, le loup est une espèce strictement protégée :
http://www.developpement-durable.go...

Selon l’Aspas, l’infraction pénale reprochée à José Bové est passible de 15.000 euros d’amende et d’un an d’emprisonnement.

Plus de détails sur France Info

Tags : José Bové

Réactions à la vidéo Faire un don
  • 14 votes
    par Lisa SIon (xxx.xxx.132.33) 4 août 2012 12:28
    Lisa Sion

    Le respect de la biodiversité n’implique pas de ne pas limiter le territoire de cet animal, comme celui du lobbyiste prédateur qui rôde sournoisement auprès des député européen...Vas y José flingue les avec tes mots de gaulois !


  • 3 votes
    par Requete (xxx.xxx.146.211) 4 août 2012 12:42
    requete

    on n’en attendait pas moins de erwanet


  • 11 votes
    par zeitgest (xxx.xxx.143.25) 4 août 2012 13:14
    zeitgest

    Pareil ! Je vois un bankster, je tire ! smiley


  • 7 votes
    par Captain (xxx.xxx.33.137) 4 août 2012 13:31
    Captain

    Et on le croyait écolo le gaulois !


    • 8 votes
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 4 août 2012 20:02

      @ Captain,
       Je ne voit pas la relation qu’il y a entre la réintroduction des loups et l’écologie, expliquez-nous çà.
      Ce que dit J.Bové est tout simplement l’expression du bon sens.
       Toutes les prises de position de J.B. ont été raisonnables. Une fois de plus c’est le cas. Prouvez-nous le contraire.

       * Pourquoi tout d’un coup la divagation de canidés, non vaccinés, non identifiés, sans propriétaire, en meute, serait-elle devenue normale ?
       
       


    • 5 votes
      par JoelP (xxx.xxx.9.12) 5 août 2012 09:30

      Vous avez raison, évitons la divagation... Contrôlons aussi les lions, les tigres, les lynx et pourquoi pas un identifiant type RFID pour chaque moustique, chaque araignée... Va y avoir du boulot.


    • 5 votes
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 11:16

      @ JoelP,
      N’est-ce pas vous qui divaguez ?
      Nous parlons ici de la réintroduction des loups sur le territoire français. On a mis des siècles à s’en débarrasser. Pourquoi par la décision de qques têtes pointues on inflige à toute la France leur présence ?
       La réglementation au sujet de la divagation des chiens est très stricte. On connaît très bien le danger qu’ils peuvent représenter. Qui aurait l’idée de laisser courir librement une meute de chiens dits "courants" ? Qui a vu ce qu’ils sont capables de faire sait ce que cela signifie de les laisser en liberté. Il dira tout de suite : c’est impensable.
       Cette histoire de loups ne tient pas debout. Indemniser les bergers pour les brebis dévorée ou mutilées c’est un aveux de l’inconfort intellectuel dans lequel se trouve notre administration qui se trouve prise entre deux législations contraires et leur impossibilité de gérer ce problème insoluble.
       Légiférer c’est facile, mais il faut que ce soit cohérent. Ici il me semble bien qu’il s’agit d’un recollage pour faire coexister deux univers inconciliables. C’est fait à la va vite, coincés qu’ils sont par cette invasion qu’ils ne peuvent pas contrôler et qu’ils ne sont plus capable de gérer pour des raisons d’économies de budget. Puisque les Italiens et les Espagnols ont lâché pied, comment faire face ? Les frontières en Montagne sont immenses, impossible d’arrêter cette invasion. Cette législation "nouvelle" sur un air de progrès sont en fait bel et bien une décadence. Tout à fait dans l’air du temps, où la "Novlangue" devient reine.
       Entre le berger et les loups, je choisis le berger. "il n’y a pas photo".
       Nous sommes en train de retourner au Moyen-âge, ou mieux encore, à l’Empire Romain.
       On pourrait quand même faire mieux !
       


    • 3 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 11:59
      cassia

      Maetha tu te places au dessus des lois et des équilibres naturels que l’homme ne cessent de perturber qui le mènent à sa propre perte.
       Il n’y a pas à choisir entre le loup et le berger, les deux peuvent co-exister, il faut juste un soupçon d’intelligence et ne pas user de nos instincts primaires en faisant appel à la destruction pour solutionner un problème !
      Le loup est un animal sauvage qui ne peut être comparer aux chiens domestiques, il a une intelligence supérieure, une vision supérieure, un odorat et un ouie bien supérieur. C’est un animal social qui vit généralement au sein d’un clan extrêmement bien organisé et c’est cette cohésion qui fait que le loup ne représente pas de danger pour l’homme contrairement à une meute de chien sauvages, qui eux, peuvent se révéler trés dangereux
       


  • 3 votes
    par TZ (xxx.xxx.200.23) 4 août 2012 14:12
    TZ

    Tirer pour se défendre n’a rien à voir avec exterminer : les mots ont un sens, Erwanet, merci de ne pas les caricaturer.
    .
    Sinon, cette saillie de José Bové me semble déplacée : il y a tant d’autres solutions pour protéger les troupeaux des loups.
    .
    Rappelons également que le pire prédateur en ce monde, c’est l’homme,..


    • 2 votes
      par Jean Valjean (xxx.xxx.194.230) 4 août 2012 17:26
      Jean Khule

      Bové a été piégé, enregistré à son insu, il n’aurait jamais dit ça lors d’une interview, il aurait été bon de le préciser en présentant cette vidéo.
      -
      Après je en vois pas ce qu’il y a d’extraordinaire, c’est le paysan éleveur qui a parlé, même si politiquement il aurait du se la boucler.


    • 2 votes
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 4 août 2012 18:01

      @ TZ,
       Dites-nous comment on s’y prend.
      Pour moi la meilleure c’est de ne pas les réintroduire. Mais là il s’agit de tout autre chose : c’est une perte de contrôle : Les loups sont rentrés "naturellement" en France. On a laissé faire dit-on. Je crois que c’est pire encore : on a été incapable de maîtriser cette colonisation. A-t-on demandé aux bergers leur avis sur le fait d’accepter leur présence chez-nous ?
       Je ne vois toujours pas l’intérêt de les laisser se multiplier sur le territoire national. Que l’on ne me dise pas que c’est pour guérir les bouquetins de leur mal de dents.


    • 4 votes
      par Requete (xxx.xxx.146.211) 4 août 2012 22:46
      requete
      réintroduisons les pittbuls sans laisse dans nos villes...
      et laissons les microbes proliférer aussi, pauvres bêtes
      c’est ça la nature, c’est quand l’Homme se met une balle dans le pied...


  • 6 votes
    par SEPH (xxx.xxx.0.154) 4 août 2012 15:05

    Bové est un politicard comme les autres : une fois élu, je fais ce qui m’arrange point barre !!.


  • 7 votes
    par Aude Javel (xxx.xxx.59.1) 4 août 2012 16:20
    Aude Javel

    Les loups n’attaquent pas les troupeaux bien gardés, il exagère le José, il n’y a pas de loup ni dans les Cévennes ni dans le Larzac (ben oui comment ils feraient pour traverser les voies TGV et les autoroutes). Bien sûr en tant qu’ex syndicaliste paysan (de la Conf Paysanne) il ne peut que défendre les éleveurs, tous ses anciens potes (et collègues), bien que depuis, pas mal de brebis ont été tondues (dont les siennes).
     smiley
    J’estime que si les loups reviennent dans notre pays (je rappelle qu’ils n’ont pas été réintroduit), les éleveurs doivent s’adapter, ils ne sont pas les propriétaires exclusifs des alpages. De plus ils profitent bien de leur présence pour mettre sur le dos des loups des attaques de chiens en goguette. Hey José, faudrait tout de même pas pousser la mamie dans les orties sauvages !
     smiley


    • 7 votes
      par davideduardo (xxx.xxx.114.199) 4 août 2012 18:37
      QaviQeQuarQo

      "ben oui comment ils feraient pour traverser les voies TGV et les autoroutes "


      ben, avec ses papattes ! la nuit, furtivement.c est surement comme cela qu ils ont repeuplé les alpes.


      "J’estime que si les loups reviennent dans notre pays, les éleveurs doivent s’adapter, ils ne sont pas les propriétaires exclusifs des alpages. "

      c est ca justement l adaptation, le laisser tranquille quand il est dans sopn coin et se defendre quand il vient vous attaquez.



      Les lois de reintegration de loup ou d ours en france sont des lois inapropriées faites par des fonctionnaires parisiens, n y connaissant rien a la réalité du terrain des pyrénnés ou des alpes.Les eleveurs ont tentés de se defendre pendant des siecles contre ce predateur pouvant etre terrible en meute (histoire du gevaudan..) et maintenant il sont passible de prison ! c est le monde a l envers.

    • 5 votes
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 4 août 2012 20:06

      Il y a des buses. Grandes d’ailleurs. Des ponts...
       Demandez aux renards comment il s’y prennent


    • 4 votes
      par Aude Javel (xxx.xxx.59.1) 4 août 2012 20:10
      Aude Javel

      @davidododuardo
      Toi t’es un gros malin, tu ne sais de ce dont tu parles, primo les autoroutes et les voies tgv ne sont pas accessibles de l’extérieur, deusio quand tu dis bêtement "Les lois de reintegration de loup ou d ours en france sont des lois inapropriées" (il y a 3 p dans le mot) , il n’y a pas de loi de réintégration. Comme tu dis les loups sont revenu en France d’’Italie sur leur petites papattes comme des grands par les montagnes (les ours eux ont été réintroduits), seulement pour aller vers l’ouest des Alpes il faut traverser la vallée de Rhone OK, T’as compris ?
       smiley
      Non seulement tu ne sais pas écrire mais en plus tu dis n’importe quoi !
      T’as bien choisi ton avatar, il te vas très bien !
       smiley


    • 5 votes
      par davideduardo (xxx.xxx.114.199) 4 août 2012 20:51
      QaviQeQuarQo

      la réintégration des loups, c est vrai, en france n est pas une loi mais une volonté bobo parisienne.

      Le fait de punir ceux qui essaie de se débarrasser de ce nuisible revient au meme que créer une loi de réintégration.

      Si ils ont réussi a repeupler les alpes, ils sont capables de passer la vallée du rhone, en coupant a travers champs, la nuit. il n y a pas de barriere électrifié a ce que je sache.


      J ai habité dans les pyrénnées et le probleme est le meme avec les ours, il est bien beau de vouloir réintroduire ce genre d animaux pour la carte postale quand on vit en ville, mais personne ne veut les voir roder pres de chez soi.

    • 3 votes
      par Aude Javel (xxx.xxx.59.1) 4 août 2012 21:40
      Aude Javel

      C’est naturel chez toi ou tu fais des efforts ? Pour ne rien vouloir comprendre, je crois que je perd mon temps avec toi, basta, dorénavant ce sera le silence.................................. !!!!


    • 4 votes
      par toug (xxx.xxx.119.100) 4 août 2012 22:21
      toug

      "Le fait de punir ceux qui essaie de se débarrasser de ce nuisible" Le grand mot : "nuisible"...haha L’homme me fera toujours autant rire avec sa liste d’espèce "nuisible"... Sachant que le plus nuisible pr les autres espèces sur cette planète c’est bien lui...


    • 2 votes
      par Aude Javel (xxx.xxx.59.1) 5 août 2012 00:24
      Aude Javel

      Lui surtout quand il s’appelle (entre autres tâches) , j’ai nommé le Davidgrodododuardo ! smiley


    • 6 votes
      par davideduardo (xxx.xxx.236.128) 5 août 2012 04:34
      QaviQeQuarQo

      Chaque race est nuisible pour les autres, meme le sauvage contrairement a ce que disait rousseau est nuisible pour l ecosysteme prééxistant quand il se pose dans un nouvelle endroit, comme le loup est nuisible pour les autres especes.
      Ce n est pas pour autant qu il faut devenir malthusien, sinon, si tu te considere nuisible toug, suit ta logique et suicide toi !
      Il faut juste essayer de ne pas nuire pour le plaisir, rompre avec le modele industrielle dévastateur serait deja un bon début.

      Et depuis toujours, toute les civilisations l ont compris de cette facon, tous les bergers depuis que l Homme fait de l élevage ont lutté contre le loup qui attaque les troupeaux et les hommes isolés.


    • 6 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 08:45
      cassia

      Le loup fait parti de l’ecosystème et participe à la biodiversité or nous avons bouleversé cet équilibre en éradiquant ce magnifique animal...
      La montagne n’appartient pas aux bergers qui n’ont qu’à se prémunir d’une attaque de loup en ayant ces fameux chiens "les patous" qui sont de redoutables gardien.
      Quant au loup qui attaquent l’homme isolé il faut arrêter les fantasmes :
      Le loup n’attaque pas l’homme !
      Par chez moi, la montagne est clafi de loup. Quelle merveilleuse expérience que d’observer un matin d’hiver, au premier rayon du soleil qui pointe sur les crètes, une meute de 8 loups ou de croiser une louve et son petit !
      Des randos j’en fais souvent seule et l’hiver je croise les traces du loup, je sens qu’ils m’observent et qu’ils sont trés prés de moi, je ne crains pas leur attaque, la preuve je suis là pour en témoigner !
      J’ai des amis qui ont coincé une louve en free ride, la neige étant profonde, la louve avait du mal a se déplacer, il l’ont observé un instant, l’animal n’a pas fait preuve d’agressivité puis ils sont repartis.


    • 4 votes
      par toug (xxx.xxx.119.100) 5 août 2012 12:33
      toug

      si tu te considere nuisible toug, suit ta logique et suicide toi !" Quand je lis les conneries démago à souhait que tu débites sur ago j’y songe parfois.... ;)
      Allez lis cassia et médite un peu va, elle est bcp plus pertinente que toi sur le sujet.


    • 1 vote
      par poups (xxx.xxx.110.6) 6 août 2012 14:12
      poups

      J’aime beaucoup ce terme de "nuisible" employé à tord et à travers. Ne serait-ce trop vous rappeler que ce "nuisible" fait partie d’une chaine, que l’homme s’évertue depuis des lustres à foutre par terre. S’il faut considérer un nuisible dans cette histoire, je serais plutôt pour donner ce qualificatif au gaulois José !!!
       


  • 2 votes
    par matthius (xxx.xxx.9.180) 4 août 2012 16:36
    matthius

    Ce que je trouve étonnant chez Erwanet c’est qu’il soit marin. Je suis d’accord que les marins soient pour beaucoup de droite mais je me dis aussi qu’il y en peu qui obtiennent la retraite, raison pour qu’ils soient de droite. Erwanet serait-il le dernier survivant de nos marins, prêts à se battre pour perdre leurs droits ?


  • 6 votes
    par Pyrathome (xxx.xxx.183.175) 4 août 2012 16:45
    Pyrathome

    Les seuls loups à flinguer sont les banquiers et financiers......à mort !!


  • 10 votes
    par flesh (xxx.xxx.31.84) 4 août 2012 16:59
    Vieille news tout ça.. il y a eu du changement depuis :

    José Bové est revenu sur sa déclaration conseillant les éleveurs et déclaré : "Je me suis trompé, si les loups attaquent votre troupeau, laissez-les plutôt dévorer vos brebis en toute tranquilité". Choquée, l’Association pour le bien-être des animaux domestiques (ABAD) aurait décidé de porter plainte. AFP

  • 4 votes
    par Gaspard Delanuit (xxx.xxx.188.12) 4 août 2012 18:21
    Qaspard Delanuit

    Il a dit de tirer, mais pas de tirer SUR le loup, simplement de l’effrayer pour le faire fuir avec la détonation. Enfin, moi c’est comme ça que je me défendrais, hein. 


  • 7 votes
    par kemilein (xxx.xxx.47.159) 4 août 2012 20:57
    kemilein

    ce ne sont pas les loups qu’il faut tuer, mais les hommes qui sur-peuplent ce monde.
    ce ne sont pas aux loups a perdre de leur territoire mais a vous a apprendre a vivre avec eux.
    -
    vous êtes une espèces stupide et suicidaire, grand bien vous fasse, mais magnez vous de vous étripez afin de laisser place nette au suivant.
    -
    peut être que l’existence du loup est absurde (privé de sens) tout comme l’est là votre...
    pourquoi ne pourrait on pas enfin fraguer quelques humains ?


    • 3 votes
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 4 août 2012 21:12

      @ K,

        ?
        ??

       C’est cela vos principes écolos ? Relisez-vous. Vous êtes rendu bien loin.
       Faut consulter.


    • 3 votes
      par toug (xxx.xxx.119.100) 4 août 2012 22:26
      toug

      Les spécistes de votre genre devraient consulter aussi maetha...


    • vote
      par Requete (xxx.xxx.146.211) 4 août 2012 22:59
      requete

      salut Toug,

      en fait, le spécisme est bien plus dans l’élevage que dans le fait de ne pas vouloir un espèce dangereuse dont il faudra un jour ou l’autre contrôler la population. 

      Et plutôt que de laisser quelques familles de loups sous la menace des chiens de troupeaux et des armes que devront aussi prendre les quelques humains qui vivent en forêt (il y en a) autant s’épargner cette présence des loups et des ours non ?

    • 1 vote
      par toug (xxx.xxx.119.100) 5 août 2012 00:11
      toug

      Nan la pensée spéciste est plus englobante que cela. Sinon sur les problèmes que posent la réintroduction des ours ou des loups c’est simple : Soit on les réintroduit et donc on fait avec : on ne les tue pas, on trouve des solution alternatives, soit on les ne les réintroduit pas. 


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 00:19

      @toug toug neuneu,
       "Spécistes", franchement, là, je ne voit pas....
      Expliquez-vous SVP


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 00:30

      @ T.
       Cette réintroduction n’est pas volontaire. Les Italiens n’ont pas fait leur boulot, nous on ne fait pas mieux : comme on n’arrive pas à maîtriser cette affaire, on fait ce genre de loi idiote pour déguiser cette colonisation indésirable en une opération pseudo écolo super géniale de grande finesse cynégétique.
       Une fois de plus, c’est baisser les bras (c’est plus facile et cela ne coûte rien), mais franchement c’est une imbécilité.


    • 1 vote
      par toug (xxx.xxx.119.100) 5 août 2012 00:39
      toug

      ""Spécistes", franchement, là, je ne voit pas...." C’est parce que t’es un crétin ca, cherche pas...


    • 5 votes
      par davideduardo (xxx.xxx.15.44) 5 août 2012 05:04
      QaviQeQuarQo

      "ce ne sont pas les loups qu’il faut tuer, mais les hommes qui sur-peuplent ce monde."


      Ta phrase sent les prémices du prochain nazisme du 21eme siecle



      Je propose quelque chose : que kemilein, aude et toug aille se donne en offrande aux loups des alpes comme cela ils feront d une pierre deux coups :
      ils feront baisser la population de cette affreux nuisible qu est l homme et ils aideront au dévelopement de nos amis les loups.

    • vote
      par NicoContagem (xxx.xxx.37.72) 5 août 2012 06:51
      NicoContagem

      Requete 


      En effet, il y a certains humains qui vivent en forêt, les plus notables sont les gitans qui ont une vieille expérience de vie sauvage depuis des millénaires et une des raisons pour lesquelles ils vous méprisent, c’est pour avoir exterminé le loup. 
      Oh ! bizarre ! les natifs américains aussi avaient un énorme respect pour les canidés à fourrure... 
      "Si le loup revient, une malédiction en moins." (Nico le sage)

      Toi tu fais fort. tu arrive à être raciste contre les noirs, les juifs, les musulmans, les blancs, les arabes, détester les homosuxuels, les hétérosexuels... et tout ça en si peu de mots... 
      t’est pas encore en tôle ???

    • vote
      par Requete (xxx.xxx.146.211) 5 août 2012 21:55
      requete

      @nicocontagem


      Des gitans en forêt, je n’en ai jamais vu.
      Je parlais de gens qui vivent aujourd’hui dans les forêts, surtout en moyenne montagne
      pour qui le loup est considéré comme les pittbulls dans les villes, une nuisance, un danger potentiel... pas plus compliqué que ça... et comme il n’y a pas beaucoup de policier dans les forêts pour constater les dangers ou l’autodéfense... ça se règlera toujours de la même manière.

      @toug :
      "soit on les réintroduit et on fait avec, soit on ne les réintroduit pas"
      certes, mais justement les décisions des grattes-papiers ne sont pas toujours respectés par les gens du terrain.
      par ailleurs, les pro-loups, se foutent éperdument du bien être des loups, ils veulent juste qu’il y ait des loups, c’est tout, malades, affamés, en état de survie, peu leur importe,
      à la question y-a-t-il ds loups, faut qu’on puisse répondre oui
      question de tourisme, de nombre d’espèce, des loups, des japonais, etc...
      Donc, l’idée qu’il faut faire avec n’est même pas dans leur esprit, il faut juste faire en sorte qu’il y en ait et que ce ne soit pas les humains qui les tue. Ils peuvent agoniser, s’étriper entre meutes, tout le monde s’en fout.

      c’est vrai que l’antispécisme est plus général que ça, mais ce n’est pas trop le sujet ici, c’est pourquoi je me cantonnais à dire que l’élevage dont il est sujet ici était déjà du spécisme.

      (à ce propos, il y avait une émission intéressante de raphael endhoven sur l’antispécisme, et où bien évidemment, ce talmudiste n’avait rien trouvé de mieux que de passer la chanson "gare au gorille" et avait clairement parler de zoophilie !)


  • 4 votes
    par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 10:19
    cassia

    Le vrai progrès ce n’est pas d’opposer l’homme à la nature mais d’instaurer une cohabitation harmonieuse entre la nature et les activités humaines. Protéger le loup, c’est agir pour une nature riche et sauvage où chaque espèce a sa place, dans un esprit de tolérance dont l’homme aussi bénéficiera.

    Daviduardo, qui fait le plus de victimes chaque année ?
    Le Loup ? Désolée aucunes victimes repertoriées dans mes montagnes ou ils sont nombreux, frontière italienne,. Comme je l’ai dit prédemment, il n’est pas rare d’en croiser.
    Tout comme le lynx qui est présent dans ces montagnes, mais quasi-impossible à observer.

    Ou les chasseurs ?

    Accidents de Chasse en France, saison 2011-2012 : 42 morts
  • 5 votes
    par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 10:28
    cassia

    Curieuse façon de faire, pour un élu chargé de voter les lois, et qui, pour complaire à quelques-uns de ses ex-amis, appelle à les enfreindre.

    Curieuse déclaration de la part d’un eurodéputé élu par les Français pour une meilleure prise en compte de la protection de la nature. Celui qui par le passé a montré tant de courage face aux lobbies et à la FNSEA s’est désormais rabaissé au même niveau de l’anti-écologie primaire.

    En application de la Directive Habitat et de la Convention de Berne, le loup est aujourd’hui une espèce strictement protégée en France. Sa destruction illégale (et l’incitation à commettre un tel acte), telle que M. Bové la préconise, est une infraction pénale correctionnelle, punie de 15 000€ d’amende et d’un an d’emprisonnement. Les solutions de protection des troupeaux existantes s’avèrent non seulement efficaces, mais ce sont les seules qui permettent aujourd’hui d’envisager la cohabitation entre le loup et le pastoralisme.

    Car le tir du loup a, le plus souvent, des effets inverses au résultat souhaité : en faisant éclater une meute stable régie par un couple dominant, le risque d’attaque sur les troupeaux augmente ! La seule solution est donc la protection des troupeaux. Elle seule garantit la pérennité du pastoralisme. Mais c’est moins populiste, et beaucoup moins médiatique.

    Entre schizophrénie et basse stratégie médiatico-politique, la fin de carrière de José Bové est décidément pitoyable. Elle est également contre-productive tant pour le monde de l’élevage, son ancien métier, que pour la protection de la nature, qui est pourtant au centre des discours d’Europe Ecologie Les Verts.

    L’ASPAS dépose plainte pour incitation au braconnage envers une espèce protégée, et en appel à Europe Ecologie Les Verts, pour qu’ils se positionnent clairement sur les enjeux environnementaux et de protection de la nature, quitte à se séparer de quelques-uns de leurs députés qui confondent politique et cirque médiatique.

    http://www.buvettedesalpages.be/2012/07/jose-bove-poursuivi-par-l-aspas-pour-incitation-au-braconnage.html


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 12:31

      @Cassia,
       Votre charge contre J.Bové est inacceptable. Avez-vous vraiment fait l’expérience que vous relatez ? Croyez-vous que les promeneurs, surtout ceux qui sont en famille seront aussi nombreux à venir découvrir ces espaces magnifiques où jadis ils allaient et venaient sans aucune appréhension, pour des randonnées pédestres de plusieurs jours ?
       Ces zones vont être abandonnées par les bergers et les visiteurs, qui n’oseront plus s’éloigner de leur voiture, elles deviendront des lieux de non droit : une régression de plus.
       Cette affaire sent l’attaque des "loups"politiques à plein nez. Il a eu raison totalement à propos de OGM, certain ne le lui pardonne pas. Il a de nouveau autant raison de défendre les bergers contre les agressions des loups qui tuent ou mutilent leurs bêtes.


    • 5 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 13:26
      cassia

      J’ai vraiment fait les expériences que je relate, le loup vit à coté de chez moi, certains habitants ou touristes dans des villages avoisinants et beaucoup plus reculés que le mien on entendut le hurlement du loup dans la nuit. Au petit matin sur la piste de ski de fond, nous avons été plusieurs à apercevoir une meute de loup, merveilleuse expérience de la beauté de la nature sauvage. Lorsque je me promène seule ou accompagnée, nous croisons les trace du loup regulièrement l’hiver. Quand aux touristesrandonneurs, skieurs fondeurs ou pistes, ils sont trés,trés nombreux et nullement effrayés par la présence du loup, vous dites n’importe quoi Maetha.
      C’est grave !
      Je parle donc en connaissance de cause et vous vous êtes ridicule !
      Les bergers responsables se prémunissent de patou contre le loup, c’est pas plus compliqué que cela !

      ,


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 15:43

      @ Cassia,
       TVB, rendez-vous dans 10 ans, on en reparlera. Tous devant l’ordi, les loups peuvent se multiplier. La louploupmania que c’est bô !
       Quand ils se seront bien multipliés ( 200 en France, si c’est vrai, c’est, pour le moment, il faut bien le constater, insignifiant), (la croissance naturelle des populations, c.à d. sans entraves, dans sa phase optimum est exponentielle) quand ils auront bèqueté tout ce qui bouge, et qu’ils sortiront du bois, que nos alpages et nos forêts seront retournées à "la beauté de la nature sauvage" (pour de bon,cette fois-là), abandonnés des bergers et de leurs visiteurs ; on sera bien mieux, toujours, devant l’ordi à apprendre tout de "la beauté de la nature sauvage" et des qualités incomparables de leur nouveau maître : le loup !
       Pour le moment je soutiens fermement la position de J.Bové. Pourquoi faudrait-il que les bergers défendent leur cheptel avec des "patous". Jusque là, ils allaient en paix, en toute confiance. L’Etat s’est désengagé de son devoir d’assurer l’ordre public et la paix civile. Le loup est devenu intouchable et sacré, élevé désormais au statut de symbole de "la beauté sauvage".
       En laissant le champ libre au loup et en demandant aux éleveurs de moutons de faire protéger leur cheptel par des patous (ça fait sympathique ce mot : ils sont grands et gentils. Mais cela fait quand même garde du corps ces grosses bêtes), l’Etat admet que l’insécurité règne et qu’il l’a, même, INSTITUEE.
       L’Etat à le devoir de protéger ses citoyens partout sur son territoire, pourquoi les éleveurs devraient-ils avoir à utiliser de telles méthodes pour empêcher les loups de venir dévorer et mutiler leurs bêtes ? Les alpages deviendraient-ils donc des zones de non droit. Accepter cela c’est admettre la guerre et encore une fois cela donne raison à J.Bové.


    • 5 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 16:48
      cassia

       Toute la bêtise de l’homme est bien résumée dans ton commentaire :

      " Pourquoi faudrait-il que les bergers défendent leur cheptel avec des "patous".

      Ben oui c’est vrai ça, pourquoi adopter une solution de cohéxistence pacifique ? Eradiquer le loup c’est tellement plus simple, organisons des battus avec ces crétins de chasseurs qui font des dizaines de morts et des centaines de blessés chaque année, posons des pièges un peu partout suceptibles de briser les chevilles de nos chers têtes blondes, les notres et celles de nos clébards.

      "Jusque là, ils allaient en paix, en toute confiance."
      Ben voyons, les bergers n’ont jamais eu a déplorer des attaques de chiens bien avant celles du loup ?...
      Faut-il pour autant éradiquer le chien ?

      Bon et j’insiste sur le fait que le loup n’attaque pas l’homme, l’hiver il se rapproche plus prés des villages et des sentiers mais comme je peux le témoigner (ainsi que plusieurs centaines de randonneurs raquettistes, fondeurs, etc solitaires) le loup n’attaque pas l’homme.

      Un enfant seul en pleine nuit au coeur de l’hiver dans la forêt se retrouverait plus en difficulté, mais c’est bien connu les parents envoit régulièrement leur enfant seul en hiver dans la forêt...

      Des milliers de touristes s’aventurent en famille avec de tous petits enfants au coeur de ces montagnes majestueuses été (nuit sous la tente, camping sauvage ou en refuge)comme hiver et ne craignent pas la présence du loup.

      Bon et si un jour Maetha tu passes prés de chez moi, surtout reste bien prés de ta voiture car le vilain méchant loup va venir te manger....


    • 2 votes
      par toug (xxx.xxx.249.200) 5 août 2012 17:21
      toug

      C’est exactement ca cassia, c’est tout l’imaginaire du grand méchant loup de l’enfance qui s’exprime dans ces commentaires... Le vilain méchant loup nuisible et très dangereux qu’il faut exterminer pour notre sécurité ( et pour celle du Chaperon et de Mère Grand aussi probablement... ) Risible...


    • 2 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 17:35
      cassia

      "C’est exactement ça cassia, c’est tout l’imaginaire du grand méchant loup de l’enfance qui s’exprime dans ces commentaires... "
      J’en suis d’ailleurs vraiment trés étonnée !
      Je ne pensais pas que des propos d’une telles ignardises puissent être proférés en toute bonne foi sur agora.tv...
      C’est à désespérer du genre humain !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 17:37

      @ Cassia,
      Que fait un berger quand il voit ses moutons poursuivis et attaqués par des chiens ? Il prend un fusil et tâche de les liquider, c’est le seul moyen pour lui de faire cesser l’attaque et surtout d’en apporter la preuve et de retrouver les propriétaires des délinquants pour se faire indemniser.
       Ces propriétaires, inciviques, là, peuvent accuser le berger d’être un assassin, c’est désolant, mais qui à commis le premier délit ?
       Si c’est un ou plusieurs loups qui attaquent, pourquoi ne faudrait-il pas faire pareil ? Parce qu’ils appartiennent à l’Etat ? Ils sont quand même en divagation, et ce sont eux les agresseurs ; Il n’a pas à regarder les souffrances infligées à son cheptel en attendant d’être indemnisé : le coup de feu est légitime. Tout le monde, dans les campagnes, sait qu’un chien qui a ce comportement, recommencera, les loups échaperaient-ils à cette règle ?
       Pas besoin de la présences des loups pour apprécier notre patrimoine montagnard, pas besoin de ce petit pincement au coeur : dis-donc, : regarde comme ils sont beaux. Ca c’est du vrai.
       J.Bové parle de la façon de réagir pour un berger face à l’attaque des loup et de rien d’autre
       Et il a tout à fait raison. Avez-vous vous aussi un cheptel en estive ?


    • 4 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 17:58
      cassia

      J’ai déjà donné la réponse, il me semble Maetha !

      Alors rebelote :

      Le tir du loup a, le plus souvent, des effets inverses au résultat souhaité : en faisant éclater une meute stable régie par un couple dominant, le risque d’attaque sur les troupeaux augmente ! La seule solution est donc la protection des troupeaux. Elle seule garantit la pérennité du pastoralisme.

      Et si le berger n’a su protéger son troupeau, il faut avant tout qu’il s’en prenne à lui-m^me !

      Je précise que l’ADFPA (Association départementale pour la formation et le perfectionnement des agriculteurs ) propose des formations courtes gratuites aux agriculteurs qui souhaitent protéger leur troupeaux avec des chiens Patou.

      Donc avant de parler en prônnt le massacre d’un de nos derniers animal sauvage qui pourtant est une partie intégrante de notre écosystème commun, il faut réfléchir en bonne intelligence !



       


    • 1 vote
      par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 19:02
      QaviQeQuarQo

      parler d ecosysteme ne veut rien dire.

      L ecosysteme peut tres bien se passer de cette animal qui est comme nous : au sommet de la chaine alimentaire.
      vivez vous avec des poux, des rats, des blattes, des puces ou des araignés plein votre maison ? évitez vous de les tuer pour souvegarder cette écosysteme ?

      De plus vous etes les memes a critiquer les chasseurs quand ils tirent les chevreuils alors que chaque loup decime une population importante de cerf, de chevreuil et de chamois chaque année. Ou sont les défenseurs de animaux ?
      Le loup et l homme sont des prédateur : s il est normal que le loup attaquent des chevreuils pour sa survie, alors il est normal que ces pasteurs attaquent ces loups pour leur survie et celle de leur troupeau.

      Vous dites que les chiens aussi tuent les brebis, et je suis aussi pour que chacun puisse se défendre face a ces chiens dangereux.
      Tuer ces loups ou ces chiens si c est en légitime défense, de sa personne ou de son cheptel. Les enfermer si possible, les envoyer dans d autres pays s ils les acceptent, ou il y a peut etre des forets plus étendus et plus éloignés des habitations (dans le cas des loups).

      L attaque des loups sur l homme n est pas une légende, ils sont encore bien trop peu nombreux, mais le nombre de loup par meute peut augmenter, et s il se retrouve affamés ou avec la rage, surtout en voyant l innofensivité des hommes, peuvent attaquer des personnes isolés.

    • 3 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 19:40
      cassia

      Tu as trop lu la "bête du Gévaudan" Daviduardo !
      Tu es trop imprégné des légendes type "Chaperon rouge"
      L’hygiene de la maison ne fait pas partie de l’ écosystème dont nous dépendons !
      1er point le loup n’attaque pas l’homme ! Auquel cas nous aurions déjà du déplorer des attaques !
      2ème point le chasseur cause plus de morts et de blessés humains chaque année que le loup qui lui n’en fait aucune...
      Ne t’en déplaise mais le loup fait partie de notre écosystéme que des personnes comme toi se bornent à boulerverser par pur suprémacisme de la race humaine sur les autres et comble de son malheur, à son propre détriment au final.

      "Le loup chasse... la maladie

      Le phénomène le plus épatant chez ce légendaire maître des chasses, c’est la sélection qu’il fait de ses proies. Comme l’expliquent tous ceux qui ont pu l’observer, le loup qui chasse est très patient. Il observe longuement. Il cessera le repérage et ne se mettra en action que s’il détecte un individu faible, malade, taré génétiquement ou vieilli. Une analyse de moelle chez la victime permet de le vérifier quasi systématiquement. Il ne s’agit pas de révéler une quelconque éthique du loup ou un éventuel sens moral mais bien de mettre en évidence son rôle essentiel dans l’équilibre de la nature à travers l’idée que le loup chasse les plus faibles par simple mesure de facilité, ou plutôt en fonction de ses propres aptitudes. D’ailleurs, faute d’autres proies affaiblies, celui-ci s’attaquera éventuellement aux plus jeunes parmi les troupeaux s’ils sont mal protégés par les adultes. Ces pertes seront compensées par l’importante capacité reproductrice des ongulés qui, comme ont pu l’observer les biologistes, sans le loup, proliféreraient et surpâtureraient leur territoire.

      Si tout le monde suivait votre raisonnement primaire daviduardo, nous serions encore plus dégénérescents que nous ne le sommes !

      Vous n’êtes pas pas au dessus des lois naturelles bien loin de là !
      Sachez rester à votre modeste place et laissez tranquille le loup, sachez respecter la nature elle vous le rendra au centuple !
      C’est un des premiers enseignement que l’on a retirer du loup !


    • 2 votes
      par toug (xxx.xxx.249.200) 5 août 2012 20:11
      toug

      "De plus vous etes les memes a critiquer les chasseurs quand ils tirent les chevreuils alors que chaque loup decime une population importante de cerf, de chevreuil et de chamois chaque année. Ou sont les défenseurs de animaux ?" Jamais lu un truc aussi crétin... Le type fait pas la différence entre un chasseur qui chasse pour le plaisir de tuer, qui inflige de la souffrance animal gratuitement et un loup qui chasse et tue pour se nourrir... Mon dieu...


    • 2 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 20:16
      cassia

      Merci Toug de recentrer le débat !


    • 1 vote
      par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 20:32
      QaviQeQuarQo

      Tout les chasseurs que je connaisse mangent leur proie.

      L homme fait aussi partie de l ecosysteme et il est omnivore, donc chasse et mange certains animaux, et peut s il en a la capacité, se débarrasser des autres prédateurs qui le menacent.
      Cela n a rien de gratuit, c est juste du bon sens, et cela va dans le sens naturel des choses.


      qui inflige de la souffrance animal gratuitement 

      Ces animaux souffriraient plus avec les balles des chasseurs qu avec les crocs du loup ? J en doute !

    • 3 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 21:08
      cassia

      Lorsque tu vivras de la chasse et de la cueillette, on en reparlera...
      En attendant, comme tout le monde, tu fais docilement tes courses au supermarket du coin !


    • 1 vote
      par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 23:27
      QaviQeQuarQo

      le fait que je ne chasse pas ne m empeche pas d avoir une opinion sur la chasse.


      Je ne fais pas juste mes courses au supermarché. j éleve divers animaux avec un ami (canard, poulet, cochon et meme cochon d inde ) que je tue et cuisine de temps en temps.
      Cela permet justement de se recentrer et de comprendre la place qu a l homme dans la chaine alimentaire, que les barquettes du supermarché viennent de quelque part et que l acte de mort est indispensable a notre vie.

      L homme n est pas un intrus dans la nature, n en déplaise aux malthusiens, il fait partie integrente de l ecosysteme, en cela il est normal qu il se protege de ceux qui sont au dessus de lui dans la chaine alimentaire et qu il se nourrisse de ceux qui sont en dessous .


      Le meme probleme se posait chez des gens que j avais visité au népal, la nuit des rhino et des tigre traversaient le fleuve pour se rapprocher des village faisant régulierement des morts. Les habitants étaient troublés que les autorités leur interdise de toucher aux animaux sous peine de prison. Des lois , venant souvent des ONG, qui autorisent implicitement les animaux a tuer les hommes mais pas l inverse.

  • 2 votes
    par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 18:14
    QaviQeQuarQo

    Ce probleme devrait se regler localement et le reste du pays ne devrait pas s y immiscer.


    Dans un systeme de démocratie directe décentralisé, les habitants de la zone concerné voterait l acceptation du loup ou non,
    mais ce n est en aucun cas aux ronds de cuir parisien et aux citadins bobo de choisir pour eux.

  • 1 vote
    par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 19:06

    @ Cassia,
     Vous dites vivre près d’une forêt et admirer les loups qui s’y montrent de temps à autre, après tout, chacun ses goûts, vous aimez les images fortes et ces moments inoubliables : Des loups non plus dans un zoo mais, là, devant vous en toute liberté, heureux. Le Paradis sur terre. Le Mercantour, où les loup gris ont fait leur première réapparition est proche du Grand Paradis. Vous dites avoir déjà répondu a ma question : êtes-vous bergère et suivez-vous votre troupeau en alpage sur des parcours en limite de forêt ?
     Pour ma part je suis vétérinaire et je sais très bien à quoi ressemble un troupeau qui a été attaqué par des chiens. Certaines bêtes sont si estropiées qu’il faut les achever, les blessures sont horribles, on passe un temps fou à désinfecter et suturer grossièrement toutes ces plaies (il ne faut pas les fermer pour assurer un bon drainage, on fait "un rapprochement" etc...). La guérison est souvent longue, de nombreuses bêtes restent estropiées. Ensuite on compte les morts , on fait un constat. L’éleveur l’envoie à son assurance, l’affaire peut durer des mois. Le propriétaire du chien ne veut pas reconnaître le délit : souvent le fautif est rentré chez lui comme si de rien n’était... Son propriétaire le défendra mordicus.
     Il est à noter que le titre de cet article, est mensonger : "José Bové pour l’extermination des loups". C’est de la propagande anti-Bové tout simplement. Celui-ci ne parle que du cas où un berger se défend d’une attaque de loup avec une arme à feu. Pour moi son opinion est tout à fait défendable. La souffrance des animaux attaqués, cela ne compte pas, sans doute, pour
    ceux qui défendent les loups devenus tout d’un coup des bêtes gentilles, belles et divine.


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 5 août 2012 19:38

      PS @Cassia,
       vous êtes-vous fait réveiller un dimanche matin, au petit jour, par la gendarmerie pour aller en urgence à vingt km de là, faire vomir un chien, à coup d’apomorphine, pris en flagrant délit de poursuite de troupeau ? Les deux voisins sont là, c’est le silence total, c’est très chaud. Les gendarmes, par deux comme toujours "détendent l’atmosphère". Le présumé coupable n’a rien sur lui qui signale son forfait.
       Après cette injection de produit vomitif, il régurgite des poignées de laine. Vous avez fait votre boulot, il ne reste plus qu’à refuser de faire l’euthanasie du chien dans de telles conditions, il n’en est pas question, ce n’est pas votre mission, donner son avis sur ce genre d’affaire, partir poliment, puis faire un rapport....


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 20:00
      cassia

      Et alors, mon oncle aussi est vétérinaire et je l’ai souvent assisté en campagne notamment pour des accouchements difficiles de bovidés !
      Je ne vois pas le rapport ?
      Le fait que tu sois véto te place au dessus de moi, pourtant mon oncle me rejoint pour les raisons que je viens d’exposer !
      Je le dis et le répète si un éléveur veut se prémunir d’une attaque contre son troupeau il s’équipe, l’état lui en donne la possibilité et surtout, s’il aime et respecte ses bêtes, il le fait !


    • 1 vote
      par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 20:12
      QaviQeQuarQo

      Ces dispositions ne marchent pas, la preuves : les milliers de betes attaqués chaque année


    • 1 vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 20:34
      cassia

      Parce que l’éleveur n’a pas fait le nécessaire !
      Bizarrement ça se passe trés bien en Italie !


    • 1 vote
      par worx (xxx.xxx.130.81) 5 août 2012 22:04

      @ Cassia

      En italie la majorité des troupeaux sont laitiers alors qu’en france c’est des troupeaux pour la viande. deux métiers complètement différents, deux situation incomparables. en italie les troupeaux sont beaucoup plus petits donc plus facile à surveiller, on les rentre tous les soirs pour la traite donc la nuit les brebis sont plus protégées, il y a plus de personne qui travaillent sur un alpage etc..
      vous dites "Parce que l’éleveur n’a pas fait le nécessaire !" 
      vous connaissez mal la situation et c"est évidemment dans l’intérêt de l’éleveur de se protéger, ils font ce qu’ils peuvent.. je vous met au défi, même avec un patou, de vous protéger d’une attaque de loup à 2000m d’alt, dans le brouillard, sous la pluie, sur un terrain très accidenté, en étant seul pour surveiller un troupeau qui peut atteindre 2000 têtes.(c’est du vécu). et je me sent obligé de préciser que je ne suis pas "anti loup". 



    • vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 22:37
      cassia

      Cela s’appelle les risques du métier !
      Car dans tous les domaines le risque "zéro" n’existe pas, je dis bien "tous les domaines" !
      M^me pas dans le monde de "oui-oui"
      Bienvenue sur terre Maetha !
      Il serait tant de se réveiller !


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 22:40
      cassia

      Je voulais dire worth ! Bienvenue


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 22:43
      cassia

      Worx, désolée !
      S’avez pas plus simple comme pseudo !


    • 2 votes
      par worx (xxx.xxx.130.81) 5 août 2012 22:56

      4 lettres c’est pas énorme.. bref.

      à mon avis le monde de oui-oui ou walt disney au choix c’est ce pays ou l’on choisi de protéger les animaux en fonction de leur popularité ou de leur apparences physique. 
      on met le paquet sur ces loups si mignons (absents depuis 1 siècle, mais c’était une erreur de l’éradiquer) sans se préoccuper de la destruction de l’élevage fermier (qui en passant nous nourrit et préserve les espaces ouverts en montagne et la biodiversité). 
      et on cherche même pas à sauvegarder des espèces qui elles n’ont pas totalement disparues mais qui agonisent comme les poissons qui crèvent dans le rhone, et là tout le monde s’en fout !

    • 2 votes
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 23:00
      cassia

      Attaque de loup à 2000m d’alt, dans le brouillard, sous la pluie, sur un terrain très accidenté, en étant seul pour surveiller un troupeau qui peut atteindre 2000 têtes.(c’est du vécu)
      Vous me décrivez là un mauvais concours de circonstances qui n’est pas forcément de mise et pour lequel le berger est subventionné !
      Nous sommes bien en montagne ce qui a toujours présenté des risques dans divers domaines, conditions météorologiques difficiles avalanches froid etc...
      Pour autant cela ne justifie pas l’éradication du loup, ce que prône mes différents contradicteurs et qui est inacceptable !


    • 1 vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 23:16
      cassia

      La pérennité de l’élevage fermier ne dépend pas de la présence du loup mais des normes européennes insupportables à assumer pour les petits éleveurs ou agriculteurs....
      Ne pas se tromper d’ennemi !


    • 1 vote
      par worx (xxx.xxx.130.81) 5 août 2012 23:23

      j’ai eu aussi une attaque de nuit, les brebis et le patou dans le parc à 30m de la cabane.

      les patous retardent les attaques mais ça peut arriver. il faudrait 1 patou pour 80 brebis pour que ce soit efficace. les bergers d’anatolie sont meilleurs mais ils attaquent aussi les randonneurs..
      pour les indemnités, c’est plus complexe que ça en a l’air.
      je ne compte pas les 2000 brebis tous les soirs... une fois que je suis sur qu’il manque des bêtes il me faut parcourir la montagne pour peut être retrouver les cadavres et attendre que le technicien monte la haut et valide ou pas l’attaque de loup. entre temps les sangliers et les chiens on pu croiser ces cadavres.. et là le technicien aura bien du mal à prouver quoi que ce soit..
      et je ne suis pas pour éradiquer, ils sont là et il faut vivre avec. mais je vous assure que la situation est en train de pourrir et les alpages pourraient bien se vider petit à petit de leur brebis.
      la filière des petites exploitations ovine est vraiment en grande difficulté économique et les loups vont finir le boulot.

    • vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 5 août 2012 23:33
      cassia

      J’entends Worx ! Mais on ne va stigmatiser le loup comme on stigmatise le musulman alors que le coeur du problème est ailleurs, je te conseille le reportage : la fin du petit paysan !


    • 2 votes
      par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 23:40
      QaviQeQuarQo

      worx


      et usez vous d un fusil pour les éloigner ou pour les tuer ?

    • vote
      par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 23:46
      QaviQeQuarQo

      au contraire cassia vous stimatisez les éleveurs pour des pratiques qui ne vous plaise pas comme certains stigmatiserons les musulmans parcequ ils trouvent le port du voile dégradant.

      Attitude typiquement occidentale de colonisateur d esprit.

    • 1 vote
      par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 23:50
      QaviQeQuarQo

      et l emploie du mot "arriérés" pour définir les éleveurs et les habitants souhaitant se protéger montre bien cette stigmatisation.


    • vote
      par worx (xxx.xxx.130.81) 5 août 2012 23:50

      c’est un tout, c’est une conséquence d’une politique global destructrice dont parfois l’écologie fait partie. je me trompe pas d’ennemis, mais avec le loup comme le reste (pac etc..) on nous prend pour des cons. 


    • vote
      par worx (xxx.xxx.130.81) 5 août 2012 23:57

      un bon coup de taser ! ;)

      non davideduardo, en fait ça me dit pas vraiment de me balader armé.. 


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 6 août 2012 00:07
      cassia

      Worx, j’ai posté un article sur le sujet que je te conseille vivement :
      http://www.agoravox.tv/tribune-libr...

      Il y a de bien plus grands prédateurs que le loup qui détruisent l’agriculture française !

      Daviduardo est un aficionados de la gâchette, un malade mental qui veut dégommer tout ce qui dépasse !

      Clic sur cet article vraiment intéressant !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 01:02

      @ Cassia,
       Quand on a réponse à tout. on est sûr d’avoir raison.
       La fin des petits paysans (cela fait 40 ans que cela dure,et là, ça y est on y est arrivé, à force !) et l’arrivée des loups ce n’est pas une coïncidence mais une relation de cause à effet, une concordance. Leur prolifération est pour moi une image symbolique de la situation actuelle et elle est détestable.


    • 1 vote
      par cassia (xxx.xxx.143.25) 6 août 2012 01:25
      cassia

      Quand on veut tuer son chien on dit toujours qu’il a la rage !
      Cela fait bien plus de 40 ans que ça à commencé Maetha et le loup n’est pas en cause et ni même la conséquence !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 07:59

       C’est avec la même constance que l’on a regardé les petites exploitations disparaître et maintenant les loups se développer. L’autre jour vous faisiez un article pour déplorer la première métamorphose et là vous soutenez mordicus la deuxième. Elles sont tout aussi détestable l’une que l’autre. Votre logique m’échappe.
       Les espagnols sont pris en exemple, puisqu’ils ont pris de l’avance sur nous dans la course à celui qui aura le plus de loups chez lui. On veut savoir si cet animal mythique à le même statut protecteur que celui qu’il a chez nous. Leur manière de respecter le monde animal n’est pas la notre. Par exemple la tauromachie et la mort en spectacle m’insupporte.
       Emporter avec soi de quoi nourrir patous et border colley pour un berger qui va à pied pose un problème quand même. Il faut rappeler que les moutons trouvent de quoi vivre sur place, les chiens non.
       Cette mise à la disposition des loups de nos "réserves naturelles" est une aberration et c’est se moquer de la profession difficile des bergers en estive pastorale : c’est une volonté de les faire disparaître. C’est une destruction programmé de notre culture paysanne.
       D’ailleurs qui s’en soucie ? Pas vous Cassia semble-t-il : donner des recettes pour protéger les troupeaux de moutons des attaques des loups, tout en se réjouissant de leur multiplication, c’est se moquer du monde.


    • vote
      par worx (xxx.xxx.130.81) 6 août 2012 09:05

      Cassia, je connais ce reportage ainsi que la situation du monde agricole et de l’élevage en particulier. c’est dramatique, on ne fait rien alors que c’est un secteur d’utilité publique (qui va nous nourrir quand on aura bétonné toutes les bonnes terres agricoles ? par exple).

      mais je maintien que le loup participe à la destruction des petites productions fermière, tout est lié. on continue à mettre sous cloche la nature pour le bonheur du tourisme sans se préoccuper de ceux qui y vivent et y travaillent ! La pression foncière rejoint aussi cette tendance. 
      ensuite, d’un coté on nous impose un soi disant progrès technique comme le puçage électronique des brebis (puces RFID complètement inutile, hyper contraignant, du fichage/flicage), et de l’autre il faudrait que l’on continue à bosser comme au moyen age en dormant nuit et jour dans le parc à brebis pour limiter les attaques. c’est une charge de travail supplémentaire énorme alors que l’on bosse déjà 70h par semaine. on annonce aussi pour bientôt le genotypage des mâle reproducteurs, ces derniers devront être certifiés en fonction de critères génétique par des organismes agréés (exactement comme pour les semences fermières). un monde à l’envers ou on finira par manger uniquement de l’agneau chinois, et ou les derniers éleveurs sous perfusion financière ne seront là que pour entretenir les paysages, les apparences, la carte postale. et les loups seront nourris avec les excédents de supermarché !

      un bon film fait dans les alpes sur le puçage obligatoire. 

    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 09:57

      Là Cassia vous faites très fort ! Vous êtes très sportive rien ne vous arrête.
       A propos des normes Européennes : la protection du loup dans les alpages n’en serait-elle pas une ?
       Il faut kça change, allons vers le progrès, vivement. Et que ça saute !


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.163.53) 6 août 2012 11:08
      cassia

      Maetha tu ne fais pas la différence entre une loi et des normes européennes !
       Maetha, laisse le loup tranquille et arrête de le rendre responsable de tes frustrations ou autres désordres.

      Le loup, c’est la santé de notre nature et l’homme, faute de patience, a souvent cru qu’il pouvait se substituer à la nature , armé de légitimations culturelles et inconscientes, en supprimant le loup.

      Un exemple de réactions en chaine et de la dégradation des écosystèmes et de la biodiversité du à la disparition du loup :

      Depuis le début du xxe siècle, les loups trop chassés avaient disparu du parc du Yellowstone aux États-Unis. Ce qui avait alors entraîné une forte croissance de la population des wapitis (grands cerfs) et provoqué la disparition de nombreuses espèces d’arbres, comme les saules ou les trembles. Privés de nourriture, les castors avaient eux aussi déserté le parc. Si bien que leurs barrages, qui créaient de petits lacs artificiels au bord desquels certaines plantes se développaient et dans lesquels les truites prospéraient n’existaient plus. En 1995, le loup est réintroduit dans le parc pour réguler la population de wapitis. Sa réintroduction a pour effet, en quelques années, de réduire de moitié la population de wapitis, et donc de redonner leur place aux jeunes arbres et à la végétation. Les berges stabilisées permettent aux castors de se réinstaller et de refaire leurs barrages. Sans oublier que les loups abandonnent les carcasses de leurs proies qui font ensuite la joie des corbeaux, des grizzlys, des pies et des coyotes !

      Les enjeux de la biodiversité sont bien plus larges que tu ne le penses :
       Celle-ci recouvre en effet trois niveaux : diversité des écosystèmes (1), diversité des espèces (2) et diversité des gènes (3). Tout en sachant que des interactions multiples existent entre ces trois niveaux.


    • 1 vote
      par cassia (xxx.xxx.163.53) 6 août 2012 11:29
      cassia

      @ Wortx, il faudrait que vous soyez équipé de matériel de tir qui ne blesse gravement ni ne tue l’animal !
      L’extinction du loup n’est pas raisonnable et vous le savez trés bien !
      Quant aux bergers, ils ne faut pas exagérer, ils ne sont pas tous dépressifs et obsédés par le loup, ni victimes d’attaques incessantes...
      En ce moment, ils organisent de supers fêtes et dans la montagnes avec tous leurs potes, une vingtaine !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 12:46

      @ Cassia,
       Bravo, vous avez du tonus. Nous sommes tous les deux en train de prendre la tête du peloton pour la course dans laquelle on est parti.... Enfin par ordinateur, c’est quand même moins fatiguant.
       Je fais une autre lecture que vous de cette "expérience de Yellowstone. " Les loups trop chassés" : je ne crois pas que ce soit pour la consommation des trappeur ils préféraient d’autres proies. C’était tout simplement pour leur sécurité et peut être bien pour préserver les wapiti, mais en avaient-ils seulement l’idée.
       Réduire de moitié, en quelques années la population de wapiti c’est à noter cela semble bien être une performance : qu’ils sont doués ces loups. Les souffrances infligées à leur proies, cela ne compte pas : ils font çà très bien, c’est un don chez eux... 1995 ce n’est pas très loin, que va-t-il se passer quand la population de loup va augmenter, le wapiti c’est très bon, tant qu’il y en a, la population population des loups augmente à l’optimum :
       Nt = No . exponentielle puissance rt
       (pas arrivé à l’écrire autrement)
      Les Wapitis vont disparaître, aprés ce seront les castors, les lapins, le reste. Les trembles et les saules pourront tout envahir... Les visiteurs accompagnés de leurs enfant que pensent-ils de tout cela ? Il est vrai, la promenade se fait en 4X4 : vous vous rendez-compte, il y a des loups partout que c’est bô, on est vraiment fortiches : il y a que chez nous que l’on peut voir çà.
       De toutes les façons entre l’herbivore paisible et le carnivore, je choisis le premier. Je préfère la paix des moutons qui paissent en toute quiétude, leurs grelots et leurs clochettes ou la vache qui rumine sans se poser de question à l’ombre d’un arbre.
       Continuez vos démonstration qui ne prouvent rien, elles sont biaisées dés le départ : Les loups c’est si bien.
       Continuez, il me semble que nous sommes en train d’atteindre un record. Parler des loups sur ordi ça ne mange pas de pain, j’ai pris le second souffle. Il faut quand même bien voir qu’il s’agit de problèmes réels et que soutenir la colonisation de la France par les loups, c’est une imbécilité.


    • 1 vote
      par cassia (xxx.xxx.163.53) 6 août 2012 14:03
      cassia

      J’ai donné des exemples clairs et concis que tu essayes par tous les moyens de contourner car tu es dominé(e) par ta peur viscérale du loup !
      On voit bien que c’est le bordel dans ta tête, tu pars dans toute les directions tu nous parles de pitt-pull, zoo, prpriètaires de chien...
      Je suis pas ta psy, Maetha, je peux rien faire pour toi !

      Bon allez , m’en vais m’oxygéner seule sur les sentiers perdus de haute montagne alors prie pour moi, Maetha, pour que l’être si fragile que je suis ne soit pas aux prises avec une horde de loups sanguinaires 


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 14:58

      @ Cassia,
      Je remarque un léger essoufflement, et là vous bottez en touche. Vous remarquerez que j’ai exactement la même détermination à propos de l’introduction du loup sur notre territoire que celle que j’ai eu pour l’introduction des OGMepa : c’est une question de principe : dans ces deux cas. Il s’agit de choix idiots qui vont nous amener dans une dérive ingérable.
       Sur ces deux sujets, continuez à donner des arguments, sur ce forum, il y a de la place vous verrez on ira très loin, c’est un sujet qui me passionne.
       A vous.


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 6 août 2012 17:50
      cassia

      J’avoue humblement botter en touche dés lors que je comprends être face à une hystérique fanatique anti -loup capable de comparer la présence naturelle du loup à une introduction d’OGM....
      Comme je te l’ai déjà dit , je ne peux pas grand chose toi !
      Juste te rappeler que l’éradication du loup n’est de mise et que ton combat est perdu d’avance.....
      M^me si.....misérablement, d’autres hystériques extrêmistes de ton acabit tentent par tous les moyens de discréditer loup, ours ou lynx en usant de procédés fortement discutables d’un point de vue éthique :

      Des bergers pris en flagrant délit de barbarie sur un agneau !

      Ainsi qu’il n’est pas rare que des bergers transforment une mort naturelle de leur bêtes en acte de prédation....


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 6 août 2012 18:00
      cassia

      Dieu merci les bergers ne sont pas tous comme cela :
      Le discours de Michel-Joseph Braillard, véritable berger, nous change des habituels appels aux meurtres et à la haine lancés par une toute petite poignée d’excités à la sauce Grand Charnier, FDSEA ou FDO.
      Le berger fribourgeois a eu le courage de dire tout haut ce que pensent tout bas de nombreux et véritables bergers français...



    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 20:16

      @ Cassia,
       Attention, accuser l’autre d’hystérie, c’est aussi une manière de refuser le débat. Nous sommes partis pour un Marathon, il ne faut pas se défiler de cette manière, est-ce honnête ?
       * Il fut un temps pas bien lointain où en France il n’y avait ni OGMepa ni loups. On y vivait très bien. Dans les alpages, les bergers ne craignaient aucun prédateurs pour leur brebis ; On parlait de vipères et des chiens, mais la loi protégeait le berger, le chien devait avoir un maître, être identifié, leur divagation était interdite, les contrevenants payaient des amendes remboursaient les frais, les chien errant étaient mis en fourrière s’ils n’étaient pas identifiés on attendait que leur maître vienne les chercher.
       
       *Sont arrivés à peu près à la même époque deux nouveautés : les OGMepa et les loups. Ces deux sujets se rejoignent sur un même point.
       -Les loups gris arrivés dans le Mercantour. Un cadeau de nos voisins Qui eux avaient renoncé à contrôler leur présence. Les OGMepa que voulait nous vendre Monsanto.
       - Dans les deux cas, il s’est passé la même chose, et c’est là le lien entre ces deux affaires : On a imposé aux Français, sans leur demander leur avis d’une part la recherche sur les OGMepa qui donnait la possibilité à Monsanto de vendre chez nous les OGM qu’ils avaient déjà, eux mis au point. D’autre part l’implantation "naturelle" des loups en France..

       Bon pause. cf plus loin.


    • 1 vote
      par davideduardo (xxx.xxx.12.138) 6 août 2012 20:16
      QaviQeQuarQo

      Dans ta video casia, l homme descend vers la riviere, il a l air de remonter furax et éclate ce qui m a plutot l air d etre un chien entre noir et marron.

      Je pense qu un de ses chiens a tué une brebis , et qu il lui donne une bonne correction en retour.

    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 20:44

      (suite)
      C’est donc cette décision prise de manière autoritaire sans demander l’avis des français sur ces deux sujets qui font en fait le côté scandaleux de ces deux affaires.
       Pour les OGM tout le monde sait ce qu’il s’est passé et le très beau travail réalisé par J. Bové et les faucheurs volontaires, souvent en se mettant eux même en danger ;
       L’affaire des loups est passée en catimini, cela paraissait moins grave, plus marginal et le projet bien emballé dans la propagande et les mots est passé tout seul. Les loups c’est si beau, si intelligent, le livre de la jungle et tout...

       * Il s’agit bien dans les deux cas d’un abus de pouvoir : dans ces deux cas il s’agit de choix fondamentaux, qui engagent notre avenir. C’est le choix du monde dans lequel on veut vivre. Il est quand même normal que l’on soit consulté à ce sujet. Non ?

       *Pour les ours ce n’était déjà pas acceptable. Pourquoi vouloir à tout prix le réimplanter. Dites-moi quel est son impact dans l’écosystème. Quelle est sa nécessité ? Pourquoi vouloir détruire une quiétude qui aprés tout était une richesse ? Promenades et bivouacs se faisaient en toute insouscience, les gens des villages n’avaient même pas a penser aux rencontres possible avec une bête quand même pas très rassurante. Les bonnes gens l’ont dis, l’autorité est passée outre.
       Parlons du loup maintenant. Ses possibilités de déplacement sont remarquables, son degré de liberté n’est en rien comparable à celui de l’ours. D’autre part il vit souvent en meute. L’ours c’est une première agression, il a fait renaître chez les randonneur et les villageois l’angoisse d’une rencontre inopinée... Le loup, c’est, là, d’une tout autre dimension quand on connaît ses possibilités : elles ont fait, je crois à juste titre, sa réputation. Pourquoi ne serait-elle pas fondée.
       
       fin du 2° épisode, pause.


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 6 août 2012 21:21
      cassia

      un moment donné il faut arrêter les délires paranöïaques !
      Ainsi donc le loup aurait donc pris des parts de marché chez Monsanto !
      Franchement balaise l’animal !
      Cela fait des années que cet animal cristallise nos malaises sociaux, tu nous en fais une lamentable démonstration Maetha, mais à ce stade.... ! C’est gravissime !


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 6 août 2012 21:36
      cassia

      Quant aux bergers que je connais, ils sont en ce moment même entrain de se biturer la gueule à 2000 mètres d’altitude avec toute un bande d’amis sur fond de musique Soul reggay !
      C’est dire s’ils sont affectés par la présence du loup !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 22:06

      @ Cassia, suite et fin,

      "Plus c’est gros, plus ça passe" : vérifié, une fois de plus. On déclare que le loup doit circuler en parfaite liberté et qu’il est protégé à 100%. Il peut attaquer vos moutons, ce n’est pas grave, il faut le comprendre il a un penchant pour les petits ruminants en troupeau, ça fait son charme, surtout ne lui faites aucun mal. Il peut précipiter tout un cheptel dans les à pic du Vercors, ce n’est rien, venez nous voir on vous les rembourse...Avec l’argent du contribuable quand même....
       On a créé un mythe : il n’y a pas mieux pour occire les éclopés et réguler la faune sauvage.
      A travers cela transparaît la vérité : C’est le moyen le moins couteux de réguler la faune sauvage dans les parcs nationaux, cela ne coûte rien, comparé au budget réservé aux fonctionnaires chargés de cette travail difficile, par des tirs. Economie en temps, en cartouches, en efforts, la montagne ça fatigue... Les loups, si doués pour cela s’en chargent. Les bouquetins et autres cervidés gardent la forme, les voilà entrainés à la course, il faut rester jeune.
       C’est cela qu’il faut dire et qui est l’explication de l’installation "naturelle" du loup chez nous. D’ailleurs on n’a fait aucun reproche aux Italiens : Ils avaient bien vu le truc avant nous.
       C’est très bien tout cela, c’est le côté positif et vous ne voulez voir que cela. Il y a un revers à la médaille et c’est justement pour cela que je tiens à aller jusqu’au bout des conséquences de ce diktat : Cet enchainement nous conduit à une situation détestable : le loup va devenir de plus en plus maître chez lui. Sa population va s’accroitre. Comment sera-t-elle régulée ? Qui fera l’effort de le faire ? le maintiendra-t-on dans les limites prévues ? L’élevage dans ces zones va disparaitre. Pour des" raisons de sécurité" les "touristes" iront faire des safaris photos en 4X4 sans doute bien rétribués...
       Le monde que l’on a connu aura bien changé, c’est la métamorphose à l’Américaine. Vous comprenez que cela je ne l’accepte pas. C’est un coup de force.
       Dans un premier temps on crée des parcs régionaux, c’est très bien, on ne peut qu’applaudir à ce projet, ensuite on nous démontre par a + b que le loup est indispensable, et le tour est joué !
       C’est un peu fort de café.


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 6 août 2012 22:23
      cassia

      Bon c’est bien beau tout ça mais j’aimerai savoir ce qu’en pense Erwanet, parce qu’il est pas bien loquace sur le sujet :
      Que Bové est un traite et qu’à la solde des lobbies, il a trahi ses pairs : surement !
      Pensez-vous également Erwanet qu’il faille éradiquer les requins (ceux des mers, j’entends, pas les libéraux !) en raison de la recrudescence des attaques contre les surfeurs ?
      Pensez-vous également que le requins des mers à des parts chez Monsanto ?
      Je peux légitmiment me poser la question (si je suis le raisonnement de Maetha) car l’augmentation des attaques de requins coincide avec la crise économique !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 22:47

      Erwanet est parti à la pêche aprés avoir lâché son mot infecte.
      Que vous a fait J.Bové pour tant lui en vouloir ? Je ne pense pas qu’il ai encore tué de loup et je ne peux que le féliciter d’avoir mis des bâtons dans les roues de Monsanto reconnu par tous pour ses méthodes de gangster.


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 6 août 2012 23:02
      cassia

      Ce que m’a fait Bové ? Rien
      J’ai clairement argumenté ce que je lui reproche sur ce Post, je ne vais pas me répéter car contrairement à toi Maetha je n’aime pas les monologues où je répète inlassablement les m^mes choses....


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 7 août 2012 09:24

      @ Cassia,
       Il faut un minimum de place pour exposer clairement une idée. Les deux sujets abordés me tiennent à coeur. Si vous allez au fond des choses vous comprendrez pourquoi.
       Un conseil, jetez votre cigarette, que ce soit la dernière. J’espère qu’elle n’était là que pour la photo, qui est très réussie, il faut le reconnaître.


  • 2 votes
    par davideduardo (xxx.xxx.82.37) 5 août 2012 19:16
    QaviQeQuarQo

    Si les parisiens veulent du repeuplement des loups qui le réintegre dans le bois de boulogne !


  • 5 votes
    par pegase (xxx.xxx.135.207) 5 août 2012 20:14
    peQase

     - France ... quelques pauvres loups osent à peine se montrer, et des problèmes à la pelle !

     - Espagne ... Plus de 2000 loups recensés dans les sierras au nord de Madrid, des troupeaux de moutons immenses, avec les bergers et les chiens ... et aucun problèmes ! 

    ... no comment ! 

    http://www.inumaginfo.com/canislupu...
    Les anti loups il faut aller vous faire soigner .. une psychose ça se soigne ! 


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 11:41

      @ pegase,
      Les loups espagnol ils sont très sages, bien élevés, ils ne touchent pas aux moutons...
      Ce qui m’a tjs étonné c’est la réaction des propriétaires de chiens : cela passe du berger de brie au pitbull en passant par le rotweiler quand ils ont mordu quelqu’un ou un autre chien c’est toujours de la faute du mordu : il a fait ce qu’il ne fallait pas. S’il a fuit, il fallait pas. S’il n’a pas bougé, il ne fallait pas. Si s’est un gamin qui est parti en hurlant de peur il ne fallait pas non plus. On croirait que le maître est investi de la toute puissance de son chien. Vous êtes pareil : "pour" le loup, touche pas à mon loup, il est beau, il est fort : de toutes les façons tu as tort !


  • 1 vote
    par worx (xxx.xxx.130.81) 5 août 2012 22:27

    laisser les bergers/éleveurs se défendre ne veut pas dire exterminer tous les loups.

    il s’agit juste de leur faire comprendre (ils sont pas cons les loups) que les troupeaux de
    brebis (qui sont pour eux des proies très facile) ne sont pas un self service. de cette manière ils se méfieront plus des humains et de ce qui les entourent et s’orienteront plutôt vers du gibiers sauvage.
    et puis opposer ecolos et bergers d’alpage ça n’a pas de sens. n’oubliez pas que c’est un des rares métiers qui n’a pratiquement pas évolué depuis 1 siècle. la plupart des bergers passent 4 mois d’estive dans des cabanes sans électricité, sans eau courante, sans utiliser de voiture etc.. il me semble qu’il faut donc beaucoup aimer la nature pour vivre cette expérience !

  • vote
    par worx (xxx.xxx.130.81) 5 août 2012 23:49

    c’est un tout, c’est une conséquence d’une politique global destructrice dont parfois l’écologie fait partie. je me trompe pas d’ennemis, mais avec le loup comme le reste (pac etc..) on nous prend pour des cons. 


  • 2 votes
    par pegase (xxx.xxx.150.7) 6 août 2012 13:34
    peQase

    Des Bergers ? il y en a où ? ... J’ai parcouru les Pyrénées et les Alpes de long en large, on en voit presque plus des vrais bergers .... Le prétexte du pastoralisme est une farce, les éleveurs laissent les bêtes seules en pâture dans les alpages, et pendant ce temps ils font autre chose. On cherche à éradiquer une espèce par cupidité et soucis de rentabilité ; le loup et les ours sont perçus comme des empêcheurs de faire de la viande et du fric sans se fatiguer .. voilà la réalité !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 14:42

      @ Pégase,
       Il ne vous n’est pas venu à l’esprit que les exploitants agricoles doivent survivre aussi. Le coût de la vie augmente et le prix du mouton n’est pas forcement à la hausse. Beaucoup d’agriculteurs sont partis vivre autrement. Pour survivre l’agriculteur doit se moderniser et changer ses techniques et surtout sa "tenure" du sol. Cela se gère à la clôture électrique, ne vous en déplaise. Mais cela reste sous surveillance, c’est toute une gestion du temps et de l’espace, assez compliquée. Cette modernisation, vous la permettrez quand même SVP. Vous concevez la fragilité de tout cela. L’agriculture est fondée sur le respect que les autres lui doivent et vous comprenez bien que dans un tel contexte, le loup n’a pas sa place.
       Défendre la colonisation de ces régions par les loups n’a pas de sens. Ils n’étaient pas là jusque là, ce qui à permis l’évolution de ces techniques et nous avons un devoir de respect pour ceux qui en vivent et qui, en retour, nous font vivre. Vos propos "faire de la viande et du fric sans se fatiguer" sont ridicules, puériles et idiots. Un preuve que votre parti pris pour les loups, cela ne tient pas debout. C’ est une offense à la raison, un manque de respect à l’égard des agriculteurs. je peux vous le dire par expèrience : leur métier n’est pas facile.
       Pour des prétextes d’illuminés, changer la donne à ce point là, en introduisant les loups dans le système, c’est aller contre ce à quoi on tient le plus.
       


    • 1 vote
      par worx (xxx.xxx.130.81) 6 août 2012 16:19

      pegase,...

      vous deviez roulez vite pour ne pas les voire, ou alors vous êtes resté au pied de la montagne sur la terrasse du snack sans trop marcher ! sincèrement, dans les alpes du sud les montagnes sans bergers sont très rares. on peut en voire partout à condition d’aimer un peu l’effort physique... 
      généralement le berger est salarié de l’éleveur qui est propriétaire des brebis et profite de l’absence des moutons à la ferme pour faire le foin pour l’hiver, tout nettoyer etc... si l’éleveur laisse ses moutons seuls tout l’été en montagne il est quasi sur d’en perdre la moitié ou de les mélanger avec le voisin. donc ça ne se fait quasiment pas, le troupeau c’est un capital, les mecs déconnent pas avec ça. 
      vous avez mal pas compris, c’est le pdg de macdo qui fait du fric avec la viande sans se fatiguer. si on veut être riche il faut surtout pas élever des moutons c’est bien connu !!

    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 6 août 2012 18:37
      cassia

      pegase t’a pas encore compris ? Les bergers sont auréolés d’un allo de lumière !
      Alors s’il te plaît tu la fermes physiquement !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 6 août 2012 22:30

      @ Cassia,
       Donc notre petite conversation Marathon est terminée. Nous avons bien exposé nos points de vue. C’est très bien comme cela.
       Faites bien attention c’est plus facile de considérer les contradicteurs comme trop obtus pour vous comprendre que d’argumenter. Je m’attendais à mieux.


  • 2 votes
    par epicure (xxx.xxx.1.228) 6 août 2012 18:21

    il y a quelques jours il y avait un reportage sur le patou comme moyen de défense face au loup, et l’un des intervenant disait que dans les autres pays qui utilisaient des chiens de garde comme le patou, il n’y avait pas de problème de cohabitation avec les loups.


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 7 août 2012 10:50

      @ épicure.
      Les article de propagande ne manquent pas. Cette histoire de patoux c’est très sympa, très bien pour occuper deux heures à la télé. Il s’agit du montagne des pyrénées, c’est un chien magnifique, énorme, particulièrement intelligent, comme tous les bergers très attaché à son maître toujours à son écoute. Comme les labradors eux aussi super-intelligents ils savent très bien se repérer et les mâles (surtout) ont une nette tendance à la fugue. Au fond ne vous faites pas de soucis pour moi, ce ne sera pas long, moi je sais où vous êtes, m’attendez pas.
       Cela donne une vision paisible de l’affaire. Sont très sympa ces nounours. Les loups aussi d’ailleurs : regardez dans nos parc nationaux ils font tout le boulot.
       Mais quand on a quitté sa télé (si on n’en est encore capable) et que l’on part faire une excursion à pied dans ces régions si belles, tout est changé. Les bergers ont maintenant deux ou trois Patoux en plus de leurs Border-collies + un âne ou deux pour transporter de quoi les nourrir. Le monde change... et vous vous ne savez plus au juste si un bivouac près d’un ruisseau, en forêt, à mis pente est encore bien justifié. Les loups c’est très gentil, mais quand on va à pied et que l’on se retrouve isolé, comme cela loin de tout, surtout au crépuscule et la nuit, tout d’un coup on s’aperçoit qu’on a la trouille. Le monde à changé.
       Tout cela pour dire que cette histoire de patoux cache une fois de plus l’essentiel.


    • 1 vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 7 août 2012 11:29
      cassia

      Surtout, épicure, fait trés trés attention au crépuscule à la lisière d’un bois et particulièrement les soirs de pleine lune..... ! Brrrr !

      Le petit chaperon rouge et mère-grand en ont fait les frais.... !


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 7 août 2012 13:35

       @ Cassia
       "L’homme est un loup pour l’homme", surtout pour les femmes d’ailleurs, cette histoire de joggeuses le démontre une fois de plus. L’histoire du chaperon rouge, ce n’est pas de la blague : il a désobéi à sa Maman, il a pris le raccourci et il est passé par la forêt, cela on ne peut pas le nier, et voilà qu’il rencontre un loup....
       Vu votre choix du départ, vous continuez dans la même direction, c’est normal.
       Vous ne pouvez pas nier qu’il y a vingt ans, on pouvait aller partout en montagne, à pied, avec des moutons ou pas, sans aucun risque et aucune apréhension. Il n’y avait aucun loup en liberté sur notre territoire national. Et maintenant il y en a plein, cela devient très compliqué pour les bergers en estive ou pour ceux qui mettent leurs bêtes derrière des clôtures électriques. La hantise des éleveurs à toujours été le chien en divagation et ils ont tjs été très clair la dessus : si tu laisses trainer ton chien, je lui règle son compte. C’était dit d’un ton sec, cela ne remettait pas en causes des relations de bon voisinage, quel voisin malveillant aurait eu l’idée de le faire ? Surtout de laisser divaguer son chien. Pour un éleveur digne de ce nom, c’était impensable.
       Ne veut pas voir cela, c’est ne pas savoir ce qu’est d’élever des bêtes, pour tout dire c’est être borné.
       Donc maintenant il y a des loups et cela change tout.

       Vous ne voyez tjs pas ? Rendez-vous dans vingt ans.


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 7 août 2012 14:31
      cassia

      Je précise que certains soirs d’hiver et de pleine lune (Pleine lune + neige = sensations visuelles et visibilité ) avec des amis ou seule avec mon compagnon, on dîne en refuge au coeur du cols de l’Izoard (présence du loup) et on descend en luge sur plusieurs KM.

      Mon ami photographe bivouac une partie de l’année seul en montagne été comme hiver pour réaliser de magnifiques photos, alors le loup, lui, il connaît, le croise parfois et l’entend aussi et il sait parfaitement qu’il n’y a rien à craindre.

      La montagne appartient à tous le monde, suffit de vivre en bonne intelligence. 

      Prôner l’extermination et l’éradication de la présence naturelle du loup n’est pas une preuve d’intelligence....Surtout quand on sait que des solutions existent....





    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 7 août 2012 19:27

      @ Cassia,
      J.Bové ne parle ni d’extermination, ni d’empêcher la présence du loup : il sait très bien que vu la situation actuelle, il faudra faire avec. Il parle de réagir par un ou plusieurs coups de feu quand un berger est témoin de l’attaque de son troupeau par un ou des loups. Surtout quand cela s’est déjà produit plusieurs fois. Cela me paraît légitime : Le ou les fautifs recommenceront. Faut-il laisser faire ? Utiliser du gros sel ?

       * C’est très beau ce que vous décrivez.
       Cela peut aller plus loin. Nombreux ont décrit des rencontres extraordinaire avec des loups ou des renards et la relation de confiance forte qui s’est installée entre eux. Hélène Grimaud a de très belles pages sur ce sujet : Sa première rencontre de nuit avec une louve (apprivoisée qd même) puis sa séduction pour cette espèce et sa démarche pour la faire accepter dans une "réserve" prés de N.Y : puis comment elle a fait venir des instits avec des enfants pour leur faire partager ce bonheur. On ne peut pas discuter raisonnablement avec des passionnés, comme elle ou comme vous, à ce qu’il me semble.
       Ma sensibilité va naturellement vers celle de la majorité des éleveurs et des promeneurs, dont je suis. L’insouciance et la paix que nous avons connus sont révolus, c’est bien dommage. A souhaiter que la belle image que vous faites de cet animal fabuleux, se perpétue.
       Il faut attendre vingt ans...


    • vote
      par cassia (xxx.xxx.35.181) 7 août 2012 20:54
      cassia

      Rendez-vous dans vingt ans, Maetha, j’ai confiance aux facultés d’adaptation, dans un sens positif, de l’homme et du loup.... !


  • vote
    par pegase (xxx.xxx.150.7) 6 août 2012 23:59
    peQase

    Évidemment que les patous sont efficaces, mais chez nous ça ne marche pas ... Les râleurs et autres anti loups sont des gens qui préfèrent la gâchette et la strychnine plutôt que d’investir en temps et travail avec des patous ! En Italie ou Espagne les gens sont plus respectueux ..

    "pegase t’a pas encore compris ? Les bergers sont auréolés d’un allo de lumière !
    Alors s’il te plaît tu la fermes physiquement !
    " .. 

    Ceux qui les empoisonnent à la strychnine et posent des pièges ? c’est une farce ? 

     " auréolés d’un allo de lumière ! " @ Sainte cassia.. Désolé je ne crois pas à la métaphysique et autres fadaises .. Les vrais berger, ceux qui tolèrent la présence du loup et font leur boulot, ceux là seulement sont des héros ! Mais pas vu de "halo de lumière" .. désolé ("allo" c’est pour téléphoner) ..

    Il y en a un qui vient de détriper mes poubelles la nuit passée, houuu j’ai peur ! c’est une femelle qui vient taquiner mon BA .. ils jouent à cours après moi que je t’attrape ..
    ............

    cherche famille d’adoption de toute urgence !

    http://asso-sauvade.forumactif.org/...


  • vote
    par pegase (xxx.xxx.150.7) 7 août 2012 00:51
    peQase

    Pour mieux connaitre le loup ... loup.org est un site excellent ! 

    http://www.loup.org/spip/-Canis-lup...

    La légende de Saint François d’assise célèbre dans toute l’Italie .. une anecdote bien sympa qui va plaire à Sainte cassia ! (désolé, mais fallait pas me vilipender)

    http://translate.google.fr/translat...


  • vote
    par Maetha (xxx.xxx.40.121) 8 août 2012 11:13

    Puisque ce forum n’est semble-t-il, pas un marathon, mais plutôt une compête de Sumo et que Cassia et Pégase croient avoir gagné la partie et donc instauré le nouvel ordre dans notre France atteinte de lupinite en phase d’incubation, je vais continuer à occuper le ring matérialisé par l’écran de mon ordinateur.
     Cassia en Sumo, cette image me plait, pégase est plus difficile à identifier sur l’image qu’il a choisi : on penserai à Hubert de la Pâte Feuilletée. Diantre oui, par Nanabozo le grand lapin Oumpah-pah, le puma et double scalp défendrons jusqu’au bout frère loup leur grand frère....
     L’extraordinaire avec Google, c’est qu’il suffit d’écrire un mot ou un groupe de mot cohérent pour trouver à peu près tout et tout de suite. Le bon Génie, on caresse la souris et hop on est servi. Ce matin cela n’a pas loupé : écrire "loup écrasé", cliquer et hop la fenêtre s’ouvre. Le 22/03/2006, l’évènement s’est produit en Suisse alors, c’est un peu fort, dans l’Oberland bernois en plus, c’est pas normal çà...
     La réaction des suisses est très intéressante. Je les comprends tout à fait. Ils ne font que dire ce que tout le monde pense de cette affaire.
     Sur un des articles de la presse en émois de ces jours là : "La Suisse demande, par ailleurs, le déclassement du loup de l’annexe II de la convention de Berne. Ce qui réduirait le niveau de protection de l’espèce au niveau européen. Des vagues dans le milieu très fermé de nos têtes pointues souveraines et puis rien : TVB on continue. Il faut dire que ce sont les Suisses qui ont mis au point le vaccin antirabique par appâts pour les renards : sans eux c’était l’hécatombe et l’extinction de l’espèce dans l’espace européen.
     On comprend qu’ils soient angoissés par les décisions de cette commission, qd on connaît la géographie du pays.
     Sur la fenêtre. En haut de page il y a une série de photos. Cliquer sur : Affaires de loup. Présenté comme cela est, vu le nombre d’étoiles données par les internautes (le maxi), à ce petit livre, sa lecture me paraît incontournable.
     Il faut dire que depuis les "Contes du chat perché" de Marcel Aymé et les sympathiques Delphine et Marinette, les histoires enfantines nous montre un loup en réflexion qui à changé de nature... il est devenu fort sympathique. Est-ce possible ?
     Sans doute que les gens normaux en prennent plein le musô, mais faut pas s’en faire, c’est plutôt rigolô. Les enfants adorent les histoires ananar, la plupart des parents aussi... Dans les livres, mais dans la réalité c’est autre chose... Rendez-vous dans 20 ans, on connaîtra la suite.

    * @ Cassia, dans le Vercors où ce sujet est très chaud. Pour rassurer la population nos têtes pointues donnent à cette affaire une allure scientifique et contrôlée : Les chasseurs avaient le droit de tuer 7 loups. Mesure géniale, cela rassure, "on contrôle" et en + le boulot est fait par les méchants chasseurs, les horribles...gratuitement pour l’etat (c’est déjà ça, et sans fatigue).
     - 200 introduits "naturellement" en 1995. On sera vite arrivé à ce chiffre, n’y a-t-il pas un os dans le calcul ?


  • vote
    par pegase (xxx.xxx.226.66) 8 août 2012 13:29
    peQase

    Maetha, tu es complètement à côté de la plaque, que vient fait Marcel Aymé dans l’avenir d’une espèce de cette importance ? On dirait du trolling ! .. Vouloir éradiquer une espèce pour un véto c’est une position difficile à tenir n’est ce pas ?

    Que connais tu du loup ? Pas grand choses vu les arguments avancés !

    On devrait lister les veto de ce genre, et les balancer sur fb, ils n’ont rien à faire dans ce métier ...

     


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 8 août 2012 23:34

      @ Pégase,
      En premier je suis pour la démocratie : A-t-on demandé aux français si ils voulaient que leur pays soit colonisé par les loups ? Aussi gentils que soient ces canidés. Nos décideurs s’en sont bien gardés, pour la simple raison que cela aurait été un non à 95% des voix.
       Bon pour la publicité, allez-y, ce sera positif : elle est interdite pour nous, mais en s’y prenant de cette manière que peut en dire notre conseil de l’Ordre ?
       Après les tirs autorisés dans le Vercors, 6 cette année (correction faite, cf plus haut), La tension monte sur ce sujet dans la région. Jetez un coup d’oeil à l’article suivant : sur France TVinfo : "Hautes Alpes. Le tir de défense contre le loup autorisé après des attaques." Publié le 08/08/2012. Pour arriver à cet article, j’ai écrit sur Google : "où a-t-on vu des loups en france ?

       * L’invasion organisée, à notre insu de notre territoire est peut-être un belle idée pour certains, mais je persiste à dire que c’est une erreur. Pourquoi voulez-vous que les loups se fatiguent à courir après une proie qui peut être dangereuse pour lui alors qu’il peut se servir si facilement dans les troupeaux qui sont là, à volonté.
       Nos massifs montagneux sont maintenant colonisés (constaté dans le Massif central), ce qui signifie que le pays et maintenant à leur disposition. Quelles limites matérielles les empêchent de circuler où bon leur semble ? Donc avec les renards + les sangliers + les loups, les compagnies d’assurances vont-elles pouvoir "assurer" ?

       * Je crois que vous n’avez pas encore saisi l’ampleur du problème.


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 9 août 2012 00:23

      PS : Vous m’accusez de vouloir éradiquer une espèce. Vous prenez le problème à l’envers. Jusque dans les années 1990 Il n’y avait pas UN loup en liberté en France. Il n’y avait pas de problèmes, en particulier pour les éleveurs de moutons. Le loups pouvaient très bien vivre là ou ils étaient, je n’avais rien contre eux, surtout aucune raison de vouloir qu’ils disparaissent. Jusque là cette espèce était tenue à l’écart en France parce qu’elle posait des problèmes. ceux justement qui sont en train de réapparaître à l’interface loup / moutons.
       Cette espèce est de nouveau rentrée sur notre territoire dans les années 1995 : Cela a très bien été constaté : on a rien fait pour s’y opposer : piégeage et retour au delà de nos frontières. Non au contraire tout à été fait pour la faire prospérer chez nous. Les services qui s’occupent de l’évolution de la faune sauvage, ont suivi de très près cette affaire. et n’ont rien fait pour stopper cette "colonisation naturelle".
       Il ne faut pas retourner le problème : On sait que les loups en liberté tôt ou tard vont poser des problèmes aux éleveurs et on ne fait aucun effort pour les refouler, non seulement cela, on favorise au mieux leur installation chez nous !
       A-t-on le droit d’être contre cette démarche ? Parler d’éradiquer l’espèce lupine dans de telles conditions, c’est fortiche.
       A l’évidence les problèmes rencontrés par les éleveurs de moutons démontrent que les loups, comme les autres canidés en divagation, ne savent pas se tenir face à un troupeau de moutons. C’est trop tentant.
       


  • 1 vote
    par Adevia (xxx.xxx.82.219) 9 août 2012 11:51

    Pour ma part, je suis complètement contre l’extermination des loups.


    • vote
      par Maetha (xxx.xxx.40.121) 9 août 2012 13:12

      @ A.
       Il n’est pas question de l’extermination des loups. Il s’agit d’un choix délibéré et une persistance dans ce choix qui va nous amener à des situations dramatiques et poser des problèmes insolubles.
       Pourquoi n’a-t-on pas capturé ces loups nouvellement arrivés chez nous, lorsqu’ils étaient peu nombreux, puis ramené ces gentilles bêtes sacrées dans leur pays d’origine en demandant aux responsables de ces pays de prendre les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise pas. On a fait tout l’inverse en protégeant le loup et en surveillant sans rien faire sa dissémination. Les pro-loup-en-liberté applaudissent à l’arrivée de leur bête fétiche super-intelligente dans le massif central...
       Il s’agit bien d’un état pathologique dont on a pas encore pris conscience de sa gravité ; il s’agit bien de la phase d’incubation.
       Un loup est un loup.


Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération