Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’eau ça chie - conférence gesticulée

L’eau ça chie - conférence gesticulée

Une conférence gesticulée co-produite par l’Epok et le Pavé

 

8e opus des Petits contes politiques et autres récits non-autorisés. Et si l’invention la plus bête de l’humanité était le toilette à eau, relié à la deuxième invention la plus bête de l’humanité : le tout-à-l’égout à eau...ou comment rendre la question de l’eau insoluble et se livrer pieds et poings liés aux firmes multinationales de traitement de l’eau. Pourtant nous n’avons besoin que de deux litres d’eau potable par jour, et nous en consommons 160 qui pourraient être simplement hygiénisés. 160 litres d’eau potable pour laver par terre et la dictature des multinationales de traitement de l’eau à l’horizon. Une solution existe, mais elle nous oblige à dépasser un tabou : celui du caca. Serons nous capables ?

 

Partie1

 

 

Partie2

 

A mi-chemin entre spectacle et conférence, "L’eau, ça chie" raconte l’histoire de nos toilettes à eau et de nos tabous, y mêle nos histoires personnelles et l’évolution de nos prises de conscience écologiques, et surtout, retrace les étapes d’une industrialisation et marchandisation de l’eau.

 

Cette conférence a été imaginée pour mobiliser autant que possible les usagers,en amont du forum mondial de l’eau et de son contre-forum en mars 2012.


Elle invite à la convergence des différentes stratégies de sortie de crise : des stratégies politiques, visant à une remunicipalisation de la gestion de l’eau ; mais également les alternatives, citoyennes et écologiques, de sortie du paradigme d’eau industrielle.


Jouée pour la première fois en avril 2009 puis ré-écrite en 2010, "l’eau, ça chie" a ensuite rempli des petites et moins modestes salles en Bretagne, sur Paris, dans les Cévennes pour aboutir au forum alternatif mondial de l’eau à Marseille.

 

Vous vous sentez concerné, inquiet, interpellé par la problématique de la ressource en eau, sa provenance, sa dégradation, la manière dont elle est gérée ?

 

Vous avez envie de relayer - dans votre quartier, votre commune, votre entourage - les préoccupations affichées par les deux forums mondiaux de l’eau (l’un officiel, l’autre « alternatif ») qui se tiendront à Marseille dans quelques semaines ?

 

Le texte d’appel en pièce jointe, ainsi que le site http://fame-west.info n’attendent que vous...


Sur le même thème

La mafia de l'eau en France
"On a retrouvé la mémoire de l'eau" - Version avec son rehaussé
"La violence des riches" par Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon - 2013
Gaz de schistes : la fin des illusions pour le Maghreb
Municipalités contre intérêts privés de multinationales : "L'eau, un marché sous pression"


Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès