Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’immortalité ... chez la méduse ?

L’immortalité ... chez la méduse ?

L'immortalité chez l'homme ... on connait tous ce fantasme vieux comme le monde pour lequel certains dépensent sans compter. Mais il en est une bien moins connue qui a semble-t-il été démontrée scientifiquement par plusieurs équipes de recherche.

 

Mais tout d'abord une petite vidéo (ne pas culpabiliser de la couper avant la fin) : 

 

 

 

Cet individu ne vous parait pas très sérieux ? A-t-il abusé du saké ? 

 

En fait, Shin Kubota, chercheur japonnais en biologie marine à l'Université de Kyoto, et accessoirement chanteur-compositeur et amateur de karaoké au talent que l'on peut se risquer à qualifier de discutable, a pu observer un phénomène spectaculaire : le rajeunissement de la turritopsis dohrnii 10 fois de suite.

 

Il n'est pas le premier a avoir constaté certains phénomènes prodigieux propres à cette espèce de méduse. Il faut remonter à 1988, et à Christian Sommer, un étudiant allemand en biologie marine qui découvrit en Italie dans ses filets à plancton une toute petite méduse étonnante : turritopsis dohrnii surnommée par la suite la « méduse immortelle ». Il remarqua un étrange phénomène : « En cas de conditions de vie défavorables (stress, manque de nourriture...) elle rajeunissait jusqu'à redevenir un polype, à n'importe quel stade de son développement, pour recommencer son cycle de vie naturellement, lorsque l'environnement était plus propice  ». En d'autres termes, elle refusait de mourir.

 

Lire l'article complet d'Elodie Guéguen-teil sur le site http://www.notre-planete.info pour plus d'explications et revivre un historique de ces recherches et leurs principaux acteurs : http://www.notre-planete.info/actualites/3918-meduse-immortelle-turritopsis-dohrnii#comf

 

 

Une vidéo en japonnais (sous-titrée anglais, pour les ss/titres en français, activer en bas à droite) très instructive : 

 

 

 

Dans la conférence ci-dessous, Shin Kubota rappelle que l'étude de la méduse immortelle date en réalité d'une centaine d'années au Japon. Cette conférence n'est pas disponible sous-titrée en français (désolé pour non-anglophones) mais elle est très intéressante et ne manque pas d'humour : 

 

 

 

Une courte vidéo à voir :

 

 

Tags : Mers et Océans Recherche Nature



Réagissez à l'article

5 réactions à cet article


  • vote
    sls0 sls0 8 août 14:40

    Le mot adaptabilité peut remplacer les mots rajeunissement et immortalité, il prête moins à confusion.
    La cellule qui se sépare en deux n’est plus la même cellule pas plus que les enfants ne sont les parents. Il y a aussi l’effet d’échelle et de complexité à prendre en compte.

    Un parallèle un peu osé mais dans le style :
    L’homme est immortel aussi, ça fait des centaines de milliers d’années qu’il se ballade sur terre. Le taxon homme a des caractéristiques qui ressemblent assez bien à l’immortalité par rapport la vie d’un homme.

    Le mot homme est employé deux fois pour des caractéristiques différentes ce qui pose problème. Il y a peut être cette même confusion avec la méduse.


    • vote
      L’Anthropologue Metaphysique (---.---.103.69) 8 août 14:47

      Il n’y a qu’une seule substance dans l’univers qui soit immortelle, l’eau. Les méduses sont composées à 98% d’eau, ceci expliquant cela. Nous sommes composés d’environ 68% d’eau, et on ne peut tuer de l’eau. Brûler là, elle s’évapore, refroidissez là, elle devient glace, mais toujours de l’eau. L’eau est immortelle.


      • vote
        sls0 sls0 8 août 17:29

        @L’Anthropologue Metaphysique
        Quand j’électrolyse de l’eau, ça ressemble assez bien à un homicide.
        Cela dit, la vie sans eau sous forme liquide ça ne court pas les rues, de mémoire ça n’existe pas jusqu’à preuve du contraire.


      • 1 vote
        Heptistika Heptistika 8 août 23:49

        @L’Anthropologue Metaphysique

        .

        "Brûler là, elle s’évapore, refroidissez là, elle devient glace"

        - Séparez les atomes d’oxygène et d’hydrogène qui composent ses molécules et l’eau n’est plus. Pour qu’une "substance" puisse être immortelle, encore faudrait-t’il qu’elle soit vivante.

        .

        Comme le soulignait Sls0, l’eau est jusqu’à preuve du contraire nécessaire à la vie, certes, mais ce rapport de cause à effet n’induit pas que l’eau soit elle-même vivante, ce serait un grossier anthropomorphisme que de le penser.


      • 1 vote
        ITman (---.---.201.70) 8 août 16:35

        En temps qu’informaticien,

        Je ne peut m’empêcher d’être rêveur en voyant une population de bidules homogénéisée génétiquement dans toute la baignoire, qui disposent de toutes les cartes reproductives, de l’immortalité cellulaire, qui communiquent entre eux avec des influences chimiques et électrique.

        La chose as toute les clefs en main pour être très intelligente, avoir des propriété émergente extrêmement complexes.

        ++

        

        Ajouter une réaction


          Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

          Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



        FAIRE UN DON

        :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

        (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

        Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

        Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

        Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

        Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

Qiroreur

Qiroreur
Voir ses articles







Palmarès