Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Environnement > Moscou en feu, Poutine l’incendiaire

Moscou en feu, Poutine l’incendiaire

 
 
 

Moscou et Saint-Petersbourg asphyxiées. Des hectares de forêts grillées, des incendies durent depuis des semaines et des autorités qui ne font rien.
 
Ce matin Michael Thebault recevait, dans le 7/9 de France Inter, Anne Mendras, politologue, Anne Nivat, journaliste (au téléphone). Dans la vidéo du bas écoutez les explications d’Anne Mendras et vous comprendrez ce qui se passe en Russie aujourd’hui...
 

Tags : Environnement Catastrophe Pollution Russie


Sur le même thème

Kissinger : "Poutine pense que l'Ukraine est une répétition de ce que nous aimerions faire à Moscou"
Ukraine. La stratégie géopolitique de Vladimir Poutine
Vladimir Poutine s'exprime sur l'Ukraine et les nouvelles sanctions américaines
Marie Mendras Détruite par les faits. ACAP
Création d'un groupement forestier écologique : Avenir Forêt


Réactions à cet article

  • 22 votes
    Par wesson (---.---.---.180) 9 août 2010 11:51

    Bon il faut arrêter un peu le délire là. La Russie c’est un pays immense avec 13 fuseaux horaires d’un coté à l’autre, et il y a déjà sur les feux plus de personnes qu’il n’y a de pompiers en France.

    De surcroit, il s’agit d’une canicule centenaire, du jamais vu là bas de mémoire de Russe.

    Je rappelle à ceux qui ont la mémoire un peu courte les effets du coup de chaleur de 2003 en France, 15.000 morts pendant que le gouvernement passait son temps à nier les faits malgré les cris d’alarme répétés de la part des médecins urgentistes.

    Quelque soit le gouvernement, les catastrophes d’une telle ampleur révèlent les failles dans les politiques d’assistance. Il n’est pas étonnant que le gouvernement Russe ai un certain nombre de ces failles, toutefois jusqu’à maintenant l’affaire semble assez correctement géré, eut égard à l’importance du problème auquel il ont à faire face.

    Après les feux et après que cette chaleur soit retombée, il sera temps de critiquer sans complaisance l’action du gouvernement Russe. Pour l’instant j’ai trouvé l’argumentaire de Anne Mendras bien faible : parler de corruption lorsque le gouvernement Russe assure que les victimes seront indemnisé, voilà une conception bien étrange...

  • 2 votes
    Par JoelP (---.---.---.186) 9 août 2010 15:27

    Qu’en est-il chez nous ?

    http://www.snupfen.org/petition/ind...

    L’Office National des Forêts (ONF) est chargé par l’Etat de mettre en œuvre la réglementation et la gestion durable dans les forêts publiques. Les recettes de cet établissement sont principalement assurées par les ventes de bois, les recettes de la chasse et par une contribution de l’Etat compensant en partie le coût de la gestion dans les forêts des collectivités.

    Aujourd’hui, la logique financière menace le patrimoine forestier. L’Etat se désengage de la gestion forestière et met l’ONF en difficulté en lui imposant via la Révision Générale des Politiques Publiques, des contraintes financières disproportionnées. A titre d’exemple, la contribution de l’Etat (versement compensateur) reste jusqu’en 2011 à 122 M€ HT en euros courants pendant qu’il transfère sur le budget de l’ONF une somme annuelle de 60 M€, correspondant à des cotisations aux régimes de retraites, la prise en charge annuelle des missions d’intérêt général de 10 M€, le versement d’une soulte au titre de l’immobilier de 50 M€ et la délocalisation du Siège pour un coût estimé entre 40 et 50 M€.

    D’un autre côté, la direction de l’ONF abandonne une gestion multifonctionnelle de la forêt en scindant les différentes activités de l’établissement pour en tirer des gains financiers. . Ces pressions commerciales sont incompatibles avec une gestion à très long terme (plus de 150 ans). Avec la spécialisation des personnels sur des métiers spécifiques, le forestier n’aura plus une vision globale des forêts dont il a la gestion. Le triage, qui regroupe les forêts dont le forestier est responsable est en passe d’être supprimé alors qu’il assure la pérennité du service public forestier en tous lieux grâce à la présence constante d’un agent public polyvalent, conseiller des élus et des usagers.

    ...

    On se souvient qu’avant Xynthia, notre président voulait construire en zone inondable.

    http://www.rue89.com/2010/03/03/ava...

    Difficile à construire des services publics et de bonnes règles d’intérêt général. Facile de les foutre en l’air.

    • 1 vote
      Par TZ (---.---.---.145) 9 août 2010 18:07
      TZ

      Vous avez parfaitement raison, la gestion faite par l’ONF doit obligatoirement être productive, et l’état et la diversité de nos forêts s’en ressentent...
      .
      Quand on voit des affiches "Faites attention aux fleurs et aux jeunes pousses" et qu’un jour on revient pour observer des traces géantes d’engins qui ont tout écrasé pour récupérer le bois coupé, on ne peut que s’indigner. Ensuite, il y a les coupes claires, les arbres plantés géométriquement (de très bons couloirs pour le vent, annulant également le côté sauvage de la forêt), la récupération du bois tombé (plus d’humus), etc, etc...
      .
      L’homme n’a décidément plus l’habitude de voir plus loin que le bout de son nez.

  • 6 votes
    Par clea1 (---.---.---.47) 9 août 2010 16:57

    Anne Mendras et Anne Nivat sont des russophobes confirmées.

    La Russie, c’est cela avec ses qualités et ses défauts :

    Madame NAROTCHNITSKAIA
    Balayons devant notre porte !
  • 8 votes
    Par tonimarus45 (---.---.---.105) 9 août 2010 17:07

    bonjour-c’est vraiement curieux,il ne se passe presque pas un jour sans que sur agoravox ou sur rue, l’on parle des incendies en russie,en n’oublianrt pas au passage de critiquer poutine et medvedev ;pourtant lors des giganteques incendies aux etats unis ou au canada il me semble que cela a ete different.deplorable cette volonte permanente de critiquer la russie des qu’une" occasion" se presente

    • 1 vote
      Par tonimarus45 (---.---.---.105) 9 août 2010 17:09

      bonjour- merci clea de votre mise au point concernant ces personnes

    • 1 vote
      Par TZ (---.---.---.145) 9 août 2010 18:11
      TZ

      On peut critiquer la politique russe sans pour autant porter aux nues la politique américaine.
      .
      Mrs Medvedev et Poutine sont loin d’être des anges, et la politique de l’enrichissement personnel ne s’est jamais aussi bien portée en Russie. Cela se voit.
      .
      Finalement, aucun incendie aux Etats-Unis ou au Canada n’a jamais pris cette ampleur, en tout cas dans l’histoire récente.
      .
      Il est également normal que l’on parle de l’actualité, non ?

    • 4 votes
      Par rastapopulo (---.---.---.182) 9 août 2010 22:33
      rastapopulo

      ET l’époque Elstine avec ses comptes en banques en Suisse ???????????

      Les gens ont vraiment la mémoire sélective. L’état n’existait plus, tout était privatisé, les salaires impayé, les impôts non-perçu,....

      C’est 1000 X mieux maintenant à moins de vouer une haine aux nations fortes comme les anglosaxons

    • 1 vote
      Par tonimarus45 (---.---.---.105) 10 août 2010 09:45

      bonjour—a tz--- le titre ne vous derange pas ??"""moscou en feu,poutine l’incendiaire""" on sait des le titre, que cela va etre une occasion de casser du poutine

  • 5 votes
    Par clea1 (---.---.---.47) 9 août 2010 17:18

    Tonimarus

    Ca ne dérange pas non plus la Bourse de Chigago de faire valser le prix du blé sans raison immédiate !

  • 1 vote
    Par tonimarus45 (---.---.---.105) 10 août 2010 09:55

    bonjour—et oui clea1-c’est cela l’economie de marche, le capitalisme sauvageet et la loi de l’offre et de la demande-et a la suite de cela, pain ,pates ect vont augmenter et ne baisseront plus meme si le prix du ble revient a son cour normal.esperons que nos cerealiers ,qui vont se gaver,rembourseront une partie des aides qu’ils ont reçues, par temps de vache maigre

  • vote
    Par sayrock974 (---.---.---.241) 10 août 2010 11:25

     Et quand bien même la Russie mettrait le feu volontairement à ses forêts, qu’est ce qu’on aurait à dire : la Russie est un Etat souverain. Comme si on n’en avait pas assez "chez nous". Pour les nuages radioactifs, pas d’inquiétude ça s’arrête à la frontière. Et si ça ne s’arrête pas : on n’en saura pas grand chose su le coup.

     Des ethnies entières se font massacrer et on pense qu’à des feux de forêt de merde. Pourquoi ? Parce que ça représente un risque pour notre nation en raison des particules radioactives qui pourraient se soulever et nous retomber dessus. Si on laisse des pays se comporter comme des chiens avec leurs minorités, il ne faut pas monter sur ses grands chevaux pour un détail aussi con que la surveillance des forêts. 
     Si on veut pointer du doigt la gestion difficile d’un Etat aussi étendu dans l’espace, pourquoi ne pas parler des villages dépourvus d’écoles, des gens laissés à eux-même ? Je trouve que c’est très égoïste de jeter l’opprobre sur la Russie pour ce problème d’incendies.
     Il va falloir s’y faire : quoi qu’il en soit on ne pourra pas éviter éternellement une catastrophe nucléaire (surtout quand on voit comment sont gérées le centrales nucléaires en France notamment). C’est la dure réalité de la loi de Murphy les enfants : quand ça peut mal tourner, bah ça finit forcément par mal tourner à un moment ou à un autre.
     
    Et au passage le prix du pain et des pâtes c’est pas ce qui va augmenter le plus. Il faut plus de blé pour produire un kilo de viande que de pâtes ou de pain. En bref le prix de ces produits sera bien plus affecté que celui du pain ou des pâtes. lol. Comme ça on mangera moins de viande, ça fera de mal à personne, bien au contraire.

     Effectivement pour les variations de prix vivement que les producteurs s’organisent entre eux pour obtenir des prix plus justes car ce ne sont pas les producteurs qui profitent de la hausse des prix. En effet, ces derniers ne voient toujours pas leurs marges augmenter et force est de constater que ce n’est plus le fruit de leur travail qui les fait vivre mais toutes les aides et subventions qu’ils reçoivent. En bref on maintient les agriculteur en vie par perfusion, alors que les industriels se font des marges de bâtards !!! Répartir la création de valeur de manière équitable entre les différents acteurs des filières et des chaînes de production.
     
     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bob34

Le bob.


Voir ses articles







Palmarès




Obtenez votre Voyance avec Nostradamus