Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Au coeur des Balkans : l’invasion migratoire "tranquille" de l’Europe

Au coeur des Balkans : l’invasion migratoire "tranquille" de l’Europe

 L’ Allemagne est en émoi après les agressions sexuelles de Cologne. De son côté, l’Autriche vient d’annoncer un rétablissement du contrôle aux frontières. Toutefois, cela ne signifie pas le blocage à la frontière autrichienne du flux de migrants qui continue d’arriver à raison de plusieurs milliers de personnes par jour.
En amont, malgré la fermeture de la frontière hongroise, malgré l’hiver et malgré le silence médiatique, le flux migratoire continue de transiter par les Balkans avant d’arriver en Autriche et en Allemagne.
Une équipe de TV Libertés, conduite par Nicolas de Lamberterie, s’est rendue sur place pour étudier la façon dont les pays des Balkans s’organisent pour gérer ce phénomène.

 

 

Tags : Europe Immigration International Violence Union européenne Migrants



Réagissez à l'article

8 réactions à cet article


  • 8 votes
    Heimskringla Heimskringla 28 janvier 12:01

     J’espère quand même que le marché transformera tout ça en gentil consommateur obèse et gay.


    • 4 votes
      pegase pegase 28 janvier 12:17

      @Heimskringla

      Taxés par le fisc et les rsi-urssafs, s’ils savaient, ils repartiraient en courant smiley


    • 4 votes
      yoananda yoananda 28 janvier 12:06

      Balkans = restes de l’empire Ottoman = cheval de troie musulman.

      Bon c’est réducteur dit ainsi, mais c’est un facteur qui pèse.


      • 4 votes
        lancelot 28 janvier 16:29

        merkel a ouvert la boite de pandorre, qui ne peut plus se refermer.il va en arriver encore et encore,, jusqu a implosion de shengen et de l europe

        sarko avait raison quand il fustigeait en privé la lenteur de comprehension des choses de la chanceliere allemande . ca ne serait pas grave si ca n etait pas elle qui gouvernait l europe !

        • 2 votes
          michel-charles michel-charles 28 janvier 16:51

          La preuve par millions de l’incompétence et de l’absurde des politicards en "charge" de la situation.. !


          • 7 votes
            Hieronymus Hieronymus 28 janvier 17:50

            reportage intéressant qui apporte des tas d’infos et fait en même temps se poser des tas de questions ;

            on s’aperçoit que l’exode des réfugiés vers l’Europe ne désemplit pas mais fonctionne comme une mécanique bien huilée qui désormais contourne la Hongrie par le Sud pour se répandre en Europe de l’Ouest,

            les migrants viennent à pied à cheval en voiture, non en train, il semble surtout en train mais par voie terrestre, ils viennent donc de Turquie, c’est le pays qui a ouvert les vannes !

            les Etats sont complices, la Turquie au 1er rang mais ensuite la Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Croatie, la Slovénie, tous ces pays subissent une énorme pression internationale et n’ont d’autre choix que de laisser faire, voire participer activement...

            un "front du refus" de pays chrétiens et traditionnels semblent se former à l’Est de l’Europe, tout n’est pas perdu, dommage que les Polonais soient autant anti-russes sinon il y aurait beaucoup plus d’espoir à l’Est de sauver la "vieille Europe"

            sinon bien sûr black out de nos merdias sur ce jet continu d’envahisseurs, toutefois pas d’accord pour affirmer qu’ils sont à l’origine des attentats de Paris, cette blague de Daesh, organisation terroriste certes mais nullement autonome !


            • 3 votes
              cassia cassia 29 janvier 08:57

              "dommage que les Polonais soient autant anti-russes sinon il y aurait beaucoup plus d’espoir à l’Est de sauver la "vieille Europe""


              Il n’est pas dit justement que cette crise migratoire ne rapproche pas la Pologne et la Russie.

              L’espoir est à l’est tandis que nous nous sommes totalement à l’ouest, paralysé d’un coté par les catégories âgées et les musulmanes qui forment un front républicain anti-national et de l’autre les abstentionnistes.


              Ce qui est particulièrement pervers c’est que les états de l’UE font transiter, a travers toute l’Europe, des bombes humaines loin des grands axes et hors des centres ville de manière à ce que les populations locales ignorent l’ampleur et la gravité du phénomène.


            • vote
              coinfinger 28 janvier 18:13

              Certes faudrait autre chose que cette molasse Atlantiste de Merkel pour donner le ton .
              Mais n’irait t on pas plus vite et mieux sur les causes de cette émigration . Un contre exemple : un pays d’Afrique noire où il n’y a pas d’explosion démographique , c’est le plus riche par téte , et le plus égalitaire , c’est peut étre à cause de çà .
              Pas d’intrigues sournoises d’Arabes , salafistes ou fréres , d’ US , ou de majors , ou de Chinois . Emigrants Gabonais ...abscents .

              

              Ajouter une réaction

              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


              FAIRE UN DON







Palmarès