• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Le néo-nazisme est soutenu par les médias français

Le néo-nazisme est soutenu par les médias français

Ce sont bien des mouvements néo-nazis qui ont été soutenus par les médias français. La censure de l'oligarchie nous conduit au chaos.

 

Tags : France Europe Politique Démocratie Prospective et futur Intelligence économique Solidarité UMP PS François Hollande MoDem FN Guerre Euro Ukraine




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 6 votes
    Stof Stof 29 janvier 2014 10:26

    J’ai beaucoup de sympathie pour ces petits partis. C’est une attitude bien plus constructive que l’abstentionisme ou le "vote contestataire" aveugle.


    • 1 vote
      nymeo nymeo 29 janvier 2014 21:21

      Ok, mais au deuxième tour ?


    • 6 votes
      Pablo el GENIO Pablo 29 janvier 2014 10:38

      Je suis bien d’accord avec vous, mais il y a un moment où je ne vous suis plus. Le Système est privé, il répond à des codes et à des lois inviolables et quiconque tente meme par l’esprit de le faire est impitoyablement soit écarté, soit éliminé, éradiqué, que dis-je...pulvérisé ! Mais, vous, vous ne nous proposez que l’action au sein meme de ce Système ultra-balisé, dans cette impasse de la Liberté ! smiley NON ! Rébellion ou soumission, il n’y a et n’y aura jamais, en réalité aucune autre alternative ! Bonne journée à vous.


      • 8 votes
        revolQé1 revolQé1 29 janvier 2014 10:55

        A chaque soulèvement du peuple,l’armée fini par prendre le pouvoir le temps qu’un nouveau gouvernement civil soit constitué.
        Les "civils" sont brouillons par leur manque d’habitude d’une cohésion de groupe, le manquent d’organisation ainsi que de matériel .
        Sans les corps constitués,ne serait-ce que pour la logistique,il n’y a malheureusement aucune chance pour qu’un insurrection populaire arrive ,à long terme, à porter ses fruits.
        Les armes dont disposent le pouvoir en place sont maintenant largement supérieures à celles du civils lambda.
        Se retrancher armé,à quelques uns derrières des murs aussi hauts soient ils n’est pas une solution à long terme,au mieux cela peut repousser quelques dangers mais pour combien de temps ?
        "Eux " marchent par réseaux et non par actions individuelles,
        c’est ce qui fait leur force,seul,nous ne sommes rien et ne représentons absolument aucune menace.


        • 6 votes
          Soralien Glen Ben4on 29 janvier 2014 13:06

          Avant de pouvoir organiser des réseaux, il faut commencer par des préparations individuelles, chaque choses en son temps.


        • 13 votes
          Vla l'Jean Jean Valjean 29 janvier 2014 13:23

          LOL...
          Le Rambo du clavier se prends pour un chef de guerre...


        • 8 votes
          Phaeton RduXVIII 29 janvier 2014 14:09

          Arrêtes Jean, tu vas nous l’énerver et il va reprendre deux fois du dessert...


        • 7 votes
          howahkan hotah Marcel Buddha 29 janvier 2014 11:04

          pour moi un des problèmes de fond est que on nous fait penser que la compétition est inévitable, et je le vois clairement , ceci est accepté sans JAMAIS être compris dans son intégralité......on fait cela pour tout, se contentent de réagir dans l’émotion basée sur la peur...peur dont nous ne connaissons rien non plus......

          on refuse la vie qui est non permanence..pour chercher une continuité et sécurité qui n’existera JAMAIS.........

          croire et accepter la compétition donne ce monde..le choix est vraiment très simple..la majorité pour le moment n’en veut pas du tout..reste alors l’inévitable , le conflit permanent..


          • 6 votes
            Hijack ... HijackQuenelle ! 29 janvier 2014 12:15

            Merci Matthius pour ce sujet.
            .

            Ils soutiennent en Ukraine, tout comme en Syrie et précédemment en Libye, ceux qu’ils désignent comme ennemis et inversement. Ça pue !
            .
            Heureusement il y a Poutine, autrement ...


            • 10 votes
              agent orange agent orange 29 janvier 2014 13:29

              Normal ! A la tête du CSA, il y a un certain Olivier Schmareck, dont l’aïeul (Abraham) a voté les pleins pouvoirs à Pétain en 1940. La tradition familiale sans doute...

              Autre tradition, l’Ukraine a un lourd héritage néo-nazi à cause de son anti-bolchevisme. De nombreux juifs ukrainiens ont même combattu aux côtés de la Wermach contre Staline à l’instar de Boris Zalcman. Plus tard à Genève, ce dernier deviendra gestionnaire de fortunes de dictateurs, dont celle du général Ne Win le dictateur de la junte birmane (1962/1988).


              • vote
                Phaeton RduXVIII 29 janvier 2014 15:48

                Ouais, sauf qu’avant le déclenchement de la seconde guerre, Staline était déjà responsable de la mort de millions d’Ukrainiens.
                Comme pour les pays baltes, il ne faut pas s’étonner du ralliement aux nazis, pas plus que de la volonté de fuir l’orbite Russe après 1991...


              • 3 votes
                agent orange agent orange 29 janvier 2014 16:24

                Certainement le génocide de l’Holomodor expliquant cela...


              • vote
                Phaeton RduXVIII 29 janvier 2014 16:38

                Oui, nous parlons de la même chose...

                 
                Même si la Russie est historiquement indissociable de l’Ukraine (principauté de Kiev etc), beaucoup d’Ukrainiens voient les Russes comme étant l’ennemi mortel de la Nation...
                 

                Demandez aussi aux Tcheques, aux Hongrois et autres Polonais, beaucoup ne sont pas tendres avec l’oncle Russkof et sont prets à tester l’ultra-nationalisme ou l’ultra-libéralisme pourvu de ne pas retomber dans le giron de "l’ogre" de l’Est... 


              • 2 votes
                agent orange agent orange 29 janvier 2014 18:00

                "... beaucoup d’Ukrainiens voient les Russes comme étant l’ennemi mortel de la Nation"

                C’est surtout vrai à l’ouest et au nord du pays. L’est et le sud de l’Ukraine étant plutôt russophone et russophile.
                Concernant les autres peuples que vous mentionnez, certainement le communisme n’a pas laissé de bons souvenirs. Il est vrai qu’il existe aussi un différent historique entre la Pologne et la Russie.

                Blague polonaise populaire :
                Un polonais trouve une vieille lampe rouillée. En l’astiquant, un génie apparait.
                - "Je suis le génie de la lampe et je t’accorde trois voeux", dit le génie.
                - "Ok", dit le polonais. "Je veux que l’armée chinoise envahisse la Pologne".
                Etrange requête pense le génie, mais néanmoins satisfait le voeu. L’armée chinoise fait tout le chemin depuis la Chine, envahit et s’en retourne chez elle.
                "Bien, second voeu. Peut être quelque chose de plus positif ?" suggère le génie.
                "Non. Je veux que l’armée chinoise envahisse encore", répond le polonais.
                Alors les chinois font tout le chemin depuis la Chine, viennent saccager encore plus la Pologne et s’en retournent chez eux.
                "Ecoutez. Vous avez un dernier voeu. Je peux faire de la Pologne l’endroit le plus beau et le plus prospère sur Terre", dit le génie.
                "Si vous n’y voyez pas d’inconvénients, j’aimerai que l’armée chinoise envahisse la Pologne une fois encore", dit le polak.
                Alors l’armée chinoise revient une nouvelle fois, détruit ce qu’il reste de la Pologne et s’en retourne en Chine une dernière fois.
                "Je ne comprends pas" dit le génie. "Pourquoi vouliez que l’armée chinoise envahisse la Pologne trois fois ?"
                "Bein", répond le polak, "les chinois devaient passer six fois par la Russie"
                .

                Je ne sais pas si les hongrois sont russophobes, mais il y a un fort sentiment europhobe et nationaliste depuis le retour de Viktor Orban au pouvoir, très critiqué par Bruxelles et ses médias...


              • 1 vote
                LadyFel 29 janvier 2014 18:04

                Ah ben non... ou vous n’êtes pas informé ou vous mentez... 
                En Hongrie le parti d’extrême-extrême droite, le Jobik, prône un rapprochement avec la Russie de Poutine... 

                En Slovaquie, la plupart des usines (d’armement) continuent à fabriquer pour les Russes... 

                Je ne sais pas trop ce que font la Bulgares , mais j’ai comme dans l’idée qu’ils reprendront volontiers un partenariat avec les Russes, dès que l’aide européenne promise se fait trop attendre. 

                Même en Ukraine, la population est divisée... en pro-russes et anti-russes... mais l’Ukraine est pluri-ethnique, et pas bi-ethnique... il y a aussi des incontrolables... genre cosaques... des entités ni russes ni ukrainienne..

              • vote
                Phaeton RduXVIII 29 janvier 2014 20:01

                Agent,
                 
                Héhé, jolie chute ^^
                 
                Ces deux peuple ne sont même pas d’accord sur la vodka et son pays d’origine.
                 
                 
                Pour les hongrois et les autres, je ne fais que révéler une certaine rancœur populaire qui ne touche pas tout le monde.
                Et puis Orban ou pas, la Hongrie est ultra-dépendante de la Russie au niveau énergétique, ils ne peuvent donc pas trop l’ouvrir...
                 
                Tout cela pour dire que le néonazisme ne caractérise pas les dernières manifestation anti-russes, il n’en est qu’une fraction aussi indépendante que la cohabitation des "quenelliers" et du Gud en France...
                 
                Enfin je crois, ou plutôt j’espère....


              • vote
                Phaeton RduXVIII 29 janvier 2014 20:19

                Non Lady, je ne mens pas...
                 
                Je ne fais que parler de "beaucoup" de gens, je n’ai même pas la prétention de parler de majorité, mais plutôt d’un ressentiment visiblement tenace...
                 
                Si toute l’Ukraine était anti-russe, les pro Européens ne seraient pas des opposants...
                 
                En revanche Jobbik ne représente qu’environs 15% des Hongrois, pas de quoi non plus généraliser.
                 
                Pour les Bulgares et les Serbes c’est différent, il partagent l’alphabet et la religion...
                 
                Il n’empêche que mise à part l’Ukraine, tous les pays évoqués font partie de l’UE ou sont en passe d’en être. Ce qui est en soi un désaveu pour la Russie...


              • 13 votes
                Bond, Nausea Bond Bond, Nausea Bond 29 janvier 2014 16:46

                @ Jean Valjean :
                si l’autre a l’air d’être un "Rambo du clavier", toi t’es vraiment un "Rambo de l’omniprésence sur Agoravox".
                .
                Ca fait un bon moment que j’étais pas revenu sur Agoravox par manque de temps et là je me délecte à découvrir les nouveaux articles, et je vois ta gueule partout.
                Putain mais qu’est-ce que tu fous dans la vie ?
                1 - Soit t’es un retraîté qui n’a rien à foutre.
                2 - Soit t’es un chômeur qui n’a rien à foutre.
                3 - Soit t’es un agent du MOSSAD israélien ; autrement dit un hasbara de folie.


                • 4 votes
                  cassia cassia 29 janvier 2014 19:44

                  Excellent, bravo !
                  Ne nous soucions pas de ce Javert, il est si perdu dans les limbes de la conformité qu’il vaut mieux le laisser...


                  • 2 votes
                    pegase peQase 29 janvier 2014 23:42

                    Elle est extra cette petite ... bravooo aussi elle le mérite bien   smiley


                    Tu la connais Mathius ? 

                    Je suis agréablement surpris de voir que rien est perdu, il y a des jeunes qui se battent .. c’est formidable ! En plus elle a un super micro directif qui ne peut être pollué par l’ambiance ... bien vu !

                  • 1 vote
                    morice 30 janvier 2014 20:17

                    c’est quoi ce titre "

                    "Écrivain public d’AGORA VOX" ???

                    si écrire c’est ramener trois vidéos et raconter des conneries comme celle du jour....

                    "Ce sont bien des mouvements néo-nazis qui ont été soutenus par les médias français"

                    les médias français DECRIVENT et ne JUGENT PAS. Vous faites votre Dieudonné en évoquant des " journalopes... " ce qui est sidérant. ça un "écrivain" ????

                    • vote
                      deswets 26 février 2014 18:08

                      Franchement je ne vois pas ce que les maires peuvent exercer comme pressions envers les banques,les municipales sont moins politisé.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès