• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Travailleur détaché : Asselineau avait prévenu Macron...

Travailleur détaché : Asselineau avait prévenu Macron...

Emmanuel Macron appelle à une modification de la directive concernant les travailleurs détachés, une proposition immédiatement rejetée par Varsovie, la Pologne ayant plus de 500 000 travailleurs répartis dans toute l'Europe entend y sauvegarder ses intérêts ... La France est le deuxième pays à accueillir des travailleurs polonais sur son territire derrière l'Allemagne ..

LE TEMPS RÉVÈLE QUI DISAIT LA VÉRITÉ AUX FRANÇAIS LORS DU "GRAND DÉBAT" DE LA PRÉSIDENTIELLE DU 4 AVRIL 2017.


Au cours du « grand débat » organisé par BFMTV et CNews le mardi 4 avril 2017 avec les 11 candidats à l'élection présidentielle, j’avais eu l’occasion d’expliquer que la plupart des promesses électorales des autres candidats étaient impossibles à appliquer, du fait des traités européens et de l’impossibilité concrète de les modifier puisque cela requiert l’unanimité.

J’avais notamment évoqué l’affaire des « travailleurs détachés » en expliquant que la Pologne et la Roumanie, par exemple, en refuseraient toute remise en cause substantielle.

Les événements survenus au cours des 24 et 25 août viennent de confirmer à 100% l’analyse que je faisais devant les Français le 4 avril, seul contre tous et malgré les attaques méprisantes de la plupart des journalistes.

a) - la Roumanie a opposé une fin de non-recevoir à la demande de révision de la directive « travailleurs détachés » de Macron, et cela, alors même qu’il ne s’agissait en rien d’une remise en cause du principe des travailleurs détachés mais d’un léger durcissement de certaines de ses modalités (cf. notre dossier https://www.upr.fr/…/macron-piege-question-travailleurs-det…).

b)- le gouvernement de Varsovie a annoncé qu’il refuserait toute remise en cause de la directive, ce qui a provoqué une escalade verbale inconsidérée de la part de Macron et le déclenchement d’une lourde crise diplomatique avec la Pologne. De façon symptomatique, la première ministre polonaise, Beata Szydlo, a rappelé publiquement « à M. Macron que la Pologne est le membre de l'Union européenne au même titre que la France » et que « ce n'est ni le président de la France ni aucun autre dirigeant qui décidera personnellement de l'avenir de l'Europe, mais l'ensemble des membres de la communauté »

Tous ceux qui ont cru - ou qui croient encore - aux promesses de "changer l'Europe" formulées machinalement par nos dirigeants LR-LREM-PS et à nos pseudo-opposants FN-DLF-FI sont ainsi détrompés par les FAITS.

Ainsi donc, il n’aura fallu que quatre mois et 3 semaines après le « grand débat » du 4 avril pour que le Temps se charge de démasquer les politicards et révèle qui disait la vérité.

Le grand auteur tragique grec de l’Antiquité, Euripide, écrivit un jour ce vers, resté célèbre : « Le Temps révèle tout : c'est un bavard qui parle sans être interrogé. »

C'est une façon poétique de dire que, même s’ils l’emportent d'abord, les mensonges finissent par se dissiper avec le temps et la vérité finit toujours par s’imposer.

François ASSELINEAU
27 août 2017

Tags : Travail François Asselineau Pologne Emmanuel Macron Union européenne



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article


  • 3 votes
    bob14 bob14 28 août 11:49
    Travailleurs détachés...oui mais avec K2R...la seule façon pour Macron d’enlever les taches des pauvres qui se trouvent sur le bas de son pantalon !

    • 2 votes
      Croa Croa 28 août 18:37

      Macron fait de la gesticulation de pure forme. C’est un eurolâtre convaincu donc tout ça c’est de la comédie... Peut-être parce qu’il baisse encore plus que prévu dans les sondages ?


      • 4 votes
        Vlad Dimir 28 août 23:49

        Ahhh ! Ce gourou d’Asselineau...


        • 4 votes
          pegase pegase 29 août 12:26

          @Vlad Dimir

          Il me semble que le niveau des commentaires a légèrement baissé ces derniers mois smiley

          Voilà les dernières news, on ne peut plus trop se fier aux auditeurs d’avtv pour diffuser une vraie info alternative alors je poste .....


          === LE GAG DE LA SEMAINE : SARKOZY SUGGÈRE À MACRON
          DE « PROPOSER UN NOUVEAU TRAITÉ » À L’UE... ===
          Sarkozy aurait-il abusé d’un psychotrope ? Ou bien aurait-il décidé de contribuer à plomber davantage encore le mandat décidément bien mal parti de Macron ?

          Quoi qu’il en soit, l’ancien président, plus subtil dans ses attaques contre le Mac-quillé de l’Élysée que Hollande, Juppé et Bayrou, vient de lui suggérer de « proposer un nouveau traité » aux 27 autres États-membres de l’UE (ou 26 sans le Royaume-Uni). http://www.ouest-france.fr/…/pour-sarkozy-macron-doit-propo…

          ----------------------
          Commentaires
          ----------------------

          Sarkozy ne précise bien entendu rien du tout :

          - ni sur la façon dont il faudrait s’y prendre pour obtenir l’UNANIMITÉ des 27 États-membres de l’UE qui sont aujourd’hui en désaccord sur à peu près tout ;

          - ni sur le contenu de ce nouveau traité européen.

          Il souligne seulement que « l’Afrique va passer d’un milliard d’habitants à 2,3 milliards d’habitants d’ici à 30 ans », et que se «  pose la question Comment maîtrise-t-on les flux migratoires ? C’est aussi une question importante pour l’avenir »....

          En bref, Sarkozy ne propose rien de concret mais semble découvrir, 42 ans après son entrée en politique, que « les destins de l’Europe et de l’Afrique sont liés ».

          Lui faudra-t-il encore 42 ans supplémentaires pour découvrir que si les destins de la France et de l’Afrique francophone sont en effet en partie liés par des facteurs économiques, sociaux, culturels, linguistiques, migratoires, familiaux, très nombreux, ce n’est pas le cas de nos autres partenaires.

          Sarkozy se rend-il compte que le destin du Royaume-Uni est bien davantage lié à celui de l’Afrique anglophone, de l’Australie et du sous-continent indien ?

          Que le destin de l’Allemagne est bien plus lié à celui de l’Europe orientale et du monde turcophone ?

          Que le destin de l’Espagne est bien davantage lié à celui de l’Amérique latine ?

          Que le destin du Portugal est bien davantage lié à celui du Brésil, de l’Angola et du Mozambique ?

          Que le destin des Pays de l’est est forcément en partie lié à celui du monde russe et du monde turcophone ?

          En outre, tout connaisseur de la scène politique européenne ne peut pas ignorer qu’ouvrir les négociations pour un « nouveau traité européen » est devenu quasiment impossible dans une Union européenne où les conflits ne cessent de s’accumuler dans tous les domaines.

          Déjà, Angela Merkel avait lancé l’idée d’un « nouveau traité européen » en 2013 ( http://www.lcp.fr/…/angela-merkel-demande-de-nouveaux-trait… ). Mais elle avait vite dû replier bagage : de nombreux pays (notamment du sud et de l’est) lui avaient fait comprendre qu’il était hors de question de créer une "union bancaire" au profit de l’Allemagne et qu’ils n’avaient aucune attirance particulière pour un "IVe Reich".

          Du reste, les experts européistes savent très bien qu’il n’est quasiment plus possible de créer un nouveau traité européen.

          Voici un an, par exemple, Charles Grant - directeur du puissant lobby pro-européen "Centre for European Reform" avouait - au journal Le Monde qu’« il n’y aura pas de nouveau traité européen majeur » car « toute idée d’un compromis au sein de l’Union exigerait l’organisation de référendums avec, dans certains pays, un fort risque d’une victoire du non. »
          ( http://www.lemonde.fr/…/charles-grant-il-n-y-aura-pas-de-no… )

          -------------------
          Conclusion : Quel objectif tordu poursuit Sarkozy ?
          -------------------
          Si Sarkozy lance cette proposition de nouveau traité européen, il doit y avoir une raison.

          D’un point de vue logique, il me semble qu’il ne peut y en avoir que trois :

          1)- soit Sarkozy a perdu le sens des réalités et il lance cette idée pour faire bêtement parler de lui ;

          2)- soit il veut pousser Macron à la faute ;

          3)- soit il espère que l’ouverture de négociations sur un nouveau traité européen reviendrait à ouvrir une Boîte de Pandore et à mettre le feu aux poudres à un édifice politique vermoulu qui ne demande qu’à s’effondrer de toutes parts.

          Sarkozy s’imaginerait-il démolisseur de l’Europe sous prétexte de vouloir la sauver, tout cela pour revenir sur le devant de la scène ?

          En tout cas, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’avenir radieux de la prétendue « construction européenne » paraît de plus en plus confus et introuvable pour les dirigeants européistes eux-mêmes. Nouvelle preuve que l’idéologie européiste est entrée en agonie.

          FA
          28 août 2017


        • vote
          Pyrathome Pyrathome 29 août 13:31

          @pegase

          Quel objectif tordu poursuit Sarkozy ? 

          .

          Gagner beaucoup de pognon, c’est son seul modus vivendi, sa seule obsession...ce mec est juste un grand malade, dès lors, on ne peut accorder aucun crédit à ses moindres dires ! Et si encore c’était le seul......

          Pour les égos boursouflés de pathologies, seuls le pognon et la gloriole comptent, ils sont prêts à vendre père et mère pour assouvir leur soif ! Ça fait jamais que 50 ans que dure le manège...

          Viré deux fois par la fenêtre, cet énergumène revient par la canalisation des WC, toute honte bue, en prodiguant moultes conseils, peut-être devrait-il essayer la thérapie de déradicalisation pour évincer son addiction au veau d’or ? smiley





        • 7 votes
          Pyrathome Pyrathome 29 août 13:46

          « ce n’est ni le président de la France ni aucun autre dirigeant qui décidera personnellement de l’avenir de l’Europe, mais l’ensemble des membres de la communauté »

          .
          CQFD
          Toute l’authenticité des déclarations de FA prennent ici leurs parfaites pertinences, on ne peut pas modifier les traités, soit on applique, soit on sort, comme l’Angleterre...
          Donc, c’est d’une logique implacable, tout ceux qui veulent tout changer en ne remettant pas en cause le principal obstacle sont des pipoteurs patentés, c’est à dire la quasi totalité des acteurs politiques.....schizophrénie évidente !!

          • 2 votes
            spoty spoty 29 août 18:17

            1) Parlez à des professionnels du Bâtiment : on ne trouve simplement plus d’ouvriers français qualifiés + motivés en nombre dans la construction.
            2 ) L’édito de Zemmour, excellent :
            http://www.rtl.fr/actu/international/travailleurs-detaches-le-plaidoyer-d-eric-zemmour-pour-la-pologne-7789872463


            • vote
              Lucadeparis Lucadeparis 31 août 07:35

              @spoty

              1) Les libéraux, adeptes de la loi de l’offre et de la demande, devraient être cohérents : la motivation se fait par la rémunération, s’il y a trop d’offre en travail pénible et peu de demande de la part des travailleurs qualifiés à un tel bas prix, il faut l’augmenter. Effectivement, les patrons préfèrent augmenter la demande des travailleurs en forçant l’immigration, plutôt qu’augmenter les salaires.

              Georges Pompidou en 1963 : « L’immigration est un moyen de créer une certaine détente sur le marché du travail et de résister à la pression sociale ».


              2) Eric Zemmour oppose deux conceptions de la "démocratie" : 

              - "ce n’est pas seulement l’expression de la majorité, c’est aussi la protection des minorités par le juge"

              - " la loi est l’expression de la volonté générale", à laquelle adhère Zemmour.

              Quelle généralité ? La démocratie est la souveraineté de la population, pas que de la majorité. Ce n’est pas égal qu’une loi soit voulue par 100% ou 51% de la population : celle soutenue par 100% est supérieure à celle qui n’est soutenue que par la moitié de la population, et qui peut être préjudiciable à l’autre moitié.


            • 2 votes
              QAmonBra QAmonBra 29 août 23:07

              Merci @ l’auteur pour le partage.


              Durant mes dernières années d’activité dans le BTP, durant la première décennie des années 2000, j’ai vu non pas des plombiers, mais les premiers carreleurs polonais à 4/5 € de l’heure, quand le professionnel français était rémunéré à 14/15 € et ce n’était pas un salaire mirobolant, vu la pénibilité de cette spécialité.

              Ces pauvres bougres de l’Est, souvent alcooliques, travaillaient 10 heures par jour minimum, 7 jours sur 7, pendant 15 à 20 jours env. et repartaient au pays en étant remplacés par d’autres, tous étaient salariés de grandes sociétés multinationales d’intérim.

              Mes camarades encore en activité m’ont dit que j’étais parti à temps en retraite, la situation ne cessant de se dégrader, car il est question à présent que les gars de l’Est remplacent aussi nos équipes de professionnels du gros oeuvre. . .

              • 2 votes
                Soi même 31 août 00:34

                Très bien Asselineau avait prévenu Macron... entre temps il n’est toujours pas présidentiable.


                • 1 vote
                  zygzornifle zygzornifle 6 septembre 08:13

                  Quel détachement lorsqu’il parle des travailleurs détachés , en tout cas sur les 11 millions de sans emplois il y en a 4 millions qui sont détachés des statistiques car ils n’existent plus nul part ce qui arrange bien le gouvernement ......


                  • 1 vote
                    zygzornifle zygzornifle 6 septembre 08:14

                    Bientôt des CRS détachés vont nous péter la gueule dans les manifs .....


                    • 1 vote
                      zygzornifle zygzornifle 6 septembre 08:15

                      et moi j’avais prévu qu’Asselineau ne serait pas au second tour et que l’on resterait dans l’UE .....

                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès