Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Entretien avec Salah Lamrani, enseignant suspendu pour avoir tenu un (...)

Entretien avec Salah Lamrani, enseignant suspendu pour avoir tenu un blog

Le Cercle des Volontaires a souhaité rencontrer Salah Lamrani, professeur de français au collège Romain Rolland à Tremblay-en-France, suspendu de ses fonctions le 11 février 2016 car il tient un blog (sayed7asan.blogspot.fr), aux idées politiques qui semblent déplaire (à la direction du collège ? au rectorat ? ou plus haut encore ?). Titularisé en septembre 2015, il a révélé sur son blog son véritable nom, mais n’a jamais fait état de ses activités de blogueurs, ni auprès de ses élèves bien sûr, ni auprès du corps enseignant. Vous pouvez signer la pétition de soutien ici.

 

Voici donc un entretien d’une heure, pendant lequel Salah Lamrani revient sur l’ensemble de cette affaire inquiétante, car symptomatique d’une « chasse aux sorcières » idéologique insidieuse, en cours dans plusieurs professions et notamment dans plusieurs établissements scolaires.

 

Raphaël Berland

 

 

Tags : France Education Enseignement Liberté d’expression Polémique



Réagissez à l'article

20 réactions à cet article


  • 1 vote
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit (---.---.---.12) 24 février 11:36

    Par quelle partie du corps ce Maure rebelle a-t-il été suspendu et pendant combien de temps ? 


    • 5 votes
      Qiroreur Qiroreur (---.---.---.83) 24 février 12:04

      @Qaspard Delanuit

      D’après la pétifion ; "[il] a été suspendu arbitrairement de son poste le 11 février 2016, par Isabelle Chazal, DRH de l’Académie de Créteil, pour une période de quatre mois."

      La censure en action ... Au fait il faudra que l’educ nat nous explique (surtout aux récentes victimes et à leurs familles) comment elle a fait pour réintégrer dasn ces effectifs un pédophile condamné ? Dans un pays normal, le recteur, le chef d’établissement voire le ministre aurait été débarqué et même poursuivi en justice.

      "Dans cette affaire, 35 membres (un nombre impair qui s’explique sûrement par l’absence d’un des membres) de la CAP avaient décidé à l’unanimité de réintégrer le professeur, malgré une condamnation pour des relations sexuelles avec un enfant. Et dans un communiqué, publié ce lundi après-midi, les représentants du SNES de Versailles (académie dont dépend l’Essonne) rappelle que la CAP n’a qu’un rôle consultatif. La décision finale appartient au recteur et au ministre. Une CAP « n’a aucun pouvoir d’investigation et émet un avis sur la base des seuls éléments portés à sa connaissance par l’administration ». 


    • vote
      jean mouche jean mouche (---.---.---.82) 25 février 00:40

      Par la langue cher monsieur. et elle est bien pendue.
      ’il se maure la langue, a du maure aux dents, maure moi l’noeud, maure aux cons (de l’académie)...
      Ô temps, Ô maures.

      joli illustré, la dame du guichet vous a laissé repartir avec ? il faudrait dire que cela a été réalisé par des professionnels et qu’il ne faut pas le refaire chez soi, du moins sans adulte responsable.


    • 6 votes
      Nordiste Nordiste (---.---.---.199) 24 février 16:03

      vidéo intéressante. Ce genre de pression par l’éducation nationale est malheureusement courante et jamais relayée par les médias subventionnés.
       
      Ce qui est intéressant est de voir la coercition de l’état avec la collaboration de tous les fonctionnaires du plus haut au plus bas de la hiérarchie. La soumission des fonctionnaires au nom de la gamelle afin de conserver leur petit confort bourgeois. La peur de perdre son emploi ou sa position sociale privilégiée. la fabrique de la soumission par l’étatisme.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel (---.---.---.235) 26 février 11:29

        @Nordiste
        Exactement, c’est encore un énième exemple. 

        Ce qui est inquiétant, c’est que l’arbitraire est devenu un mode de fonctionnement à tous les niveaux. Ce genre de symptôme évoque le prélude à un totalitarisme dur... 


      • vote
        Socarate (---.---.---.132) 24 février 22:42

        ha le cercle volontaire à la ressource d’un professeur de français conservateur.

        Écoutez le cercle des volontaire : je prendrai les armes aux coté de Bruxelles et de ses têtes d’oeufs pensantes libéralo-otaniste si ne serait qu’un infirme lueur d’espoir s’étant pointé pour VOUS d’arriver un jour au pouvoir.

        Sachez que je choisis la collaboration et je serai aussi intraitable et cruel que mes aïeux.

        Mais bon y 0.0000001 % de chance que ça puisse arriver. le monde vogue vers un certain équilibre du chaos plutot que votre ordre etabli du respect de la hiérarchie.

        On est tranquille pour un bon beau temps.

        #Jesuisunréfugié


        • vote
          hase hase (---.---.---.34) 24 février 22:48

          Pourquoi avoir révélé son nom ?? c’est débile, dans la résistance tout le monde avait un pseudo, ce n’est pas une honte !


          • vote
            hase hase (---.---.---.34) 24 février 23:01

            On leur a dit ( aux sbires) que vous faisiez de la propagande anti France !! qui dit propagande dit " adeptes" ; si vos élèves vous apprécient, c’est que vous avez réussi votre propagande !
            Votre attitude, de rester là , dehors, aggrave votre cas !
            Il faut reprendre son souffle ; sortir de l’étau.


            • 2 votes
              yoananda yoananda (---.---.---.38) 25 février 02:02

              ce n’est pas un terroriste, mais c’est un islamiste.
              quand aux méthodes des fonctionnaires, c’est garants du bien auto-proclamés ... ça peut tomber sur n’importe qui !


              • 1 vote
                maQiavel maQiavel (---.---.---.235) 26 février 11:22

                Un islamiste ???


              • 1 vote
                el pepe el pepe (---.---.---.197) 25 février 07:42

                islamiste et surtout il tire sur Israel le plus gros peche que l on puisse faire en France
                il sera donc condamne, devra faire le dos rond et sera re-integre,
                ou sinon il peut tjrs etre sponsorise par le quatar et Arabie Saoudite et continuer son activite mais avec les amis de Valls et Hollande, j ai peur que cela finisse tres mal
                Personellement dans le conflit palestino-israelien je n investirais pas un kopec car meme le diable y perd son francais.
                Maintenant islamiste ne veut absolument rien dire, tous les Musulmans sont islamistes, ils n ont pas le choix, ca n est pas optionel chez eux


                • 1 vote
                  maQiavel maQiavel (---.---.---.235) 26 février 11:42

                  @el pepe
                  Alors, si pour vous, musulman =islamiste, arrêtez de parler d"’islamistes " pour ne parler simplement que de "musulman", c’est plus simple... 


                • vote
                  thierry3468 (---.---.---.91) 25 février 14:02

                  Un conseil d’ami :sois comme l’eau.
                  Bruce Lee nous enseigne de nous adapter à notre adversaire pour pouvoir le vaincre .
                  L’attaque frontale contre l’administration et les institutions est désastreuse .
                  C’est l’illustration du combat de pot de terre contre le pot de fer.


                  • 1 vote
                    simplesanstete (---.---.---.3) 25 février 18:12

                    La honte obligatoire ordinaire d’avoir une vie séparée, privée et publique, l’esprit de corps faisant le reste pour vous achevez. Les prolos sont tous coupables, pré tranchés !

                     J’ai signé la pétition.

                    • vote
                      JC_Lavau (---.---.---.141) 26 février 10:13

                      J’en ai assez d’assister en direct au suicide social de Salah Lamrani.

                      Il lui reste moins de trois mois pour se reprendre à fond, et s’il ne le fait, il est perdu. Dans deux mois au maximum, le psychiatre qui a mission de le disqualifier à vie n’aura que quelques ruses à pratiquer faire sauter en l’air SL : il a tous les éléments nécessaires dans le dossier pour connaître chacune de ses faiblesses.

                      Moins de trois mois pour faire siennes les trois maximes que nous tenions de Jean-Paul Garnier :
                      1. Personne ne nous doit rien.
                      2. Il n’y a que moi qui puisse changer.
                      3. Qu’est-ce qui ne va pas en moi, qui fait que ce que vous faites me dérange ?

                      JP Garnier nous les avait assénées au terme d’un stage d’une demi-journée, dans laquelle chacun avait souffert contre les autres et contre son propre passé. Il n’a pas prétendu écrire là au tableau de papier des vérités, mais que si on appliquait ces maximes, ça irait beaucoup mieux pour nous. C’était il y a 45 ans, je cherchais mon premier job d’ingénieur, et ça n’était pas facile.

                      Ça ne suffit pas à Salah Lamrani, loin s’en faut. Il lui faut de plus assimiler en moins de deux mois une habileté tactique qui mettra le rusé disqualifieur en échec. Là, le truc ne me vient pas d’un psychologue, mais d’un vendeur industriel : Salah Lamrani, dans toutes les situations stressantes, dans toutes les attentes angoissantes, doit respirer profondément. Ce sera son seul allié dans l’adversité, son respir calme et profond.

                      Fin du message.

                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès