Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Danger ! 3 multinationales contrôlent 50% des semences mondiales (Syngenta, (...)

Danger ! 3 multinationales contrôlent 50% des semences mondiales (Syngenta, Monsanto et Dupont-Pioneer)

Ces 3 multinationales contrôlent déjà 50% de la production des semences mondiales : Syngenta, Monsanto et Dupont-Pioneer. Et elles n'ont certainement pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin... Le danger de laisser l'alimentation mondiale sous le contrôle de seulement quelques firmes saute aux yeux. Ne les laissons pas arriver au bout de leur projet : rendre l'humanité totalement dépendante de ces multinationales sans foi ni loi. Il n'y a qu'à se pencher sur le parcours de Monsanto pour comprendre immédiatement le dessein mortifère qui les anime...

 

Dans l'émission A bon entendeur (sur RTS), ce sujet ô combien important a été traité le 2 septembre 2014 : Main basse sur les semences

 

Cette vidéo, "Danger pour le patrimoine alimentaire mondial, en voie de privatisation", est un extrait de l’émission A bon entendeur du 2 septembre 2014 (pour voir l’émission complète).

 

Ci-dessous, un extrait de l’article présentant le sujet de l’émission :

« Légumes, fruits, céréales… Notre alimentation est principalement basée sur des produits agricoles qui ont en commun de provenir de graines. Un marché qui a attisé bien des convoitises. A tel point qu’aujourd’hui, à force de rachat de sélectionneurs de semences, trois entreprises multinationales se partagent 50% de la production mondiale. Une concentration qui représente un risque pour la biodiversité et ainsi l’approvisionnement en aliments, comme le dénoncent des ONG (Pro SpecieRara, La Déclaration de Berne).

 Et les critiques de ces ONG sont multiples : trois multinationales, Syngenta, Monsanto et Dupont-Pioneer contrôlent 50% du marché des semences. Les deux premiers possèdent aussi quantité de variétés protégées, 60% des tomates vendues en Europe et 70% des choux-fleurs. Monsanto et Syngenta, gros producteurs de pesticides, veulent vendre leurs produits par lot, les semences avec les engrais et les pesticides adaptés. En plus, les grands sélectionneurs utilisent des variétés stériles. Effet pervers de cette mainmise, le nombre de variétés s’appauvrit, et avec lui la diversité génétique. »

 

 

Marie-Monique Robin avait déjà condamné cette privatisation du vivant (grâce aux brevets) par des firmes comme Monsanto : voir l’article Des brevets contre l’humanité"Les pirates du vivant" par Marie-Monique Robin (OGM, Monsanto) . Le combat de Vandana Shiva ("figure de proue de l’opposition aux brevets sur le vivant") est également évoqué dans l’article et dans ce documentaire "La guerre des graines"

 

Voici un film utile. Un film qui donne les clés pour comprendre comment des multinationales veulent confisquer le vivant. Un film qui donne envie de se battre pour sauver notre indépendance alimentaire.

Voir l’article sur LaTéléLibre : http://latelelibre.fr/reportages/do...
Voir le site dédié au film : http://blog.francetvinfo.fr/guerre-...

 

 

Voir aussi l’article Monsanto accusé d’abus de position dominante en Argentine (1er septembre 2014)

 

 

 

Pour se remémorer le parcours mortifère de Monsanto :

 

Data Gueule (arte) le 19 juin 2014

 

 

Voir également cet article Tous Cobayes ? Monsanto : de Hiroshima aux OGM poisons, des attaques massives contre l’Humanité. (Eh oui, Monsanto est aussi impliquée dans l’utilisation des bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki !)

« PCB (pyralène), dioxine, DDT, Agent orange, aspartame, hormone de croissance laitière et bovine, Roundup et OGM... et ce qu’on sait moins, les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki. »

 

 

 

 Des multinationales comme Monsanto sont tout simplement en train de prendre le contrôle de l’alimentation mondiale, en détruisant la biodiversité et en s’octroyant un monopole sur les semences à l’échelle de la planète.

 

Tags : Environnement Economie Société Santé Ecologie Entreprises OGM International Mondialisation agriculture Alimentation Oligarchie Monsanto



Réagissez à l'article

16 réactions à cet article


  • 16 votes
    yoananda yoananda 6 septembre 2014 15:12

    Elles contrôlent non seulement les semences, mais surtout ... les lois ! et sont capables de nous interdire d’utiliser nos propres semences. cf Kokkopelli.

    Mais que faire ?


    • 7 votes
      tobor tobor 6 septembre 2014 19:24

      Normalement, des dizaines de milliers de personnes devraient se joindre aux quelques manifs et événements, devraient soutenir un mouvement d’opposition sur le plan politique.
      .
      C’est comme si la machine était enrayée, comme si le mouvement citoyen était incapable de changer quoi que ce soit comme il a pu le faire par le passé... il n’y a donc pas de mouvement citoyen à cet égard, la masse continue plutôt d’encenser le foot, U2 (Bono est [ou a été] "ambassadeur" de Monsanto) et les block-buster/hbo’s !


    • 9 votes
      Nina K Nina K 6 septembre 2014 21:32

      Sortir de ce système verrouillé, qui donne toujours plus de pouvoir à ces hyper-entreprises malfaisantes, nuisibles, dont la prospérité n’est qu’un leurre cachant leurs véritables buts...

    • 9 votes
      Nina K Nina K 6 septembre 2014 22:03
       
      A faire simultanément : 
      1) Connaître l’ennemi et se connaître soi-même
      2) Attaquer l’ennemi, l’affaiblir (boycotts, dénoncer ses pratiques, ses mensonges...)
      3) Créer une alternative pérenne
       
       Toutes les options sont ouvertes pour défricher simultanément ces 3 chemins vers la liberté. 
       

    • 1 vote
      vesjem vesjem 7 septembre 2014 16:07

      @tobor
      ce sont nos dirigeants (nationaux et européens) qui sont vendus ; le citoyen ne peut plus lutter (même en associations) contre ces multinationales , elles ont un immense pouvoir


    • 5 votes
      tobor tobor 6 septembre 2014 19:27

      Cette liste "ogm’s" et "marques partenaires" date de 2013 :
      http://inutillamis.hotglue.me/malbouffe


      • 2 votes
        Nina K Nina K 7 septembre 2014 11:39

        Merci !
         
        Ce lien vers le site de : l’association Kokopelli - Semences potagères et aromatiques Bios, libres de droit et reproductibles (non-hybrides F1 et non-OGM)
         

      • 10 votes
        eau_du eau_du 7 septembre 2014 00:07

        Bonjour Nina,
        .
        " 3 multinationales contrôlent 50% des semences mondiales ...

        .
        sans y oublier ce fameux catalogue des semences dans lequel des nombreuses semences naturelles ne sont même pas catalogue !
        .
        Les semences naturelles non catalogues sont interdites de vente.

        .

        Je me pose la question :

        Avec quel droit ses multinationales ont t-ils pu interdire la vente ou l’échange des semences naturelles non catalogues ? OUI, même l’échange des semences naturelles est interdite et ceci sous la pression voire lobbying des multinationales avec la connivence des hommes politiques qui sont soit incompétentes voire corrompus, voire les deux à la fois !

        Monsanto & Co. https://www.youtube.com/watch?v=VTX3ClI44es à également réussi à interdire des insecticides naturelles les quelles ont été employé, avec grand succès, durant des millénaires, sans y polluer l’environnement, comme par exemple l’huile de NEEM .

        Le purin d’ortie est lui aussi interdit de vente.

        .

        Dans la culture traditionnelle de l’Inde, le Neem est considéré comme sacré et protecteur. Il fait partie intégrante de la culture Harappa, une des plus grandes civilisations qui s’est développée dans la vallée de l’Indus (nord-ouest de l’Inde) dès le sixième millénaire av. J.-C. En sanskrit, les textes Veda, datant d’il y a 4500 ans, mentionnent la plante. Dans cette langue, le Neem se nomme « nimba  », terme qui dérive d’un mot signifiant : « qui donne la bonne santé ». Dans ces anciens écrits religieux, l’arbre est « celui qui guérit tous les maux ». Le Neem fait partie des ingrédients courants de la médecine ayurvédique. Dans les campagnes de l’Inde, on l’appelle « le pharmacien du village ».

        Matières actives et modes d’actions :
        Le Neem contient différentes matières activent qui agissent efficacement de la manière suivante :
        · L’Azadirachtine interrompt la croissance de l’insecte, en bloquant la métamorphose.
        · La Nimbidine, la Salannine, le Meliantriol et l’Azadirachtine bloquent l’alimentation de l’insecte (paralyse l’appareil piquer-suceur de l’insecte et le mouvement de l’intestin).
        · La Nimbidine est une molécule amère qui empêche les insectes de se nourrir des parties traitées (foliaires et racinaires).
        · L’ensemble des matières actives du Neem sont répulsives par l’odeur « soufrée » qu’elles dégagent, perturbent la ponte et le comportement sexuel des adultes.

        suite et source sur l’huile de NEEM : http://www.fermedesaintemarthe.com/A-7747-decouvrez-le-neem-l-arbre-aux-1001-vertus.aspx

        .

        OUI, c’est une véritables MAFIA qui nous à volé nos semences naturelles, qui corrompent les hommes politiques qui mettant en place des lois qui défendent l’intérêt financier des multinationales au lieu de défendre l’intérêt général. https://www.youtube.com/watch?v=VTX3ClI44es

        .
        Puis maintenant les multinationales s’attaquent à la phytothérapie ils veulent exiger des petits et moyens structures des producteurs des huiles essentielles de faire une batterie des "tests" (très couteuses) pour prouver que ses produits naturelles, qui ont déjà fait leurs preuves depuis des millénaires, ne sont pas nuisibles à la santé voire à l’environnement. Tests donc les petits producteurs n’ont pas les moyens financier à payer. 

        .

        Remarque : Les multinationales dictant eux mêmes les règles des tests ainsi la durée. Ce ne sont pas des instances neutrales qui effectuent les tests, mais les multinationales eux mêmes qui effectuent disons un autocontrôle qui leur permet de trafiquer les rapports comme bon leur semble !

        Ses grandes sociétés mafieuses de la semence, les quelles contrôlent les 50% des semences, ont créée leur patrimoine financier sur la base de semences naturelles les quelles sont un patrimoine de l’humanité, tout comme l’eau potable. Ses semences ont été soigneusement sélectionnée et amélioré depuis plus de 5000 ans par les agriculteurs. Et pourquoi ne pas demander à ses multinationales de payer des royalties pour l’utilisation des semences naturelles aux agriculteurs !

        .
        Ses sociétés privées nous ont confisque, volé, les semences naturelles pour les remplacer par leur semences génétiquement modifié de sorte que certains plantes produisent maintenant des pesticides, d’autres sont équipé d’un gène "terminator" qui à la fonction de restreindre la réutilisation de plantes génétiquement modifiéeshttp://fr.wikipedia.org/wiki/Terminator_%28g%C3%A8ne%29

        .

        Ses multinationales jouent aux apprentis sorciers,

        https://www.youtube.com/watch?v=VTX3ClI44es

        car les plantes deviennent de plus en plus résistantes contre les pesticides, herbicides, fongicides chimiques (produits non naturelles) fabrique par les mêmes sociétés cité dans cet article qui sont ainsi les gagnants sur plusieurs tableaux. Les agriculteurs sont obligé d’employer des quantités de plus en plus importantes en pesticides et d’autres produits pour luter contre la résistance des plantes ... Ce qui été promu (par les multinationales) d’être rentable pour l’agriculteur se réveille à devenir bien plus couteux que des produits naturelles (confisque par les multinationales).

        .
        Aux États-Unis ils ont réussi à voter un texte qui dit en gros que les organismes génétiquement modifié sont équivalent que les organismes naturelles. Ils se mettent ainsi à l’abri des attaques voire des poursuites juridiques ...
        .
        J’avais écrit un article sur le semences il y environ 11 mois :

        Nouvelle législation européenne sur le commerce des semences
        .
        .


        • 3 votes
          Nina K Nina K 7 septembre 2014 11:50

          Bonjour !

          Merci pour le commentaire très instructif !
           
           En effet, c’est bien d’une mafia dont il s’agit. Une mafia légale, qui a le pouvoir de rendre illégale la moindre pratique naturelle qui gênerait un tant soit peu son développement. smiley 
           

        • 4 votes
          DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 7 septembre 2014 06:49

          Ces dernières années G pris conscience que La liberté des graines est une noble cause à défendre ... Le combat a débuté chez moi, dans mon appart du 93, avec des pots et du terreau ... Je récupère presque toutes graines et les noyaux qui passe par ma cuisine ... Vous n’imaginez pas le nombre de graines qu’il y a dans les fruits et légumes du frigot ... Dans 1 Poivron vous pouvez récupérer + de 100 graines, et çà pousse très bien ... Melon, Pastèque, Courge, Pommes, Citron, avocat, boutures de menthe ... Vous pouvez semer des quartiers d’ail, des morceaux de gimgembre, des noyaux de datte ... quasiement tout se plante ...
          .
          Je n’ai quasiment jamais acheté de graine dans le commerce et si je devais en acheter demain, j’irais chez Kokkopelli par exemple ... Aujourd’hui G pleins de plantes verte dans mon appart et je partage beaucoup de graines avec des amis ... et on ne dépends plus des semenciers qui ont breveté 90% des graines de notre planète ... la honte !


          • 4 votes
            marauder 7 septembre 2014 10:40

            Quand on demande aux gens ce qu’ils pensent des brevets, ils répetent la doxa bourgeoise, a savoir que ca protege l’auteur et permet la création et le progres.
            Quand on demande aux gens si c’est risqué de dépendre d’une grosse boite, ils répetent la doxa bourgeoise qui consiste a dire que c’est un gage de sérieux et d’efficacité.
            Quand on demande aux gens si l’ogm est risqué, la encore, c’est surement une peur irrationnel de l’ouvrier moyen, du rural, ou du petit plombier ... La doxa bourgeoise est la pour rassurer sur le fait qu’un jour nous vaincrons la mort ...

            Et bien nan, c’est la mort qui gagne, toujours.
            A trop avoir peur d’elle ne fait que la faire gagner plus vite.

            On aura fait un grand pas quand on sera redevenu capable de manger du pain que l’on a fait et cultivé...

            Pour la doxa bourgeoise, ce serait retourner en arrière ?

            Alors allons-y gaiement. N’en déplaise aux droiteux homophobe et fasho (pléonasmes) :)
            (tiens, encore une doxa bourgeoise)


            • 3 votes
              Joe Chip Joe Chip 7 septembre 2014 11:44

              Dupont-Pioneer ... je trouvais le nom curieux alors j’ai fait une petite recherche, il se trouve que le fondateur de l’entreprise est un aristocrate protestant, économiste et chimiste français réfugié aux USA sous la Révolution ! C’est également lui qui a négocié pour les USA le rachat de la Louisianne à Napoléon Bonaparte, au moment où les réfugiés français de Saint Domingue voulaient redonner les moyens à Napoléon d’affronter l’Angleterre sur les mers... En 1814, il devient secrétaire du gouvernement de la première restauration avant d’émigrer définitivement aux USA au retour de Napoléon.
               
              La famille "Du Pont de Nemours" est aujourd’hui une des plus puissantes dynasties industrielles aux Etats-Unis.


              • 2 votes
                zygzornifle zygzornifle 7 septembre 2014 12:55

                avec la signature par les félons du traité transatlantique on sait ce que l’on aura dans nos assiettes et ensuite au fond de nos chiottes.....


                • 4 votes
                  Nina K Nina K 7 septembre 2014 18:59

                  Après avoir ratifié un traité avec entre autres les Etats-Unis, le CAFTA-DR (toute ressemblance avec le TAFTA que les USA et les vendus de l’UE veulent nous imposer...), le Guatemala se retrouve menacé par des lois taillées sur mesure pour favoriser Monsanto (Syngenta, Dupont, etc). Le Guatemala essaie maintenant de se sortir du piège... Guatemala defies ‘Monsanto Law’ pushed by US as part of trade agreement

                  • 3 votes
                    herve33 7 septembre 2014 19:38


                    Cette semaine , Paul Moreira a diffusé sur canal + une bombe sur les OGM ,le reportage est visible ici .

                    L’argentine cultive du soja OGM qui nécessite un herbicide fabriqué par Mosanto , mais les mauvaises herbes deviennent résistantes et des produits de plus en plus toxiques sont utilisés .


                    • 1 vote
                      herve33 7 septembre 2014 19:45

                      Petite erreur sur le lien :
                      le reportage est visible en streaming ici

                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa
recharge cigarette électronique