Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > International > Eruption solaire X5.4 mardi - tempête de particules électro-magnétiques sur (...)

Eruption solaire X5.4 mardi - tempête de particules électro-magnétiques sur Terre jeudi

 

Une éruption solaire de catégorie X5.4 a été observée mardi soir dans la région AR 1429. Elle fait partie des plus grosses éruptions observées ces 5 dernières années. Celle observée en août 2011 étant la plus intense : X6.9 (voir l’éruption du 09/08/2011 et un documentaire en 3 parties sur les éruptions solaires).
 

La tempête de particules électro-magnétiques atteindra la magnétosphère terrestre dès aujourd’hui (jeudi 8 mars 2012) :


MaxiSciences : « Suite à ce phénomène et une seconde éruption nettement moins puissante (X1,3), deux éjections de masse coronale (CME) se sont produites à la surface de l’astre. La première voyage à une vitesse supérieure à 2080 kilomètres par seconde tandis que la seconde est un peu plus lente et se déplace à quelque 1760 kilomètres par seconde. Ayant déjà parcouru un bon nombre de kilomètres depuis mardi, ces deux tempêtes chargées de particules pourraient donc frapper la Terre dès aujourd’hui aux alentours de 12H GMT pour durer jusqu’à vendredi, si l’on en croit les prévisions de l’Administration nationale des océans et de l’atmosphère (NOAA). »

 

Des perturbations dans les télécommunications, les systèmes GPS et les réseaux de distribution éléctriques ne sont pas à exclure.

 

On s’attend également à observer de spectaculaires aurores boréales (ou australes - voir BONUS). Un phénomène qui devrait se multiplier à l’approche du pic d’activité solaire prévu en 2013...

 

 

NASA | Massive Solar Flare gets HD Close Up (Vidéo de l’éruption solaire X5.4 du 6 mars 2012, capturée par le Solar Dynamics Observatory (SDO) aux longueurs d’onde de 171 et 131 Angstrom)

 

Wikipédia : « Les éruptions solaires sont classées en différentes catégories selon l’intensité maximale de leur flux thermique (en watts par mètre carré, W/m2) dans la bande de rayonnement X de 1 à 8 angströms au voisinage de la Terre (en général, mesuré par l’un des satellites du programme GOES).
Les différentes classes sont nommées A, B, C, M et X. Chaque classe correspond à une éruption solaire d’une intensité dix fois plus importante que la précédente, où la classe X correspond aux éruptions solaires ayant une intensité de 10-4 W/m2. Au sein d’une même classe, les éruptions solaires sont classées de 1 à 10 selon une échelle linéaire (ainsi, une éruption solaire de classe X2 est deux fois plus puissante qu’une éruption de classe X1, et quatre fois plus puissante qu’une éruption de classe M5). Ces sigles correspondent à la mesure de la puissance du rayonnement X, telle que déterminée par le système GOES
. »

 

 

[BONUS] Aurores boréales et australes :

 

Red Aurora Australis (Mornington peninsula, Australie, 16 et 22 janvier 2012)

 

OBA - Northern Lights Observatory par ArchMedium

 

Northern Lights 24.1.2012 (Solar Storm) Ylläs, Lapland Finland

 

Aurora Boreal - Full HD

 

Wikipédia : « Une aurore polaire (également appelée aurore boréale dans l’hémisphère nord et aurore australe dans l’hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé par des sortes de voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant.
Provoquées par l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude). En cas d’activité magnétique intense, l’arc auroral s’étend et commence à envahir des zones beaucoup plus proches de l’équateur.

Lors d’un orage solaire accompagnant un orage magnétique, et faisant suite à une éruption chromosphérique ou un sursaut solaire important (le soleil offre un pic d’activation solaire sur un cycle de 11 ans), un afflux de particules chargées, éjectées par le Soleil, entre en collision avec le bouclier que constitue la magnétosphère. Des particules électrisées à haute énergie peuvent alors être captées et canalisées par les lignes du champ magnétique terrestre du côté nuit de la magnétosphère (la queue) et aboutir dans les cornets polaires. Ces particules, — électrons, protons et ions positifs —, excitent ou ionisent les atomes de la haute atmosphère, l’ionosphère. L’atome excité ne peut rester dans cet état, et un électron change alors de couche, libérant au passage un peu d’énergie, en émettant un photon, particule élémentaire constitutive de la lumière visible). Comme la nature de ces ions (oxygène, hydrogène, azote, ...) dépend de l’altitude, ceci explique en partie les variations de teintes des nuages, draperies, rideaux, arcs, rayons... qui se déploient dans le ciel à des altitudes comprises entre 80 et 1 000 km. L’ionisation résultant de cet afflux de particules provoque la formation de nuages ionisés réfléchissant les ondes radio.
 »

 

[Alice et Laurie]

Tags : Recherche Astronomie Etonnant International Science et techno


Sur le même thème

La sonde Voyager 1 a quitté le système solaire pour entrer dans l'espace interstellaire - Septembre 2013
Une info étrangement oubliée
SWARM, un satellite du CNES pour mesurer avec une grande précision le champ magnétique terrestre et comprendre ses interactions avec le Soleil
Astronomie - Les anneaux de Chariklo
Préparer l'arrivée de l'homme sur Mars


Réactions à cet article

  • 4 votes
    Par Susanoo (---.---.---.213) 8 mars 2012 18:40
    Susanoo !

    Encore un coups de ces satanés Mayas.
    On va tous mourir et machin et tout.
    On connait.
    Mais c’est suspect quand même.
    Surtout que ça arrive le jour où on décide de restructurer la dette Grecque par de la magie vaudou.
    Suspect...satanés Mayas.

  • 5 votes
    Par soulmanfred (---.---.---.84) 8 mars 2012 19:05

    C’est Nibiru qui arrive smiley


    Merci pour ce sujet intéressant , ça change des articles politiques fait par des militants zélés .
  • 4 votes
    Par ffi (---.---.---.3) 8 mars 2012 19:20

    Ce qui va être intéressant à suivre, c’est la différence entre la météo prédites et celle effective :
     
    Ce jeudi soir nuit clair.
    Vendredi : Soleil à peu près partout (qqes nuages au ouest-nord-ouest, sud est), de 9° (no) à 14°(se)
    Samedi : Pluie sur le nord-ouest, températures stationnaires partout.
    Dimanche : Nuageux sans pluie quasiment partout. Hausse de 1°C des températures partout (de 10 à 16).
     
    A voir notamment l’influence sur la couverture nuageuse de la terre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus