• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Exécution de Troy Davis : Oh Georgia, don’t do that !

Exécution de Troy Davis : Oh Georgia, don’t do that !

Ray Charles t’implore, Oh Géorgie, de ne pas exécuter Troy Davis.

 

Cette magnifique chanson interprétée par "The Genius", devenue l’hymne de l’Etat de Géorgie (Georgia - USA), contient en son sein l’appel à la clémence. Un cri, comme dernier espoir de ne plus voir sombrer dans la barbarie, ces pays qui exécutent encore...

 

Aujourd’hui, Troy Davis doit être exécuté dans le pénitencier de Jackson (Géorgie), à 1 heure du matin (heure française).

 

Oh Georgia, Don’t do that !

 

Oh Géorgie, Ne fais pas ça !

 

Les doutes sont tellement présents quant à la culpabilité de Troy, et de toute façon, la peine de mort ne devrait plus être de ce monde...

 

On peut lire ceci dans un article du Parisien :

 

Troy David a passé 20 dans le couloir de la mort. Les doutes sur sa culpabilité ont toujours existé. A l’époque des faits, neuf témoins l’avaient désigné comme étant l’auteur du coup de feu qui a tué un policier blanc. Seulement, l’arme du crime n’a jamais été retrouvée et aucune empreinte digitale ou ADN n’a été relevée. Depuis, sept des neufs témoins sont revenus sur leurs déclarations, expliquant comment la police les avait persuadés de désigner le jeune Noir.

En 2009, la Cour suprême avait même offert à Troy Davis la possibilité de bénéficier d’une nouvelle audience. Mais la famille de Mark MacPhail, le policier tué, ne voulait rien entendre. Pour elle, Troy Davis est l’auteur du meurtre. 

Depuis 1976, date à laquelle la peine de mort a été rétablie dans l’Etat de Géorgie, 51 exécutions ont été programmées. Et sept demandes de grâce ont été accordées.

 

Et ce qui suit venant du même article :

 

Présenté par ses partisans comme le prototype du Noir condamné à tort, Davis jouit de l’appui de personnalités comme l’ancien président Jimmy Carter, le pape Benoît XVI ou l’actrice Susan Sarandon. Des centaines de manifestations de soutien ont eu lieu dans le monde. En France, l’ancien ministre de la Justice Robert Badinter, père de l’abolition de la peine de mort il y a 30 ans, a évoqué « une tache sur la justice des Etats-Unis ».

 

 

Une vie en jeu : enquête sur l’affaire Troy Davis - résumé (par Amnesty France)

 

Enquête sur l’affaire Troy Davis Episode 1 : l’enquête

 

Enquête sur l’affaire Troy Davis Episode 2 : une affaire sans fondement

 

Enquête sur l’affaire Troy Davis Episode 3 : prouver son innocence

 

Enquête sur l’affaire Troy Davis Episode 4 : la grâce comme dernier recours

 

Pour lire les paroles de Georgia on my mind ( version : Count Basie & His Orchestra & Ray Charles - Georgia On My Mind Lyrics )

 

Extrait :

Oh, Georgia, don’t do that, had to know well
No peace I find, won’t you hear me now
It’s just an old sweet song, I said, oh, I said that
Keeps Georgia on my mind
On my mind, yeah, it won’t be so
Keeps Georgia on my mind
You know the little girls that are on my mind

 

Tags : Politique Etats-Unis Société Musique Histoire Justice Démocratie Activisme Culture International Solidarité




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • 4 votes
    elfableo 21 septembre 2011 13:39

    la grande classe !! 

    merci 

    • 1 vote
      rezareza 22 septembre 2011 12:37

      C’est bel et bien le GOUVERNEMENT des États Unis qu’aujourd’hui nous haïssons !

      C’est bel est bien Barrack Obama a qui le monde entier dit : NO YOU CAN’T (non vous ne pouvez pas)

      Car en effet, il faut des coupables dans ce crime d’États

       

      L’assassinat de Troy Davis est un des pire qui soit, car il a été comis par la justice elle meme, cette justice qui se doit d’être irréprochable, aujourd’hui, oui, cette justice n’est rien d’autre qu’un vulgaire criminel, un assassin, un ennemi dangereux et malfaisant, cette justice, et tout ces membres qui dans cette affaire ont laissé l’atrocité grignoter notre si belle existence. Haïssons les, maudissons les, combatons les.

       

      Personne ne sait si Troy Davis était coupable ou non, ce que l’on sait, c’est que 7 sur 9 temoins se sont rétracté et ont innocenté Troy Davis, attention, ils ne l’ont pas fait dans une gazette baba cool tiré a 40 exemplaires, non, ils l’ont fait devant les grands médias, ces même grand média, eux aussi, pourtant parfois si contraire a nous, aussi, ont émis des doutes, l’ex président des État Unis, Carter, a émis des doutes, la terre entiere a emis des doutes, les gouvernement, les papes, les nones, les artistes, les chauffgeur de taxi, les chroniqueurs, tout le monde, les juges eux même, ont émis des doutes, et quoi, rien, une mise a mort froide et diabolique, l’échec de la justice, devant tous, comme un scenario macabre et inéluctable, gachant la journée, gâchant la vie, faisant pleurer les yeux rouges, et brisant l’âme.

       

      Pour ou contre la peine de mort, nous voulions une seule et unique chose : La réouverture du dossier afin qu’il y ait un nouveau procès, tant, il devenait évident, que Troy Davis était innocent, ou en tout cas, que les preuves n’étaient pas suffisante pour le juger coupable.

      La foule qui défendait Troy Davis était immense et il est absolument inacceptable que cela n’ait pas suffit pour convaincre cet implacable et sourd et stupide État Américain.

       

      Ici, le drame est immonde et la culpabilité de la justice est évidente, pourquoi diable n’a telle pas pris le temps de rouvrir véritablement le dossier, pourquoi a telle agit comme une paralysée tandis que le monde se démenait pour sauver Troy Davis et la justice elle même ? Pourquoi ? Par bêtise pure, par méchanceté, folie, et gout du saccage. Le tout, en dirrect, a la tele, comme si le diable et l’enfer avaient leur show télé.

       

      Et parce que cette affaire salit la justice américaine et donc l’Amérique, les coupables sont nombreux, commençant par le président Obama, qui n’a rien fait, malgré la dimension internationale de l’affaire, qui a fait croire qu’il ne pouvait rien faire, ce qui est un mensonge, et qui a laisser un homme se faire tuer, exactement comme dans un film de fiction, ou le mal, l’emporte devant nos yeux effrayés, dans une mécanique de l’injustice abominable. En effet, nos avons notre martyr, désignons les assassins et leurs complices !

       

      Parce que je ne suis pas militant, j’ignorais hier l’affaire Troy Davis, mais très vite, en découvrant l’affaire, moi, qui ne suis ni juge, ni politicien, ni responsable de la clartee de la nation americaine, ni policier, j’ai compris que cette affaire ressemblait a une machine diabolique d’injustice, pour tout vous avouer, et je ne suis pas dépressif en ce moment, très vite, j’ai pleuré, pour Troy Davis, devant sa photo, celle d’un homme a la bouille si sympathique. Et comme beaucoup, j’ai veillé en attendant que la Cour Suprême annule l’exécution, car cela était si logique, et comme beaucoup, j’ai dansé de joie en apprenant que la peine était repoussé , et je suis allée me coucher, heureux et libéré. Hélas, ce matin, tandis que je dormais, mon amoureuse me réveille, me faisant très peur, comme si notre maison était attaquée, elle pleurait en répétant sans cesse, anéantie de tristesse : ’Ils l’ont tué , ils l’ont tué’ et la mes amis, mes frères, c’est moi, en ce moment même, en écrivant ces lignes, c’est moi et je vous le jure, qui pleure a mon tour, pour Troy Davis, ce pauvre homme, victime d’un état tout entier, venu au monde pour avoir une vie de martyr et qui pourtant avait autour de lui une si belle famille et une si belle planète. Du debut de sa vie, a sa mort, je benis toutes les secondes, toutes les choses, tout les gens, qui l’ont rendu heureux, je bénis ces histoires d’amour et les films qui l’ont fait rire, je benis ses peluches, ses lunettes, sa famille, ses professeurs, ses chiens, ses chats, tout ce qui a put, le temps d’un instant, le rendre heureux.

       

      Tous, nous devons tout faire pour que les USA comprennent leur erreur, la justice est la plus haute administration, la plus cruciale, elle est capitale, au dessus, au delà, elle nous protege et fait le bien, elle nous embellit, comme une mère aimante, elle nous chérie et nous assure la sécurité, elle nous protège des monstres et elle sait mieux que quiconque identifier le bien et le mal, la justice est a l’administration ce que l’amour est au sentiment. Et aujourd’hui c’est cette justice que nous devons punir, rectifier, accabler, et ce avec la sagesse des justes, la force des titans, et la beauté des frères.

       

      Troy Davis est mort, il y a un homme en moins sur la planète, il n’est plus, il a attendu pendant 20 ans sa libération, il a attendu pendant 4 heures, assis sur une chaise, ligoté, que les plus hautes instances Américaine, voient enfin avec clarté, rien, rien ne l’a sauvé, et pourtant la grande majorité voulait le sauver.

      Que reste il, notre vengeance ? Notre haine ? Non, notre amour, notre tristesse et notre compassion pour Troy Davis, voila avant tout, ce qui reste, avant même l’indignation, mais helas, l’injustice reste aussi, qui continue son oeuvre de saccage et que, vie après vie, nous combattrons afin d’élaborer un monde meilleur, ou les hommes comme Troy Davis auront le droit a une révision de procès, ou l’administration sera une machine implacable de justice, d’intelligence, de logique, de rapidité, de remise en question, de discernement, d’écoute.

       

      Monsieur Barrack Obama, Messieurs les juges de la cours suprême des états Unis et de Géorgie, il est minuit pour vous, et vous n’avez pas connu le grand midi, ne laissons aucune étoile nous tromper, l’aurore est très loin, c’est la tempête prédite depuis longtemps, longue a arriver mais absolument certaine, un de ces quatre matins, vous ne vous réveillerez pas, et on vous retrouvera avec un couteau planté dans le cœur, ce couteau la : Nous ne vous aimons plus.

       

      Mes condoléances profondes et sincères a la famille et au proche de Troy Davis.

      Et pour toi Troy Davis, j’essayerai, d’aller au état unis, afin de fleurir ta tombe pour honorer ta mémoire et j’essayerai, si j’y arrive, d’aider quelqu’un dans le désarrois, qui qu’il soit, inconnu ou pas, j’offrirai a un être vivant, une bonne action, de ta part.

       

      Laurent.

      GDDLU

      .

      . .


    • 1 vote
      TRESOR 22 septembre 2011 14:44

      Bonjour

      Je viens de lire, avec une émotion réelle, votre article. Magnifique de justesse et de lucidité, pas de haine, pas de violence, que de l’Amour ! bravo

      Je suis croyante et ai demandé à Dieu d’accueillir Monsieur Troy Davis.......... parmi toutes mes prières, j’espère, qu’au moins, celle ci sera exaucée. Qu’il repose maintenant en PAIX !

      Claudie



    • 6 votes
      Scalpa Scalpa 21 septembre 2011 13:40

      http://www.democracynow.org/2011/9/16/40_years_after_attica_rebellion_new
      Quand il s’agit des noirs aux USA il ne lésinent pas sur les moyens surtout pour les assassiner.


      • 2 votes
        elfableo 21 septembre 2011 13:47

        euh , à 3 votes y’avait +de 90% de oui . je vote "oui" et ça tombe à 75 % .

        quelqu’un peut m’expliquer ??

        • 1 vote
          traboule traboule 21 septembre 2011 14:12

          ça m’est déja arrvivé et je n’ ai pas eu de réponse... un bug peut etre...


        • 8 votes
          Hijack ... Hijack 21 septembre 2011 14:14

          Merci Alice pour ton sujet ... un peu masqué par la pourriture du reste du monde !
          Monde ... dont ceux qui ont condamné cet homme sont responsables ... du moins, leur politique est responsable !


          • 2 votes
            Stupeur Stupeur 21 septembre 2011 23:10

            Salut, 
            Apparemment il n’y a plus aucun espoir, aucun recours : 

            By Rhonda Cook 
            The Atlanta Journal-Constitution

            Who can stop the execution ?

            In the days leading up to the scheduled execution of Troy Anthony Davis, many questions have been raised about who or what institutions can stop the lethal injection planned for 7 p.m. today. Essentially, he has exhausted all avenues.

            Q. Can the president grant clemency or stop the execution in any way.

            A. No. While President Obama has said he thinks the death penalty does little to deter crime, he has no legal authority to get involved, officially, with a state execution. When the death penalty is imposed for a state crime like murder, it is a state issue.

            Q. Can the governor stop the execution ?

            A. No. Georgia’s Constitution gives that authority only to the state Board of Pardons and Paroles.

            Q. Can the Chatham County district attorney ask the judge who signed the death warrant to withdraw it ?

            A. Mike Mears, a professor at John Marshall Law School and who has challenged the death penalty for decades, said probably not. "I don’t think there is a legal mechanism to ask a judge for a do over," he said.

            Q. Can the courts stop it ?

            A. Though his attorneys he can fill appeals, the only viable option is the Georgia Supreme Court and that is a questionable one. His lawyers would have to file in the Superior Court in Butts County, where the prison is located, and then, if necessary, the Georgia Supreme Court and then directly to the US Supreme Court. Federal law limits appeals in that court system and Davis has exhausted those.

            Q. Can the Pardons and Paroles Board change its mind ?

            A. If additional evidence is provided the board could step in but the board has already twice rejected Davis’ requests for clemency. This morning they said they would not reconsider additional requests
             

          • 2 votes
            Hijack ... Hijack 22 septembre 2011 00:28

            Quelle pourriture inhumaine ce pays ... et pour les zuniens et pour les autres ...

            - Soit tu as la chance d’être blanc, aisé, en bonne santé et tout va bien,si tu es riche, c’est le top ... et même de coup dur, de -hum- connerie etc ... tu peux t’en tirer à bon compte ... chouette !!!

            - Soit tu n’es pas blanc, pas riche ou même pauvre, en mauvaise santé ... isolé ...  ! Si tu fais partie d’une seule de ces catégories ... tu es en danger au moindre coup dur ...mais bcp font parties de toutes ces catégories à la fois ... et là ... faut vraiment avoir du pot pour ne pas avoir un problème ... qui peut te conduire soit à la rue, soit en taule, soit à la peine capitale ... tout en étant innocent !!! ...

            Comparez par exemple DSK coupable ... aux centaines de gars (totalement innocents à 99,999%) à Guantanamo qui subissent les pires tortures dont vous n’avez pas idée ...

            Si c’est ça la démocratie ... je préfèrerai la dictature de Kadhafi ...


          • 8 votes
            flesh 21 septembre 2011 14:46

            Certains ont voté contre cet article... c’est bien triste. Sans doute parce qu’ils sont pour la peine de mort. Personnellement je suis contre, mais là n’est PAS le débat. La question est : doit-on exécuter un homme que tout le monde sait INNOCENT. Certains pensent que oui, et ça c’est le summum de la barbarie.



            • 5 votes
              Hijack ... Hijack 21 septembre 2011 15:35

              @ Flesh,

              Oui,mais ceux qui sont pour la peine capitale ... autorisent en quelque sorte ce genre d’erreurs ...

              Perso, je préfère un coupable libre qu’un innocent condamné ... car s’il est condamné injustement, vous condamnez en même temps ses proches ...


            • 4 votes
              raissa2 raissa2 21 septembre 2011 16:32

              De tout temps, Les US ont sacrifié d’innocentes vies pour servir leurs intérêts. Ils ne reculent devant rien, l’histoire nous le prouve.Ce n’est pas nouveau.
               Troy Davis , s’il est exécuté, deviendra un martyr, mais ça ne lui rendra pas la vie. Néanmoins j’espère que ça empoisonnera celle de ses assassins jusqu’à leur dernier souffle.


              • 5 votes
                Bender Bender 21 septembre 2011 18:35

                Dans ce pays de barbares, on peut exécuter un prisonnier même innocent. Mais ça aurait beaucoup moins de chances que ça arrive à un blanc...
                Ils ont peut être un président métisse mais par endroits, les USA restent un pays renfermé et rétrograde qui est resté au 19ème siècle ! Et ce sont ceux-là même qui font la leçon aux autres pays du monde ! Pathétique, ils feraient tellement mieux de balayer devant leur porte car il y en a des saloperies à balayer !!


                • 3 votes
                  rezareza 21 septembre 2011 23:02

                  L’assassinat, de sang froid, réalisé par la justice elle même, d’un innocent, Troy Davis, sera une faute immense, irréparable, un drame abominable, que devront assumer les États Unis, et tout particulièrement l’administration Obama.
                  Quand le Nigeria, l’Arabie saoudite, l’Iran, le Soudan, l’Afghanistan, le Pakistan, les Émirats arabes unis, le Yémen, lapident et tuent des femmes pour adultère, cela les entache, au point qu’il devient légitime de lever des armées pour écraser ses états, ayant la folie et la bêtise, de mettre en place de telle barbarie.
                  Aujourd’hui, en tuant un homme innocent, sans ouvrir un nouveau procès tandis qu’a présent, les preuves l’innocentent, les États Unis deviennent un pays de l’axe du mal, sorte de dictature abjecte, cruelle et pratiquant la thérapie ogresse, non, l’assassinat de cet innocent ne ressemble pas a de la justice, mais a un crime, que nous condamnerons et qui occupera nos mémoires.
                  Si Troy Davis pouvait m’entendre, je lui dirais ceci : ’Je viens de pleurer pour toi ! Physiquement. Je viens de pleurer comme on le fait a la mort d’un proche, d’un martyre, d’un ange, d’un enfant, d’un innocent. Et toi, Troy Davis, ou que tu sois, je te sais plus fort que moi, tu es face a la pire des injustices qui soit, en effet, rien n’est plus beau et plus important que la justice, rien n’est au dessus, rien n’est mieux pensé, et pourtant, demain, c’est cette même justice qui cometra l’erreur des criminels, l’erreur de nos ennemis. Ma douleur est veritable, et ma compassion pour toi est immense, quelque part, par je ne sais quel miracle télépathique, je suis a tes cotes, je sent tes souffle, ta peur, ton desarois, et presque, mais cela est abominable, ton soulagement, comme une sourie dans la bouche d’un chat, encore vivante et pleine de sang, ton agonie Troy Davis est immense et a toi seul, tu représentes tout ce que nous devons défendre, tout ce que nous devons cherif et sauver. Et comme toi, nous ne réussissons pas, rendu muet devant le choc, aveuglé par les flames de l’enfer, nous voila prisonnier comme toi, de notre impuissance, noyé par la marée noire de l’injustice. Mon dieu il est impossible que cette machine qu’est la justice, si réfléchie, si pensé, garante du mieux, ici, cesse sa réflexion et s’emballe dans le crime et la laideur. Sache, Troy Davis, que nous sommes des millions et des millions a te soutenir et qu’il est plaisant, car tu ne sera tué que demain, de te dire, en utilisant le présent, Troy Davis nous t’aimons et nous ne t’oublierons jamais !’


                  • vote
                    rezareza 22 septembre 2011 02:03

                    Je suis heureux, la cour suprême des états unis, en pas celle de Géorgie, a repouser l’execution quelques minutes avant l’exécution de la peine de mort.


                  • 2 votes
                    Hijack ... Hijack 22 septembre 2011 00:34

                    A cette heure, rien de nouveau ... smiley ça ne s’annonce pas très bien pour cet homme ...
                    Que Dieu le garde ... !!! On ne peut rien faire à notre niveau ... son exécution est annoncée pour dans environ une demi heure ... j’en parle pour conjurer le sort, sait-on jamais !
                    Je rappelle que cet homme clame son innocence depuis tjrs.

                    Il reste un dernier recours, la cour suprême des USA ... bien ue ce soit mal barré, souhaitons que cette fois, ils fassent preuve d’humanité ... pas de démocratie non ... juste d’humanité !!!


                    • 1 vote
                      rezareza 22 septembre 2011 01:58

                      Selon les chaînes de télévision CNN et MSNBC, l’État de Géorgie a retardé l’exécution prévue initialement à 19H00 locales au pénitencier de Jackson. Les centaines de manifestants présents devant la prison ont crié de joie lorsque la nouvelle s’est propagée dans leurs rangs.


                    • vote
                      rezareza 22 septembre 2011 01:57

                      Selon les chaînes de télévision CNN et MSNBC, l’État de Géorgie a retardé l’exécution prévue initialement à 19H00 locales au pénitencier de Jackson. Les centaines de manifestants présents devant la prison ont crié de joie lorsque la nouvelle s’est propagée dans leurs rangs.


                      • 1 vote
                        rezareza 22 septembre 2011 08:46

                        troy davis,
                        nous restons nous battre


                        • 3 votes
                          Stupeur Stupeur 22 septembre 2011 11:40

                          Malheureusement, javais raison. Il n’y avait plus aucun espoir, aucun recours... 
                          America is ruled by murderers 
                           

                          • 3 votes
                            Bender Bender 23 septembre 2011 00:14

                            non pas des meurtriers, juste des gens qui pensent que la peine de mort ça peut dissuader des criminels... C’est tellement risible que j’en pleure !


                          • 2 votes
                            Hijack ... Hijack 22 septembre 2011 15:42

                            La cour suprême a rendu son verdict après 4 longues heures ... parait que c’est la première fois qu’ils mettent autant de temps ...

                            Davis avait pourtant pitié d’eux ... disant avant de mourir, qu’il souhaite le pardon à leur âme !


                            • 2 votes
                              Hijack ... Hijack 23 septembre 2011 01:17

                               smiley
                              Quelle idée aussi d’être noir, pauvre et innocent aux état unis, c’est de la provocation. Regardez DSK blanc, riche, coupable et lui il est en vie.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès