• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Interview de Bassam Tahhan sur la situation en Syrie

Interview de Bassam Tahhan sur la situation en Syrie

A propos du conflit syrien, beaucoup de français ont renoncé à essayer de démêler le vrai du faux, sans doute à cause du flot continu d’informations très manichéennes que nos médias dits « main-stream » nous envoient quotidiennement sur le sujet. On peut les comprendre..

C’est pourquoi je suis heureux de pouvoir relayer cette interview, didactique, accessible, et (à mon avis) pondérée sur le sujet brûlant de la situation sanglante en Syrie, qui oppose le régime Baas syrien dirigé par Bachar Al-Assad, et l’ASL et ses alliés (Al-Qaïda et consort). Merci donc à Bassam Tahhan pour son témoignage.
 


 
Minutage :

 

(00’12) Présentation de Bassam Tahhan, professeur de Géopolitique et de Lettres arabes au lycée Henri IV.

 

(03’19) Bassam Tahhan, spécialistes des différentes variantes du Coran.

 

(04’30) Avant la crise : le régime Baas syrien, et Bachar Al-Assad.

 

(08’53) Le printemps syrien
Des manifestations démocratiques infiltrées par des éléments extérieurs, qui ont provoqué la confusion en tirant à la fois sur les forces de l’ordre et les manifestants.

 

(11’28) La rébellion armée en Syrie
Le Club de Paris, l’Arabie Saoudite, l’ASL, le CNS, la position du gouvernement français.

 

(15’39) L’influence des puissances étrangères sur le conflit
L’Arabie Saoudite, le « Croissant Chiite », le Wahhabisme, Al-Jazeera.
Témoignages sur les récents combats à Alep.
Les islamistes majoritaires parmi les rebelles, honnis par la population.
Les deux OSDH.
Analyse géostratégique sur le risque d’escalade militaire dans la région.

 

(23’54) Mobile de déstabilisation de la Syrie
Le but de l’occident et de ses alliés dans la région (Israël, Arabie Saoudite).
L’Iran et le Hezbollah sont-ils les « prochains sur la liste » ?
Risque de 3ème guerre mondiale : soutien de l’Iran, la Russie et la Chine à la Syrie.

 

(29’28) La guerre civile va-t-elle s’enliser et durer ?
L’occident cherche-t-il autre chose que la destruction du pays ?
Le deux poids deux mesures de la politique étrangère occidentale.
La politique Fabusienne envers la Syrie.

 

Tags : International Syrie




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • 20 votes
    chimere 29 août 2012 09:17

    La civilisation n’est pas morte sous les escarpins de Mr Fabius, Bassam Tahhan nous en fait une brillante démonstration.


    Il nous démontre également, et de façon rationnelle ,la défaite annoncée de ce sinistre ministre des affaires étrangères de la France,Laurent FABIUS,qui aura mis en fait,moins de cent jours à dynamiter le peu de crédit qu’il restait à notre pays dans le monde,après cinq années de sabotage du "régime" de Nicolas Sarkozy.

    C’est donc un naufrage pour la politique étrangère de la France et pour son nouveau président "normal".

    Il lui reste cinq années à tenir dans un contexte international très,très,compliqué...comment va t il s’y prendre... ?

    P.S. : merci au cercle des volontaires pour cette" entrevue"...

    • 15 votes
      Maetha 29 août 2012 11:05

      Bel interview, qui confirme les dires de T.Meyssan et ceux de la radio syrienne que l’on peut suivre tous les jours sur le site égalité réconciliation. Bassam Tahhan est semble-t-il prudent vu ses fonctions. Il garde cependant un franc parler qui l’honore. La vérité est toujours bonne à dire et à connaître.
       Il n’aborde pas du tout le sujet des blocs et en particulier de celui dans lequel la France s’est dissoute. C’est le principal obstacle à la paix. C’est pour cela qu’elle n’est pas le chemin choisi actuellement. A son grand regret.
       A noter son allusion aux attentats du "911" dont il attribue très prudemment la paternité à l’Arabie Saoudite, sans plus.
       Malheureusement depuis que N.S. a imposé à la France son option OTANesque (connaissant très bien la vérité sur le "911" et le caractère facho des attaques de l’Afghanistan et de l’Iraq) et qu’il a attaqué la Libye, il nous a mis délibérément et ostensiblement dans le bloc voyou.
       L’intelligence serait de tout revoir, sortir de ce bloc et rechercher les conditions de la Paix. Les Français se sont exprimés massivement dans ce sens. La gauche aura-t-elle le courage et l’intelligence de sortir notre pays du rail qui mène à la guerre généralisée, sur lequel N.S. nous à mis sans nous avoir consulté ?


      • 12 votes
        Hijack ... Hijack 29 août 2012 11:55

        Merci pour ce document, important quant aux infos qu’il nous donne.
        .
        Comme cela est déjà dit plus haut, il confirme les dires de Meyssan ... c’est à dire, ce qui se passe réellement.
        J’ai aussi noté une seule fausse note dans son interview ... les responsables du 911 ... j’ignore si c’est par ignorance ou par prudence... mais bon.
        .
        Honnête et intelligent homme, qui sans être fan du dirigeant syrien, donne une vision réaliste de la situation dans ce pays.
        ________
        Ses précédentes interventions : (même si bcp de documents vidéos disparaissent en ce moment)
        .

        FranceInfo - Syrie : attention aux barbus (Bassam Tahhan) ...

        .

        BFM TVSyrie Bassam TAHHAN Collectif pour la Syrie

        .


        • 6 votes
          yo 29 août 2012 12:33

          .Intéressante et instructive interview (info à croisé tout de même !)
          .
          Il suppose qu’aucune intervention Otan ne sera actée. En faite c’est juste du bon sens.
          .
          Mais n’ayant plus court actuellement et les choses les plus absurdes étant consommées comme normales...
          .
          Il est impossible de déterminer pour l’instant, les suites de ce conflit.
          .
          Une géopolitique mondiale en plein tremblement.


          • 6 votes
            Jade Jade 29 août 2012 13:28

            Très bonne analyse. J’avais déjà entendu Bassam Tahhan sur france 24 il y a quelques temps. 

            C’est bon d’avoir un avis plus nuancé sur le conflit syrien, loin du "noir et blanc" que l’on nous impose dans les médias.
            Sinon, il aurait été intéressant d’approfondir la partie sur les différentes variantes du coran (même si ça n’avait aucun rapport avec le sujet principal qui est le conflit en syrie). Pour une prochaine vidéo ?

            • 6 votes
              Aude Javel Aude Javel 29 août 2012 13:29

              Allons il faut être un peu sérieux, le parti Bass syrien est dirigé depuis 40 ans par le clan Assad, cette famille dirige le pays d’une main de fer depuis 1970...Le parti Baas (à l’origine progressiste) d’Assad n’a plus rien à voir avec le Baas de l’origine, c’est à peu près le même phénomène qu’en Irak avec le même parti Bass de Saddam Hussein. Une prise de pouvoir au nom d’un parti pan-arabique puis une dictature sanglante et du népotisme à gogo. Bien sûr la situation est très compliquée et ne peux se résumer à un manichéisme simpliste, là se joue un petit jeu de luttes de pouvoir entre beaucoup d’influences régionales et internationales, plus la proximité du Liban et d’Israël. Un vrai sac de nœuds, ou un chaudron infernal...
               smiley
              http://www.francetv.fr/geopolis/le-clan-assad-ciment-du-pouvoir-syrien-3081


              • 4 votes
                Hijack ... Hijack 29 août 2012 14:11

                Et pendant qu’on y est ...

                .

                Le Plan Brahimi par Thierry Meyssan
                .
                La presse occidentale salue la témérité de Lakhdar Brahimi qui relève le gant et accepte de remplacer Kofi Annan comme représentant spécial conjoint des secrétaires généraux de l’ONU et de la Ligue arabe en Syrie. En réalité, note Thierry Meyssan, sa mission est toute autre. À défaut de changer le régime de Damas, cet homme de confiance de l’OTAN est chargé de déclencher une guerre civile en Syrie.

                Suite et source.
                (A lire ... pour qui veut aller au fond des choses ... intéressant au plus haut point).


                • 4 votes
                  Hijack ... Hijack 29 août 2012 14:40

                  Journal de Syrie du 28/08/12.

                  .
                  l’Archevêque Atallah Hanna (chef des évêques des Latins orthodoxes ...) :

                  "Les conspirateurs contre la Syrie ne voulaient ni la réforme, ni le bien pour ce pays ... ils ne cheraient que sa destruction et son émiettement."


                  • 3 votes
                    Erca 29 août 2012 15:38
                    Très bonne idée d’avoir interviewé cet honnête homme. Je pense malgré tout qu’il dit une bêtise sur les 2 OSDH : peut-être qu’il bénéficie de sources que je n’ai pas, mais à mon avis, c’est seulement le 2ème OSDH, né récemment sous la houlette de Moussab Azzawi, qui est financé par les services secrets britanniques, précisément pour contrecarrer le premier qui n’était pas assez soumis à la propagande occidentale.

                    Rami Abdel Rahmane, qui dirige le 1er OSDH (et celui qui est repris par les médias, contrairement à l’autre), est proche de Haytham Manna, responsable du CNCD, un mouvement d’opposition rival du CNS et qui n’est pas vendu comme le CNS (le CNCD refuse toute intervention militaire, appelle au dialogue et n’est pas financé par l’extérieur). Et c’est précisément après une rencontre entre Rami Abdel Rahmane et Haytham Manna que Moussab Azzawi a quitté l’OSDH. En plus, cet Azzawi a prôné sur CNN une intervention militaire de l’OTAN comme celle qui a eu lieu en Libye, alors que Rami Abdel Rahmane s’y oppose fermement. A mon avis, l’OSDH est moins corrompu que ce qu’une partie de la dissidence veut en dire.

                    Source (en anglais) : l’article très complet du journal libanais Al Akhbar sur l’OSDH

                    • 2 votes
                      Hijack ... Hijack 29 août 2012 23:58

                      Nouvelles de ce jour ...
                      .

                      Journal de Syrie 29 août 2012

                      .

                      Interception d’une attaque terroriste qui visait l’aéroport militaire de Taftanaz.

                      Al-Miqdad : Les événements en cours en Syrie n’auraient pas eu lieu sans l’ingérence étrangère qui finance les groupes terroristes.

                      Un terroriste tunisien avoue être affilié à un groupe terroriste armé pour combattre en Syrie.


                      • 2 votes
                        Hijack ... Hijack 30 août 2012 11:22

                        Je l’ai souvent raconté ...  Il y a longtemps, avant la dislocation de l’URSS, un copain m’avait raconté que son père avait un ami, qui stockait de la nourriture ( survivalisme, mais uniquement anti soviet) sous son lit, dans sa cave, à la campagne ... pourquoi : il était persuadé que les rouges allaient envahir la France -probablement en sous marins dans les eaux de la Seine ???- ce vieux monsieur est à présent à la retraite à la campagne ... paraît que là, c’est encore pire ... Il est persuadé que l’objectif de Poutine est de lui piquer ses conserves, entre autres crimes ... méchant Poutine va !!!



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès