• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > L’Arabie Saoudite : à la croisée des chemins (2001–2015), conférence de Clément (...)

L’Arabie Saoudite : à la croisée des chemins (2001–2015), conférence de Clément Nguyen

L'université réelle est heureuse de vous présenter avant ses entretiens de l'été une conférence érudite et pointue de Clément Nguyen sur l'Arabie saoudite, à la croisée des chemins.

 

Clément Nguyen est diplômé du Master « Histoire Militaire, Défense et Politique de Sécurité : gestion des crises » de l’Université Montpellier III. Son domaine de recherche recouvre l’analyse des crises politico-militaires en Afrique sub-saharienne depuis la fin de la Guerre froide et l’étude des différents ressorts de la politique étrangère américaine.

 

 

 

Tags : Pétrole et essence International Géopolitique Arabie Saoudite




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 3 votes
    Fidol Castré Fidol Castré 13 juillet 2016 12:18

    On va rappeler la base historique depuis l’après-guerre et les 4 points du pacte du Quincy "pétrole pour les Etats-Unis, sécurité militaire pour les Saoud" :

    Il s’articule sur quatre points :

    -La stabilité de l’Arabie saoudite fait partie des « intérêts vitaux » des États-Unis qui assurent, en contrepartie, la protection inconditionnelle de la famille Saoud et accessoirement celle du Royaume contre toute menace extérieure éventuelle

    -Par extension la stabilité de la péninsule Arabique et le leadership régional de l’Arabie saoudite font aussi partie des « intérêts vitaux » des États-Unis ;

    -En contrepartie, le Royaume garantit l’essentiel de l’approvisionnement énergétique américain, la dynastie saoudienne n’aliénant aucune parcelle de son territoire, les compagnies concessionnaires ne seraient que locataires des terrains. Aramco bénéficie d’un monopole d’exploitation de tous les gisements pétroliers du royaume pour une durée d’au moins soixante ans ;

    -Les autres points portent sur le partenariat économique, commercial et financier saoudo-américain ainsi que sur la non-ingérence américaine dans les questions de politique intérieure saoudienne.

    Une fois qu’on a bien intégré ces quatre points d’une simplicité biblique (ou coranique c’est selon) on comprend en partie pourquoi la domination du pétrole, l’absence de réactions sur les manquements aux droits de l’homme en AS et l’absence également d’enquête sérieuse (ou le silence) concernant le financement du terrorisme par des saoudiens (y compris les autorités qui ont délivré à Djeddah une bonne parti des visas des "terroristes" du 11 septembre) etc etc...
    Bienvenue dans le monde de la real politik...


    • 3 votes
      Fidol Castré Fidol Castré 13 juillet 2016 12:48

      Ah oui, et tout le monde bouffe à la gamelle, Mitterand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Merkel...


      • vote
        michel-charles 13 juillet 2016 13:20

        Zont du pétrole, mais pour les idées... ?
        On dirait Laurel et hardy made in Bolywood...


        • 2 votes
          Hijack ... Hijack ... 13 juillet 2016 15:01

          Pas le temps de voir le doc, mais l’Arabie S., après avoir tant servi, tant trahi, tant soutenu le terrorisme ... va finir par être lâchée par ceux qu’elle a pris pour alliés ... en effet, un pion n’a pas d’allié. On souhaite simplement que le peuple saoudien, en rien responsable des problèmes causés par ses politiques s’en sort honorablement. Pareil pour le Qatar et surtout la Turquie.


          • 3 votes
            Zatara Zatara 13 juillet 2016 21:03

            @Hijack ...
            en même temps, le peuple Saoudien, il vit et respire coco chanénèl depuis 20 ans...on peut pas dire qu’il souffre de quoi que ce soit de sérieux... peut être juste de vivre dans un pays artificiel, dont la puissance religieuse n’a d’égale que les débauches compensatoires à l’étranger de ses plus riches concitoyens... L’hypocrisie n’est pas seulement une tare occidentale, contrairement à ce que beaucoup voudraient faire croire...


          • 2 votes
            Zatara Zatara 13 juillet 2016 21:03

            coco chanénèl

            erratum, c’est coco chamelle


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 13 juillet 2016 22:43

            @Zatara

            J’entends bien ... mais il semble qu’il y a dans ce pays, toute contestation est étouffée dans l’œuf. Je ne les défends pas, mais ne mets pas tous les saoudiens dans le même panier.

            L’hypocrisie, n’est certes pas uniquement occidentale, ça se saurait.


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 14 juillet 2016 00:21

            correction, ci-dessus :
             ... mais il semble que dans ce pays, toute contestation est étouffée ...


            • 1 vote
              maQiavel maQiavel 14 juillet 2016 21:06

              Ça fait quelques temps que j’entends parler de Clément Nguyen comme d’un spécialiste de la politique américaine, ravi de le découvrir enfin même si c’est sur l’Arabie Saoudite.

              Conférence très intéressante, rien à redire sur l’aspect géopolitique et pétrolier. J’aurais bien aimé que soit abordée la question des dissensions internes liées à la restructuration de la gérontocratie due à l’émergence de la nouvelle génération. Est-ce que la tradition gérontocratique sera respectée ou alors Mohammed ben Salmane succédera –t-il à son père ? Existe-t-il un risque de guerre civile ? 


              • vote
                maQiavel maQiavel 15 juillet 2016 01:00

                De ce que je sais, la succession gerontocratique est ce qui assure une stabilité interne au régime et qui fait que les querelles de succession sont inexistantes ( depuis les années 70).

                Mais il semblerait que le prince Salmane, le fils du roi et actuel ministre de la defense soit en train de prendre l’ascendant sur les autres princes avec l’aide des services secrets, s’il conteste la succession traditionnelle, on peut s’attendre à des tensions entre factions rivales au sein de la monarchie pouvant dégénérer en luttes de factions voir en guerre civile. 

                C’est un rapide résumé que je fais, je ne sais pas tout et j’aurais aimé qu’il aborde la question pour en savoir plus. 

                PS :il se passe des choses à Nice apparemment. 


              • vote
                maQiavel maQiavel 15 juillet 2016 01:57

                @yoananda
                Non justement, la règle de succession au trône prévoit la transmission du pouvoir aux frères du roi, par rang d’âge , raison pour laquelle c’est une gerontocratie, jusque là, ce sont les fils d’Ibn Saoud qui ont régné. 

                S’il veut régner, c’est pour exercer le pouvoir, pas forcément pour proposer une politique différente. Mais d’un point de vue politique, on constate qu’il est bien plus agressif vis à vis de l’Iran que ses oncles... 

                C’est le bordel à Nice...


              • 1 vote
                Zatara Zatara 14 juillet 2016 21:59

                le niveau de la conférence par rapport au bordel ambiant smiley...j’ai failli lâché avec les cris de bébé.... j’attends avec impatience plus de vidéo de Clément Nguyen n’ayant pas pu mettre la main sur ses articles...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès