• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La Barbarie de la Police Egyptienne

La Barbarie de la Police Egyptienne

Pendant que nous profitions de cette belle journée de décembre et que nombre d'entre nous ont fait du shopping ce Week-End pour Noël, la police egyptienne perpétrait des massacres place Tharir. 

 

Cette barbarie est insoutenable. Elle consiste entre autre à lyncher des jeunes étudiantes, à leur casser les dents à coup de rangers et à leur briser les côtes et les articulations sous le flux incessant des nerfs de boeufs de synthèse. Toutefois, ne croyez pas que cette barbarie soit réservée aux pays en voix de développement.

 

Ce sont les mêmes méthodes qui ont été utilisées contre les indignados de Madrid, ou contre les alter-mondialistes de Gênes. Si demain en France, des mouvements d’ampleur venaient à naître, ne doutez pas que vos filles et vos soeurs goûteraient également à ces lynchages méthodiques et efficaces. Ces méthodes de dispersion des manifestations et de casses des mouvements sociaux ont été conçues par l’Extrême Droite au début de ce siècle pour remplacer le bon vieux sabrage des foules (officier de cavaleries mettant des coups de Sabres dans la foule au 19ème, puis les Camicie nere de Mussolini qui ont inspiré la création de nos CRS républicains). 

 

La police égyptienne a également tiré sur la foule et a fait des dizaines de victimes. Nous espérons tous que le paradigme humaniste de nos démocraties bourgeoises nous protège de telles dérives. Mais qui peut prédire le comportement de notre oligarchie en temps de crise ? 

 

Matraquage des alter-mondialiste à Gêne, Italie, 2001 :

 

Article de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_anti-G8_de_G%C3%AAnes_de_2001

 

Vidéo :

 

 

Matraquage des Indignados, Barcelone 2011  :

 

Article : http://politproductions.com/content/le-matraquage-sauvage-de-%C2%AB%C2%A0los-indignados%C2%A0%C2%BB-de-la-place-catalunya

 

Vidéo :

 

 

Nos démocraties bourgeoises sont à peu près respectueuses des droits de l’Homme en temps de paix et de croissance économique. Quand sera-t-il à l’avenir ? Une chose est sûre, Fillon a pensé à prendre les devants :

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fillon-autorise-le-tir-a-balle-98955

Tags : International Manifestation Police Violence



Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • 25 votes
    lsga lsga 19 décembre 2011 10:12

    Quelle différence y-a-t-il entre une insurrection réprimée dans le sang et une révolution ?

    La capacité des manifestants à se défendre.
    Le niveau de préparation militaire des révoltés.
    Les armes. 


    C’est ce qui a fait toutes la différence à Cuba entre d’un côté les syndicats qui organisaient des grèves durement réprimées qui n’ont pas fait trembler le dictateur Batista, et de l’autre Castro et Guevara qui organisaient la lutte armée et ont fini par le renverser. 

    Hasta la victoria. Siempre. 

    Ces paroles ne sont pas une invitation à danser dans des clubs pour bobos de gauche qui vote à droite. Ces paroles nous rappelle comment on mène une révolution. 

    • 9 votes
      lsga lsga 19 décembre 2011 15:32

      Je ne caricature pas. 


      L’armée de métier est souvent au service de la réaction.

      Parfois, certains de ses hommes qui sont des patriotes authentiques passe du côté de la Révolution et vont former l’élite révolutionnaire. Les cas ont été nombreux pendant la commune. 


    • 5 votes
      QaviQeQuarQo davideduardo 20 décembre 2011 01:06

      De plus la lutte armée doit se faire rapidement.


      La longue durée des révolution d amérique latine (farc, sendero luminoso, mrta...) leur a couter la victoire. 
      Alors que de la meme maniere que le che, au départ, ils étaient bien appreciés par le peuple, apres quelques carnages de population fait sous faux drapeau par les paramilitaires a la solde des états colombiens et peruviens, et avec l aide des médias, les populations ont commencés a tourner le dos a la révolution.
      Les révolutionnaires se sentant abandonné, il ne resta plus dans leurs rang que les plus extremistes qui, par dépit et rendu fou par trop de guerillas ont commencé a adopter les memes méthodes barbares que les paramilitaires, pour etre maintenant totalement discrédités aux yeux du public.

      Les médias sont beaucoup plus puissant qu avant et les révolutions des années 60 ou du 19me siecle ne serait plus possibles aujourdhui.

      ll faut réinventer la révolution.



    • vote
      QaviQeQuarQo davideduardo 20 décembre 2011 01:22

      a voir le tres bon documentaire fiction sur la commune de paris qui traite de la révolution socialiste et du poids des médias.


      Le réalisateur a imaginé l évenement de la commune si la télévision éxistait.
      Télévision versaillaise, la chaine appuyant le gouvernement, n hésite pas a mentir sur les événements pour tromper l opinion. Les communards décident alors de faire leur propre chaine.......

    • 22 votes
      maQiavel machiavel1983 19 décembre 2011 11:19

      Ohlàlà, le commentaire accompagnant la vidéo...du Isga tout craché !L’extrême droite seule personnification du mal est à l’ origine de ce genre de répression.
      Vous voulez de la répression ?
      Et si on parlait des insurgés de randstadt ?Et si on parlait de la révolution culturelle ?Et si on parlait des goulags soviétiques ?Ca aussi c’est de la répression et pas avec quelques dizaines de victimes !!!


      • 11 votes
        lsga lsga 19 décembre 2011 11:48
        Oui, l’Extrême Droite de Mussolini a inventé le CRS et la propagande moderne. Les techniques de répressions du 19ème avaient montré leurs limites : Elles sont en partie responsables de la Commune de 1871, et elles n’ont pas pu empêcher l’organisation de la lutte ouvrière au début du siècle. L’Extrême Droite (cad, au début du siècle : le conglomérat Finance-Industriels-Religion-Armée) a donc conçu de nouvelles méthodes de répressions pour casser les grèves et les mouvements sociaux (et y a qu’à voir comment on parle des syndicats au FN pour voir que les choses n’ont guère évoluées). L’objectif était d’empêcher les salariés d’obtenir de nouveaux droits. Le déclenchement de la seconde guerre mondiale a dans ce sens été salutaire pour l’ensemble de l’oligarchie mondiale, en anéantissant le vent révolutionnaire qui soufflait partout. 

        Pour les répressions du soviétisme dont vous parlez, je commencerais par dire en toute mauvaise fois que je ne me sens pas concerné par les dérives de l’URSS et de la Chine. En effet, je suis marxien et pas marxiste. Marx met clairement en garde contre la possibilité de telles dérives. La meilleur manière d’éviter que cela ne se produise est la Révolution Permanente. Ce concept de Révolution permanente a notamment été repris et développé par Trotsky pour tenter de faire face à Staline. Toutefois, comme je suis plus provocateur que de mauvaise fois, je vais vous faire plaisir :

        - Révolution Culturelle : Le concept est excellent. Mao y a juste été un peu trop fort.... Toutefois, envoyer tous les étudiants, les cadres et les intellectuels bosser en usine ou dans les champs quelques mois chaque année serait une excellente chose. En effet, aujourd’hui seuls les gamins de prolos bossent l’été pendant que les fils à papa font le tour du monde. Cela ferait du bien à notre société si ceux d’en haut venaient régulièrement partager la vie de ceux d’en bas.

        - Goulags soviétique : Encore un concept excellent. Quand on voit comment les socialistes espagnols ou sud américains se sont fait renverser par des juntes militaires après leur accession au pouvoir, on se dit : "quel dommage qu’ils n’aient pas su utiliser les goulags". En effet, pour éviter des dérives telles que celles de l’Egypte ou du Chili, les révolutionnaires DOIVENT immédiatement après leur accession au pouvoir mettre hors d’état de nuire l’ensemble de la Réaction. Dans nos démocraties bourgeoises, ce sont les voleurs de voitures que l’on envoie sommairement en prison. Dans un contexte révolutionnaire, il faut immédiatement emprisonner les 2 ou 3 premiers niveaux hiérarchiques de l’armée, des services secrets, de l’Etat, des entreprises, des religions, des mouvements d’extrême droite. C’est pour éviter un coup d’Etat fasciste. Quand on n’utilise pas de goulags, ces coups d’Etat se produisent systématiquement. 

        Bref, tout ça pour dire : la question est qui réprime-t-on et de quelle manière ? 

        La lutte contre l’Oligarchie (révolution culturelle, goulags, etc.) ne concerne finalement que quelques dizaines de milliers de personnes à un moment donné. La répression des peuples elle concerne des millions de personnes sur une durée indéterminée. 

      • 21 votes
        maQiavel machiavel1983 19 décembre 2011 12:31

        @Isga
        0.Je vois pas pourquoi tu me vouvoie tout d’ un coups comme ça.
        1." Bref, tout ça pour dire : la question est qui réprime-t-on et de quelle manière  ? "
        Quelle sincérité !En gros lorsque des révolutionnaires Marxistes léninistes, trotskyste ou maoïste répriment, même au prix de millions de morts , c’est pas grave, c’est comme ça la révolution.
        Mais dès que c’est un autre camps, c’est des actes barbares à condamner même si il n’ y’ a que quelques dizaines de victimes !Bravo !
        2.Encore et toujours cette réduction de l’ oligarchie à la ploutocratie.Je le redis, il y’ a plusieurs formes d’ oligarchies, les bureaucrates soviétiques étaient des oligarques.
        Tu prétend vouloir lutter l’ oligarchie ploutocratique pour la remplacer par une autre comme ton ami Lénine qui a constaté l’ amorphie des masses prolétaires et a préféré tabler pour prendre le pouvoir sur une avant garde révolutionnaire ( issus pour la plupart de la bourgeoisie ) plutôt que sur un spontanéisme des masses accomplissant un sens de l’ histoire.
        Et au final, cette avant garde révolutionnaire est devenue la nouvelle oligarchie, et la dictature du prolétariat est devenue celle du parti et une des plus impitoyable dictature qui ait existé !!!


      • 12 votes
        lsga lsga 19 décembre 2011 12:49

        0. Oh... on me saoule tellement avec le tutoiement, l’orthographe, et le langage SMS.... 


        1. Je ’dénonce’ ici une barbarie non pas pour m’indigner, mais pour rappeler que ce genre de méthodes sont/seront également utilisées en Europe contre nous. Je te rappelle ce que tu avais compris : c’est une invitation à acheter des armes et à prendre des cours de tirs. 

        2. Tu crois franchement m’apprendre quelque chose avec la différence oligarchie/ploutacratie et le méchant Staline pas gentil ?

        3. Ton analyse concernant les nouveaux oligarques issus de la Révolution est tout à fait pertinente. Elle n’a rien de nouveau. D’où :

      • 20 votes
        maQiavel machiavel1983 19 décembre 2011 13:43

        0.Mon orthographe est comme tu as du le remarquer pitoyable, je ne serai donc pas celui qui t’ en feras le reproche.
        1.Ok, tu ne pleurniche pas à cause de la violence dans cette vidéo, mais tu incites les gens ( en fait les salariés ou prolétaires dans votre jargon) à s’armer.Je note !
        2.Le problème est que pour vous, à l’ extrême gauche, tout se résume à la ploutocratie.Je ne t’apprend peut être rien mais ton conditionnement idéologique t’ amène à ne pas intégrer le concept d’ oligarchie en général.
        La preuve, dès qu’ on parle des réseaux de domination ( le siècle, Bildeberg, CFR et tout le tralala ), vous dites " c’est une distraction, le vrai problème, c’est le capitalisme".
        Faux, le capitalisme n’ est qu’ un aspect de cette oligarchie, elle en a beaucoup d’ autres et d’ailleurs on retrouve beaucoups de trotskystes et de marxistes ( moins que les trotskystes je l’ avoue ) au sein de ces réseaux.
        L’ accumulation du capital n’ est pas une fin en soi, c’est un des moyens d’ acquérir le pouvoir.
        3.La révolution permanente, c’est bien beau, mais exclue -t-elle l’existence d’ une nouvelle oligarchie ?
        En ce qui me concerne, votre dictature du prolétariat ne peut conduire qu’ à l’ existence d’ une oligarchie pour plusieurs raisons :.le messianisme prolétarien est pensé et voulu non par des prolétaires mais par des révolutionnaires professionnels souvent issus de la bourgeoisie, étranger aux classes laborieuses et qui idéalisent un prolétariat qu’ ils n’ ont jamais côtoyés.
        Est ce que le prolétariat a réellement conscience de lui même et souhaite établir sa dictature ?La réalité nous démontre que c’est une construction mentale comme l’ exemple de Lénine que j’ai donné plus haut.
        Je pense que le prolétariat est juste un concept, une abstraction intellectuelle dont le but est de différencier les propriétaires de leurs moyens de production ( constitué en classe) et les autres !
        Par contre je crois en l’ existence du peuple.La commune, c’était le peuple.
        Le peuple qui est comme nous l’explique les penseurs populistes le monde du travail et de la production face à l’exploitation et au parasitisme des classes supérieures.
        Le peuple qui est constitué des classes moyennes et populaires qui se côtoient dans la vie réelle comme le patron de bistrot propriétaire de son moyen de production côtoie son client ouvrier.
        Deux groupes sociaux mêlés que le socialisme scientifique au nom d’abstractions conceptuelles coupés de la réalité s’est toujours évertué à séparer et à opposer.
        La prise de pouvoir du peuple ( et non du prolétariat ) engendrerai une nouvelle société beaucoup plus libre que ce qui nous est proposé par les marxistes.
        Mais ce n’est que mon avis.


      • 3 votes
        lsga lsga 19 décembre 2011 15:57

        ".Le problème est que pour vous, à l’ extrême gauche, tout se résume à la ploutocratie"

        Tu devrais lire Marx avant de raconter n’importe quoi. La lutte des classes commence avant même l’invention de l’argent.

        " ton conditionnement idéologique "
        Je n’ai pas de conditionnement idéologique. Je suis matérialiste. J’accepte toute argumentation basée sur une étude des faits historiques, des réalités sociales, des dynamiques matérielles. 

        "dès qu’ on parle des réseaux de domination ( le siècle, Bildeberg, CFR et tout le tralala ), vous dites " c’est une distraction, le vrai problème, c’est le capitalisme"."
        Oui, c’est une distraction. Car ’tralala’ comme tu dis est très long (la liste des lobbies et des clubs susceptibles d’influencer le pouvoir). L’important est de concentrer ses forces contre les réalités matérielles. Pas ’le capitalisme’ comme tu dis en idéologue, mais : LE CAPITAL. Cela n’a rien à voir. 

        " le capitalisme n’ est qu’ un aspect de cette oligarchie, "
        Tu t’exprimes mal. Tu devrais lire Marx. Il s’agit d’un "aspect" historique. Il en est le dernier aboutissement. Et encore, c’est s’exprimer en idéaliste.

        "L’ accumulation du capital n’ est pas une fin en soi, c’est un des moyens d’ acquérir le pouvoir."
        Sans blague... tu devrais lire Marx, tu verras : ce sera une révélation pour toi.


        "En ce qui me concerne, votre dictature du prolétariat ne peut conduire qu’ à l’ existence d’ une oligarchie pour plusieurs raisons"
        La dictature du prolétariat est une phase transitoire qui doit être la plus courte que possible (10-20 ans). Elle n’existe que pour empêcher la réaction d’organiser un coup d’Etat et une contre-révolution

        " mais par des révolutionnaires professionnels souvent issus de la bourgeoisie, étranger aux classes laborieuses et qui idéalisent un prolétariat qu’ ils n’ ont jamais côtoyés."
        Sérieusement, tu devrais lire Marx, tu vas adoré. Tiens, va relire le commentaire que j’ai posté sur cette vidéo :

        et arrête de raconter des conneries sur Marx sans l’avoir lu (si t gentil, je vais faire l’effort de sortir des citations...)

        "Est ce que le prolétariat a réellement conscience de lui même et souhaite établir sa dictature ?"
        La conscience de classe s’acquière pendant la révolution. 

        "Je pense que le prolétariat est juste un concept, une abstraction intellectuelle dont le but est de différencier les propriétaires de leurs moyens de production ( constitué en classe) et les autres !"
        On va pas se lancer dans un débat d’épistomologie sur l’ontologie. Il s’agit d’un concept efficace, qui permet en effet de discerner des groupes de personnes ayant des intérêts prôches. D’un côté ceux qui vendent leur force de travail, de l’autre ceux qui vivent du profit. 

        "Le peuple qui est comme nous l’explique les penseurs populistes le monde du travail et de la production face à l’exploitation et au parasitisme des classes supérieures."
        Putain t pas croyable comme type. Tu dis : je ne crois pas au prolétariat mais au peuple, puis tu donne la définition du prolétariat au peuple... Je sais pas si je dois pleurer... Sans rire : LIS MARX. TU ES FONDAMENTALEMENT D’ACCORD. En fait : tout ce que tu baragouine mal c’est du marx en moins bien. 

        "Le peuple qui est constitué des classes moyennes et populaires qui se côtoient dans la vie réelle comme le patron de bistrot propriétaire de son moyen de production côtoie son client ouvrier."
        Pour info : les patrons de Bistrot étaient contre la Commune. Après, si tu te sens capable de les convaincre t’appuyer des mouvements qui vont faire fermer leur commerce pendant des mois : bon courage. Tu aimes la commune ? Va lire, apprend, tu vas aimer :

        Sans rire : va lire Marx.
        GO ! Tu es mûr : tout seul, par ta propre expérience de prolétaire tu arrives déjà à l’essentiel de ses conclusions. Gagne du temps.... Commence par ça, c court, ça se lit vite :
        http://www.marxists.org/francais/marx/works/1847/00/kmfe18470000.htm

        Tu n’as pas à être d’accord avec tout. Je ne suis pas d’accord avec tout Marx. Entre marxistes, marxiens, trotskystes, libertaires, etc. : on s’étripe (bon on aime le débat faut dire smiley ). Mais là : tu t’exprimes mal, et tu vises à côté. C’est dommage. Tu reproche à Marx des trucs qu’il n’a jamais dit. 

        Ah pis tu votes à droite : c stupide. 

        GO :
         

      • 15 votes
        maQiavel machiavel1983 19 décembre 2011 19:33

        En fait, tu ne fait que répéter la même chose : va lire Marx .Eh bien je vais te dire, tu vas pas me faire le même coups que tu fais à d’autres qui critiquent Marx sans l’ avoir lu car je l’ai lu ! Et même si il est vrai qu’ il y’a beaucoup de choses intéressante, il y’a beaucoup de choses qui m’ amènent à penser que le Marxisme est une idéologie dangereuse !
        Par contre moi je te répondrai d’aller lire Proudhon ( ce n’est pas facile à lire, je suis en plein dedans ) et là effectivement tu découvrira un monde bien différent fondé sur la liberté et non la domination !
        Ton commentaire est la démonstration de ce que j’ ai écris plus haut : tout ce qu’ on connait à l’extrême gauche c’est le capital et la ploutocratie !Vous êtes comme des aveugles qui touchent un éléphant à l’ oreille et qui arrivent à la conclusion qu’ un éléphant, c’est une oreille !
        Oui je le répète,à un certain niveau de richesse, l’accumulation du capital n’est pas une fin en soi mais seulement un moyen d’avoir la chose la plus importante que l’ homme puisse posséder : LE POUVOIR !
        Et c’est la raison pour laquelle, l’ étude des réseaux de domination est indispensable pour combattre l’ oligarchie qui n’ est pas seulement ploutocratique mais aussi militaire, bureaucratique , théocratique et mondialiste ( internationaliste et impérialiste ) !
        Et cela par ton conditionnement matérialiste,tu ne peux le percevoir et tu ne te rend même pas compte de la puissance de ton conditionnement !
        Ta dictature du prolétariat une phase transitoire ?Oui dans les bouquins, dans la réalité , pourquoi la nouvelle oligarchie renoncerai-t-elle au pouvoir alors que la raison profonde de sa révolution était d’ acquérir le pouvoir ?
        Tu vois moi je ne vis pas dans les bouquins comme vous qui partez d’abstraction intellectuelle conceptuelle coupé de la réalité ( comme le Matérialisme dialectique qui va jusqu’ à se targuer d’ être scientifique ) pour expliquer la réalité, moi je parle du vrai monde, celui dans lequel l’ homme chie, pisse, et adore le pouvoir !
        Concernant le peuple, non je ne le confond pas avec le prolétariat car le boulanger, le boucher, l’artisan propriétaires de leurs moyens de production sont du monde du travail et de la production contrairement à ce que vous déduisez de vos abstractions conceptuelles matérialistes !
        Et la commune n’était composés que de salariés ?Je pense que c’est toi qui a grand besoin de t’ informer sur la question.
        Et pourquoi voudrai je que les petits commerces ferment ?Je ne suis pas marxistes moi mais populiste !
        Je suis pour une société mutualiste de petits patrons propriétaire de leur moyens de production travaillant la main dans la main avec leurs employés  !
        Je pense que pareille société serait réellement libre, et cette liberté ne serait pas garantie par un État gendarme comme on l’ a vu en union soviétique, mais garantie par l’indépendance économique et sociale (donc politique) du plus grand nombre par la possession de leurs moyens de production.Ça c’est pas du Marx mais du Proudhon !
        Cette liberté ne serait pas le fait du catéchisme du partit sur des salariés infantilisé mais le fait de la responsabilité économique et sociale .
        Cette société est aux antipodes du socialisme Marxiste Léniniste et du capitalisme bourgeois, tous deux fondés sur la salariat généralisé au service d’ un patron ou d’un État ce qui pour moi revient au même !
        Sort moi les citations de Marx si tu veux mais qu’est ce que ce bourgeois connaissait du prolétariat, que savait il du peuple ?
        Les penseurs populistes eux étaient issus du monde du travail et étaient plus matérialistes que conceptuels !
        Donc je dis, va lire Proudhon et ensuite on pourra discuter !


      • 7 votes
        Frida FRIDA 19 décembre 2011 11:38

        Merci Isga d’avoir posté des vidéos sur l’Egypte. J’ai fait pareil ce matin, l’essentiel c’est de relayer l’info. Nos médias sont très discrets, très embarrassés, ne savent pas comment le traiter. Des meurtres en direct. La jeune femme en rouge a eu la tête fracassée par les militaires, il me semble qu’elle est morte. Les militaires agissent plus pour tuer que pour disperser.

        Où sont les commentateurs qui nous expliquaient que l’armée protégait les manifestants. Ne les a-t-elle pas plutôt contenus pour préparer la passation de pouvoir entre hommes du même régime ; le régime reste le même.

        Un régime corrompu et clientéliste. Que font les frères musulmans ? Silencieux, ce qui les intéresse c’est la prise de pouvoir et non la liberté pour les citoyens.

        Est-il normal que l’armée interviennent contre les manifestants ? Sont-ils des soldats ou des thugs, des bandits déguisés en uniformes.

        Ce qui se passe en Egypte gêne les USA et sa clique pour diaboliser la Syrie et préparer leur plan d’invasion. Ils adoptent un profil bas et attendent que l’armée égyptienne ait bien fait régner sa terreur et que le calme permette de parler exclusivement de la Syrie pour se présenter comme sauveurs du peuple syrien opprimé par ses dirigeants.

        http://corinefertiti.blog.lemonde.fr/ 

        http://www.lepoint.fr/monde/au-caire-55-minutes-chez-les-moukhabarat-18-12-2011-1409728_24.php 

        http://www.france24.com/fr/20111218-risque-contre-revolution-kamal-el-ganzouri-premier-ministre-egyptien-manifestation-armee-manifestants 



        • 7 votes
          lsga lsga 19 décembre 2011 11:55

          Oui, les images sont insoutenables. Mais comme cela a été mis en avant il y a quelques jours, le problème est le même dans nos pays :


          C’est cela qui m’intéresse. 

          Je ne suis pas égyptien, je suis français, je suis européen. L’axe de réflexion qui m’intéresse donc est une mise en perspective de la répression en Egypte par rapport à ce qui se passe dans nos pays. 

          Ce qui se passe en Egypte nous montre ce qu’il se passera en Europe. 
          Ne croyez pas que l’idéologie humaniste de nos républiques bourgeoises nous protègent de ces méthodes de répression. Au contraire, c’est dans nos pays, dans le cadre de nos républiques, que ces méthodes ont été créé. 

          Le lynchage de cette jeune militante qui vous a tant marqué, vous auriez pu le voir de vos propres yeux à Gêne en Italie en 2001. 

        • 11 votes
          Lisa Sion Lisa SIon 19 décembre 2011 12:05

          Bonjour,

          à propos de ce qu’il se passe un peu partout ailleurs, n’oublions pas que ces messieurs Longuet, Devedjian et Madelin ont contribué à la création d’Ordre Nouveau : mouvement français d’extrême droite créé en 1969, dissout en 1973. suite aux plaintes pour agression suivies de coma dépassé.

          C’est cette politique menée par ces acteurs aujourd’hui qui a mené Michelle Alliot Marie a commander des armes pour armer la police tunisienne et juguler le mouvement popuiaire naissant.

          Les fachistes sont aux manettes à l’Elysée aujourd’hui même, ne faisons pas mine de ne pas le savoir au risque de revoter pour eux dans quelques mois !


          • 5 votes
            lsga lsga 19 décembre 2011 12:07

            ça fait plaisir de voir des gens qui savent encore ce que veulent dire les termes : Extrême Droite. 


          • 6 votes
            DIVA DIVA 19 décembre 2011 19:04

            Comme le rappelait l’exquis Dupontel dans un entretien télé, il ne s’agit en réalité que de pauvres qui tapent sur d’autres pauvres !
            Et pour le compte desquels ? A votre avis !
            ...
            Ce qui me sidère constamment, dans ce genre d’affrontement, ce n’est pas tant l’agressivité barbare des forces de l’ordre dressées (tous pays confondus), que la passivité systématique du peuple, pourtant largement majoritaire !
            ...
            Le formatage de l’enfance au non-éveil et au matraquage télévisuel publicitaire qui rend strictement individualiste, y est sûrement pour beaucoup !


            • 4 votes
              Chris83 19 décembre 2011 22:54

              On voit là un troupeau de psychopathes ivres de haine qui massacrent et tuent en toute impunité...Des animaux !

              Une dictature remplacée par une autre. Triste et sinistre Monde...


              • 2 votes
                amade_oups 20 décembre 2011 06:07
                Deux citations qui valent à mon avis mille discours.

                I)

                 Il ne peut y avoir d’amitié là où se trouve,la cruauté,la déloyauté,l’injustice.

                Entre méchants,lorsqu’ils s’assemblent,c’est un complot et non une société.

                Ils ne s’aiment pas mais se craignent.Ils ne sont pas amis,mais.. complices.


                Discours de la servitude volontaire
                (Etienne de La Boétie)

                                  _ _ __ _ _ _ _ _ _ _ 


                II)


                Si quelque chose m’a toujours profondément écoeuré chez l’homme,c’est bien de voir comment sa cruauté, sa bassesse et son ésprit borné parviennent à revêtir le masque du lyrisme.

                La valse des adieux
                (Milan Kundera)

                Amicalement à tous

                • 4 votes
                  flesh 20 décembre 2011 08:46

                  On attend toujours de voir le même genre d’image venant de Syrie (pour la Libye on a abandonné) et on attend toujours les aboiements de Juppé, Clinton et toute leur clique sur le régime Egyptien.



                  • 2 votes
                    maQiavel machiavel1983 20 décembre 2011 10:07

                    Clinton est trop occupé de réprimer le peuple américain pour aboyer !Quant à juppé, il doit se préparrer à faire la meme chose contre le peuple Français...


                  • 3 votes
                    maddle maddle 20 décembre 2011 12:27

                    Voila ce qu’ il nous attends, et merci à Mme Alliot Marie : Les CRS du Futur l’ EUROGENFOR..



                    • 1 vote
                      Aude Javel Aude Javel 27 décembre 2011 20:53

                      C’est insupportable, ces flics sont des lâches, des moins que rien, ils ne méritent pas le nom d’homme. Plus ceux qui en Syrie font des cartons sur les enfants, pourquoi accepte t-on de telles horreurs sans se révolter ? Il faut être pacifique, mais comment l’être devant des salauds aussi immondes ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lsga

lsga
Voir ses articles







Palmarès