Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La destitution de Dilma Rousseff vue par des citoyens brésiliens

La destitution de Dilma Rousseff vue par des citoyens brésiliens

 

Destitution de Dilma Rousseff

 

Au Brésil, la procédure de destitution (« impeachment ») menée depuis plusieurs mois par l’opposition et votée à la majorité des deux tiers par les députés à la Chambre des Députés puis au Sénat a conduit à la suspension de la présidente Dilma Rousseff (Parti des travailleurs, ou PT) le 16 mai dernier pour une durée de 180 jours. La base légale de la procédure est largement controversée et le gouvernement intérimaire emmené par le très impopulaire Michel Temer (Parti du mouvement démocratique brésilien, ou PMDB), est qualifié de « coup d’État » institutionnel. Le ministère de la culture a été fermé dans la foulée.

 

Des fuites d’une conversation téléphonique entre sénateurs de l’opposition bien avant la destitution ont révélé que ce renversement était bel et bien programmé dans le but d’échapper à la grande opération Kärcher (« lava jato  ») qui dure depuis 2 ans et qui vise à faire tomber un grand nombre de députés, tous partis confondus, accusés de corruption. Dans ce contexte d’instabilité, le pays semble fortement polarisé. Toutes les grandes villes connaissent une situation de blocage, d’occupation par les étudiants et de manifestations pro-démocratie. Nous sommes allés à São Paulo interroger un panel de citoyens en espérant que leurs lectures respectives et réflexions personnelles sur la situation puissent nous éclairer davantage.

 

 

Rafael Oliveira

 

Dans cette première vidéo, Rafael Oliveira, architecte, constructeur et urbaniste dans la ville de São Paulo, expose la situation avec une description plutôt équilibrée des forces en présence.

 

 

 

Igor Botelho Bernardes

 

Ici, Igor Botelho Bernardes, entrepreneur impliqué dans l’humanisation des entreprises, l’information positive et l’agriculture biologique, porte davantage sa réflexion sur les perspectives d’avenir, les résolutions et l’évolution potentielle du système politique.

 

 

 

Edgar Gouveia Jr.

 

Le troisième, Edgar Gouveia Jr., réalisateur de jeux d’action civiques particulièrement destinés à la jeunesse, ouvre une page sur la jeunesse en éveil, les limites de la représentation démocratique et l’autonomie des peuples.

 

 

 

Jean-François Daniel et Marie Chauloux, pour le Cercle des Volontaires

 

Tags : Politique Citoyenneté International Brésil



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article


  • vote
    gerfaut 9 juin 13:36

    "Les avis..., c’ est comme les trous du cul...tout le monde en a au moins un." Et cela n’ en constituera pas des faits.


    Que de mensonges des partisans du PT.

    L’ impeachment est parfaitement légal, la constitution est respectée. Maintenant que des tractations aient eu lieu, c’ est toujours le cas. Le contrefeu invoqué n’ empêchera pas les enquêtes de se faire, comme si un impeachment mettait fin à des enquêtes judiciaires ! N’ importe quoi ces arguments ! Tout pour sauver la face des gauchistes au pouvoir ! 

    Quand au ministère de la culture il est simplement fusionné avec celui de l’ Education, quel scandaleu... On n’ est pas en France, mais au Brésil, ils font ce qu’ils veulent, ils sont chez eux.

    • vote
      gerfaut 9 juin 13:42

      Pendant ces années de croissances folles, le Brésil a fait sortir des millions de gens de la misère (enfin il est facile de faire dire ce qu’ on veut à des chiffres, on nous fait le même coup en Afrique où selon les stats on accède à la classe moyenne en gagnant 2.5 dollars par jour !). La Bolsa Familia a permis à des pauvres de s’ acheter un frigo ou un vélo.


      Seulement ces ex-pauvres, vont y retourner. Les gauchistes au pouvoir n’ ont pas investit, ils ont vendu les arbres de la forêt, ont bénéficié de la bulle sur les matières premières (merci qui ?)

      Le Brésil est à l’ arrêt total et en récession. On va arrêter le baratin sur les pays émergents.

      • vote
        Kommando Peste Noire (---.---.10.61) 9 juin 14:01

        Bobos citoyens volontairement engagés en cercle dans l’humanisation et l’éveil des perspectives politiques d’avenir en vue d’accéder à une autonomie positive de la jeunesse démocratique métissée du tertiaire des centre-villes de tous les pays, unissez-vous !

        

        Ajouter une réaction


          Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

          Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



        FAIRE UN DON

        :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

        (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

        Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

        Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

        Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

        Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès