Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La France face à l’OTAN

La France face à l’OTAN

Régis Chamagne, Colonel de l'Armée de l'Air en retraite, répond aux questions de la radio Fréquence Evasion. 

 

De nombreux sujets abordés : attentats, UE, OTAN, résistance.

 

L'ensemble de l'échange, lucide, est habillé d'une vision positive de l'avenir qui tranche avec les analyses apocalyptiques qui nous sont souvent proposées.

 

Le Colonel Chamagne termine son propos avec des conseils et appelle à l'unification des volontés résistantes via l'Alliance pour une France Libre (AFL).

 

Tags : France Etats-Unis OTAN Union européenne



Réagissez à l'article

21 réactions à cet article


  • 3 votes
    yoananda yoananda 24 novembre 2015 10:19

    extraordinaire intervention.

    Le seul point qu’il oublie c’est le pétrole de schiste qui va catalyser l’effondrement final ... très probablement dans les 2 ans qui arrivent (sans certitude car le pétrole c’est très complexe, mais disons qu’on a tous les voyants au rouge déjà actuellement)


    • 1 vote
      yoananda yoananda 24 novembre 2015 11:25

      @yoananda
      bon en fait, sur une autre vidéo, il parle du pétrole de schiste, il connait ! donc rien à redire pour ma part.


    • 12 votes
      Maetha 24 novembre 2015 11:00

       Merci à Régis Chamagne pour son analyse pertinente, très ouverte sur notre monde actuel, pour son message d’espoir et son invitation à conserver son optimisme.
       Et bien sûr à Agvox de nous présenter ces vidéos : on ne les verra pas sur les télés. Internet a définitivement mis ce système propagandiste au second rang.

       Régis Chamagne a beaucoup fait pour construire et faire émerger l’UPR, qui lui permis, en retour, de se faire connaître. Ses conférences sont toutes excellentes. Il a su préserver son indépendance d’esprit en se rapprochant de l’alliance pour la France libre qu’il représente ici qui est un projet Gaulliste confirmé (en tout bien, tout honneur). Cette diversité est positive. Mais contrairement à ce qu’il s’est fait pour le symbole de ce mouvement, si on veut préserver la paix civile, la voie des urnes semble à préférer.

       Le vote UPR me semble incontournable. C’est d’ailleurs ce qui est inscrit dans sa charte : ce mouvement est là pour rassembler les Français, pour obtenir une majorité, si possible la plus forte, pour remettre la France sur la voie de la démocratie. Il n’a de sens que si ce débat démocratique revit.
       Mais s’il est élu, ce qui représente un bouleversement politique énorme, comment cela va-t-il se passer ensuite, pour passer le relais du pouvoir ?

       En écoutant cette interview, une forte interrogation s’installe et semble-t-il, ni R.Chamagne, ni le journaliste ne l’aborde, justement pour susciter la question : Que faire aux élections régionales et aux présidentielles ?


      • 1 vote
        yoananda yoananda 24 novembre 2015 12:20

        @Maetha
        UPR, FN, Blanc, abstention, démocratie liquide, tout pour faire barrage à l’herpès.
        Sans parler des moyens subversifs. La légalité est en train d’exploser petit à petit.


      • 2 votes
        Flash 24 novembre 2015 19:38

        @Maetha

        "Le vote UPR me semble incontournable."

        Pour ma part, j’apprécie assez la position de l’UPR et les analyses de F. Asselineau. Mais je ne voterai sûrement pas pour son parti.

        Pourquoi ? Parce qu’au final, la politique c’est un rapport de forces. Et, de ce point de vue, l’UPR ne représente RIEN (0,3 à 1 %).

        Ne gaspillons pas le pouvoir infime que nous laisse ce système.


      • 5 votes
        Maetha 24 novembre 2015 20:59

        @Flash

         Raisonnement à la 6 - 4 - 2 à l’envers et boiteux.

         Vous ne voyez pas qu’il ne dépend que de vous et de tous ceux qui en auront pris conscience qu’il faut donner de la puissance à ce mouvement de libération national, pour le faire réussir.

         Il y a actuellement un vide politique en face, c’est pour cela que les stratèges docteurs es manipulation des masses ne savent plus comment faire, c’est ce que signifie leur dernière botte secrète, qui se voit comme le nez au milieu de la figure : la promotion à tout va du FN.

         L’UPR donne une raison aux abstentionnistes et aux partisans du vote blanc d’aller voter + ceux qui sont dégoutés de l’ex-UMP et du PS qui les ont trahis : vos chiffres sont à réviser. Regardez plutôt l’avenir, ceux que vous donnez n’ont aucun sens.

         => 9371 adhérents à l’UPR ce soir. Cela grimpe de plus en plus vite.


      • vote
        Flash 25 novembre 2015 19:22

        @Maetha

        Mon raisonnement n’est pas un "raisonnement à la 6-4-2" mais celui de quelqu’un qui a quelques années derrière lui, et qui s’efforce de vivre en dehors de l’illusion.

        Le vôtre est malheureusement celui d’un grand naïf.


      • 1 vote
        Maetha 24 novembre 2015 11:27

         @yoananda,

         Ce n’est pas le sujet du débat ici.
         Rassurez vous, les hydrocarbures pour le moment, on en trouve plus qu’il n’en faut. C’est justement le fond de l’affaire Syrienne : le Qatar / EXXON / Rokefeller ne sait pas comment faire passer les siens en Méditerranée et il y en a, ce qui est logique, une très grosse "réserve" dans le sous sol de ce pays que l’OTAN a laissé démolir sans rien dire, par mercenaires "islamistes" missionnés.

         Cliquez sur : origine abiotique des hydrocarbures.

         Le pétrole de Schiste, c’est du flan, il est juste là pour créer l’angoisse et faire croire à la rareté de ces hydrocarbures et pour justifier leur prix. Ils sont, sur le long terme, en train de céder le pas à d’autres techniques de production d’énergie.


        • 1 vote
          yoananda yoananda 24 novembre 2015 12:18

          @Maetha
          non, je ne vais pas te faire un cours sur le sujet, mais tu es totalement à contresens.

          C’est tout l’inverse, c’est LE point névralgique actuellement. Et ce n’est pas la blague du pétrole abiotique qui y changera quelque chose. Internet c’est bien, mais il faut avoir un minimum de connaissances scientifiques pour faire le tri.

          D’ailleurs, le Colonel à très bien compris ces enjeux la et il ne parle dans une autre conférence.


        • 3 votes
          lupus lupus 24 novembre 2015 12:55

          @yoananda
          tout à fait, maetha il faut revoir l’info du cercle des volontaires avec jean maxime Corneille, bruno Guigne et youssef Hindi. Ils font le point sur la base du conflit qui est les hydrocarbures.

          Quand j’entends de Carmoy dire que les USA ont assez de pétrole et qu’ils n’en ont plus rien à foutre du moyen orient il faut se poser des questions sur le bonhomme.


        • 1 vote
          Maetha 24 novembre 2015 13:48

          @yoananda

           Pour les connaissances scientifiques, allons-y.

           Vous souvenez-vous de deepwater horizon, que s’y est-il passé à votre avis ? Il y a un flou artistico-médiato-businezo-pas-scientifico-du-tout bizarre. Silence radio total sur ce sujet, expliquez-nous pourquoi ?

           Le problème c’est plutôt : qui va mettre la main sur cette production naturelle, c’est plutôt cela le point névralgique. N’est-ce pas cette appropriation qui sert à garantir le dollar ? On parle d’or noir, c’est assez bien trouvé.


        • vote
          yoananda yoananda 24 novembre 2015 13:57

          @Maetha
          quelles sont les connaissances scientifiques que vous avancez au juste ? je n’ai pas compris.


        • vote
          Maetha 24 novembre 2015 15:13

          @yoananda

           Les hydrocarbures, en particulier le naphte contient des molécules carbonées très longues et des formes cycliques complexes qui ne peuvent avoir été construite que dans des conditions de température et pression maintenant assez bien définies. 1200°C et plus et pressions de 5 à 7 gigapascals. Conditions que l’on retrouve dans le manteau terrestre.

           Différentes synthèses ont été réalisées à partir de CH4 ou d’autres molécules carbonée, dans ces conditions. Mais la voie la plus logique et la plus abondante est celle du calcaire que l’on trouve abondamment sur Terre : en particulier le calcaire métamorphique, que l’on retrouve dans les subductions dans les zones des rifts.

           Marbre + Oxyde de fer + eau + forte chaleur + méga-pression => naphtes.

           C’était l’avis des pointures de la Chimie moderne. L’expérience à été faite et refaite, ce n’est plus a prouver.

           Lire une courte mise au point. Cliquez sur : le manteau terrestre source de pétrole ? Pour la science.

           On peut continuer : présence d’inclusion de ces naphtes dans des diamants ("impuretés"). Regarder la planisphère placez au dessus, en transparent, à la même échelle, les zones pétrolifères : cela saute aux yeux.


        • vote
          yoananda yoananda 24 novembre 2015 15:24

          @Maetha
          oui oui, je connais la littérature "abiotique". J’ai fais pas mal de recherches sur la question récemment, notamment à cause d’une publication qui allait dans le sens "abiotique".

          Si le débat n’est pas totalement tranché du point de vue strictement scientifique (mais ça penche clairement pour le pétrole organique : notamment parce que le pétrole dit "abiotique" pourrait provenir de migrations de couches adjacentes pour expliquer les puits qui se re-remplissent, du fait que le pétrole est majoritairement clairement contient des marqueurs biologiques), il l’est du point de vue industriel : ce n’est pas avec les théories abiotiques qu’on trouve du pétrole.

          Et même s’il l’était, ça ne change rien au problème : la vitesse de génération fait qu’on l’épuisera tout aussi bien que s’il était généré une fois pour toute.


        • vote
          yoananda yoananda 24 novembre 2015 15:28

          @Maetha
          c’est d’ailleurs marqué dans l’article que vous citez, il suffit de le lire :

          "Cependant, pour les spécialistes du pétrole, le problème n’est pas de savoir si la synthèse abiogénique d’hydrocarbures peut exister, mais si elle peut en produire en quantités exploitables. On en est loin"

          les scientifiques ne disent pas que ça n’existe pas, mais que c’est marginalement exploitable dans l’état de nos connaissances.

          Donc ... la fin du pétrole de schistes aux USA est un sujet majeur car il n’y a pas de relais abiotique connu.


        • vote
          Maetha 24 novembre 2015 16:15

          @yoananda :

           Puisque vous tenez tant à l’origine fossile des hydrocarbures, expliquez-moi comment cela marche, étayez scientifiquement votre point de vue, j’attends cela depuis longtemps, jusque-là je n’y suis pas arrivé.

           Il y a un rift qui fracture l’Afrique et qui va jusqu’en Turquie et un sous continent Indien qui s’enfonce sous l’Eurasie, ce n’est pas compliqué de comprendre pourquoi on trouve tant de poches d’hydrocarbure dans ces régions (ce qui aurait pu faire leur bonheur, si...).

           Les hydrocarbures sont moins dense que l’eau (de 0,6 à 0,9) et ne parlons pas des formes gazeuses : expliquez-moi comment se fait-il que certains gisements - Kazakhstan - (formes gazeuses à des pressions énormes), ou deepwater orizon (gaz + pétrole à des pressions aussi giga, ce qui explique l’accident) ont été trouvé par des forages à 5 ou 6km dans la "croute terrestre" ?

           Gay Lussac, Marcellin Bertellot et Dmitri Mendeleïev vous écoutent.


          • 1 vote
            lupus lupus 24 novembre 2015 12:56

            superbe intervention, excellent.


            • 1 vote
              Le Sudiste Le Sudiste 24 novembre 2015 22:26

              ah... c’est encore Le Sudiste qu’est pas content ?
              Disons que l’exposé d’ensemble est sympathique. Beaucoup de bonne choses et beaucoup... d’erreurs majeures et/ou d’embrouilles(?). Aussi, il serait judicieux pour ceux qui ont trouvé ça impec de le réécouter.

              En plus vous avez entendu à 13’35" ? "Fréquences évasion c’est également la voix des sudistes"...

              C’est facile de dire et de ne pas amener d’arguments ? Rhôôôôô... Réécouter bien, ça tombe tout seul. Ce serait dommage que des spécialistes ne relèvent pas ce qui ne va pas...


              • vote
                Avlula 25 novembre 2015 00:12

                Bonne intervention, bon esprit (très ouvert). Je ne connaissais pas son mouvement (relayé nulle part), il en parle à la fin : http://alliance-pour-une-france-libre.org/AFL/
                Vision très terre à terre et nationale, par contre, car lorsqu’on pose la question sur l’analyse d’Hillard il répond "NOM américain", or Hillard parle d’une autre dimension... Mais un peu d’optimisme ne fait pas de mal, tant pis si on est déçu "zut, on y était presque, on y a cru !". Il a encore du temps devant lui pour creuser plus loin si ça lui chante.


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 25 novembre 2015 18:16
                  La soeur d’une victime appelle au boycott de l’hommage national

                  .

                  Le consensus venu d’en haut se lézarde !

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès