• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Michel Drac présente Great Again, le livre de campagne de Donald (...)

Michel Drac présente Great Again, le livre de campagne de Donald Trump

Michel Drac, fondateur des éditions Le Retour aux Sources, propose une note de lecture sur le livre de campagne du nouveau président des États-Unis, Donald Trump.

 

Tags : Livres - Littérature Politique Etats-Unis Elections Donald Trump Michel Drac




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • vote
    Hieronymus Hieronymus 6 janvier 2017 15:11

    ah, ce bon vieux Zorba

    https://www.youtube.com/watch?v=4UV6HVMRmdk

    et le monde entier dansa le Sirtaki

     smiley


    • 1 vote
      Qamarad Qamarad 6 janvier 2017 15:59

      Franchement pas mal ses vidéos notes de lecture. Pour ceux qui veulent un truc plus approfondi, il y a les notes de lecture écrites de scriptoblog.


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 6 janvier 2017 18:14

        non mais sans déconner, je pense que la carctéristique principale de M.Drac c’est l’enthousisme, c’est vrai en ce début 2017 c’est pas évident d’avoir la pêche, en plus y a plein de mauvaises nouvelles côté français et puis il fait un froid de canard...
        qu’importe ! il suffit de visionner qq commentaires de Drac sur l’actualité et on se sent tout de suite ragaillardi, il émane de sa personne qq chose qui se situerait entre une énergie d’enfer et un optimisme à toute épreuve, je sais pas d’où ça vient ça doit être qq part ds son physique ou son ton de voix mais on se sent tout de suite mieux je trouve !
         smiley


        • 1 vote
          Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 22:15

          @Hieronymus
          Michel Drac "analysé et débunké" par votre pote Boris Le Lay, divergences dans la d’ici danse ? Querelles d’égos surdéveloppés, toute l’histoire du nationalisme français depuis le PNFE et le GUD expliqué aux nuls, ou comment des connards élitistes, arrivent à se trouver pas assez élitistes, entre eux ou comment une idéologie non pas nauséabonde, est capable d’auto annihilation en dehors de toute intervention extérieure et surtout sioniste, je sais, je suis un putain d’ultra complotiste de merde, mais je pense que cet argument n’est pas démenti par les faits et les observations que j’ai sur ce "milieu" franco français, qui se veut patriote et nationaliste, depuis le milieu des années 80...

          .

          Le nationalisme français n’a pas besoin d’ennemis extérieurs pour se saborder, il y arrive très bien tout seul car c’est génétiquement inscrit dans son logiciel élitiste de merde...

          .

          No France will be great again car la France est multiple et ne se rêve que dans la tête de celui qui l’habite et se sens français, c’est déjà balkanisé depuis 17898, c’est déjà intellectuellement libanisé depuis Vercingétorix, César était il sioniste ? Oui nous disent les numibes du coin qui se lassent du manque de coup de fouet pour s’avérer prolifiques et productifs, l’oisiveté s’installe, est contagieuse, et passe des numibes aux gaulois et ainsi de suite, le gaulois se bagarre entre lui, c’est son panache et son talon d’Achille, il continue, et quelque chose d’autre, qui n’est pas impliqué dans ces micro narcissismes, passe au dessus et pendant qu’Astérix tape dans le nombril d’Obélix en se croyant protégé par la potion magique du Druide du Crif, se fait remplacer par ceux qui ont une vision globale plutôt que régionale en faisant fit des identités des uns et des autres pour ses propres profits immédiats, mais aussi pour une vision à long terme, pendant que les identitaires se regardent le zob et les tares de leurs voisins tout en jugeant la respectabilité de ceux de leurs camps, elle est pas belle la vie ? Mais si li fôt di misilmons et aussi di siounistes...

          .

          https://www.youtube.com/watch?v=gtJUQI-GDe8


        • vote
          Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 22:19

          @Semi Kebab
          *1 1789

          *2Numides pas numibes... excusez moi j’ai confondu un numide non humide avec le QI d’une amibe, voilà comment on glisse de Michel Drac à Boris le Lay/Conversano en quelques lettres interchangeables...


        • 2 votes
          Hieronymus Hieronymus 6 janvier 2017 22:33

          @Semi Kebab

          d’abord LeLay c’est pas mon pote même si souvent j’aime bien l’écouter et j’apprécie qu’il y ait des gens courageux comme lui

          sinon j’ai écouté cette vidéo y a 2-3 jours, franchement ces types c’est des cons prétentieux et arrogants, j’ai pas bien saisi lequel tapait le plus sur Drac mais une chose est sûre, comme intello il ne lui arrive pas à la cheville

          en fait tout est parti de la rixe avec Conversano, ces mecs là reprochent à Drac de défendre Soral sans le dire, c’est assez vrai mais en même temps ils veulent expliquer que Drac est un nul alors qu’en fait c’est eux les nuls, Drac c’est bien plus qu’un défenseur maladroit de Soral

          la vidéo que Drac a faite sur le pugilat Soral/Conversano est certes assez stupide, Drac se met à s’embrouiller ds des contradictions pas possibles, il eut été plus judicieux à sa place de zapper la question s’il tenait à ne se facher avec personne


        • 1 vote
          Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 22:43

          En écoutant Démocratie Participative :

          https://soundcloud.com/democratieparticipative

          .

          On s’aperçoit que les fractures profondes actuelle dans la "dissidence" de toutes obédiences sont non idéologiquement divergentes, (droite/gauche), mais aussi générationnelles, les jeunes/contre les "vieux", malheureusement avec ce système, nous sommes "vieux" de plus en plus jeunes.

          .

          Les propos que tiennent Boris Le Lay et Conversano, je les tenais avec d’autres dans les années 80, j’ai été jeune, j’ai été confronté à certaines réalités qu’on apprend pas à la maison ou à l’école, j’ai dû m’adapter, et c’était, comme Soral, Dieudonné, Ayoub, Ryssen, dans un monde encore majoritairement blanc, j’ai subi SOS Racisme et les gauchiasses qui portaient cette main, car je ne suis tout simplement pas dans leurs délires de nous sommes tous frères car c’est tout simplement trop tôt et que ce n’est pas parce que quelques rescapés de woodstock veulent que cette réalité soit universelle que je vais commencer à nier le réel, celui du monde dans lequel nous vivons.

          .

          Par contre, qui suis je pour juger des jeunes qui vivent ma réalité en 10000 fois pires, car le monde a été bouleversé pour des raisons diverses et variées à une vitesse encore non égalée dans l’histoire connue de l’humanité, depuis la parenthèse enchantée, les trente glorieuses, les années 60 et 70 avec le début des années 80 et son inertie, qui imprègne toutes ou presque les générations d’enfants qui ont vu le jour dans les années 70-80-90-2000, être ado en l’an 2017, né en 2001, année charnière qui a permis un basculement planétaire en plus de la très discrète, mais très brutale pour un maximum de gens et dont on ne parle jamais, la révolution numérique qui a des impacts sur tout le monde en même temps, à une échelle planétaire, depuis ça ne cesse de partir en couilles à un degré croissant visible, observable, à l’oeil nu... Que nous reste il ? Nous raccrocher à nos nombrils... Action/réaction de proportion planétaire dans un temps très coordonné.

          .

          Et qui suis je pour juger ceux qui pensent à raison plus que tort de leur point de vue, que c’était mieux avant... Conversano a t’il le droit de traiter Soral de bourgeois ? Insulte suprême pour un punk pur et dur, n’est ce pas ? Est ce que cela mérite une réponse aux poings ? Pas sûr, sauf si l’on considère que seule la vérité blesse, alors là, quand on connaît Soral, on sait que les mots qu’ils ne digère pas, sont des souffrances "indirectes" mais violence quand même selon le maître du logos, alors il y a les fils qui se touchent, action/réaction, quand les mots ne sortent plus, onfini le débat à coups de pompes dans les couilles de l’opposant qui ne l’était pourtant pas vraiment, Conversano n’est pas juif ni même ouvertement sioniste, quoique,, mais il est depuis identifié comme tel et accusé de complot par Soral qui a juste pété un câble car il ne supporte carrément plus la contradiction.

          .

          Il est donc par conséquent important de se rendre compte que la division n’a jamais aussi bien fonctionné que maintenant et si personne ne prend de recul en tombant dans tous les pièges qui nous sont tendus, alors, l’inévitable arrivera encore, la guerre du tous contre tous aura encore une fois lieu, peu importe les idéologies derrières car bientôt ce ne sera plus qu’une question de survie, ne vous faites pas de souci pour les ultra riches, ils s’en tireront bien mieux que nous, as usual.. Et départ pour un nouveau cycle, il n’y a rien d’ésotérique là dedans, rien de mal ni de bien encore moins divin ou satanique, ce n’est que l’aboutissement logique de la nature humaine, connais toi toi même et tu connaîtras tout le reste, celui qui est en paix avec lui même est en paix avec l’univers... Et si y a moyen de lover entre deux doubles pénétrations c’est encore mieux...


        • 1 vote
          Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 23:06

          @Semi Kebab
          Je suis partisan du fait, que le politiquement correct a été une arme redoutable pour l’émasculation de la pensée, il faut donc le détruire, je comprends, en ce sens, le besoin de ces jeunes gens, d’avoir une soupape de liberté, à savoir parler comme on nous interdit de parler, appeler un chat un chat et un bou... bou, un boubou... voilà... Je le sais, je l’ai analysé, j’en ai été témoin, car je m’auto analyse beaucoup, ça aide à entrevoir des dénominateurs communs entre les êtres malgré nos divergences, par contre je continue de penser que le racisme arbitraire est nul à chier, ou alors c’est aussi con qu’un concours de beauté ou de prix nobel, à savoir qui est le plus beau des peuples génétiquement parlant et qui a le plus haut Qi pour en arriver à produire facebook et les concours de miss pendant que le sauvage vit au rythme de la nature, notre représentant supérieur hiérarchique direct...

          .

          Après ce n’est qu’histoire de fierté, de besoin d’appartenance à une terre un peuple, une civilisation, une horde, un clan, un village, un quartier, un groupe, une famille, un couple, un ensemble de 100000 milliards d’individus, et ainsi de suite...

          .

          Où s’arrête t’elle notre vision du monde et les règles qu’on tente de lui imposer alors que nous sommes soumis à des règles qui ne sont pas légiférables ni domesticables par nos imaginations plus que fertiles et débordantes qui compensent les frustrations auxquelles nous sommes exposés tiraillés que nous sommes entre le pouvoir de nos esprits et les limites de notre chair ? Selon les circonstances qui ont fait ce que nous sommes aujourd’hui ?

          .

          Mais nous sommes aussi instinctifs, dieu merci, et le problème urgent à régler, c’est pas les élites pluri millénaires qui nous dirigent par le pognon et leurs soifs de pouvoir pour tromper la mort qu nous obsède tous et toutes à divers degrés, non, c’est un accident domestique, un cancer, un voisin maghrébin, un attentat, allez savoir ce qui nous attend à chaque coin de la rue, l’improvisation de l’imprévu qui se manifeste chez soi, au coin de la rue du bar tabac de la rue des martyrs... Et ainsi va la vie, chez les garçons bouchers.... ou bouchés, à l’émeri, allez savoir...


        • 3 votes
          Hieronymus Hieronymus 7 janvier 2017 12:29

          @Semi Kebab
          Et qui suis je pour juger

          fais gaffe, tu te mets à parler comme cette tafiole de souverain pontife complètement émasculé, mec qui à la limite s’excuserait presque d’être encore catholique

          en gros je ne suis d’accord avec aucune des tendances du Web sauf peut être (et avec des nuances) celle d’Aldo Stérone ou de Zemmour, les jeunes (moins de 40 ans) que tu mentionnes au dessus et auxquels on pourrait sans doute ajouter Abauzit sont tellement aveuglés par leur haine des reubeux (perso je suis pas loin d’eux à ce niveau) qu’ils en perdent toute rationalité ds l’examen des attentats et passent à la trappe, presque par principe dirais-je, toutes les analyses indiquant la forte probabilité d’inside job ou de false flag, ils ne veulent même pas en entendre parler !

          de l’autre côté Soral et tous ceux qui se rattachent à cette vision monomaniaque du sionisme père de ts les maux, sont coupables de grave indulgence envers les reubeux, faisant semblant de ne pas voir à quel point bcp de ces types sont simplement détestables, c’est un désastre pour la France tous ces beurs, ingérable ! là dessus Soral louvoie en renvoyant toujours la faute sur les "sionistes", il s’est petit à petit pris au jeu et se déclare mollement catholique tout en ayant adopté bcp du comportement des islamo-racailles qu’il prétend dénoncer, on l’a vu récemment .. comme un boss de la mafia il doit maintenant nourrir la meute qu’il a créée sinon il se fera bouffer par elle


        • vote
          pegase pegase 7 janvier 2017 12:55

          @Hieronymus

          les jeunes (moins de 40 ans) que tu mentionnes au dessus et auxquels on pourrait sans doute ajouter Abauzit sont tellement aveuglés par leur haine des reubeux (perso je suis pas loin d’eux à ce niveau) qu’ils en perdent toute rationalité ds l’examen des attentats et passent à la trappe, presque par principe dirais-je, toutes les analyses indiquant la forte probabilité d’inside job ou de false flag, ils ne veulent même pas en entendre parler !


          Alors là franchement c’est bien dit et c’est clair ... Je me suis pris le choux avec des potes (pourtant de longues date), sur leur haine des magrébins suite aux attentats ... Ils ne veulent pas comprendre que derrière il y a des enjeux qui les dépassent complètement, le cas du type qui s’est fait couper la tête en kabylie est un cas d’école ... Aujourd’hui on apprend qu’un certain BHL rode dans le secteur, que la France a fourni pour des millions d’euros en armement à de mystérieux alliés .....

          Je pense que c’est inutile de continuer smiley 

          .. et le plus rigolo, c’est que les quelques kabyles que je connais sont parfaitement au courant de ce qui se trame, ils ont plus de conscience politique que de nombreux français ..


        • vote
          izarn 8 janvier 2017 00:07

          @Semi Kebab
          la France est multiple et ne se rêve que dans la tête de celui qui l’habite

          Non, les pays européens ne sont pas "multiples" . C’est la l’énorme illusion ou mensonge des européistes. Et ils le sont moins encore que les USA !

          Et non une nation n’est pas un reve dans la tete ou l’on peut en faire ce que l’on veut.

          C’est un héritage et des lois, si tu le refuses, tu dégages...Ou c’est la taule.



        • vote
          Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 20:04

          Make Drac big mac forever


          • vote
            Masque de mort Masque de mort 6 janvier 2017 20:23

            (Sort discrètement de la pièce en sifflotant) 


          • vote
            Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 22:03

            @Masque de mort
            lol... Je sais c po bien de s’attaquer au physique toussa toussa mais bon, un survivaliste de 160 kg, à mon humble avis, sa priorité ne serait pas de se construire une BAD pour se goinfrer pendant que le monde s’écroule, mais bien de se charger (sans jeu de mot malsain) de ses ennemis intérieurs, à croire que ceux qui trouvent la paix, toujours intérieure, sont de grosses barriques pleines de cholestérol du genre Bouddha, Dieudonné, Drac, la paix se trouverait donc bel et bien dans les calories que prône Delavier qui lui fait tout pour les brûler, peut être à tort et à travers (de porc) d’où son agressivité légendaire à l’encontre de ses contradicteurs, comme Soral, d’ailleurs, qui suit le même régime stricto sensus mais est toujours, inévitablement, ce qui est normal, puisque la nature l’est aussi, ce n’est pas une critique mais un constat contradictoire avec la recherche absolue de la paix intérieure, dans le conflit permanent avec lui même d’abord, les autres ensuite tout en disant à ses ouailles, faites ce que je dis, pas ce que je fais, mais dites moi, entre l’anorexie d’un Jésus, la pédophilie supposée de Mahomet, l’obsession d’un Yahvé pour le pognon et la boulimie d’un Bouddha, y’aura bien un putain de juste milieu non ? C’est peut être une part de Drac après tout, une part de chacun de nous aussi qui sommes un paramètre d’un tout...

            .

            AH ça rigole moins d’un coup là hein ? Bande de superficiels que vous êtes hihihihihihihihi bienheureux les simples d’esprits qui se contentent de Nabilla et ses seins comme Vestale et Oracle... Je les envie et ceci n’est point de l’ironie...


          • vote
            Masque de mort Masque de mort 7 janvier 2017 12:13

            T’essaie d’être drôle ou quoi ?


          • vote
            micnet micnet 6 janvier 2017 20:39

            @yoananda

            Même avis concernant Drac ! Et dans la présente vidéo, la description qu’il fait de Trump me semble tout à fait pertinente !

            Après, sur la forme, Hieronymus n’a pas tout à fait tort : Drac ne pourrait pas être un prédicateur évangélique par exemple car il ne transmet pas, c’est le moins que l’on puisse dire, un enthousiasme débordant à l’écouter ! D’ailleurs c’est bien simple, même quand il affirme que "c’est une bonne nouvelle", à la tronche qu’il fait, on a toujours l’impression qu’il a envie d’aller se pendre smiley smiley


          • vote
            Qamarad Qamarad 6 janvier 2017 20:53

            @yoananda
            Je vous rejoins. A noter, cependant, que son protestantisme l’influence tout de même, c’est du moins l’impression que j’en ai (mais qui est neutre ?). Cela ressort de manière épisodique au cours de différentes interviews.


          • vote
            Hieronymus Hieronymus 6 janvier 2017 22:16

            @micnet
            oui ça craint

            espérance de vie limitée

            le mieux serait qu’il prenne des cours de dance,

            le Sirtaki par exemple ? smiley


          • vote
            Qamarad Qamarad 6 janvier 2017 22:40

            @Hieronymus
            Arrêtez donc avec son poids !


          • 1 vote
            Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 22:53

            @Qamarad
            Pourtant c’est du lourd qu’il balance ...


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 6 janvier 2017 22:53

            @yoananda
            sur Drac je reprendrai ce que j’ai déjà exprimé :

            http://www.agoravox.tv/commentaire13099850

            le bonhomme tend à se scléroser, à être de +en+ apathique et ennuyeux, en mm temps il développe des thématiques bizarres où comme Asselineau il fait l’impasse sur le culturel et les énormes problèmes de violence que posent les muzz inassimilés (et inassimilables) ds nos sociétés

            à l’écouter ce qui revient le plus souvent comme phrases c’est "y a des tas de possibilités" ou "je n’en ai aucune idée", il atteint ses limites et il finit par se répéter de +en+ sans bien s’en rendre compte, aussi il n’est pas très à jour sur la géopolitique internationale et sur les très forts indices de false flag et d’inside job pesant sur les attentats de nos contrées, copie à revoir


          • vote
            Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 23:12

            @Hieronymus
            Y a comme une ressemblance smiley

            https://www.youtube.com/watch?v=PpAJvQrA6qA


          • vote
            Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 23:18

            @Qamarad
            (mais qui est neutre ?

            .

            A part un Suisse, je vois pas...


          • 1 vote
            Hourrahlah Bouteille Déjà Semi Kebab 6 janvier 2017 23:29

            @Hieronymus
            Drac est plus dans le pragmatisme mathématique en faisant l’impasse sur les réalités humaines, disons qu’avec son physique, c’est pas une critique, c’est un constat, ça doit pas être la fête du slip tous les jours chez Michel, alors il se construit une BAD, pour pallier à de nombreuses frustrations notamment d’ordre sexuel, il s’est donc réfugié dans autre chose que le glamour : l’intellect, et oui, car c’est aussi une réalité sociologique que je vais rappeler, un quasimodo baise moins souvent qu’un brad pitt, c’est scientifique à moins de s’appeler Ron Jérémy, lui il a chopé le cheat code pour que quand t’es gros et moche mais avec un gros zgeg tu tires quand même sans être bourré, je le soupçonne, nez en moins, d’être de la communauté, vu qu’il a pas de prépuce selon Maître du Logos, la preuve est donc par conséquent irréfutable que les juifs dominent le monde du porno et ils ont bien de la chance... Moi à leur place je.... Bref...

            .

            Imaginez donc le calvaire quasiment Stephenhawkinguien dont la jurisprudence biologique est : "Plus un corps est prisonnier de lui même, plus il voyage en dehors de lui même" que doit subir Drac depuis qu’il ne peut plus distinguer sa bite depuis le haut de sa barrique de graisse qui l’occulte au point de lui faire douter de son genre natif... Suis je un mec, suis je une fille ? C’est quoi mon sexe ? Cça sert à quoi au fait ? A mieux digérer les nugget’s ? Tant de questions insolubles pour un esprit cartésien qu’il vaut mieux pratiquer les mathématiques, c’est moins dérangeant pour le cerveau reptilien... Et j’vous dis pas quand on doit, en plus, porter des lunettes à triples foyer, là, moi,, la première priorité qui me viendrait à l’esprit, c’est de construire une BAD pour échapper au réchauffement climatique accompagné d’un effondrement économique.



          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 7 janvier 2017 12:00

            @Semi Kebab
            perso il me fait plutôt penser à Tweedle :

            https://www.youtube.com/watch?v=4H2EDu4c6R8


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 7 janvier 2017 12:36

            @yoananda
            et revoilà la même discussion

            je ne vois pas ce qui t’a autant choqué la dernière fois, ça fait pourtant des lustres que j’ai exprimé ma quasi certitude ds maints et maints articles que les principaux attentats survenus récemment sur le sol français doivent être considérés comme des false flag ou inside job ;

            il ne s’agit nullement de croyance mais d’analyse rationnelle, point barre.

            http://www.dailymotion.com/video/x571ln1_klagemauer-tv-2017-01-01-l-attentat-du-marche-de-noel-a-berlin_news

            et partant de là nulle complaisance de ma part envers les beurs exécutants, c’est pas mon genre


          • vote
            Masque de mort Masque de mort 7 janvier 2017 12:43

            @Qamarad

            Arrêtez donc avec son poids !

            ------------------------------------------------------------------------------------------------------

            C’est comme si tu demandais aux porcs de ne plus bouffer leur propre merde. Tu les laisse accomplir leur nature ,c’est tout. 


          • vote
            Qamarad Qamarad 7 janvier 2017 14:22

            @Masque de mort

            Il ne t’aura pas échappé que le porc bouffe sa merde par instinct, mais que l’homme a la conscience de sa condition et que par un effort, il peut, en bonne partie, s’en extraire(même si à cet âge, la tâche se complique). Bref, c’était écrit sous l’exaspération et ça peut apparaître bateau... Mais bon, je peux être aussi naïvement charitable que d’autres haineux (prenant des détails physiques pour exprime leur inimitié) et commentateurs compulsifs smiley

            PS : j’entrevoie, peut-être, les raisons pour lesquelles tu n’as pas pour un petit bout de temps fait tomber ton masque. Même si tu as tes raison, c’est dommage, j’adorerais avoir l’original smiley


          • 3 votes
            Hieronymus Hieronymus 7 janvier 2017 20:01

            @Semi Kebab
            il s’est donc réfugié dans autre chose que le glamour : l’intellect

            et oui cruelle vérité : à choisir entre être un génie scientifique ou un play boy, 99% des mecs opteraient pour le 2nd choix, c’est comme ça, le bonheur terrestre n’est ni ds la connaissance ni ds la sagesse, mais ds la jouissance

            pourtant les premiers sont bien plus utiles à l’humanité que les seconds, qui sont généralement suffisants et insipides, mais sur le plan du bonheur la vertu est ingrate, triste réalité

            bon ça doit être le froid extérieur qui me porte aux constats amers smiley


          • vote
            jeanpiètre jeanpiètre 7 janvier 2017 20:04

            @Semi Kebab
            Le suisse n est pas neutre, a moins de croire que celui qui fait la banque au monopoly ne joue pas


          • 2 votes
            Hieronymus Hieronymus 7 janvier 2017 22:44

            @yoananda

            j’ai cliqué sur ton post car mes commentaires concernaient le fil de discussion mais j’émettais un avis général sur Drac qui ne s’adressait pas particulièrement à toi

            de toutes façons je n’ai jamais eu l’intention de te convaincre à ce sujet mais par contre je me réserve le droit d’exprimer mon opinion chaque fois que le sujet est abordé

            mais bon, pas avec toi, je tacherai de m’en souvenir


          • vote
            izarn 8 janvier 2017 00:35

            @Semi Kebab
            Tu es psychanalyste ?

            Ou tu fumes la moquette ?


          • 2 votes
            DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 7 janvier 2017 00:42

            Trump est pour l’augmentation de l’immigration légale !!! LOL ... Qqchose me dit que Miss Lepen ferait la même chose si elle était au pouvoir ^_^  smiley
             
            Droitistes, gauchistes, c’est tous des menteurs professionnels qui ne œuvrent que pour leur intérêts particuliers ...


            • vote
              pegase pegase 7 janvier 2017 22:06

              @DJL 93VIDEO

              Bien sûr qu’elle fera la même chose si elle est élue, faire plaisir au grand patronat en bottant en touche sur l’immigration .. tout comme Trump ..


            • vote
              izarn 8 janvier 2017 00:39

              @DJL 93VIDEO
              Oui, mais etre pour l’immigration illégale, faut vraiment etre con, comme les européistes.


            • 1 vote
              Joe Chip Joe Chip 7 janvier 2017 02:14
              25 minutes pour ne rien dire. J’ai bien aimé quand il se sert de son expérience d’expert-comptable pour décrire comment Trump va gérer les USA à la manière d’une entreprise, très pertinent.

              Le seul point où je suis d’accord, c’est sur l’analyse du vote des "minorités". 30% d’hispaniques ont voté pour Trump, ce qui est énorme compte tenu de tout ce qu’il a balancé durant la campagne électorale. Ca veut dire qu’il y a une part importante de la classe moyenne émergente latino-américaine qui est prête à le suivre. Quant à la communauté noire, il est claire qu’elle est désormais, et peut-être définitivement, hors-jeu de la vie politique américaine et disqualifiée en tant que force électorale. 
              Maintenant que les démocrates ont pu constater qu’ils ne pouvaient pas espérer rationnellement gagner les élections en comptant sur le seul vote des minorités, que les latinos et les femmes n’avaient pas voté massivement pour Clinton et que les noirs pauvres s’étaient peu intéressés à l’élection, il paraît probable qu’ils vont tenter au moins de récupérer une partie de l’électorat blanc qui a davantage voté pour Trump. 
              Malheureusement, le sort des noirs a peu de chances de s’améliorer puisque la plupart des "leaders" de la communauté noire sont des féministes et des antiracistes. 
              Le récent scandale autour des 4 jeunes noirs qui ont lynché un handicapé mental blanc en direct sur facebook aux cris de "nique Donald Trump" et de "nique les blancs" montre les dégâts engendrés par la campagne hystérique des "black lives matter" que certains noirs bien mal inspirés sont d’ailleurs en train d’essayer d’importer en France. 
              J’espère d’ailleurs que vont cesser les ingérences du soft power américain dans les banlieues, et que l’ambassade américaine ne va plus sponsoriser des activistes noirs et/ou musulmans, ainsi que des sites internet communautaires dans le but "avoué" de vendre une image positive de l’Amérique aux musulmans et "non avoué" de délégitimer les institutions, d’attiser les divisions ethno-confessionnelles sous prétexte d’émancipation, ou même d’avoir un levier pour déstabiliser un gouvernement.

              • 2 votes
                Hieronymus Hieronymus 7 janvier 2017 11:54

                @Joe Chip
                25 minutes pour ne rien dire

                c’est pas loin de la vérité, Drac connaît de par sa profession le monde de l’entreprise et la téalité économique, à ce niveau là il est pertinent au moins, mais sur le reste ça se répète et on a l’impression que ça décolle de moins en moins, une des raisons peut en être son isloment, faute d’interlocuteur à sa mesure pour confronter son point de vue

                type très intelligent, honnête, mais dépressif grave, il devrait s’essayer un peu plus à l’humour, histoire d’alléger l’ambiance et de pas flanquer aux autres sa sinistrose, vu sa finesse d’esprit il devrait normalement avoir pas mal de ressources de ce côté là


              • vote
                Squalll 7 janvier 2017 12:48

                @Joe Chip
                D’où proviennent ces idées ? Je dois avouer ne pas comprendre.

                Ça me semble trop tard sinon, j’ai récemment discuté avec une personne s’identifiant elle-même comme maoïste,m’expliquant que le seul racisme qui pouvait exister était le racisme structurel. On arrivait, petit à petit en discutant, à ce concept de "privilège blanc" qui serait bien réel en France.
                Ce qui m’a surpris, c’est à quel point son discours était américain. Remplaçant d’abord la question des inégalités sociales à la française (bref, Bourdieu) pour une vision raciale. Mélangeant la situation des noirs aux États-Unis (donc issus de l’esclavage) avec celles de nos immigrés (et donc de la colonisation).
                Je ne pense pas qu’il ait eu tort sur tout, mais j’ai trouvé cette importation de concepts purement américains assez révélatrice. 

                http://www.minorites.org/index.php/2-la-revue/1392-le-racisme-anti-blanc-n-existe-pas-mais-il-a-gagne.html

                Cet article résume assez bien sa pensée.

                Je ne pense pas que tout soit faux, mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi ces idéologues ne parviennent pas à voir les effets catastrophiques de ces discours. Pointer du doigt les blancs, les hommes, les hétéro pour affirmer qu’ils constituent une caste privilégiée, alors que précisément les blancs sont tout autant touchés par le déclassement social me semble absurde. En plus de donner bien sûr des excuses pour justifier l’échec des populations mal intégrées économiquement, entretenant ainsi leur frustration et ressentiment à l’égard de la société.
                D’où viennent ces discours ? Comment se sont-ils développés aux États-Unis et pourquoi ont-ils encore une quelconque crédibilité ? J’ai essayé d’en discuter avec des Américains, on m’a répondu que c’était un vieux complot de l’URSS, qui agissait dans des entreprises de subversion des esprits dans les facs américaines, pour déstabiliser le pays. C’est possible, mais l’explication me parait trop facile et datée. 


              • vote
                Qamarad Qamarad 7 janvier 2017 14:26

                @Joe Chip
                25 minutes pour ne rien dire.

                Jugement si excessif qu’il en devient ridicule (mais qui cache à mon avis un parti pris). Du moins, pour le reste de votre message, je vous rejoins.


              • vote
                Joe Chip Joe Chip 7 janvier 2017 15:25

                @Squalll

                Ca fait 40 ans que les Américains agitent ces thématiques et la condition socio-économique des noirs n’a jamais été aussi mauvaise. Dans les années 50-60 il y avait une classe moyenne noire en formation mais celle-ci était structurée par la religion et, même si c’est un tabou, par des réminiscences de la société sudiste. Les alcooliques, les drogués et les marginaux étaient ostracisés (c’est ce que raconte le blues). On portait le costume, on travaillait, on priait... bref les noirs avaient intégré les vertus austères du puritanisme WASP et, peu à peu, leur situation économique évoluait même si ces progrès étaient masqués par la ségrégation qui sévissait encore dans certains Etats. 

                Puis arrivèrent les années 60 et tout cet héritage, problématique, paradoxal mais fécond, fut balayé par le militantisme et le gauchisme des campus où il n’y avait pour ainsi dire aucun noir. Des blancs diplômés, sans doute bien attentionnés, expliquèrent aux noirs que tout ce qui constituait les piliers de leur communauté n’étaient qu’un héritage des institutions racistes et ségrégationnistes, ce qui n’était d’ailleurs pas entièrement faux, mais surtout très réducteur. 

                En réalité, ces blancs cherchaient davantage à se débarrasser de leur culpabilité liée à l’esclavage. 

                On se débarrassa donc de tous les symboles liés à l’histoire des afro-américains : l’autorité des pasteurs fut remise en question, le féminisme s’attaqua au statut de l’homme noir (cf la séquence avec Aretha Franklin dans le film Blues Brothers qui est une collection de clichés folkloriques sur les noirs, mais d’un point de vue de "gauche") et la pratique religieuse déclina, l’éducation fut aussi remise en cause par la théorie déconstructionniste. 

                Or, cette théorie avait mûri dans l’esprit de jeunes bourgeois blancs (français et américains) et ne pouvait donc produire que des effets désastreux dans le contexte du prolétariat noir. Chez nous, elle a mis près de 30 ans à produire des effets aujourd’hui très visibles (surtout dans les campagnes). Mais dans les fragiles communautés noires urbaines des années 50-60, la déstabilisation a engendré des conséquences immédiates : hausse vertigineuse de la criminalité, trafic de drogue, prostitution... autant de fléaux bien entendu liés à la pauvreté mais qui étaient auparavant refoulés aux marges de la communauté noire par une morale puritaine stricte héritée... de la période esclavagiste. 

                Les latinos, dans l’ensemble, n’ont jamais adhéré à ces concepts de la bourgeoisie blanche. Ils ont continué à organiser leur communauté autour des valeurs du travail, de la religion, de la solidarité... il existe aussi des gangs et beaucoup de problèmes sociaux, mais il y a aujourd’hui une classe moyenne latino-américaine qui a quasiment rattrapé la classe moyenne anglo-saxonne sur le plan économique.  

                Je ne pense pas que tout soit faux, mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi ces idéologues ne parviennent pas à voir les effets catastrophiques de ces discours. Pointer du doigt les blancs, les hommes, les hétéro pour affirmer qu’ils constituent une caste privilégiée, alors que précisément les blancs sont tout autant touchés par le déclassement social me semble absurde. En plus de donner bien sûr des excuses pour justifier l’échec des populations mal intégrées économiquement, entretenant ainsi leur frustration et ressentiment à l’égard de la société.

                Bah, c’est vieux comme le monde, c’est la théorie du bouc émissaire. Dans la mythologie antiraciste américaine, le "white trash" (blanc pauvre) est devenu le responsable des malheurs du noir pauvre. En outre monter le prolétariat "ethnique" contre la classe moyenne "blanche" déclassée est une excellente stratégie en termes d’horizontalisation des conflits de classe (lumpenprolétariat contre prolétariat). Les noirs et les arabes (pour schématiser) pensent que tous leurs malheurs sont liés à la domination des "hommes blancs" mais ne peuvent s’en prendre concrètement qu’aux hommes blancs pauvres, en étant par ailleurs encouragé par une partie de la bourgeoisie blanche pour les raisons que j’ai expliquées dans mon premier post.

                D’où viennent ces discours ? Comment se sont-ils développés aux États-Unis et pourquoi ont-ils encore une quelconque crédibilité ? J’ai essayé d’en discuter avec des Américains, on m’a répondu que c’était un vieux complot de l’URSS, qui agissait dans des entreprises de subversion des esprits dans les facs américaines, pour déstabiliser le pays. C’est possible, mais l’explication me parait trop facile et datée. 

                Oui, c’est soit la faute des communistes russes ou des intellectuels français. C’est comme ça que les conservateurs américains refoulent toute forme d’auto-critique pour justifier les contradictions flagrantes de leur modèle social.

                En fait, cette opposition superficielle entre conservatisme ultra et progressisme ultra définit précisément le modèle américain, qui est une synthèse dynamique entre un conservatisme hérité de la tradition puritaine (calvinisme) et un "protestantisme" au sens littéral qui provient de la tradition luthérienne. Luther était une sorte d’enragé professionnel, qui remettait absolument tout en question - à l’exception des injustices sociales et économiques. S’il se rebellait contre le pouvoir inique de l’Eglise romaine, il encourageait au contraire les seigneurs allemands à écraser les paysans qui réclamaient - au nom de la Réforme - un égalité formelle sur le plan économique. 

                Ces deux tendances se justifient et se renforcent à travers un jeu d’oppositions et de liens de réciprocité qui traversent toute la société américaine. C’est ce qui explique le visage profondément contrasté des Etats-Unis, avec d’un côté les conservateurs ultra-puritains créationnistes, et de l’autre les progressistes qui recherchent une égalité de droit absolue et réclament, en réalité, une "réforme" sociétale permanente. 

                Voilà pourquoi la société américaine semble toujours osciller entre ce conservatisme religieux absurde et ce progressisme révolutionnaire, les deux mouvements s’entraînant et s’alimentant à travers une relation dialectique permanente. Rien à voir avec les Russes et les communistes.

                Si tu maîtrises la langue de Shakespeare, je t’encourage à voir un excellent documentaire de la BBC en plusieurs volets, "The protestant revolution" qui montre très bien l’impact énorme que cette religion a eu sur la formation des Etats-Unis.

                 

                  



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zorba

Zorba
Voir ses articles







Palmarès