• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Syrie : Donald Trump, traître ou tacticien de génie ?

Syrie : Donald Trump, traître ou tacticien de génie ?

Ne vous laissez pas illusionner par les jeux diplomatiques et le suivisme des grands médias. Ce qui s’est passé ce matin en Syrie n’a aucun rapport ni avec la présentation qui vous en est faite, ni avec les conclusions qui en sont tirées.

 

Le matin du 7 avril, les États-Unis auraient tiré 59 missiles de croisières depuis la Méditerranée pour détruire la base militaire aérienne syrienne de Sha’irat. Il s’agirait d’une action unilatérale visant à sanctionner une attaque à l’arme chimique qu’ils attribuent à l’armée arabe syrienne.

 

Stupéfaite par l’ampleur de l’action états-unienne, la totalité des commentateurs conclut à un virage à 180° de l’administration Trump sur la question syrienne. La Maison-Blanche aurait enfin adopté la position de son opposition états-unienne et de ses alliés britanniques, français et allemands.

 

Vraiment ?

 

La réalité ne correspond pas à la communication

 

Des missiles de croisière états-uniens ont traversé sans encombre la zone contrôlée par la nouvelle arme russe permettant d’inhiber les communications et commandes de l’Otan. Selon le général Philip Breedlove, alors Suprême commandeur de l’Otan, cette arme a permis à la Russie de prendre l’avantage sur les États-Unis en matière de guerre conventionnelle. Elle aurait dû perturber les systèmes de guidage de ces missiles. Elle n’a pas fonctionné, soit que le Pentagone ait enfin trouvé une riposte technique, soit qu’elle ait été désactivée par la Russie.

 

La défense anti-aérienne syrienne comprend des S-300 contrôlés par l’armée arabe syrienne et des S-400 servis par l’armée russe. Ces armes sont supposées capables d’intercepter des missiles de croisière, bien que cette situation ne s’est à ce jour jamais présentée au combat. Il s’agit bien sûr d’armes au déclenchement automatique. Elles n’ont pas fonctionné non plus. Aucun missile anti-missile n’a été tiré, ni par l’armée russe, ni par l’armée syrienne.

 

Lorsque les missiles de croisière états-uniens ont atteint leur cible, ils ont trouvé une base militaire quasi-vide, qui venait juste d’être évacuée. Ils auraient donc détruit le tarmac, des radars et des avions depuis longtemps hors d’usage, des hangars et des habitations. Ils ont cependant fait une douzaine de victimes, dont neuf sont décédées.

 

Alors qu’aucun missile de croisière n’a officiellement été égaré ou détruit, seuls 23 et non pas 59 ont frappé la base de Sha’irat.

 

 

 

Que signifie cette mise en scène ?

 

Le président Trump tente depuis son accession à la Maison-Blanche de changer la politique de son pays, et de substituer des formes de coopération aux affrontements actuels. Sur la question du « Moyen-Orient élargi », il a pris position pour la « destruction » des organisations jihadistes (et non pas pour leur « réduction », comme l’évoquait son prédécesseur).

 

Au cours des derniers jours, il a reconnu la légitimité de la République arabe syrienne et donc le maintien au pouvoir du président démocratiquement élu Bachar el-Assad. Il a reçu le président égyptien, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, allié de la Syrie, et l’a félicité pour sa lutte contre les jihadistes. Il a rétabli un canal direct de communication entre Washington et Damas.

 

Le problème du président Trump était de convaincre ses alliés d’appliquer sa politique quel que soit l’investissement qu’ils aient pu dépenser pour renverser la République arabe syrienne.

 

Il est certes possible que le président Trump ait fait volte-face en trois jours à la simple vue d’une vidéo diffusée par YouTube, mais il est plus probable que son action militaire de ce matin s’inscrit dans la logique de son action diplomatique précédente.

 

En attaquant, le président Trump a satisfait son opposition qui ne pourra donc pas s’opposer à la suite des opérations. Hier, Hillary Clinton appelait à bombarder la Syrie en riposte à l’usage supposé d’armes chimiques.

 

 

L'analyse de Thierry Meyssan pour ceux qui ne l'auraient pas encore vue :

 

Source ; http://www.egaliteetreconciliation.fr/Donald-Trump-affirme-son-autorite-sur-ses-allies-45051.html

 

 

Pour les anglophones, Infowars fait plus ou moins les mêmes analyses avec une tactique incluant la Chine et la Corée du Nord (pour simplifier l'objectif de Trump était de démontrer au président chinois Xi-Jinping, alors en visite à Washington pour faire des affaires avec les USA, qu'il pourrait faire la même chose pour les sites nucléaires militaires de la Corée du Nord)

 

Trump aurait fait d'une pierre trois coups :

 

1. Rallier les démocrates, les républicains et tous les néocons derrière lui ainsi que les médias officiels (qui comme par magie ne cessent de chanter ses louanges depuis les frappes).

 

2. Affirmer son indépendance en démontrant une bonne fois pour toutes qu'il n'est pas le pantin de Poutine (en espérant que ses opposants vont finir par le laisser tranquille avec ça, en tout cas, ça a l'air de fonctionner).

 

3. Démontrer au président chinois qu'il est possible de faire la même chose en Corée du Nord pour neutraliser la force de frappe nucléaire du Hitler asiatique Kim Jong-un : (regardez aussi très attentivement les 5 premières minutes de cette video hallucinante, le pays du mind control absolu : https://www.youtube.com/watch?v=LAokb1VXJ-A)

 

 

 

Les deux options de Trump pour la Corée du Nord : Tuer Kim Jong-un ou placer des missiles nucléaires US en Corée du sud : http://www.nydailynews.com/news/world/trump-mulls-plan-place-nukes-s-korea-kill-kim-jong-un-article-1.3031557

 

Cela risque fort de partir en 3eme guerre mondiale, mais avons-nous d'autres choix ? Kim est un malade mental, un fou dangereux totalement imprévisible prêt à lancer ses missiles sur les USA et l'Europe et avec qui il est impossible de dialoguer, la seule chose à faire est de l'éliminer, ce qui aura aussi pour effet de libérer son peuple qui vit un véritable calvaire.

 

Trump sait que c'est maintenant ou jamais car les capacités militaires de la Corée du Nord ont atteint un seuil critique.

 

 

EN CADEAU BONUX, l'hillarante vidéo de Mark Dice sur les délires complotistes du présentateur MSNBC Lawrence O'Donnel au sujet de l'éventuelle responsabilité de Trump et de Poutine dans l'attaque chimique, à mourir de rire !

 

Watch MSNBC's craziest Trump / Russia conspiracy yet. Lawrence O'Donnell has a theory about what's really going on, and you have to see it to believe it. No, this is not a joke. This is from his opening monologue from Friday's show. Media analyst Mark Dice has the story. 

 

 

 

Cadeau bonux pour les francophones : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Armes-chimiques-le-devoir-de-memoire-de-l-ambassadeur-bolivien-a-l-ONU-45062.html

 

Tags : Médias Russie Syrie Vladimir Poutine Corée du Nord Donald Trump



Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • 4 votes
    samagora95 samagora95 14 avril 14:15

    Ni traître ni génie, juste une marionnette de plus !


    • 2 votes
      lsga lsga 14 avril 15:51

      @samagora95
      soyons précis : cette théorie du complot a été lancée par Thierry Meyssan, qui travaille en Syrie pour les services secrets russes :

      https://youtu.be/-AKb0vrzIjc

      Il s’agit donc d’une théorie du complot qui intéresse la Russie, et on comprend pourquoi : cela permet de laisser entendre que la Russie contrôle tout. 

      Bien entendu : 

      1. les batteries anti-missilles dont parle Thierry Meyssan sont une chimère bien incapable d’arrêter une vague de 300 millions de dollars de Missilles Balisitiques de dernière génération.

      2. On ne pourra jamais prouver si oui ou non les gazs sont de fabrication syrienne. Meyssan prétend qu’ils sont de fabrication européenne, mais c’est précisément Poutine qui vient de donner son véto à toute enquête par la communauté internationale. 

      3. Assad n’a absolument aucun intérêt à se faire humilier publiquement juste avant l’organisation d’une probable élection présidentielle. Lors de son interview télévisée, on sent l’Homme blessé. 

      Il est en réalité très probable que Donald Trump soit devenu un homme hors contrôle, qui a entre les mains l’armée la plus puissante de l’Histoire de l’Humanité. 

      Les Russes qui ont "appuyé" son élection tentent de garder un semblant de crédibilité en demandant à Meyssan de faire tourner son Orgue à Conspirations. Au final, si Trump décide de frappes préventives contre la Corée du Nord, il pourrait tout à fait déclencher un conflit militaire extrêmement grave dans toute la zone asiatique du Pacifique, lourds de conséquences pour l’économie Eurasiatique. 


    • 6 votes
      psychorigide Psychorigide 14 avril 14:32

      L’auteur voudrait-il nous entrainer dans une guerre avec la Corée du Nord ?
      Je rappelle que la Corée du Nord est soutenue par la Chine car elle est un élément essentiel dans son jeu et qui consiste à endiguer les US, là-bas...
      Trump prend il le risque de mourir jusqu’au dernier coréen ?
      Si la Corée possédait un missile balistique capable de frapper les US, les US la menacerait-elle de l’exterminer ?
      Les US n’ont rien d’autre à foutre là-bas que de foutre la merde, comme partout ailleurs .... smiley


      • 5 votes
        siscobar 15 avril 16:24

        @#WorldPeaceNow*
        Un peu d’humilité ne te ferai pas de mal surtout venant d’un mec qui dit que Trump est la marionnette des illuminati. tu va les chercher ou tes info ? sur les reptiliens .com ? Trump est une marionnette certes mais parler des illumniatti te fait perdre en crédibilité surtout quand on voit tout les fantasme que ça a nourri.

        Et surtout quand on fait preuve de tant de naïveté que de penser que la Russie et la Chine veulent supprimer le Hitler asiatique. Franchement va étudier un petit tes classique car tu as une lecteur des choses vraiment pas sérieuse.

        La chine est la Corée du Nord ont des relations très étroites ( d’ailleurs la chine et la Russie avait fournis aides militaire pendant la guerre de Corée.

        La Chine voit d’un très mauvais œil tout ça et n’a absolument aucun intérêt (voir tout a perdre) de laisser la Corée du nord entre les mains des États Unis et se voir ensuite encerclé par le géant Américain. Et tout la est le suspens de cette histoire .... Aussi puissante que la chine peut paraitre pour nous, elle sait qu’elle ne peut rien face aux États Unis qui les écraserait d’une manière certaine. Nous verrons donc ce qu’il se passera dans les quelques semaines et les négociations qui en découleront.

        Mais le gouvernement Américain la veut cette guerre Contre la chine. Ils voient d’un très mauvais œil que la Chine s’octroie le contrôle d’un secteur maritime où transite un tiers voir la moitié du commerce maritime mondial, dont le pétrole. Pense tu que les américains vont laisser la Chine dominer les océans ?

        http://geopolis.francetvinfo.fr/les-tensions-en-mer-de-chine-poussent-les-pays-de-l-asie-pacifique-au-rearmement-105405

        Bien sur que non

        Steve banon , aujourd’hui chef stratège de la maison blanche avait d’ailleurs déclaré en 2016 ’’Dans cinq à dix ans, nous aurons une guerre en mer de Chine méridionale ’’

        Les Américains veulent assoir leurs dominations sur le monde (comme ils l’ont toujours fait). La Corée du Nord n’est qu’un prétexte pour avoir une nouvelle position géostratégique favorable a la suite des événement. Cela sert aussi a provoquer la chine et la pousser a la soumission. Il n’y a qu’a voir comment il raconte la scène ou il annonce au président chinois qu’il bombarde a ce moment même la Syrie. Digne d’une scène des Soprano.

        Les américains provoqueront cette guerre, avec tout les navires qu’ils déploient non loin des mers de chine, feront en sorte qu’un accident soit inévitable, pour pouvoir répondre a ’’l’agression’’.

        Tout ceci encore dépendra des négociations ou du moins si la chine se soumettra et abandonnera ces idées de grandeurs.


      • 2 votes
        #WorldPeaceNow* #WorldPeaceNow* 15 avril 17:15

        @siscobar

        ça c’était avant, les choses ont changé, il faut suivre !

        A ton avis, qu’est venu faire le président Xi-Jinping a Washington il y’a quelques jours ?


      • 3 votes
        siscobar 15 avril 20:41

        @#WorldPeaceNow*
        ça c’était avant, les choses ont changé, il faut suivre !

        Ah oui suis je bête, c’est fini tout ça ..... je devrais me mettre a jour alors sur illuminati.com ou une nouvelle vidéo de Soral qui a surement une brillante analyse sur le sujet.

        Le problème avec certaines personnes qui se ruent sur les contre vérités c’est qu’ils sont aussi crédule que ceux qui écoutent aveuglement BFM TV. Et dans les deux cas ils ont l’intime conviction de connaitre la vérité.


      • 1 vote
        cathy cathy 14 avril 14:46
        La Corée du Nord a tiré mercredi un missile balistique en mer du Japon, à la veille d’un sommet sino-américain très attendu où la menace du programme nucléaire nord-coréen sera au coeur des discussions.

        http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201704/04/01-5085387-la-coree-du-nord-tire-un-missile-en-mer-du-japon.php


          • 5 votes
            ariane walter ariane walter 14 avril 15:07

            Jared Kushner a balancé Bannon et pris le pouvoir pour Israël.

            Netanyahu a suivi le bombardement en Syrie en directe en a été ravi.
            Ne pas voir ça et la fureur sur twitter des anciens partisans de Trump, c’est passer à côté de l’essentiel.



            • vote
              cathy cathy 14 avril 15:35

              @ariane walter
              L’axe du mal est de retour.


            • vote
              fred fred 14 avril 15:30

              ♦ Un récent article du New York Times (*) confirme ce que de nombreux spécialistes pressentaient et que No Terror affirme depuis un long moment : la CIA dans sa guerre contre Bachar al-Assad, a bien soutenu des groupes djihadistes !

              Et elle l’a fait avec le soutien financier de l’Arabie Saoudite.

              Cette guerre secrète avait même un nom : Opération « Timber Sycamore » (Bois de platane). Et elle fut financée à raison de plusieurs milliards de dollars par l’Arabie Saoudite. Ce soutien se manifesta parfois même par une livraison directe par les Saoudiens de missiles antichar TOW à des groupes djihadistes tels que l’Armée de la Conquête, réputée proche d’Al Qaeda… Les Saoudiens avaient de quoi puisqu’ils ont acheté, à cet effet, pas moins de 13.000 (!) missiles TOW à l’armée américaine.

              Mais pourquoi ce financement saoudien d’une opération américaine alors que les Saoudiens avaient leurs propres canaux de financement pour la rébellion syrienne ? Tout simplement car comme toute opération secrète et donc, quelque part illégale aux yeux de la propre loi américaine, la CIA a eu besoin de budgets « spéciaux », de « caisses noires ». Mais vu l’ampleur de l’opération, ces budgets parallèles n’ont pas suffi et c’est là qu’on a fait appel aux Saoudiens. D’autant plus facilement que les services secrets US et saoudiens ont une longue expérience d’organiser en commun des opérations de ce type. De plus, au début du conflit syrien, le chef des services secrets saoudiens était le prince Bandar qui était l’homme des Américains depuis bien longtemps. Il fut ainsi ambassadeur aux USA pendant de longues années et était réputé être un proche du clan Bush.

              Et il a joué un rôle de premier plan dans ce soutien. En particulier, en chargeant ses services de racheter des armes et des munitions en Europe de l’Est (et en particulier en Croatie) pour les fournir par la suite aux groupes terroristes.

              Le problème est que selon la DIA (Defense Intelligence Agency – Les services de renseignements de l’armée US), 60 à 80% des armes livrées par les USA et les Saoudiens sont tombées « dans de mauvaises mains ». Comprenez, des groupes djihadistes dont certains sont directement liés à Al Qaeda.

              Notons que la DIA a toujours manifesté son hostilité à soutenir inconditionnellement les groupes rebelles syriens sans vraiment s’assurer de qui il s’agissait ! Il est certain qu’on aurait dû les écouter !


              • 4 votes
                Hijack ... Hijack ... 14 avril 16:33

                On sait (ou plutôt, nous essayons de deviner) ce qui se passe ... à présent, il va y avoir une autre provocation, le tout est de savoir quelle sera la réponse russe sur le terrain, la force de la réponse ...
                La paix mondiale, ne tient qu’à un fil, la sagesse de Poutine (heu ... désolé, si cette affirmation va en perturber quelques uns).
                .
                Excellent article très complet/concentré sur ce sujet, publié sur Avox.fr ...

                Syrie : l’« entité » reprend la main : nouvelles guerres en vue

                • 2 votes
                  Hijack ... Hijack ... 14 avril 21:46

                  @Yacine Chibane

                  Pourquoi tu te sens visé ... t’es pas concerné !

                  Ceux dont je parle, au moins ... Pensent et racontent moins de conneries.

                  De plus, arrête de citer.


                • vote
                  pegase pegase 15 avril 11:30

                  @Hijack ...

                  La paix mondiale, ne tient qu’à un fil, la sagesse de Poutine (heu ... désolé, si cette affirmation va en perturber quelques uns).


                  Il va falloir qu’il mette les bouchées doubles en matière de sagesse, style maitre Yoda ...

                  On se croirait dans la saga Star Wars, l’axe du mal , et le réveil de la force, reste à savoir qui incarne le mieux Chewbacca, le co-pilote poilu d’Han Solo smiley


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 15 avril 12:47

                  @pegase

                  Le genre Star Wars, n’a jamais été mon truc ... mais tu te rends compte maintenant que la réalité, dépasse la fiction.


                • 4 votes
                  Soralien Soralien 14 avril 17:50

                  Soralien meyssanique, bonsouèèèèèèèèèère : CLAP !
                  .
                  Oui alors hein, voyez, ici pour comprendre la politique de Trump il faut faire de la sociologie sérieuse et approfondie et considérer tous les paramètres en dernière instance pour nous permettre d’y voir plus clair en allant analyser sous la moumoute de Donald et faire preuve d’empathie chrétienne authentique en se mettant à sa place, son origine, son parcours, ses réseaux, son CV, hein, voyez, comme seul le PATRON peut le faire, car il est aussi télépathe en plus du reste, puisqu’il est omniscient, surtout en ce jour saint d’avant Pâques, hein, il faut le savoir. J.-C. ayant dû s’absenter pour aller se faire crucifier une 2017ème fois pour le show, il n’y a plus personne assis à la droite du PATRON en ce moment, hein, temporairement du moins.
                  .
                  Dès les élections et la victoire de Trump prévue de longue date par le PRESIDENT dans une de ses nombreuses analyses prophétiques, à E&R nous savions ce qui allait se passer dans un futur proche, hein, et nous ne sommes pas du tout étonnés contrairement aux comment dirai-je, moutons abreuvés de BFMtv, qui lisent le Huffington Post de l’âne aux seins clairs, ces médias /menteurs-pharisiens/ qui déduisent comme des petits cons, des petits merdeux d’internet warriors que Trump est soit un traître soit un menteur, soit un lâche, soit un soumis, soit un sioniste, hein, rien de tout ça n’est vrai, hein, il faut le savoir, car quand on fait de l’analyse méta-philosophico-géopolitico-stratégico-théologico-masturbatoire de haut niveau et qu’on fait le boulot jusqu’au bout, on va de toute façon tomber sur Israël à un moment donné et en dernière instance bien comprise, mais encore faut il avoir le niveau pour comprendre la logique derrière tout ça, hein, voyez.
                  .
                  Comme Trump est une espèce de, comment dirai-je, caricature outrancière jusqu’à l’excès du cow-boy Marlboro aux ancêtres européens devenu héro de l’américain obèse qui ne sait pas situer la France sur une carte, qui confond la Suède avec la Suisse et dont l’horizon alimentaire se résume au big mac du coin avec des litres de coca-cola quotidien, hein, on n’est pas surpris de sa réaction tout à fait hollywoodienne et subtile du gars qui dit qui pisse le plus loin et qui a la plus grosse dans les cours de récré des banlieues françaises réislamisées et resalafisées par les réseaux Soros, voyez, hein, mais en dernière instance ils sont tous grotesques, puisque chacun qui a un peu d’honnêteté intellectuelle sait que c’est le PRESIDENT qui a la plus grosse, la plus virile, la plus longue, la plus dure, la plus performante qui te scotche une beurette au plafond ou défenestre une négresse de maison et qui éjacule le plus loin, hein, même un éléphant qui jouit, il se cache de honte à côté, voyez, il baisse les yeux et la trompe, hein, alors quoi de moins étonnant que Trump fait une démonstration de force en envoyant sur la gueule des afghans la MOAB, hein, la Mother of All Bombs, traduit en français : j’ai la plus grosse bite alors je te la fous sur ta gueule, hein, voyez, avec toute la finesse coutumière de l’humour anglais de l’époque victorienne transposé en néo-hollywoodisme selon Stalone, petit immigré italien qui est devenu étalon américain, hein, vendeur mondial de stéroïdes anabolisants, soumis aux /menteurs, pharisiens/ qu’étaient les sayanims Golan et Globus, il faut bien se rappeler tout ça, hein, car il lui faut assoir sa position de leader mondial incontesté afin que les autres à la table des négociations se taisent et écoutent en dernière instance, hein, le seul qui peut rivaliser en virilité héléno-chrétienne-orthodoxo-slave bien comprise à ce petit jeu là, c’est Poutine, hein. On se souvient comment Sarkozy est sorti lessivé et laminé de manière humiliante de son entretien avec l’OURS de Moscou, hein, voyez, il ne boxait pas dans la même catégorie, alors que Trump se présente en challenger de poids comme quand Mike Tyson vient à bout d’un poids plume en lui claquant la nuque entre les doigts et que le match se termine en 3 secondes chrono, voyez, hein ou comme le PATRON étale en savatant Conversano comme une merde dans une algarade chevaleresque, sans peur ni reproche et courtoise, hein voyez, c’est du même effet.
                  .
                  Où en étais je, oui Trump et les missiles fantômes syriens, j’ai déjà traité de ce sujet par mes analyses du logos sous influences socratiennes à St Tropez et ce AVANT le PATRON lui même, hein, c’est assez rare pour le souligner alors je renvois les lecteurs à mon commentaire, 6895,3, déjà best seller grâce aux votes des agoravoxiens reconvertis à E&R en dernière instance bien comprise de A à Z, sous cet article : http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/trump-bombarde-assad-poutine-72911#forum13120467 et ils en tireront les conclusions grâce aux clés des grilles de lectures ouvertes que je donne, pour la modique somme de deux demis et un shoot de vodka et qui seront bientôt publiées dans le KK, hein, voyez.
                  .
                  J’ai donc inspiré indirectement Thierry Meyssan qui se la coule douce à Damas et qui n’en branle plus une depuis son bouquin sur le 11 septembre, qui n’a fait que reprendre mon raisonnement fulgurant sous subutex pour étayer sa thèse, hein, voyez la puissance du logos du PATRON qui s’exprime sous mes doigts agiles, ceux qui se risqueraient à me contredire allez y, je vous prends tous à claviers nus un par un.
                  .
                  Si Trump ne veut pas finir comme Kennedy assassiné par le MOSSAD avec l’aide de la CIA et l’état profond dans ton cul qui est en réalité Israël en dernière instance bien comprise hein, il faut le savoir, hein, il est bien obligé de laisser filer du lest pour avoir une marge de manoeuvre nécessaire pour mettre ses promesses de campagne en application dès que la mafia maçonico-sioniste sera suffisamment assoupie pour agir, hein, en dernière instance. Ceux qui soutiennent le contraire n’ont rien compris à la politique et peuvent aller voter Macron, hein, on ne peut plus rien pour eux, voyez.

                  .
                  Pour résumer : Trump = Cow-Boy = Big Mac = Grosse Bite = Biff Tannen = seul contre pouvoir contre le Grand Israël, et si il faut vitrifier avec du Nuke la terre entière afin qu’elle ne soit plus promise au /menteurs-pharisiens/ et que le coq chétif du Rav Von Charia crève, et bien la fin justifiera les moyens, c’est écrit dans la Bible, hein, tout ça, j’ai rien inventé et dans le livre des nombres ainsi que le Deux Terreaux Nomme, le Nécronomicon et la dernière lettre de Pike Lee, il faut bien se rappeler tout ça, la lecture biblique permet de comprendre les évènements d’aujourd’hui, il faut le savoir, hein, au moins on ne sera plus soumis aux sionistes, à Mamon et Théton, on sera tous radioactifs et on brillera dans le noir, ce qui sera très pratique pour lire les livres édités chez KK en toutes circonstances, plus d’excuses pour ne pas se cultiver et s’élever par le haut par la tignasses de nos chevelures qui auront fondu par les radiations, hein, voyez.
                  .
                  Je finirais là dessus en dernière instance bien comprise de A à Z...


                  • 1 vote
                    siscobar 15 avril 17:04

                    @Soralien
                    Très fan de tes interventions le Soralien/Asselinien



                    • 2 votes
                      yoananda yoananda 14 avril 19:27

                      Trahir ses idées, ses promesses, ses soutiens, tu parles d’une tactique !!!
                      Non, faire la girouette ne peut que faire peur à tout le monde.
                      Il sera obligé d’en faire toujours plus et est devenu en 1 jour Clinton bis.
                      Le système est trop fort, c’est tout.


                      • 3 votes
                        cassia cassia 14 avril 20:49

                        S’il pouvait amener son pays en enfer une bonne fois pour toute...
                        En s’en prenant aux asiatiques de la Corée avec la Chine en embuscade, ils sont sur la bonne voie  smiley


                        • 1 vote
                          Hijack ... Hijack ... 14 avril 21:45
                          Le gouvernement Trump s’oriente (semble s’orienter) dangereusement vers une politique étrangère instable, une diplomatie de la canonnière, et des guerres illégales d’agression

                          .

                          .

                          « La guerre n’est pas faite pour être gagnée. – Elle doit être permanente. L’acte essentiel de la guerre est la destruction des produits du travail humain. » George Orwell (1903-1950), (dans ‘1984’, un livre décrivant une société totalitaire future).

                          « Trompez-moi une fois, honte à vous ; mais trompez moi une deuxième fois, honte à moi.  » Proverbe ancien, (parfois attribué à l’Italie, la Russie ou la Chine).

                          « Les apprentis sorciers au pouvoir comprennent bien que pour préparer mentalement les gens à la guerre, il leur est nécessaire de susciter dans la population un climat de haine, de peur ou de méfiance envers les autres, que ces derniers appartiennent à un groupe bien identifiable de personnes, à une religion ou à une nation » James Morcan (1978- ), (dans ‘The Orphan Conspiracies : 29 Conspiracy Theories from The Orphan Trilogy’, 2014).

                          « Presque toutes les guerres commencent par des opérations sous fausse bannière. » Larry Chin, (dans ‘False Flagging the World towards War. The CIA Weaponizes Hollywood’, Global Research, le 27 déc., 2014)


                          • 1 vote
                            tchitchi 15 avril 16:14

                            Les niais de la dissidence et les conspis à deux balles qui ont vu en Trump un sauveur feraient mieux de se cacher. Manipulés comme des bleus... Les sites d’info "alternatifs" ont vraiment bien pris le relai des medias "mainstream" !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès