• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Syriennes...

Julien Rochedy a réalisé un reportage en Syrie pour TV Libertés. On y découvre le point de vue de femmes et filles syriennes, libres de faire leurs études, de pratiquer leurs passions ou d'exercer leur profession, dans la peur qu'elles ressentent tous les jours depuis le début du conflit Syrien de voir les rebelles islamistes triompher. Ce reportage permet d'offrir un autre angle sur le conflit le plus sanglant de ce début de XXIe siècle, afin de comprendre une réalité bien plus complexe que celle qui nous est montrée par les grands médias traditionnels.

 

Alors que les roquets agressifs qui nous servent de ministres ne passent pas une journée sans crier "luttons pour les droits des femmes" - avec des polémiques visant à diviser la nation plus qu'à restaurer des droits réels - ceux-ci feraient mieux de s'interroger sur l'avenir des femmes d'une nation entière qu'ils contribuent à mettre en péril avec tant de rage :

 

 

Alors que B. Cazeneuve tout juste intrônisé (*) reprend de plus belle le discours arrrogant des autres caniches guerriers de notre gouvernement et qu'il fait rejaillir la honte sur toute la France, ce reportage nous invite à remettre un certain nombre de choses en question !

 

(*) Expression utilisée par France TV pour signifier la prise de fonction d'un haut responsable ne faisant pas partie de la liste du Bien.

 

Tags : Médias Femmes Terrorisme Guerre Syrie



Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • 15 votes
    yoananda yoananda 14 décembre 2016 10:40

    Rochedy nous montre la Syrie non dominée par l’islamisme et contre la propagande internationale qui veut faire chuter Bachar El Assad, même au prix du génocide des chrétiens Syriens !
    La dernière interviewée est d’une beauté éblouissante.
    Bravo : un patriote qui défends d’autres patriotes contre l’internationale libéralo-musulmane.


    • 7 votes
      Hieronymus Hieronymus 14 décembre 2016 12:31

      @yoananda
      Rochedy avec sa voix grave et nasillarde a un peu tendance à se la péter "jeune beau brun irrésistible" et perso ça me gonfle un peu ce narcissisme exacerbé, je l’inviterais à plus de modestie comme peut être à raser cette épaisse barbe de moine orthodoxe qui lui donne l’air un tantinet sinistre

      partant de là pas étonnant l’orientation prise en premier par son reportage en Syrie, y a certes un authentique souci de rendre compte de la réalité sur le terrain mais y a aussi de l’adrénaline derrière

      oui c’est des belles meufs mais bon je viens pas sur AV-tv pour des questions de libido, c’est p’têt une question d’âge chez moi, même si je ne suis pas insensible au charme féminin cela n’est plus de nature à me subjuguer entièrement et à altérer tout jugement, je respire enfin beaucoup mieux de ce côté là

       smiley


    • 7 votes
      yoananda yoananda 14 décembre 2016 17:34

      @Hieronymus
      je trouve au contraire que c’est un très bon angle d’attaque politique de montrer les femmes qui pourraient souffrir d’une défaite de Bachar, pour ceux qui se targuent de féminisme et de droitdelhommisme. Le fait qu’elles soient dans l’ensemble belles et la dernière magnifique n’enlève / ne rajoute rien.

      Qu’il nous fasse un peu de beaugossitude ... moi, je m’en fiche total.


    • 6 votes
      cathy cathy 14 décembre 2016 11:44

      Des témoignages de femmes si belles, émouvants et terribles. La Syrie résiste à l’islam politique (la charia), mais tombera comme l’Irak. Ensuite se sera notre tour. Le but, zombifier, terrifier pour installer le NOM.


      • 2 votes
        Colonel Kurtz Colonel Kurtz 14 décembre 2016 12:04

        @cathy
        le NOM, ce n’est qu’une variante marketing du web du phénomène de création et de concentration du pouvoir. Il n’y a rien de nouveau sauf l’échelle, la technologie et l’idéologie suivant les époques.


      • 1 vote
        Colonel Kurtz Colonel Kurtz 14 décembre 2016 12:06

        @cathy
        et la Syrie n’est rien d’autre qu’un carrefour géostratégique à pognon (gaz pétrole)


      • vote
        cathy cathy 14 décembre 2016 12:27

        @Colonel Kurtz
        L’argent est le nerf de la guerre.


      • 1 vote
        cathy cathy 14 décembre 2016 12:29

        @Colonel Kurtz
        Oui c’est vrai, sauf que celle ci est totalement mondiale, et très bien équipée.


      • 6 votes
        Hieronymus Hieronymus 14 décembre 2016 12:33

        @cathy
        Ensuite ce sera notre tour. Le but, zombifier, terrifier pour installer le NOM.

        je vous invite à un optimisme modéré : le pire n’est pas toujours certain

         smiley


      • 1 vote
        cathy cathy 14 décembre 2016 12:40

        @Hieronymus
        Tu peux remarquer que la Syrie résiste bien, alors que l’Iran est chariatisé sans guerre.


      • 10 votes
        Hieronymus Hieronymus 14 décembre 2016 18:00

        @cathy
        il ya charia et charia, j’ai été 2 fois en Iran, c’est certes un régime dur (une centaine d’exécutions par an, surtout de droit commun) mais où l’on se sent en sécurité et où les différentes confessions vivent en paix et dans un respect mutuel

        je dirais que paradoxalement, c’est peut être le pays où les Islamistes et/ou djihadistes ont le moins de chance de succès, pouquoi ?

        parce que l’Islam y est déjà au pouvoir, un islam chiite avec un clergé très instruit et hiérarchisé, à l’abri normalement de tout délire dogmatique du type wahabisme, les minorités religieuses y sont défendues, chrétiens, zoroastres et aussi juifs !

        je peux affirmer que les églises arméniennes et assyro-chaldéennes sont tout à fait respectées, l’église catholique aussi n’est pas inquiétée, seules les églises évangélistes (prosélytes et américanisées) sont plutôt mal vues

        un Iran fort, c’est la meilleure assurance contre les ravages de l’Islam dans la région !


      • vote
        HELIOS HELIOS 14 décembre 2016 18:57

        @Hieronymus

        Vous souhaiteriez donc qu’on mette l’islam au pouvoir en France pour que l’eglise se retrouve et soit protégée ???


      • 1 vote
        V_Parlier V_Parlier 14 décembre 2016 19:45

        @HELIOS

        Ca n’a pas de sens puisque, contrairement aux Iraniens, nous ne sommes pas musulmans depuis mille ans ou plus...

        Et même si c’était le plan ça n’aurait aucune chance de marcher ainsi puisqu’en France il y a très peu de chiites, et que les djihadistes sont surtout issus de la pègre importée qui est en grande partie néo-sunnite. Et on sait que la pègre est habituellement impunie en France. (Ce n’empêche pas que ce soient des fanatiques en soif de conquête, car je vois venir les objections). Les pays stables et vivables à majorité musulmane ne sont de toutes façons pas des régimes laxistes envers le crime de droit commun et les revendications injustifiées incessantes comme le sont la France et l’UE qui ont encore du mal à comprendre. Sinon c’est soit la guerre civile soit l’Arabie Saoudite (les djihadistes établis et enrichis détiennent le pouvoir absolu). Par ailleurs, il n’y a pas obligatoirement besoin d’être un pays musulman pour devenir instable dans la situation vers laquelle la France se dirige.


      • 4 votes
        yoananda yoananda 15 décembre 2016 00:18

        @Hieronymus
        de ce que j’ai compris, le shiisme n’est pas internationaliste comme le sunnisme, et ne cherche pas à faire chier mon dentier.

        Ce qui confirme tes observations de terrain (ou plutôt ce sont tes observations qui confirmes mes déductions). Le shiisme, bien que "dur" et hierarchique (l’Iran n’est quand même pas le pays des libertés non plus) reste nationaliste et donc, n’est pas un danger pour l’Europe et la planète comme peut l’être le sunnisme, ces islamistes internationalistes copains comme cochon avec les mondialistes et autres sionistes destructeurs des peuples.

        C’est pour ça que les immigrés sont sunnites en majorité, quoi qu’ils disent, qu’ils se posent en victimes ou en rebelles, ils sont objectivement les complices du NOM.


      • 8 votes
        njama njama 14 décembre 2016 16:19

        alors elle est pas belle la Syrie !!!!!! ça me donne envie de retourner à Damas

        merci à Julien Rochedy pour ce reportage ...

        il y aurait un dictateur en Syrie à Damas  ? qui opprimerait son peuple il paraît ...c’est ce que les médias nous racontent ici ...
        où ça ? où ça ? où ça ? ...


        • 2 votes
          alanhorus alanhorus 15 décembre 2016 00:47

          Bravo au journaliste qui fait un travail d’information réel contre celui fallacieux des organes de presses aux ordre des puissances financière et militaire.
          Honte à françois Hollande qui se disait ennemi de la finance et qui se pose en fou de guerre comme son cousin sarkozy.


          • vote
            Djam Djam 15 décembre 2016 11:04

            Paraît que c’est un certain Einstein qui aurait dit : "il est plus facile de modifier la structure d’un atome que de faire changer une croyance". La remarque reste pertinente à propos de la plupart de français. A part les quelques éveillés, curieux, creuseurs de causes originelles, esprits distanciés ou authentiques chercheurs de vérité terrestres, on ne peut que constater la puissance aliénatoire redoutablement efficace du lavage de cerveaux opéré par les merdias qui occupent l’espace de réflexion partout.

            Le monde dévasté de la post-modernité monstrueuse fabrique, par la voix des presses autorisées et de leurs collabos recopieurs, des croyances d’une telle énormité que l’on reste pantois lorsqu’on échange avec les encore très nombreux convaincus par les infaux qui sortent des hauts parleurs officiels en boucle.
            Bashar el Assad tyran dictateur ? Ok, alors la dynastie Bush et Clinton sont des bouchers et des délirants malades. Khadafi tyran dictateur ? Ok, alors le nain Sarko et sont clone mou Hollandouille sont des traitres de la plus haute dangerosité. L’Iran un pays moyenâgeux et dangereux ? Ok, alors les USA qui ont largué deux bombes nucléaires sur des innocents et qui pulvérisent partout les peuples de pays non soumis sont l’endroit où vivent les plus grands malades de l’hyper violence occidentale.

            Soyons sérieux mes amis, et surtout soyons un peu honnêtes... nous nous contentons tous de commenter les événements en restant bien confortablement assis devant nos écrans dans un pays, certes qui n’est (pas encore) en guerre ouverte, alors contentons-nous, à minima, d’apprendre grâce au courage de celles et ceux qui vont sur le terrain, vont à la source, osent s’opposer et révéler les 9/10 ème des vérités manipulatoires partout où les bonnes consciences se planquent grossièrement derrière les "droits de l’homme", la "laïcité", la "pax americana". Tous ces concepts sont bidons et étiquettent tous les colis piégés contenant les grandes manoeuvres organisées par l’occident euro-ricain et ses alliés malfaisants du moyen-orient et destinés à dévaster tout ce qui résiste.

            La vision d’une "paix mondiale" supervisée par les ricains dont c’est le délire depuis l’après guerre de 45 mais dont le projet remonte en réalité depuis fort longtemps à l’époque de la mise au pouvoir d’un certain Hitler, déjà financé par les banquiers et industriels américains, n’est que le prétexte éculé d’une poignée de grands malades dangereux. Le problème c’est que n’importe quel pécus, ici et ailleurs, portant des fringues tous estampillés de "us army" ou d’autres propagandes anglo-ricaines sont, de fait, les supporteurs de cette monstruosité guerrière et colonialiste, de cette american way of death...

            J’ose même pousser plus loin encore ce soutien inconditionnel, conscient ou non, à ces manoeuvres mortelles, en montrant du doigt tous ceux, très nombreux, qui s’abreuvent quotidiennement aux "produits culturels" américains qui, tous, entretiennent des pulsions guerrières, des idéologies falsifiées et puantes, des façon de penser absolument gerbatoires chez ceux qui les consomment, les matent ou les arborent.

            Pendant combien d’années encore allons-nous penser comme des sous-ricains ? Pendant combien d’années allons-nous bouffer comme des bovins ricains ?
            Pendant combien d’années allons-nous baragouiner un globish creux qui ne permet plus aux jeunes d’exprimer la subtilité d’une pensée et d’inviter à la souveraine diplomatie ?

            Pendant combien de temps allons-nous rester à râler devant l’ignominie du droit privé américain (Tafta, TTPI et autres saloperies) qui a déjà commencé à liquéfier tout ce qui faisait la beauté de notre pays, le dynamisme de son industrie, l’originalité de sa pensée intellectuelle et culturelle ?

            Oui, je pose la question pour la énième fois... pendant combien d’années encore la masse amorphe, dont nous faisons tous partis, va-t-elle rester planquée derrière son écran pour juste commenter ???

            Réponse
             : nous resterons ainsi, amorphaetums râleurs, tant que l’on aura un pseudo camembert et une pseudo pizza dans le frigo, tant que nos mômes joueront avec le dernier i.phone et ses applis crétinisantes, tant que nos comptes bancaires continueront d’aligner des chiffres virtuels que nous ne touchons pas pendant des années permettant à des joueurs de casino d’accumuler à notre détriment des richesses ahurissantes tout en finançant la mort partout.

            On s’éveille ? on se lève ? on prend des risques ? ou on continue à crever lentement comme la grenouille dans l’eau qui chauffe progressivement ?


            • 2 votes
              njama njama 15 décembre 2016 14:37

              Que signifiait vivre en Syrie jusqu’en 2011 ? Avant que mercenaires et islamistes nous envahissent au son de leurs tambours de guerre ?

              Journal de Syrie
              Dr Waiel S.H. Awwad, 19 décembre 2016

              A mes chers compatriotes,

              Un souvenir de l’été 2010 : nous sommes assis dans un café du vieux Damas, sirotant un café d’Arabie, écoutant de la musique et tirant des bouffées de notre narguilé. Une soirée rituelle de détente amicale du vendredi, qui ne se termine que lorsque le soleil disparaissant à l’horizon nous invite à rentrer chez nous. Je marche dans la rue en compagnie de Mme Nada, une avocate réputée de Damas. Elle s’apprête à rentrer chez elle, à Alep, pour y passer le week-end en famille. Je la regarde et m’exclame : « Tu vas faire 360 kilomètres et conduire seule pendant quatre heures ? » Elle réplique en souriant : « Mais je le fais chaque semaine, Waiel. Je rentre chez moi, puis repars pour mon travail le dimanche matin ! » Je lui demande : « Mais tu n’as pas peur ? Et si ta voiture tombe en panne ? » Elle éclate alors de rire : « Pourquoi est-ce que j’aurais peur ? Cela m’est arrivé plein de fois. Je n’ai qu’à faire signe aux voitures qui passent. Et quelqu’un finit toujours par m’aider. Nous sommes en Syrie, cher docteur. On y est en sécurité et tout le monde s’entraide. »

              Mais ça, c’était la Syrie d’avant 2011.

              Une petite Inde

              On pourrait être aussi intarissables à propos d’Alep ! Une ville pleine de vie, avec ses 3 millions d’habitants, ses marchés animés, le bourdonnement de ses innombrables – plus de 1500 – usines. Pourquoi, au terme de plus de deux années de guerre, Alep n’avait-t-elle connu aucune manifestation hostile au régime ? Parce que sa population rejetait les politiciens sectaires et souhaitait se maintenir en dehors du conflit. Accusée de ce fait par les radicaux de soutenir le régime. Et gratifiée d’un lot de sarcasmes et de plaisanteries humiliantes. Mais ses habitants ont tenu le coup. Culturellement soudés par leur appartenance séculaire à l’une des plus antiques cités du monde. Située pile au milieu de la partie mésopotamienne de la route de la Soie, riche de son histoire de 11 000 ans, Alep a été le berceau d’un large éventail de civilisations – hittite, araméenne, assyrienne, perse, hellénistique, romaine, byzantine et islamique. En 1599, Vincenzo Dandolo, Consul de Venise, écrit : « Avec ses vastes havelis, (appelés souks), ses riches marchands et ses magnifiques édifices, Alep est une véritable Petite Inde ». Vivant moi-même en Inde, je ne peux qu’être d’accord.

              Apocalypse à Alep

              Puis en 2013, la Turquie a ouvert ses frontières aux mercenaires et aux Islamistes. [......]

              http://arretsurinfo.ch/que-signifiait-vivre-en-syrie-avant-que-les-islamistes-nous-envahissent/


              • vote
                hase hase 15 décembre 2016 14:59

                ce que j’en conclus, c’est que la vie était très dure sous les gouvernements Assad, et qu’on a bien fait de s’en mêler ; tout ira beaucoup mieux maintenant. smiley


                • vote
                  Socarate 15 décembre 2016 19:18

                  L’extrême droite française passe sont temps à exhiber en france des bougnoul moche et méchant analphabete et pour l’image de la syrie de diffuser de si beau reportage plein de belle femmes arabes propres sur eux et éduqué !

                  Et Moi quel est donc le but de mon existence ? Je suis Perdu !

                  Que Dieu nous pardonne donc à nouveau nos Pêchés et Déchés !


                  • 1 vote
                    V_Parlier V_Parlier 16 décembre 2016 18:48

                    @Socarate
                    "L’extrême droite française passe sont temps à exhiber en france des bougnoul moche et méchant analphabete"

                    C’est parce-que la France récupère et cultive des individus qui auraient fini depuis longtemps en taule pour 20 ans ou plus dans leurs pays (ou celui de leurs parents, parce-que les descendants peuvent être pires). Et ce n’est pas étonnant que daech puise ses ressources dans ce vivier pour assassiner syriens et français.

                    Donc il n’y a pas de quoi être perdu : Nous sommes dans un pays dont le gouvernement sème le chaos dans le monde muslman en n’étant même pas capable de faire régner l’ordre sur son propre territoire, face à des hordes impunies qui provoquent de plus en plus un ressenti dont patissent les autres musulmans. Dans les deux cas, les vrais responsables sont les mêmes : Bobos de l’UMPS, tendres avec les racailles, cruels envers les innocents, que ce soir chez nous ou en Syrie.


                  • vote
                    Socarate 15 décembre 2016 19:27

                    LES GARS ! LES GARS ! LES GARS !...et les filles ?! ATTENDEZ ! ATTENDEZ !

                    Vous allez redémarrer la video mais vous couperez le son et vous vous dites que c’est un reportage de Rochedy sur les filles et femmes issu de l’immigration ou qui peuplent une banlieue de Bagnolet ou Montreuil ! C’est Priceless je vous dis.

                    Le seule et éternellement unique victime des guerres et autres foutu conflit nationaux, ethnique religieux et cette pauvres garce qu’on nommait jadis Vérité ! Paix à son ame ! PAIX A SON AME ...ET QUE DIEU NOUS PARDONNE !  smiley


                    • vote
                      hase hase 16 décembre 2016 16:39

                      @Socarate
                      ce sont les pauvres que vous n’aimez pas, alors, votez bien pour qu’il n’y en ait plus !


                    • 1 vote
                      V_Parlier V_Parlier 16 décembre 2016 18:52

                      @Socarate
                      "Vous allez redémarrer la video mais vous couperez le son et vous vous dites que c’est un reportage de Rochedy sur les filles et femmes issu de l’immigration ou qui peuplent une banlieue de Bagnolet ou Montreuil !"

                      Dès les cinq premières secondes on n’y croit pas (pas du tout ce style, pour diverses raisons). Vous le savez certes très bien mais je me demande où vous voulez en venir.


                    • vote
                      Socarate 15 décembre 2016 19:35

                      Vous voyez que les arabes sont des gens comme tous les monde offrez leur un cadre social et des structures solides et il vous en sortira d’aussi beau spécimens que ceux présenté dans cette vidéo. Pourquoi n’est il pas le cas de la France ? Sans doute moins fournie en capacité et en moyen que la grande Syrie.


                      • 1 vote
                        V_Parlier V_Parlier 16 décembre 2016 18:53

                        @Socarate
                        "Pourquoi n’est il pas le cas de la France ?"

                        Je viens d’y répondre un peu plus haut...


                      • 1 vote
                        V_Parlier V_Parlier 17 décembre 2016 11:09

                        @Socarate
                        "offrez leur un cadre social et des structures solides"

                        Ouaip, ça inclut aussi de faire respecter le droit aux récalcitrants avec le niveau de répression qui s’impose. Il est clair que là, la France est mal partie. J’aime aussi ce terme "offrez" comme si il leur fallait plus que le "cadre" que les autres ont.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès