• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Thomas Sankara, le ’che’ africain

Thomas Sankara, le ’che’ africain

Thomas Sankara, président du Burkina Faso de 1983 à 1987, arrive au pouvoir à l’âge de 34 ans. Tenue militaire, colt au ceinturon et livre de Marx en main, "Tom Sank" ou "Camarade Sankara" décide de donner un sérieux coup de balai dans son pays. Symbole : la Haute-Volta devient le Burkina Faso, "le pays des hommes intègres". Grâce à son charisme, son franc-parler teinté d’humour et sa fougue, le capitaine Sankara va tenter de réunir la population autour de son projet politique : développement de la production locale, lutte contre la corruption, opposition aux chefs coutumiers qui font main basse sur les terres, diminution du train de vie de l’Etat, autonomie par rapport aux diktats des grandes institutions internationales, liberté d’action sur le plan diplomatique par rapport à la tutelle élyséenne, etc. Mais voilà, pareille attitude lui vaut aussi un grand nombre d’ennemis et progressivement, l’homme se retrouve de plus en plus isolé, pour finir assassiné par son entourage. Au travers des images d’archives, des témoignages de proches, de collaborateurs et d’hommes politiques de l’époque, ce film trace le portrait d’un homme surnommé le « Che Africain » et dont l’aura reste vive encore sur tout le continent, 20 ans après sa disparition.

 

 

Tags : Afrique




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • 12 votes
    Alsace Alsace 17 novembre 2010 14:37

    Vu et revu et sur-revu , mais toujours aussi indispensable.
    Un modèle pour plusieurs siècles autant pour son combat , sa personnalité mais aussi pour la manière dont il est tombé ( Compaoré le traitre , Houphouet Boigny et Miterrand aux manettes du complot ...)
    Il avait tellement de classe.


    • 7 votes
      bebol bebol 17 novembre 2010 19:45

      Quelle terrible humanité que celle qui, à chaque fois, cherche à se débarasser de ces hommes si rares qui ont vraiment le désir profondément ancré en eux d’aider, de soutenir, de développer leur pays, donner force et dignité à leur peuple, enrichir les siens par les biens mais aussi par l’esprit...
       
      Sankara était un grand homme, très grand... Voilà pourquoi il a fallu qu’ils se débarrassent de lui de la sorte : le soleil brûlant qu’il était ne pouvoir seoir à ces cloportes qui, malheureusement, étaient et sont toujours aussi nombreux qu’ils sont forts et impitoyables.


    • 10 votes
      Alsace Alsace 17 novembre 2010 21:04

      A l’ attention des petits gauchistes français :
      " La patrie ou la mort, nous vaincrons ! "
      Thomas Sankara.


      • 1 vote
        elfableo 17 novembre 2010 22:18

        des petits gauchistes français ? ah ! ah ! ah ! vla l’extrême droite qui ouvre sa bouche pour défendre le programme d’un marxiste .... et qui veut donner des leçons d’anti capitaliste à la vraie gauche . pffff ! excellent !

        Sankara , un grand homme parmis des pourris !

      • 2 votes
        rastapopulo rastapopulo 17 novembre 2010 23:30

        Sankara était pour le protectionisme... ce n’est pas très marxiste !

        Reconnait au moins cette tare d’être anti-nation (donc anti-protectionisme) à tes chouchous. 


      • 2 votes
        Alsace Alsace 18 novembre 2010 00:03

        à el fableo :

        vous vous trompez, je ne suis pas d’ extrême-droite et désolé si vous vous sentez visé par le terme "gauchiste". J’ai juste énormement de respect pour Sankara , ayant bien des liens en Afrique de l’ Ouest , je ne peux que regretter la manière dont il fût éliminé et que personne en Afrique de l’ Ouest ne s’est inspiré de lui, à part le commandant Jerry Rawlings du Ghana qui lui était très proche à l’époque.

        Hé oui, il y a eu des révolutions nationales en Afrique de l’Ouest, bien sûr certaines avec de bien tristes resultats et d’autres comme le Ghana, cas rare, avec une position de grand challenger pour l’influence dans la sous-région dans les prochaines décénnies.

        Detendez-vous El Fableo.


      • 3 votes
        rastapopulo rastapopulo 18 novembre 2010 00:14

        Tiens par Zemmour j’ai appris que Marx avait piqué les idées d’un français et d’autre qui avait créé les idées de gauche !!!

        Zemmour défendant d’ailleurs assez bien ce coté voleur des Einstein (idées de Point Carré) et Freud par un aspect prophétique de la culture juive... vraiment une bonne réflexion qui enfonçait les poncifs tout en dramatisant le coté confessionnelle de ces personnages  !!!

        Bref, je savais déjà que Marx était un rentier qui n’avait jamais travaillé de toute sa vie et s’était approprié les mouvements déstabilisateurs des nations tout en trouvant refuge chez l’empire esclavagiste britannique !!!!!

        Je sais maintenant, qu’en plus, il n’avait même pas pondu une idée mais qu’il crachait ouvertement à la gueule de ceux dont il reprenait les textes !

        C’est fondamentalement humain et rigolo de constater son idolâtrie non ?

        En plus Zemmour qui connait les origines des idées de Marx c’est piquant hein ? 


      • 2 votes
        rastapopulo rastapopulo 18 novembre 2010 00:19

        Il fallait lire :

        ...dédramatisant le coté confessionnelle...

        ... Zemmour connaissant mieux que les marxistes les origines des idées de Marx...

         


      • vote
        toug toug 18 novembre 2010 01:17

        " La patrie ou la mort, nous vaincrons ! " Ça montre qu’il en disait aussi des conneries ce brave Sankara.
        Sankara était aussi un "petit gauchiste" et c’est surment son nationalisme qui l’a perdu car belle connerie que de construire un nationalisme sur des frontières coloniales imposées aux peuples. C’est la plus grande erreur de Sankara que n’avoir pas réussi à s’allier les pays limitrophes au Burkina. ( Stratégie que fait très intelligiblement Chavez aujourd’hui ) Il aura été tué pour préserver les interêts français dans la zone, mais aussi parce que c’était un "sale gauchiste" qui a mis en place les Comité de Défense de la Révolution et modifié les rapports inégalitaires de la société burkinabe (surtout à l’égard des femmes). Si on peut parler de nationalisme (avait-il le choix en accédant au pouvoir de cette ancienne colonie dont il héritait des frontières coloniales) c’est certainement pas un homme de droite, c’est même l’opposé. Evidemment que le développement et la prospérité future de l’Afrique passent par le panafricanisme et l’abandon des frontières et des bantoustans hérités de la colonisation. Les pères fondateurs du panafricanisme (Olympio, Nkrumah, ...) ont d’ailleurs tous été assassinés. ( Alors que les nationalistes corrompus en Afrique aujourd’hui n’ont jamais gêné et ne gène en rien l’oligarchie mondialiste, ils sont même souvent aidé et financé par cette même oligarchie ... ) Mais il était difficile de construire autre chose à l’époque, sur les ruines de l’Empire français (c’est encore le cas aujourd’hui tant les nationalismes sont érigés en barrage entre les peuples africains). Le nationalisme, en Afrique, en plus d’être une connerie incroyable, est dangeureux. Comme partout...


      • vote
        elfableo 18 novembre 2010 11:57

        t’es pas d’extrême droite , alsace ? ah ... mais comme t’es pas de gauche , si y’ a lepen-mélanchon, tu votes pour qui ?

        tu sais, tous ceux qui tapent sur la gauche , sur la droite sauf sur lepen , en général je m’en méfie un peu ....
        mais peut-être tu peux m’en dire plus sur tes goûts politiques ,alors .

      • vote
        Alsace Alsace 19 novembre 2010 13:09

        Alors je vais te dire , je suis de tendance nationale - republicaine , gaulliste sociale un peu de droite un peu de gauche mais tout ceci sont des conneries car c’est de l’enfermement .

        Mais comme il vient toujours un moment ou l’on doit se justifier, bon j’essaye de définir grosso modo. Très franchement, j’en ai d’ autant plus rien à cirer que je préfère largement l’ étude politique au militantisme politique pur. De ce dernier on est assez vite déçu .
        Alors voilà , c’est peut être pour ca que ce genre de positionnement fait chier la plupart des gens .


      • 2 votes
        voltmètre voltmètre 17 novembre 2010 22:32

        Les malfaisants aux manettes aujourd’hui l’étaient déjà à l’époque,les grands hommes comme Sankara sont condamnés à mort par avance.Il faudra un jour employer les mêmes méthodes qu’eux si on veut se sortir du merdier dans lequel ils nous ont plongés jusqu’au cou.


        • vote
          MadSkillz MadSkillz 17 novembre 2010 22:36

           L’histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d’originaux et beaucoup de copies.

           Alexis de Tocqueville
          Extrait de : L’’Ancien Régime et la Révolution

          La question est celle-ci : d’où vient l’homme ? Où va l’homme ?

          Le grand tournant de l’histoire sera le moment où l’homme prendra conscience que le seul dieu de l’’homme est l’homme lui-même...l’homme est l’art,l’homme est créateur ,l’homme à besoin de renouveau...et pour sa nous devons nous battre...
          et nous devons croire qu’il y à de  L’espoir est que les hommes puissent comprendre toute la "Mer...de" THE DARK SIDE

          Solution : révolution ...".violente"...(Dans une révolution, on doit triompher ou mourir.)De Ernesto "Che"Guevara Extrait de Lettre à Fidel Castro

          Il ne peut y avoir de révolution que là où il y a conscience
          Jean Jaurès


          • vote
            okidocman okidocman 17 novembre 2010 23:28

            je crois que vous ne vous etes pas compris tous les deux


            • vote
              sahabas 18 novembre 2010 12:50

              Bravo, un authentique anti-impérialiste. Hélas leur destin est souvent tragique...

              http://resistancemusulmane.over-blog.com/


              • 2 votes
                rouxel 18 novembre 2010 13:17

                Scipion juge Ghandi , allende, jaures, le che, sankara chavez et morales.

                Scipion apprécie les grands hommes que sont bush, berlusconi, blair, sarkozi, reagan, campaore et mitterand
                Qui est Scipion ?

                Scipion est un trou, un trou du, un trou du quoi ?
                 allez un petit effort


                • 2 votes
                  rouxel 18 novembre 2010 13:25

                  alors pas trouvé ?

                  bon encore un indice, Scipion est un fervent partisan de la fouille anale. Alors vous sentez ?

                  • 1 vote
                    Machiavel 19 novembre 2010 12:46

                    Pour compléter cet excellent document sur Sankara , il serait interessant pour Mad-Skillz
                    de nous faire découvrir l’oeuvre de Cheikh Anta Diop , un autre grand penseur de l’histoire africaine .



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

MadSkillz

MadSkillz
Voir ses articles







Palmarès