• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > TV Ukraine - Propositions de génocide (Donbass gens inutiles)

TV Ukraine - Propositions de génocide (Donbass gens inutiles)

Ce n'est pas un film apocalyptique, c'est ce qui passe sur la chaîne ukrainienne Hromadske TV où des journalistes "érudits", "civilisés" et "libéraux" se lachent sans complexes. Ne croyez pas qu'il y ait l'ombre d'un blâme qui plane sur le personnage en question, Bogdan Boutkevitch. En Ukraine post-maidan, de tels propos font partie de la vie de tous les jours, sont plus que banalisés et encouragés.

 

Remarque : Les gens que Boutkevitch accuse de ne "servir à rien" (et qui ne travailleraient soi-disant pas dans les usines) ne sont absolument pas assistés par Kiev mais se contentent de leurs propres moyens de subsistance. Cela n’est déjà pas correct pour quelqu’un de sa classe...



Boutkevitch travaille en outre pour ce journal :
http://www.tyzhden.ua
 

La vidéo originale non coupée (pour les ukrainophones qui souhaitent vérifier) :

 

Toute la crise ukrainienne censurée :
http://www.youtube.com/playlist?list=...

 

Tags : International Russie Ukraine




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    



    • 11 votes
      Miroreur Miroreur 1er août 2014 20:24

      Cet appel a été signé par le Président du Syndicat indépendant des mineurs de Donietsk, Mikhaïl Krylov, qui avait déjà dirigé en 1989 la grande grève des mineurs ukrainiens. Un bataillon de mineurs combat au sein de l’armée de la République populaire du Donbass. Il est dirigé par le vice-ministre des mines de la République, Constantin Kouzmin, et a été formé lors de la manifestation des mineurs du 18 juin 2014.

       Ci-dessousle texte intégral de la proclamation :


      Frères mineurs ! 

      Nous voulons vous expliquer la situation réelle dans le Donbass. Les médias européensfaussent ou font le silence sur la véritable image des événements. Nous savons que vous ne pouvez pas obtenir facilement une image fidèle de ce qui se passe icic’est pourquoi nousdéclarons  :

      Nous, les mineurs, nous sommes obligés de nous battre avec nos armes pour défendre notre viepour survivre ! 

      Notre objectif dans ce défi auquel nous faisons face est celui-ci : arriver à arrêter l’effusion de sang ! La fin de la guerre aura lieu avec le jugement des criminels de guerre qui l’ont provoquée.Nous ne pouvons pas abandonner ce combatparce que cela signifierait notre anéantissementmoral et physique !

      Dès le début"l’Euromaïdan" s’est trouvé sous le contrôle de la grande bourgeoisie : lesoligarques ukrainiens et leurs commanditaires étrangersEn Février de cette année, s’est produit un coup d’état en Ukraine avec la participation active de groupes néo-nazis. C’est en réaction à cela que s’est formé le mouvement dans le Sud-Est du paysqui a mis en avant au début des revendications modérées de fédéralisation et de reconnaissance du russe comme deuxième langue d’État, demande auxquelles le pouvoir a répondu par la terreur.

       

      La situation dans le Donbass prend l’allure d’une véritable guerre dans laquelle des civils sont tués : des personnes âgées, des femmes, des enfantsOn vous ment de façon effrontéé en prétendant qu’il s’agit d’une guerre entre l’Ukraine et la RussieCe n’est pas vrai !

      La guerre se déroule entre le peuple et une poignée d’oligarques soutenus par l’UE et les Etats-UnisLe malheur de l’Ukraine réside dans le fait que l’exercice de l’autorité est tombé aux mains de pourritures qui ont réussi à infecter par leurs idées fascistes une partie de la société.Nousle peuple du Donbass, nous luttons contre toutes les manifestations de nazisme et de fascismeNous nous battons avec un fusil à la main pour notre vie et celle de nos proches. Nous n’avons pas à nous retirer - c’est notre terre ! Nous nous tournons vers voustravailleurs des pays européensen vous demandant votre aide solidaire : aidez nous à briser le bastion du fascisme en Ukraine.

      Ce sera notre victoire commune !
       

      Mikhaïl Alexeevich Krylov
      Président du Syndicat Indépendant des Mineurs de Donetsk.



      • 6 votes
        jeanpiètre jeanpiètre 1er août 2014 22:26

         on dirait qu’un fois de plus (syrie) les amérloques n’avaient pas de plan b et vont donc battre retraite pendant que ceux qu’ils ont sponsorisés tenteront jusqu’au bout de réaliser l’objectif.

        boycott usa

        • 1 vote
          Qabs 2 août 2014 13:31

          a vous de me dire si c’est hors sujet,
          http://croah.fr/videos/une-video-montre-le-meurtre-du-journaliste-ramy-ryan-par-des-missiles-israeliensetats-uniens/
          les larmes aux yeux ...
          la souffrance est la meme
          et nous, nous ne faisons rien pour les aidées, j’entends a grande echelle !
          car je remercie tous et toutes qui œuvrent dans le noir ...
          ca ne peut plus durer ! la lumiere doit etre faite !
          le seul moyen est de ce faire entendre ... unique maniere de faire des vagues assez puissante pour apporter avec elles la paix en Palestine !
          Armée Française, souvient toi de qui nous sommes !
          ouvre nous la voie, nous serons ta voix, et d’un seul homme, agissons pour le bien communs !
          liberté egalité fraternité !


          • 1 vote
            Miroreur Miroreur 2 août 2014 16:48

            Mgr Yousif Thomas (évêque de Kirkouk / Iraq), s’adresse à la délégation française au dernier jour de sa visite et commente : 

            « Nous sommes dépassés et nous avions besoin d’un regard venant de l’extérieur. Cette visite nous a apporté un sens et un souffle. Cette délégation et le fait que les chrétiens français parlent aux chrétiens d’Irak auront de bonnes conséquences sur le traumatisme que les gens de Mossoul ont subi. Mais on ne dispose pas encore assez de recul pour lire ce qui s’est passé. Vous avez vu des gens souffrir, des gens complètement dépossédés de tout parce qu’ils sont nés chrétiens et qu’ils ont un héritage qui ne plaît pas à cette espèce de nouveau nazisme qui est en train de s’installer chez nous. La bataille est de taille. Beaucoup m’écrivent et me demandent que faire ? Sous-entendu combien d’argent envoyer ? Ce n’est pas la question. La question est très profonde : il y a un malaise dans la civilisation, un malaise dans la culture. Ces islamistes refusent notre civilisation. On croyait avec la mondialisation que les choses étaient évidentes pour tous. Mais vu de l’Orient, le monde chrétien est envahissant et il faut qu’il soit combattu. Le monde musulman ne veut pas de cette mondialisation. Ici, nous sommes à court de penseurs, de gens intelligents, de poètes, d’artistes, qui mettent une idée sur une pellicule ou sur une feuille. Parce qu’on veut faire taire tout le monde. Toutes les dictatures ne veulent pas entendre parler. Vous, en Occident, vous parlez trop et nous, si on parle, on nous tue... Alors comment agir ? Partir pour l’eldorado européen qui parfois entrouvre sa porte ? Allez, 1000 réfugiés par ci, 1000 par là… Ceux-là ont gagné à la loterie. Mais les autres ? Ceux qui restent, qui ne peuvent pas crier ? La majorité silencieuse ? Va-t-on les aider à tenir et à espérer ? Ceux-là ont besoin que je reste. Et c’est cela mon message : je reste. »



          • 1 vote
            Miroreur Miroreur 2 août 2014 16:57

            Dsl ceci n’est pas une réponse au msg précédent (mea culpa), juste l’ajout d’un élément de réalité assez peu acceptée usuellement.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès