• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > FMI : Une provocation à Lagarde

FMI : Une provocation à Lagarde

Une candidature (Aurélie Trouvé - Attac) qui a le mérite de démentir le postulat que toute la France est derrière Lagarde.

Voici également un autre point de vue, celui de Réseau Voltaire :


"L’arrestation du directeur général du FMI a ouvert les hostilités au sein des élites mondiales.

Il ne s’agit pas cette fois d’un accrochage à fleurets mouchetés à propos de doctrines économiques, ni d’un rapport de forces pour faire évoluer la représentativité des différents États au sein de l’institution, mais bien d’une crise existentielle qui se propage à vive allure dans le système et le fracture en deux camps irrémédiablement opposés.

 

D’un côté, ceux qui veulent sauver les États-Unis de la faillite ; de l’autre, ceux qui préfèrent sauver les banques. D’un côté, ceux qui estiment que la première puissance du monde doit mobiliser toutes les énergies pour résoudre ses problèmes, de l’autre ceux qui pensent que l’argent n’a pas de patrie et que l’avenir appartient au BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine).

 

Dans ce contexte, la candidature de Christine Lagarde à la direction générale du FMI représente une tentative désespérée de conserver au dollar son statut d’unique monnaie de réserve qu’elles qu’en soient les conséquences pour la paix mondiale, tandis que celle de Stanley Fischer illustre une volonté de Londres de renoncer à sa relation spéciale avec Washington, de miser sur le BRIC et d’accompagner un déclin en douceur du dollar.

 

M. Fischer est porteur d’une vision originale qui déplace les lignes de clivage traditionnelles. La question de la monnaie de réserve serait mise en attente en échange d’un compartimentage du système financier pour éviter qu’un probable effondrement des États-Unis n’infecte le reste du monde.

 

Le temps des amabilités est terminé. La « guerre civile des élites » commence.

 

Dans la période sombre qui débute, la plupart des acteurs de la finance mondiale vont connaître des pertes, d’abord ceux qui tarderont à se positionner, puis ceux qui auront misé sur le mauvais cheval. De nombreux dirigeants politiques, qui sont à la fois proches de Wall Street et de la City, de Goldman Sachs et de la HSBC, vont devoir choisir leur camp et sacrifier certains de leurs intérêts."
http://www.voltairenet.org/La-gouvernance-mondiale-se

Tags : Economie Activisme International



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • 8 votes
    Pic91 15 juin 2011 13:12
    http://en.wikipedia.org/wiki/Stanley_Fischer

    Est-ce que je dois comprendre que l’élection de Christine Lagarde
    représentera une "prise de contrôle" du FMI par les Zunis tandis
    que l’élection de Stanley Fischer représentera une "prise de contrôle"
    par la finance internationale sionniste ?


    • vote
      arpontar 16 juin 2011 10:02



      VAS Y MA GRANDE ...QUELLE BONNE IDEE...UNE ALTERMONDIALISTE...OUI !!!! CONTRE LE CERCLES DSK...SARKO..L ’HAGARDE (humour ...vient elle de la planète FRIC...°oui...)


      MME EST DE TOUTES LES MAGOUILLES ET DISTRIBUE LE FRUIT DE NOTRE TRAVAIL A SES AMIS COMME TAPIE...C EST UNE ESCRO..QUE...euse de directeurs de cabinet et de femmes de chambre


      te laisse pas faire par ces pourris...attention quand meme....ils sont tres trestres cons...et dangereux (voir dsk...)

      tousensemble FG EX ATTAC


    • 2 votes
      joelim joelim 15 juin 2011 14:43

      Bravo !  



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Frida

Frida
Voir ses articles







Palmarès