Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vidéo de la conférence « La Géopolitique de l’Iran »

Vidéo de la conférence « La Géopolitique de l’Iran »

Le 14 juillet 2015 était enfin signé l’accord sur le nucléaire iranien, épilogue de douze longues années de négociations. Accord entré en vigueur le 16 janvier dernier, et accueilli par un discours du président des États-Unis dès le lendemain. 
 

Le 7 octobre dernier, se tenait à l’Assemblée Nationale, une conférence sur la « Géopolitique de l’Iran », organisée par le Cercle Nation et République. Le député-maire de Maisons-Laffitte, Jacques Myard y recevait  Thomas Flichy de La Neuville (docteur en droit, professeur à l’École militaire Saint-Cyr et spécialiste de l’Iran) et Olivier Hanne (docteur en histoire, chercheur-associé à l’Université d’Aix-Marseille, islamologue et spécialiste de la naissance de l’Islam).

 

Nous y étions !

 

Plus que jamais d’actualité, nous diffusons aujourd’hui cette conférence, alors que la France vient de signer un accord commercial lui aussi historique de 118 Airbus avec l’Iran ce jeudi 28 janvier 2016 et que la société PSA fait son grand retour dans ce qui fut jadis son second marché mondial et premier marché hors de France.

 

 

 

Sommaire

 

Début – 19 min : Conférence de Thomas Flichy de la Neuville

19 min – 36 min : Conférence d’Olivier Hanne

à partir de 36 min : Questions du public

 

Quelques questions à ne pas manquer :

– Y a-t-il une volonté de l’islam sunnite de détruire l’occident ?

– Comment analyser le revirement américain en Iran ?

– Comment expliquer la fermeté de la position de la France vis-à-vis de l’Iran ?

– Comment expliquer la position intransigeante d’Israël face à l’Iran ?

– Comment se positionnent les acteurs économiques français en Iran ?

– La rhétorique antisioniste de l’Iran est-elle la vraie raison des tensions entre Iran et Israël ?

– L’accès à l’arme nucléaire n’est-il pas juste une question de stature internationale ?

– Que révèle le drame du Hadj de la relation entre l’Iran et l’Arabie Saoudite ?

– Pourquoi l’Iran n’a jamais dénoncé le traité de non-prolifération ?

– Que pensez-vous de l’attitude de l’Arabie Saoudite vis-à-vis de Daesh ?

– Quels sont les investissements chinois en Iran ?

– Quel est l’impact de la baisse du cours du pétrole pour l’Iran ?

– Qu’en est-il des relations entre l’Iran et la Turquie ?

 

Nico Las (TDH) et Gérôme-Mary Trebor, pour le Cercle des Volontaires

 

Tags : Iran International Géopolitique



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article


    • 1 vote
      SEPH 4 février 10:25

      Ces deux gugus ne connaisse pas grand chose à l’Iran : des banalités avec des oublis.

      Ils mélangent tout : sionisme et antisémitisme

      Que du vent


      • vote
        SEPH 4 février 11:42

        Pour être précis sur le plan militaire que les deux gugusses ignorent :

        "L’Iran dispose de la 8ème armée du monde "
        Les forces armées iraniennes figurent parmi les 10 premières armées du monde, selon le classement établi par le quotidien britannique, "Express".

        Dans un rapport, intitulé « Les plus grandes armées du monde auxquelles il ne faut pas déclarer la guerre », le quotidien britannique, "Express", a considéré l’Iran comme la 8ème armée du monde.

        « Avec ses 2.285.00 militaires, l’armée chinoise est l’armée la plus grande armée du monde, vient, ensuite, l’armée américaine, avec 1.431.000 militaires, devant celle de l’Inde, qui compte 1.325.000 effectifs. La Corée du Nord, avec 1.190.000 soldats, la Russie, avec 768.500, le Pakistan, avec 630.400, la Corée du Sud, avec 630.000, l’Iran, avec 534.000, la Turquie, avec 510.600, et, finalement, le Vietnam, avec 482.000 soldats, occupent, successivement, les places suivantes.

        « L’un des points remarquables de la capacité militaire de l’Iran, c’est l’existence d’un sous-marin de classe "Ghadir" et des missiles Sadjil », avait écrit, dans son rapport, intitulé « les points dont nous devons prendre connaissance, sur la capacité militaire de l’Iran », le site britannique, British Force news.

        « Le sous-marin "Ghadir" représente une menace, pour le détroit d’Hormuz, où transite 20% du pétrole du monde vers les marchés internationaux. Par ailleurs, ce pays détient un grand stock de missiles balistiques "Sadjil", d’une portée de 2.000 à 2.500 km », selon ce site.

        Feb 04, 2016 10:24 UTC

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès