Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Médias > Alain Benajam (Réseau Voltaire) : « Les journalistes ne sont pas seulement (...)

Alain Benajam (Réseau Voltaire) : « Les journalistes ne sont pas seulement des crétins »

Voici la première partie de notre interview d’Alain Benajam, responsable de la rubrique Relations Internationales au Réseau Voltaire, et Président de l’association Réseau Voltaire France. Une seconde partie portera sur la question nationale.

 

Dans cet entretien, Alain Benajam revient sur l’histoire et la genèse du Réseau Voltaire. Le 11 septembre et notamment le travail d’un des journalistes de ce site à ce propos, Thierry Meyssan, a considérablement marqué l’image du site, devenant des « antisémites-négationnistes » pour les uns (la sphère politico-médiatique mainstream), et des défenseurs de la liberté d’expression pour les autres.

 

Les médias, Alain Benajam les décrits comme étant "l’avant garde du pouvoir". Contrairement à la conception de Robert Ménard, pour qui les journalistes seraient avant tout sous informés ou des "crétins", A. Benajam compare la propagande médiatique (et notamment la propagande de guerre) à une préparation d’artillerie. La "préparation médiatique", précédant les guerres, viseraient à faire accepter à l’opinion des interventions qu’elle n’aurait pas cautionné si tous les tenants et les aboutissants lui avait été exposé en toute transparence, comme ce fut le cas récemment avec la Libye de Kadhafi.

 

"Les clercs modernes, ce sont les médias. Ils sont là pour expliquer pourquoi il faut faire la guerre, et pourquoi c’est bien de la faire et de tuer l’autre" déclare-t-il au cours de l’interview.

 

De plus, l’idée d’une résistance, défendant « la liberté des nations », face à "l’impérialisme" est en train de faire son chemin. On apprend notamment qu’un CNR serait en cours de formation afin de réunir, sous une sur-étiquette trans-mouvements, les forces désireuses de libérer la France de l’OTAN, de l’Euro, et de l’Union Européenne.

 

"Nous n’avons aucune illusion sur les forces qui nous sont opposées (…) Au bout d’un moment il va falloir passer à l’action et engager le combat d’une façon ou d’une autre."

 

Tags : Journalisme Médias International Témoignage 11 septembre 2001


Sur le même thème

Alain Benajam - La véritable situation en Ukraine - Meta TV
Alain Bernajam - La situation des femmes au Moyen Age - Meta TV
Benajam - Nouvelles technologies / Ukraine / Finance / Sionisme - Meta TV
Alain Benajam - L'art de la guerre - Meta TV
Alain Benajam - Pour comprendre la situation en Ukraine - Meta TV


Réactions à cet article

  • 19 votes
    Par Hijack (---.---.---.187) 6 octobre 2012 12:06
    Hijack ...

    Merci pour ce document que j’avais vu hiers sur E&R ...
    Je ne connaissais ce Mr que pour l’avoir déjà lu quelquefois sur le Réseau Voltaire ...
    .
    Très intéressante, son analyse de l’état de nos médias ...
    .
    Perso je ne considère pas les médias comme pas seulement crétins ... mais surtout crétins, lâches, soumis ... surtout putes (et que les véritables putes m’excusent car elle ne méritent pas telle comparaison).

    • 1 vote
      Par lsga (---.---.---.105) 7 octobre 2012 09:35
      lsga

      en parlant d’E&R et de médias crétins, lâches soumis et putaciers :


    • 4 votes
      Par Hijack (---.---.---.187) 7 octobre 2012 14:25
      Hijack ...

      Tu te places au niveau de Robin en tentant de nous en apprendre sur Soral ...
      Tout le monde est au courant de cela ...
      .
      Je rappelle que lui même se moque souvent de lui ... concernant cette période !!!

    • vote
      Par lsga (---.---.---.105) 8 octobre 2012 09:22
      lsga

      j’aimerais bien avoir le quart du niveau de Robin, qui a l’air d’être un homme cultivé, capable d’organiser une maison d’édition, de créer un média indépendant, et d’obtenir des entretiens pour Asselineau chez Taddeï....


      Bien entendu, toi qui est une pompom girl de l’Islamophile, je comprends que cela te dérange que l’on rappelle qu’il est un pur produit de la médiacratie, que quand d’autres se battaient politiquement, lui n’hésitait pas à vendre son honneur et à jouer les bouffons pour la bourgeoisie. De tous les clowns et les larbins du Système, Soral est le plus lamentable... peut-être même avant Marine Lepen

      Valable aussi pour Soral :
  • 9 votes
    Par joelim (---.---.---.104) 6 octobre 2012 13:40
    joelim

    Très intéressant Monsieur.

  • 9 votes
    Par gregoslurbain (---.---.---.8) 6 octobre 2012 14:22
    gregoslurbain

     A un moment, il est fait allusion à une voiture brûlée :
    le groupuscule violent et intégriste de la LDJ commet des attentats, menace de mort mais sa dissolution est toujours refusée ou ignorée par le pouvoir.
     Bravo à la saine réaction de jonathan.
    https://www.cercledesvolontaires.fr/?p=2986

  • 20 votes
    Par Lila K (---.---.---.149) 6 octobre 2012 16:19
    Lila K

    Un journaliste qui chercherait vraiment à dévoiler les crimes du pouvoir oligarchique, n’aurait aucune chance de faire carrière dans les "médias grand public".
    Donc, soit on fait une carrière de journaliste laquais (comme les copains...) au sein des médias laquais (ceux qui boostent la carrière des journalistes serviles : avec des émissions assurées sur diverses radios ou télés - merci la TNT -, avec des livres qui recevront la promotion nécessaire pour remplir la gamelle, etc ) , soit on fait vraiment le métier et on est de facto hors système, hors des médias de masse... 
     
    Oui, il faut donc passer à l’action et contrecarrer la propagande abrutissante !
    Mais oui, bien sûr que c’est possible ! 
     
    • 11 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 17:21
      maQiavel

      C’ est possible mais il faut se rendre compte que c’ est extrêmement difficile !Déjà le plus difficile c’ est résister sois même à la propagande car la propagande moderne est extrêmement subtile ... la cible des propagandistes , c’ est l’ inconscient ! C’ est par des processus d’ implantations de données, de catégories dans le subconscient que cette propagande agit . Le sujet se trouve donc sur le terrain ennemi même quand il combat le système car toute sa pensé est pré- déterminé par celui qu’ il combat ... dans ces conditions c’ est la défaite assuré !

      C’ est pourquoi croire à une révolution éclair contre le pouvoir est utopique ... il faut commencer par s’ émanciper mentalement du pouvoir !
      Ça passe par redonner un sens aux mots ( par exemple démocratie , gauche /droite etc.), par sortir de la société de consommation etc . Ça prend du temps et tout le monde n’ en a pas envie car il faut admettre que la plupart des gens se réjouissent d’ être dans la matrice ( même quand ils se rendent compte qu’ elle existe ).
  • 3 votes
    Par lsga (---.---.---.105) 6 octobre 2012 16:48
    lsga

    Est-ce qu’il explique pourquoi il n’y a plus une seule critique de la Russie dans le Réseau Voltaire depuis plusieurs années ?

    Le Réseau Voltaire serait-il devenu l’avant-garde du pouvoir Russe ?

    PS : le réseau voltaire existe depuis bien avant le 11/09

  • 15 votes
    Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 16:55
    maQiavel

    Je suis globalement d’ accord mais il ne faut pas croire que tous les journalistes prennent les ordres directement des classes dirigeantes ... ou que les journalistes sont des crétins comme le dit Menard ...le système média tique dans les démocratie de marché et d’ opinion décrite par Edward_Bernays est plus complexe et mieux élaboré :

     Les journalistes ont un cerveau collectif commun, càd ont la même idéologie et pensent à peu près la même choses sur tous les sujets sur le fond , seules les nuances diffèrent ce qui donne l’ illusion de liberté au spectateur consommateur d’ information. On ne leur donne pas d’ ordre ( ça les scandaliserait ) ils pensent par eux mêmes mais leur réflexion va toujours dans le même sens ,la réflexion tourne en circuit fermé dans un système d’auto-cautionnement. Ce cerveau collectif est pris une dynamique qui dépasse les capacités d’action des individus qui composent le collectif.Donc pour eux ils sont libre et quand ils disent qu’ ils le sont , ils le pensent réellement ! C’ est l’ inconscient collectif médiatique !
    Mais il existe aussi au sommet du système médiatique une conscience, qui agit de façon coordonné, qui donne les impulsions pour la fabrication de l’ opinion . C’ est à eux de s’ assurer que l’ inconscient collectif aille dans le sens voulu , qui lui fournit les outils avec lesquels cet inconscient collectif va fabriquer le produit ! 
    La combinaison de ces deux éléments rend le système médiatique occidental redoutable , bien plus que dans n’ importe quelle dictature puisque l’ illusion de liberté est puissante surtout pour les principaux acteurs, les journalistes .
    • 17 votes
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 6 octobre 2012 17:05
      maQiavel

      Sinon , il y’ a cette histoire  de ces apparatchiks soviétiques qui après la mort de Staline ont fait une visite de deux semaines aux états unis !

      Les parlementaires américains leur ont laissé une totale liberté de circulation pour leur montrer à quel point le peuple américain était libre ( Ce qui a étonné les bureaucrates soviétique , une visite en union soviétique ne pouvait se faire que sous surveillance rapproché ). Deux semaines plus tard les apparatchiks étaient émerveillé et ont demandé aux parlementaire américains " mais comment avez vous réussi une telle prouesse ?". 
      Les parlementaires américains n’ ont pas bien compris la question et leur ont demandé de quoi ils parlaient. Les soviétiques leur ont dit qu’ ils ne croyait pas une telle uniformité possible ,tout le monde leur répétait la même chose ,avait la même opinion et pensait la même chose. Ils étaient abasourdi et ont compris que la propagande américaine était de loin supérieure à la propagande soviétique et d’ ailleurs les parlementaires américains en étaient eux même victime puisqu’ il n’ ont pas compris ce que leur disaient les soviétiques ...
      La différence entre les deux pays , c’ était que les américains se croyaient libre et pensaient que les médias l’ étaient ( bien sur puiqu’ il y’ a des débats et des gens qui donnent sincèrement leur point de vue apparemment divergent ). Les soviétiques eux savaient qu’ ils ne l’ étaient pas et quand ils lisaient le journal ou regardaient la télé , ils savaient que c’ était le message du parti.
      "Nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être". 
    • 1 vote
      Par la mouche du coche (---.---.---.112) 6 octobre 2012 18:35
      la mouche du coche

      Commentaires somptueux Machiavel, alors qu’est-ce qu’on propose comme NOUVELLE SOCIETE. Il nous faut un nouvel évangile.

    • 4 votes
      Par Domkishoot (---.---.---.86) 6 octobre 2012 18:45
      Domkishoot
      Je pense que la citation est, plus exactement, celle-ci :

      "Nul n’est plus désespérément esclave que celui faussement convaincu d’être libre". Goethe

      Rien n’est plus définitivement d’actualité !

    • vote
      Par Schweizer.ch (---.---.---.170) 7 octobre 2012 09:52

      " Les soviétiques leur ont dit qu’ ils ne croyait pas une telle uniformité possible ,tout le monde leur répétait la même chose ,avait la même opinion et pensait la même chose. "



      Il est évident que les "connies" ont demandé aux Américains ce qu’ils pensaient du communisme, plutôt que de la ségrégation raciale. D’où une unanimité très compréhensible. 


      D’autant plus compréhensible que des gens venus d’ailleurs trouveraient, ici, exactement la même, s’ils posaient des questions sur les droits de l’homme, la diversité en tant que richesse, la tolérance, le racisme, la xénophobie, le métissage et autres tartes à la crème du melting-potement correct.


      Comme quoi, tout les chemins mènent à la parabole de la paille et de la poutre.
    • vote
      Par Croa (---.---.---.177) 7 octobre 2012 11:30
      Croa

      à Machiavel et quelques autres,

      Vous confondez domestication et esclavage !

      On ne peut tout de même pas dire que les citoyens et journalistes français (ou américains) soient des esclaves !

    • 2 votes
      Par anar75 (---.---.---.218) 7 octobre 2012 15:25
      anar75

      Machiavel a toujours les bons mots... On voit qu’il connait son sujet ! Toujours un plaisir de lire ses commentaires.

    • 1 vote
      Par Bender (---.---.---.251) 8 octobre 2012 09:41
      Bender

      "La combinaison de ces deux éléments rend le système médiatique occidental redoutable , bien plus que dans n’ importe quelle dictature puisque l’ illusion de liberté est puissante surtout pour les principaux acteurs, les journalistes ."

      Bravo, j’adhère à 300 % !!

    • vote
      Par ffi (---.---.---.3) 8 octobre 2012 12:08

      Les participants de l’univers journalistique peuvent être facilement amenés à se conformer à une norme : il suffit de faire quelques exemples, d’en briser quelques uns s’ils s’écartent du "bon" chemin : la très grande majorité rentrera alors dans le rang du vent pour pouvoir continuer sa carrière (il faut bien manger et élever ses enfants !).
       
      C’est une question d’intelligence sociale. Les stratégies de contrôle des communautés professionnelles sont bien connues maintenant, elles ont été abondamment étudiées, elles sont simples et discrètes à mettre en place.
       
      Nul n’est besoin de donner des ordres à tous, il suffit de "créer" des exemples flagrants de réussite et d’échec, puis de les rendre retentissants (dès les études, si possible). Alors, les membres de la communauté professionnelle, qui désirent réussir dans leur métier, s’orienteront naturellement vers la pratique propre à les faire réussir.
       
      Pour les journalistes il s’agit de faire en sorte que rapporter certaines prises de position portent la poisse.

  • 5 votes
    Par cassandre11 (---.---.---.52) 7 octobre 2012 12:13

    Un document de l’armée américaine obtenu par le magazine Wired caractérise les gens frustrés par les médias mainstream comme des terroristes potentiels, tout en qualifiant ceux qui croient aux conspirations gouvernementales de radicaux violents.

    http://leschroniquesderorschach.blo...

    Selon l’armée américaine voici les signes avant-coureurs que vous avez été transformé en un terroriste qui va bientôt tuer ses collègues de travail. Vous avez récemment changé vos « choix en matière de divertissement." Vous avez des "discussions particulières." Vous vous plaigniez de la partialité," vous êtes en situation de retrait social" et vous êtes frustré par des « idéologies traditionnelles », écrit Spencer Ackerman.

    Le manuel (PDF) a été produit en 2011 par le Groupe de la guerre asymétrique, une unité au sein de l’armée américaine basée à Fort Meade, dans le Maryland. Ce document est destiné à éliminer les « menaces internes » dans les rangs des soldats américains. Étant donné que le Département de la Sécurité intérieure et le FBI ont identifié les vétérans comme l’une des principales menaces terroristes domestiques, le document est apparemment conçu pour détecter de tels extrémistes bien à l’avance.

    Les exemples de comportement qui sont considérés comme des signes avants coureurs de terrorisme potentiel sont les suivants :

    - Se plaindre de la partialité ;

     Être frustré par « idéologies mainstream »

     Être solitaire ;

     Croire en conspirations gouvernementales » jusqu’au point de paranoïa »

     Aller sur des sites ou blogs extrémistes

     La modification des habitudes de lecture

     Avoir des "discussions particulières"

     Avoir des "réactions émotionnelles "

     Utiliser les "réseaux sociaux".

    Ce manuel de l’Armée est juste l’un des nombreux manuels et publications semblables publiés en application de la loi militaire, et par le gouvernement fédéral au cours de la dernière décennie qui définissent un comportement banal comme extrémiste et une indication potentielle du terrorisme.

    Comme nous l’avons rapporté plus tôt ce mois-ci, ce manuel de formation indique que les autocollants de voiture qui s’opposent à l’organisation des Nations Unies et qui soutiennent la déclaration des droits (bill of rights) sont des indications d’une possible activité terroriste. Le document qualifie aussi des gens qui ont des opinions politiques qui « représentent un point de vue assez populaire" comme des terroristes. Les activistes anti-avortement sont également répertoriés comme des terroristes dans cette catégorie.

    Selon le fameux rapport MIAC de 2009, les personnes qui affichent des autocollants, qui possèdent l’or, ou qui brandissent un drapeau américain peuvent être des terroristes potentiels.

    D’aprèsle programme antiterrorisme du FBI, l’achat en gros de produits alimentaires est également étiqueté comme une indication potentielle de l’activité terroriste, tout comme l’utilisation d’argent pour payer une tasse de café, de même que montrer un intérêt pour l’intimité lorsque l’on utilise l’Internet dans un lieu public.

    Une récente étude du ministère de la Sécurité intérieure financée par le Consortium national pour l’étude du terrorisme et des réponses au terrorisme à l’Université du Maryland qualifie les américains qui se méfient du gouvernement national et qui se soucient des libertés individuelles comme étant à l’extrême droite des terroristes.

    • 4 votes
      Par franck2012* (---.---.---.240) 7 octobre 2012 15:50

      On ne peut mener une lutte contre un terrorisme qui n’existe pas, quand inventant toujours plus de menaces à la sécurité de l’État.
      On pourrait ajouter à votre liste : La production de lait cru, l’entretien d’un potager ...
      La liste est aussi longue que la connerie des fonctionnaires d’un État totalitaire.

  • vote
    Par Christian48 (---.---.---.15) 7 octobre 2012 12:52

    http://www.dailymotion.com/video/xdrhxr_antony-sutton-introduction-a-l-ordr_news

    le problème se situe en amont des médias...il y a bien des organes qui forment les journalistes non ?

    • 1 vote
      Par Croa (---.---.---.173) 7 octobre 2012 21:50
      Croa

      En amont il y a l’investisseur. Les médias sont aux mains d’une oligarchie composée de ploutocrates, cette main-mise n’est pas innocente !

      Les écoles de journalistes préparent au système tel qu’il est. C’est un problème aussi mais plutôt "aval".

  • 1 vote
    Par Slift (---.---.---.148) 7 octobre 2012 14:23
    Slift

    Un bon film sur l’implication de l’OTAN dans le commerce d’esclaves sexuelles en Bosnie,d’après une histoire vraie et avec l’excellente Rachel Weisz :

    The Whistleblower

  • 1 vote
    Par HAGAEL (---.---.---.1) 7 octobre 2012 18:43

    Bravo à Alain Benajam et au Cercle des Volontaires ; et l’appréciation de cette vidéo sur agoravoxtv prouve que les français politisés ont des bases en communs.


    bases qui sont :

    Souveraineté Nationale
    Justice Sociale
    Ecologie
    Anti Impérialisme
    Démocrtaie Directe ?


    pour ma part, je pense l’arnaque gauchiste est constituée de 3 piliers :

    impérialisme
    anti souveraineté
    immigrationnisme

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès