Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Balkany, jeté de Nuit debout !

Balkany, jeté de Nuit debout !

Alors que l'on essaye d'éclipser les révoltes dans le pays à grands coups de Football ; ainsi qu'avec l'indécision des faux "frondeurs" de gauche ; bref ; la vraie fronde elle, continue, et depuis plus de 3 mois dans les rues de notre pays. Du jamais vu. Pendant que Manuel Valls joue l'autorité du 49.3 du haut de son petit bureau de Matignon, et qui pourtant perdait de sa superbe lors du salon de l'agriculture, car c'est blanc comme un linge, au millieu d'agriculteurs avides de haine et de colère, où son autorité a des limites ; bref ; pendant que le pays s'enfonce doucement, mais sûrement, sous les cache-misères de quelques média-voix-de-son-maître ; le journal le parisien montrait une séquence, parmi tant d'autres, où Balkany qui se faisait jeter de Nuit debout, sous les huées des manifestants en se faisant traiter de voleur et de Balkany en prison à plusieurs reprises.

 

'Heureusement que les CRS l'ont sauvé' ; CRS et flics, qui pourtant, sont aux premières loges depuis trois mois maintenant, pendant que les élus de la république, eux, prennent des décisions à but électoraliste ; on hallucine.

 

Et c'est sous leurs yeux, justement, avec toute l'arrogance d'un Balkany persuadé qu'il serait intouchable, qu'ils sont intervenus pour sauver sa peau, car s'ils n'avaient pas été là, Balkany aurait, c'est sûr, fini en slip. C'était le 3 Mai 2016.

 

Cette séquence a été mise sur Dalimotion il y a de fortes chances que cette vidéo ne fonctionne pas. Eh oui, Daylimotion ! si non voir le Parisien !

 


Loi Travail : quand Patrick Balkany se mêle à... par leparisien

 

Tags : Nuit debout



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article


  • vote
    Simple citoyenne Simple citoyenne 14 mai 18:33

    Le titre Nuit debout n’étant pas tout à fait approprié ; lors de l’éjection de Balkany par les manifestants, il s’agit là plus précisément, d’une manifestation contre la loi travail. Néanmoins, ceci y est lié.


    • 1 vote
      simpesanstete (---.---.13.3) 14 mai 22:15

      Alors que l’on essaye d’éclipser les révoltes dans le pays à grands coups de Football

      Fallait y penser à cette fine analyse.....diarrhée typique de gôchiasse qui rêve de révolte.
      Bonne nuie de boue .

      • vote
        Simple citoyenne Simple citoyenne 14 mai 22:39

        Bonjour simpesanstete ; comme cela on est d’accord !



      • 3 votes
        Kastel (---.---.43.172) 15 mai 07:20

        Ce n’est pas "nuit debout", mais une manif contre la loi El Khomri. Ce n’est pas à la République, mais à proximité de l’Assemblée. Ce n’est pas de la provocation de sa part, juste le besoin de se rendre à l’Assemblée (faudra pas venir dire par la suite que les parlementaires n’y vont pas assez..). Etc, etc...

        Voilà donc un papier particulièrement précis et documenté ! Quant à la profondeur et la pertinence de l’analyse...


        • vote
          Simple citoyenne Simple citoyenne 15 mai 08:30

          Bonjour Kastel vous avez raison, ce n’est pas nuit debout mais, une manifestation contre la Loi travail devant l’assemblée nationale et merci de l’avoir rappelé. Bien que, à nuit debout, on proteste également contre la loi travail. Quant à savoir si ceci n’est pas une provocation, voire, une maladresse de la part de Balakany, permettez-moi d’en douter. Il semble d’ailleurs, que le papier du Parisien parle bien de provocation ou de maladresse. La réaction des citoyens, elle, est sans appel.

          Voici l’article :

          Provocation ou maladresse ? Le député des Hauts-de-Seine Patrick Balkany a été l’invité surprise de la manifestation contre la Loi Travail ce mardi aux Invalides à Paris, à deux pas de l’Assemblée nationale. Sans raison apparente, le député-maire (LR) de Levallois-Perret a fendu la foule pour se joindre, mains dans les poches, à un petit groupe de manifestants, a constaté notre reporter sur place.

          A la vue du député, les insultes « Voleur » ont fusé. La police a dû intervenir pour l’entourer et éviter que la provocation ne tourne à la dispute.

          Patrick Balkany a alors pris la direction de l’Assemblée nationale sans échapper aux remarques des manifestants. « Arrêtez le, il s’échappe » ont lancé certains d’entre eux en référence aux déboires judiciaires du couple Balkany.

          VIDEO. Loi Travail : quand Patrick Balkany se mêle à un groupe de manifestants


        • 7 votes
          michel-charles michel-charles 15 mai 08:16

          Balkany, la parfaite représentation de la classe politique Française...la "MAFIA" au pouvoir.. !


          • 6 votes
            Simple citoyenne Simple citoyenne 15 mai 08:32

            Bonjour michel-charles. Complètement.


          • 6 votes
            michel-charles michel-charles 15 mai 09:48

            @Simple citoyenne...Combien avons nous de Balkany en gouvernance actuellement..Entre l’Assemblée et le Sénat y a déjà de quoi faire il me semble.. !


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 15 mai 17:20

            T’ain, la nouvelle ...  !!! smiley


            • vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 15 mai 17:44

              Bonjour Hijack ... ce n’est pas sympa pour lui, mais il n’est pas sympathique non plus ce monsieur ; et je vois qu’il y a des fans de Balakany dans certains commentaires, c’est rassurant pour lui ; il a encore de l’avenir en "politique". Fan dont je ne fais pas partie, que voulez-vous ?


            • 3 votes
              Hijack ... Hijack ... 15 mai 18:32

              @Simple citoyenne

              Bonjour, Simple citoyenne ... mon commentaire, c’était surtout pour rigoler ; rigoler du fait de parler de Balkany (pour qui je n’ai de sympathie ni d’antipathie) comme si c’était quelque chose de si important. Parler de Balkany bousculé, n’a strictement aucune importance.


            • vote
              Simple citoyenne Simple citoyenne 15 mai 18:39

              @Hijack ... oui, je l’avais compris pas de problème.


            • 1 vote
              Auxi 5 juillet 19:45

              Je l’avais écrit lors de l’épisode Finkelkraut / Nuit Debout : désormais, des individus genre Balkany, Boutin ou Ciotti se pointeront dans des manifs de gauche, se feront évidemment jeter, et hurleront au "sectarisme" ou au "totalitarisme" afin d’obtenir un brevet de martyr de la liberté d’expression. Ça se confirme.

              NB : évidemment, le terme "de gauche" exclut la droite solférinienne.

              

              Ajouter une réaction


                Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



              FAIRE UN DON

              :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

              (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

              Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

              Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

              Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

              Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa