Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > « Ce soir ou jamais » dont il n’y a plus rien à sauver

« Ce soir ou jamais » dont il n’y a plus rien à sauver

Une nouvelle intifada s'est-elle déclarée en Israël ? 

"Ce soir ou jamais" émission de France 2 du 16 octobre 2015 à 22h35

 

 

Sont invités : Robert Misrahi, Leïla Seurat, Valérie Zenatti, Esther Benbassa, Martin Gozlan, Elias Sanbar et Julien Salingue... entre autres.

A noter : pas un seul Musulman, pas un seul Arabe, pas un seul Palestinien de nationalité française invité ! Sinon un poète palestinien qui ne vit pas en Palestine occupée qu'il a quitté enfant en 1967... et qui plus est, un Palestinien très très très modéré (sans doute est-ce la fréquentation des salons littéraires parisiens qui a laissé son empreinte) face à une flopée d'invités de nationalité française proches, très très très proches d'Israël... pour ne rien dire de ceux qui y vivent (1).

 Musulmans et/ou Arabes français absents des médias en tant que journaliste ou animateur tout au long de l'année... Musulmans et/ou Arabes absent des débats.

 C'est d'une logique implacable ! D'autant plus qu'on interdit à tous ces Français arabes et/ou musulmans tout élan de solidarité envers leurs frères palestiniens (arabes, musulmans, sémites) sous peine de se voir accusés, chez eux en France, d'antisémitisme.

 Aux uns tout est permis, aux autres... rien.

 

 Taddéï qui valide cette interdiction est sans doute le plus à plaindre dans cette affaire car, fidèle et shooté aux médias qui le lui rendent pourtant très mal - il est sans cesse déprogrammé ; son temps d'antenne est amputé année après année -, Taddéï fera tout pour rester devant une caméra (Ici sur France 2) ou derrière un micro (là sur Europe 1) et dans la presse aussi ! Pour y faire quoi ? Pour contribuer à quoi ? Pour y laisser quelle empreinte ?

 Pauvre Taddéï qui a décidé voilà quelques années maintenant, de se contenter de ce que l'oligarchie médiatique d'Etat ou privée voulait bien lui accorder !

 

 

1 - On sera toutefois reconnaissant à Taddéï de nous avoir épargné la présence de Leïla Chahid, palestinienne de la jet-society, tailleur Chanel et bijoux Cartier.

 

 _______________________

 

 Pour prolonger, cliquez : Taddéï fait sa rentrée

 

Tags : Télévision Israël Palestine Médias Polémique Frédéric Taddeï



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article


  • 20 votes
    eQzez eQzez 29 octobre 2015 11:17

    la main-mise du sionisme sur les medias n’est plus à prouver.

    Des qu’il y a un evement, les protagonistes proches de la mouvance sioniste ne sont jamais bien loin.


    • 2 votes
      Soi même 29 octobre 2015 15:10

       Tant que l’on aura pas le courage de voir au delà des réalités humaines, l’on s’en sortira jamais de ses embrouilles !
       


      • 3 votes
        michel-charles michel-charles 29 octobre 2015 17:11

        VOLKSWAGEN-Taddéï...130 cheveux...Moteur pipé...de la merde.. !


        • 7 votes
          Le Sudiste Le Sudiste 29 octobre 2015 19:00

          Bonjour Serge,
          j’ai du écouter les 3/4. C’est insupportable.

          "Pauvre Taddéï qui a décidé voilà quelques années maintenant, de se contenter de ce que l’oligarchie médiatique d’Etat ou privée voulait bien lui accorder !"
          C’est sûr qu’avec un exemple pareil...
          Néanmoins je vous trouve un peu dur. Taddéi a déjà fait beaucoup, il s’agirait de ne pas l’oublier trop vite.

          Et penser que Taddéi est écarté parce qu’il refuse certains compromis n’est peut-être pas dénué de sens.
          C’eut été pire s’il avait fallu se taper de tels trucs 15 heures par semaine ! Qu’aurait-on dit de lui alors ?


          • 1 vote
            jeanpiètre jeanpiètre 1er novembre 2015 11:21

            @Le Sudiste
            je trouve cette émission formidable , le sionisme se contredit et se coupe la parole , en fait ils n’ont nul besoin de contradicteurs ....


          • vote
            Serge ULESKI Serge ULESKI 1er novembre 2015 20:11

            @jeanpiètre

            Complément :

            Pas un seul Musulman... sinon un poète palestinien qui ne vit pas en Palestine occupée qu’il a quitté enfant en 1967... et qui plus est, un Palestinien très très très modéré et un européen à boucle d’oreille pour faire face à la plus grande coalition de lutte et de désinformation jamais constituée contre les droits d’un peuple sans arme que ses propres élites ont abandonné et en premier son président,  un certain  Mahmoud Abbas en couillon de service de la cause de son peuple.

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON







Palmarès