• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Déconnexion des élites : début de fronde sur France Culture !

Déconnexion des élites : début de fronde sur France Culture !

 

Le 29 mars 2013 dans "Les Matins" de France Culture, on débat sur le sentiment de déclin qu’éprouvent de plus en plus de Français, et on stigmatise la montée de l’intolérance dans le pays... jusqu’à ce que Jean-Sébastien Ferjou ne mette les pieds dans le plat : "Il y a une déconnexion entre le discours des élites et la perception des Français". Immédiatement il est rappelé à l’ordre par l’animateur, son discours rappelant, lui dit-on, celui du Front national... mais Ferjou ne se laisse pas intimider et poursuit. Plus tard, il est soutenu par Brice Couturier, qui dit que certaines opinions majoritaires sont interdites de parole publique, ce qui pose un léger problème de démocratie... et on essaie de faire taire le bougre (16’20), mais il résiste !

 

Les opinions majoritaires, en l’occurrence, portent sur la défiance des Français vis-à-vis de l’immigration et de l’islam, et Ferjou a la bonne idée de rappeler que l’immigration massive est d’abord la volonté des capitalistes... pour faire baisser les salaires et créer une compétition mondiale entre les travailleurs qui les tient tranquilles, chacun vivant dans la peur d’être viré par plus conciliant que lui. Mais Ferjou aurait pu aller encore plus loin, ce que je vais me permettre de faire en citant l’économiste Alain Cotta, membre de la Trilatérale, et esprit libre, qui écrit dans son Règne des oligarchies, pages 151-152 :

"Les communautés présentent pour les oligarchies une chance (...) dans la mesure où leur présence morcelle la masse et la rend ainsi moins capable du moindre renversement, d’autant plus que les différents morceaux sont peu enclins à cohabiter. (...) Ces antagonismes latents entre les communautés constituent une chance dans la mesure où la masse se trouve scindée en nombre de petites sociétés incapables et souvent réticentes à abandonner, même à long terme, leur mode de vie (...). Cette chance est accrue si l’oligarchie réserve une place aux éventuels chefs de ces communautés (...). Aussi longtemps que les effectifs de ces communautés demeurent limités par rapport à la population totale, qu’elles n’entrent pas entre elles en conflit ouvert, qu’aucune ne peut contester le pouvoir de l’oligarchie sinon en demandant d’en faire partie - et en l’obtenant, cette politique est d’autant plus habile qu’elle n’implique guère d’effort financier, mais plutôt des messages de collaboration et de bons sentiments que leur médiation peut multiplier à l’infini."

 

Et puis, que certaines opinions majoritaires soient interdites de parole publique, ça ne date pas d’hier, c’est le principe même de la démocratie représentative, où les médiateurs sont précisément là pour contenir la parole du peuple - dépréciée - et lui imposer la leur.

Tags : Démocratie Immigration Liberté d’expression Oligarchie




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • 16 votes
    Rodrigue Rodrigue 29 mars 2013 21:15

    D’accord avec l’article. Mais au sujet de Brice Couturier, l’homme n’est pas à une incohérence près, puisqu’il se targue, suite à une émission sur les rumeurs sur Internet, de ne pas donner la parole aux contestataires de la VO du 11-Septembre :

     

    "Comme on pouvait s’y attendre, l’évocation des théories conspirationnistes a provoqué des réactions de quelques maniaques du complot, révisionnistes en tous genres, acharnés à nier la réalité de plusieurs faits historiques qui dérangent leur vision du monde, comme le génocide des Juifs ou les attentats d’Al-Qaïda contre les Twin Towers du 11 septembre. J’ai pris le parti de ne pas leur donner la parole ; ce qui est tout à fait exceptionnel de ma part. Par respect pour les victimes et leurs familles. Ces délires ne méritent, en effet, que le mépris." http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-brice-couturier-la-democratie-au-risque-de-la-paranoia-2013-03-07

     

    Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! Un grand classique.


    • 17 votes
      Frida FRIDA 29 mars 2013 21:34

      Je suis assez d’accord avec l’article.
      Mais Brice Couturier n’est pas un exemple de liberté de parole. Il est partial et il a une tribune ce qui n’est pas le cas de beaucoup de gens ou opinions. Il dit ce qu’il veut et il est dans la ligne néoconservatrice pure et dure.
      De moment où on pointe l’islamisme cela lui convient, mais il ne faut pas chercher qui est derrière l’islamisme.
      C’est bien beau de critiquer l’immigration et la menace de l’islamisme et ne pas voir que l’ultralibéralisme qu’il défend corps et âme est derrière cela, lui qui répète chaque matin les mantras du la libre concurrence et de la compétitivité. Passant sous silence, les ententes illicites, les complots, les accords secrets. Comme si le commerce et la politique se fait en toute transparence et en toute cordialité .
      Ce type nous prend pour de parfaits dégénérés.


      • 11 votes
        ThaTon ThaTon 29 mars 2013 22:25

        Pensez-vous que les valeurs de l’Islam sont compatibles avec la République ?
        .
        C’est drôle de voir des journalistes considérer un "non" très majoritaire à cette question comme une poussée de xénophobie au pays de 1905, surtout quand les mêmes journalistes craignent le retour de l’Église dans la République avec sa prise de position sur le mariage homo.


        • 2 votes
          kemilein kemilein 30 mars 2013 17:30

          aucune religion n’est en accord avec le contrat social
          république démocratie et tout le fourbi de mot dont vous ne comprenez pas le sens... au moins "contrat social" ça dit quelque chose de génésique, de primordial.


        • 6 votes
          bergerlotois 30 mars 2013 01:19

          Fin d’émission délirante sur la comparaison entre europe et usa. Il n’y a pas d’analogie possible entre l’acceptation de l’euro en tant que monnaie commune, et celle du dollar en tant que monnaie unique.

           

           


          • 16 votes
            Hieronymus Hieronymus 30 mars 2013 02:46

            mouais bof
            des "interrogations" comme celles-la, y en a des dizaines par an à France cul.. et ça retombe aussitot comme un soufflé
            bien sur qu’ils n’invitent pas que des idiots qui récitent leur bréviaire mais voyez à chaque fois les précautions incroyables de langage qu’ils emploient, le nombre de conditionnels et surtout en précisant bien que ils ne votent pas FN (mon dieu quelle horreur) et que jamais ils ne le feront (m’enfin qu’osez vous imaginer ?)

            ces gens incarnent un milieu de nantis, la plupart du temps profondement névrosés (beaucoup sont en psychanalyse ad perpetum) et qui n’ont de l’existence qu’une vision très parcellaire, ils sont absolument convaincus (même s’ils ne l’avoueront jamais) que les "travailleurs" sont tous de gros abrutis incapables d’un jugement fin et subtil (comme eux) et qu’il convient donc de les protéger contre eux mêmes des redoutables tentations populistes comme les ligues de vertu se faisaient fort d’éradiquer la consommation de l’alcool ..
            ce sont des gens qui pour intelligents qu’ils puissent l’être (z-avez vu comme y cause bien) sont déconnectés de la réalité, milieux universitaires cooptés entre eux, leur pensée tourne dans le vide car leur expérience du réel est totalement factice, il leur manque la pratique empirique de la vie qui elle seule permet de saisir la réalité des problèmes et de porter un jugement simple et vrai sur les choses et les gens, il leur manque le vrai bon sens des vraies gens dans la vraie vie, alors ils continuent à se croire supérieurs pour avoir lu Kant, Hegel ou Marx dans le texte mais si vous d’aventure avez un problème, n’allez surtout pas vous adresser à ces gens-la, parlez plutot à des chauffeurs de taxi ou des patrons de bistrot, c’est plus sain et bien plus efficace !


            • 7 votes
              asinus 30 mars 2013 06:58

              yep ,découverte d’une conscience chez nos éduqués ? PFFF !!!!!!c’est beaucoup plus trivial que ça 

              tout simplement :

              nos élites et intellectuelles ont collaborés depuis 50 ans à l’envahissement du sol , aucun problème pour eux ça ne concernait que la populace .Puis désormais s’installe une bourgeoisie "alien" et la classe éduquée qui vas avec. Et la ,qui découvre la concurrence ,qui découvre qu’il à mis lui même en place les verrous moraux et conceptuels ben la même raclure intellectuelle qui depuis 50 ans me condamne au silence et m’enjoins de partager sol travail cité service et boulot .Yep il en faudra du temps pour que nous les sous-chiens d’en bas nous oublions qu’ils n’ont été que des collabos.
              Asinus : ne varietur

              • 5 votes
                L'Andalou L’Andalou 30 mars 2013 07:10

                De toutes façons, les gens de France culture ont très bien compris que ceux qui les écoutaient étaient des Français.
                Toute radio publique qu’elle est, la part d’audience reste importante.
                On n’est pas sur RFI qui est une radio publique qui transmet dans le monde.
                Maintenant, concernant Brice Couturier, je suis d’accord avec Rodrigue et FRIDA. C’est un personnage quelque peu trouble. Je l’avais écouté quand il présentait l’émission de débat "Du grain à moudre". Honnêtement, entre lui et Paul Wolfowitz, je dirais que le clivage n’est pas très net. J’avais entendu des choses très inquiètante au sujet de l’Iran. 


                • 3 votes
                  sortec sortec 30 mars 2013 09:48

                  Ferjou et couturier sont comme tous ces intellectuels qui flirtent avec le fn sans jamais y tomber, ce sont des minables

                  ils n’auront jamais les couilles de soral !


                  • 1 vote
                    Lisa Sion Lisa SIon 30 mars 2013 15:49

                    L’islam est incompatible avec la République, donc aucune représentation au gouvernement. Ce n’est donc pas l’Islam qui est intolérant. Par contre, aller pilonner les républiques islamiques jusqu’à l’autre bout du monde avec l’Otan... ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès