• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Facebook 2.0

Facebook 2.0

Vous trouvez que Facebook est ennuyeux, ça n’a aucun intérêt... Alors lisez ceci pour l’utiliser différemment et entrer dans la dimension de facebook 2.0, votre agence d’information personnalisée !

Faites tourner svp il y a encore beaucoup de gens qui ne voient pas le truc !

 

Ce qui est important dans Facebook c’est :

 

1) L’intelligence collective qui sélectionne les contenus, chacun ayant 5000 amis. Le fonctionnement décentralisé fait mécaniquement émerger des documentaires démocratiquement plébiscités.

ex : un docu ou un article passe dans le fil d’actualité. A priori pas intéressant pour vous, puis il revient une fois par quelqu’un d’autre, puis une deuxième, troisième fois. Alors il faut le regarder car il doit forcément y avoir quelque chose d’intéressant dedans pour qu’autant de gens osent le partager.

 

2) De plus c’est décloisonnant, on peut écouter des avis différents en construisant des listes très diversifiées de gens que l’on suit (voir plus bas comment faire). Typiquement les oppositions classiques du paysage politique tombent quand les gens discutent entre eux et se rendent compte qu’ils se battent tous pour les mêmes choses (libertés individuelles et services publics par exemple). On peut être d’accord sur les analyses sans pour autant être d’accord sur les solutions. On combat donc le "diviser pour régner".

 

3) C’est un gain de temps énorme, je ne regarde pas la télé mais tous les docus intéressants qui y passent tournent sur Fb et donc je ne vois que le meilleur de la télé (idem pour la presse et la radio mainstream). Sans compter que désormais je peux suivre des agences de presse étrangères (avec des gens qui synthétisent ou traduisent gratuitement) qu’elles soient anglo-saxonne, arabes, afrique noire, russes, indiennes, chinoises, amérique du sud, etc.

Aujourd’hui Facebook est clairement mon premier moyen d’information qui englobe de manière intelligente et libre tous les autres.

 

4) Aucune censure qu’elle soit politique ou surtout commercial (ex : tel sujet n’intéresse « soi-disant » personne donc on n’en parle pas etc).

 

5) Pour pouvoir utiliser Facebook dans ce sens il faut donc :

 

1ere étape : S’informer

Avoir beaucoup d’amis Facebook (ou en étant simplement abonnés) qu’on ne connait pas personnellement et les plus diversifiés possibles (tout ce qu’ils publient apparaît dans le « fil d’actualité »).

Réunir un certain nombre de pages qu’on « aime » (cliquer sur le bouton « j’aime » quand vous êtes sur la page en question) les plus diversifiées possibles (tout ce qu’elles publient apparaît dans l’onglet dans la colonne de gauche « actualités des pages »).

Au bout d’un moment, se faire une "liste" de personnes ressources qui sont intéressantes dans la forme et les sujets traités (50-100 suffisent largement) les plus diversifiés possibles. Une fois la liste crée elle apparaît aussi dans la colonne de gauche sous le nom que vous lui avez donné. Là apparaît tout ce que les gens sélectionnés dans votre liste publient.

 

Comment créer une liste d’amis :

https://www.facebook.com/help/www/190416214359937

 

2eme étape : Devenir actif en relayant l’info, voir en écrivant des choses.

Si vous n’assumez pas dans la vraie vie vos opinions Facebook alors rassemblez tous les gens que vous ne connaissez pas personnellement dans une "liste". Et alors il vous suffit de cliquer sur « partager » des articles en cochant bien l’option en bas à droite du cadre de l’article que vous voulez relayez en changeant "public" (avec le petit globe terrestre) en "le nom que vous avez donné à votre liste".

Idem pour la discrétion vous pouvez vous « abonner » aux gens sans pour autant devenir leur « amis ». Vous pouvez gérer la confidentialité dans les paramètres en haut à droite du bandeau bleu (le petit engrenage) afin que vos amis ne voient pas auprès de qui vous êtes abonnés ou avec qui vous êtes amis.

 

Comment créer une liste d’amis :

https://www.facebook.com/help/www/190416214359937

 

PS : Au pire si tout cela vous parait trop compliqué, faites vous un deuxième compte Facebook spécial avec un mail anonyme (pseudonyme) crée pour l’occasion et comme ça vous êtes tranquille (aucune donnée perso évidemment).

 

3eme étape : facultative mais qui vient logiquement au bout d’un moment :

On assume ce qu’on pense et le fait que l’on peut écouter et même discuter avec des gens de gauche, de droite, musulmans, cathos, anarchistes, fascistes, antifascistes, communistes, athées, racistes, lambdas, monarchistes, qui ne votent pas, d’autres pays, un peu dingos, très rigolos, que sais-je encore... sans pour autant être d’accord avec eux. Sans compter que leurs centres d’intérêts respectifs n’ont heureusement souvent rien à voir avec leur religion, opinion politique, milieu social ou autre.

 

www.eyeswideopen.over-blog.com

"V"

 

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux."

Benjamin Franklin

 

"Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir, nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort."

Étienne Chouard

 

 

L’intelligence collective des humains mise en œuvre grâce à l’outil informatique et à internet a sélectionné un certain nombre de documentaires incontournables. Il était donc logique qu’un jour un élément de cette intelligence collective fasse la synthèse de ces documentaires et réalise "LE" support de communication de la pensée libre d’internet. Cela aurait pu être n’importe lequel d’entre nous mais celui-là a été particulièrement courageux et besogneux. Chapeau bas gentil virus anonymous !

Et merci pour nous tous et pour tous ceux à qui ça donnera envie d’aller plus loin.

S’il fallait commencer par un docu ce serait celui-là !

La version 2.0 arrive très prochainement.

www.eyeswideopen.over-blog.com

"V"

Tags : Démocratie Facebook Etienne Chouard




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • 7 votes
    Avlula 8 février 2014 11:49

    Très bien tout ça pour ceux qui sont sur FB, ça ne m’y fera pas inscrire malheureusement ^^ Mais si le virus peut propager sa maladie bénéfique grâce à FB, tant mieux.


    • 1 vote
      Chitine Chitine 10 février 2014 15:00

      Facebook est cloisonnant. Quelque soit la quantité d’amis, si moi je n’en fait pas partie, je ne peux accéder au contenu, je ne peux pas partager ni participer.
      .
      Je comprend que des gens s’y retrouvent, il y a beaucoup d’avantages à échanger avec ses amis via Facebook, essentiellement la facilité.
      .
      Mais les fondamentaux de Facebook sont contradictoires avec les grands potentiels d’ouvertures portés par le Net et le Web et d’où découlent nos espoirs d’amélioration des systèmes délmocratiques.
      .
      Jusqu’à pouvoir soutenir que Facebook est l’anti-Web en puissance de par sa logique sectaire, sa politique anti-anonymat, son business model...
      .
      Si ça permet à des gens d’échanger et d’améliorer leurs connaissances, etc. tant mieux évidemment. Mais en faire un modèle de support des processus parlementaires ou révolutionnaires, je pense que c’est une erreur que Facebook attend que nous fassions (je dis une connerie : Facebook ne l’attend plus depuis les printemps Arabes. C’est juste que depuis certaines analyses cette puissance est remise en cause. http://www.france24.com/fr/20130204-printemps-arabe-revolution-reseaux-sociaux-facebook-youtube-twitter-egypte-tunisie-libye-internet/)
      .
      Outil parmis d’autre de travailler son opinion avec celle des autres, oui.
      ""LE" support de communication de la pensée libre d’internet.", non, ce serait se leurrer.


      • vote
        eyes wide open eyes wide open 14 février 2014 23:13

        effectivement mais c’est néanmoins le seul endroit où ça arrive pour la masse et non pour une petite fraction de la population. C’est une chance, en attendant pour quoi pas...

        www.eyeswideopen.over-blog.com

        "V"

        "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux."

        Benjamin Franklin

        "Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir, nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort."

        Étienne Chouard


      • vote
        Chitine Chitine 20 février 2014 14:10

        "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux."
        .
        Facebook c’est sacrifier de la liberté (anonymat et possession de ses données privées) pour du confort.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès