• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Quand le ministère de l’éducation nationale tente d’expliquer le complot du 11 (...)

Quand le ministère de l’éducation nationale tente d’expliquer le complot du 11 septembre

C’est devenu l’obsession de Kamel : il est persuadé que son prof d’anglais a une dent contre lui. Comme par hasard, il n’a jamais la moyenne et ce malgré tous ses efforts. Il commence à croire qu'il s'agit d'un complot et décide d'en parler à ses parents. Sa mère prend alors l'exemple des attentats du 11 septembre pour lui expliquer ce qu'est vraiment la théorie du complot...

 

 

Sauf que...

 


Ceci est une orange ? ( 11 Septembre… St Thomas ) par DiDi-StuDiO

 

 

BONUS :

 

Des psychologues face aux blocages du 11-Septembre :

 

 

Tags : Education Télévision 11 septembre 2001 Complot Najat Vallaud-Belkacem



Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • 4 votes
    sls0 sls0 6 décembre 2016 14:49

    D’après un sondage IFOP, pour 56% des français ça ne doit pas déranger.
    19% n’ont n’en rien a foutre.
    Pour 21% ce n’est pas le bon exemple et pour 4% de la population ça doit choquer.

    Comme agoravox est un lieu où les 4% sont fortement sur représentés, les commentaires risquent d’être intéressant.

    Je fais partie des 21% qui trouvent qu’il y a des zones d’ombres.
    Je fais aussi partie des rares personnes qui ont lu et contrôlé les rapport du NIST, ça été une bonne occasion de se replonger dans ses logiciels de RDM et j’ai aussi la chance d’avoir le RCCM où dans son annexe Z et son tome II il y a tout les aciers avec leurs caractéristiques en fonction de la température.


    • 7 votes
      Pyrathome Pyrathome 6 décembre 2016 22:36

      @sls0
      des zones d’ombres.

      .

      Le mot est plus que faible, disons plutôt que le soleil a oublié d’éclairer toutes les scènes du crime ce jour là....

      Plus c’est gros, plus ça passe paraît-il....mais on peut s’épancher en orgie de calculs scientifiques, vous pouvez modéliser tout ce que vous voulez, certes, à condition d’avoir les bonnes données !

      Aucun gratte ciel à structure acier suite à incendie ne s’est jamais effondré à ce jour, hormis les trois tours du 11 septembre 2001 à NY....ex ( Madrid, Caracas, Dubaï...etc...)

      Toutefois, un simple coup d’œil aux vidéos en ligne depuis plus de 15 ans du "collapsing" des building 1/2 et particulièrement 7 sans aucun avion venu se crasher dessus, permet sans le moindre doute de conclure qu"on" s’est bien foutu de la gueule des gens et du monde entier....mais certainement pas des états major de la plupart des pays pris au piège du "mensonge universel"......

      La Chine ( à qui au passage a été vendu fissa les restes d’acier à moitié fondu des wtc), la Russie de Poutine, la France ( Chirac/Jospin) ...etc...etc... ont parfaitement compris ce qu’il se passait aux US, (à moins d’être con et d’avoir des services secret débiles ) ...

      À propos, le général Wesley Clark a déjà enfoncé le clou....

      Il parle de "coup d’état politique", c’est bien le terme adéquat !!

      .

      Par ailleurs, je doute sérieusement que la majorité des gens apprenant la vérité sur cette immondicité s’en foutent comme de leur première couche.......

      Essayez donc de dire à votre femme que vous la trompez depuis plus de quinze ans et +++ encore....elle devrait normalement être ravie !! smiley  smiley


    • 2 votes
      zzz999 7 décembre 2016 11:12

      @sls0  :

      Si comme vous le prétendez vous avez une formation technique et même scientifique, le caractère absolument inédit (et donc inexplicable si on se refuse à envisager la thèse des explosifs) de l’effondrement de la tour 7 devrait vous sauter au visage comme une bonne claque.


    • 2 votes
      Duke77 Duke77 7 décembre 2016 20:22

      @zzz999
      sls0, ce n’est que du vent. Je l’ai déjà démontré dans un précédent article sur le 11/9. Il dit avoir reproduit les modélisations du NIST avec des outils de création assistée par ordinateur pour en arriver à la conclusion que la V.O. est juste. Mais dès qu’on lui demande ses équations, il s’éclipse discrètement… CQFD

      En effet, pour réaliser une simulation réaliste, il faut déjà reproduire les structures dans le logiciel. C’est le B-A-BA et sls0 n’est pas foutu de nous montrer sa fameuse création (image 3D des structures). C’est donc un type qui (essaye) de se la péter genre "je suis un pro, je vous explique", mais c’est du bluff. On a l’habitude, nous qui étudions le sujet depuis plus de 10 ans, on en a déjà vu passer des Quirand et Cie.

      En outre, dire qu’il y a toutes les températures de fusion des métaux , c’est jute ridicule. Pas besoin d’avoir CATIA ou un autre logiciel de Design Assisté par ordinateur pour avoir cette information qui est trouvable en quelques clics sur le net. En plus, ce n’est absolument pas le point critique, puisqu’en l’occurrence, dans la seconde tour, on a très peu de kérosène restant après l’impact. Les video le montrent : la plupart du kérosène a brulé à l’extérieur de la tour au moment de l’impact générant une boule de feu de plusieurs dizaines de m3. Quant à la tour N7, incendie de bureau avec peu de chaleur dégagée comme les fumées noires en atteste (mélange pauvre en oxygène). Les lois de la thermodynamique sont claires : lors d’une combustion c’est la proportion d’oxygène qui conditionne le dégagement de chaleur. Les incendies sont dans chacunes des tours très visiblement peu alimentés en oxygène. Aucune tour n’est devenue une véritable torche (comme c’est arrivé à Madrid : http://www.iceberg911.net/vrac20-incendie-tour-windsor-madrid-1.jpg). A Madrid les flammes sont bien visibles et toute la structure est chauffée. Pourtant la structure a résisté et la tour n’est pas tombée. Même si la conception est différente ainsi que les matériaux utilisés, on peut toutefois tous constater de ce à quoi ressemble un incendie de grande ampleur, sans aucune comparaison avec les seules fumées visibles avant l’effondrement des twin towers.

      Bref, si sls0 n’a pas pris de claque, c’est qu’en plus de n’être absolument pas un spécialiste de la question, il manque cruellement de bon sens et n’a visiblement pris aucun recul. Dissonance cognitive ?


    • vote
      sls0 sls0 7 décembre 2016 20:23

      @Pyrathome
      Vous avez compris que je ne fait pas partie des 4%.
      On peut faire référence à d’autres incendies à condition que les caractéristiques et conditions soient identiques.
      Pour les caractéristiques :

      Les WTC 1&2, c’était une construction très solides pour sa tenue au vent et en cas de choc.
      Un incendie normal il y avait le système sprinkler très efficace, c’est employé pour les hydrocarbures. Une escouade pompiers new-yorkais traite 200m², un étage fait 4000m², c’est déjà 20 équipes, le système sprinkler c’est plus efficace.
      Le WTC 7, c’est de la construction plus traditionnelle, mais il y avait des renvois de charges en bas dus à la présence de la centrale électrique qui ne sont pas conseillés.

      Pour les conditions :
      Dans le cas des WTC 1&2 qui n’est pas reproductible dans les autres cas que vous citez c’est une construction tubulaire et non classique, il y a un avion qui a neutralisé les sprinkers, affaibli la structure et décapé la protection anti feu des poutres en acier.
      Le WTC7, plus d’eau pour les sprinckers du fait de la chute des deux autres tours, plus personne à l’intérieur, un sacré paquet de pompiers qui y ont laissé leur peau, la décision de laisser cramer n’est pas incompréhensible.

      Un extrait de l’Eurocode au sujet de la tenue de l’acier de construction, en Europe au dessus de 700° c’est plié au propre comme au figuré, les coefficients de sécurité sont bouffés.

      Les normes sont faites pour que légalement la ruine intervienne entre 1/2h à 2h, l’extrême légale c’est 4h. Sans avion et sans intervention, qu’un bâtiment s’écroule après 4h c’est légalement normal. Légalement on peut faire plus solide, c’est une limite inférieure. Dans le cas des WTC 1&2, vu la hauteur et le prix du m², ils ont visé le minimum légal ce qui est normal.
      Les normes sont plus précisent depuis les années 60, on construit plus léger d’une façon moins empirique. L’empirique ne veut pas dire moins solide, c’est parfois le contraire.

      Les structures aciers sans protections ne tiennent pas au feu, une grange métallique est à terre en 20-30 minutes, une ballade dans la campagne et ce n’est pas les témoignages locaux qui manquent.

      Je fais partie des 20% qui ont des doutes, c’est sur avant l’entrée des avions dans les tours que j’ai des doutes, après les normes et un peu de connaissances en RDM et en métallurgie font sauter les doutes.
      C’est plus le plaisir du calcul qui m’a fait contrôler les rapports de NIST, j’aurai préféré un peu plus de moyens pour que ce soit plus complet. Ca été un peu comblé par des universités qui ont en fait un de leurs TP préférés pour leurs ingénieurs structures.

      J’ai aussi regardé coté David Chandler le prof de physique de trush 911, mes chiffres ne correspondaient pas trop aux siens, une chance il a mis une vidéo en ligne. En la regardant au ralenti j’ai vu qu’il s’était trompé de 10% lors de son étalonnage, au ralenti quand il passe avec sa souris sur les bords du bâtiment, on peut relever les coordonnées.
      Bien que moins précis que REGRESSI j’ai aussi employé son logiciel, les 10% d’erreur sont confirmés.
      Toute son hypothèse est basée sur une erreur de 10%, Bien entendu il ne met pas les accélérations horizontales qui démontre qu’il y a eu des sacrés réactions de poutres lors de la descente comme on peut voir ci-dessous.


       ax m  m/s² -1,357 -11,14 -2,327 -3,532 -3,103 3,622 -4,654 4,753 -5,623 3,486 -6,981 -8,979 -8,726 11,38 -10,47 14,25 -12,22 -6,146 -14,35 -4,064 -16,29 -12,07 -18,23 -7,742 -20,55 16 -23,07 14,25 -25,6 -16,71 -27,92 -19,11 -32,38 8,235 -34,9 -28,55 -37,04 -0,9359 -39,36 9,434 -41,11 5,9 -44,02 5,586 -49,06 -2,606 -53,32 -8,042 -54,88 9,818 -61,47 1,437 -64,57 -18,8

      Quand on voit l’accélération horizontale, c’est pas trop chute libre.

      Après l’entrée des avions dans les bâtiments à part la technique ça ne m’intéresse pas. Mes questions c’est avant l’entrée des avions.
      J’ai l’impression que la fixette sur l’après sert simplement à ne pas trop se poser des questions sur l’avant.
      A l’époque il ne faut pas oublier que Bush et son équipe faisaient le concours pour être les plus incompétents et stupide.
      Un complicité intérieure ou un laissé faire intérieur n’est pas à exclure, ce ne serait pas la première fois.

      Coté explosifs, je n’ai que de légères connaissances pour la destruction des bâtiments, mes connaissances c’est plus le gaz, tunnel et carrière. Dans tout les cas ça fait du bruit et des vibrations qui se calculent. Du coup j’y crois pas aux explosifs.


    • vote
      sls0 sls0 7 décembre 2016 22:13

      @Duke77
      Je n’ai jamais dit avoir modélisé le bâtiment, le NIST l’a fait et il y a assez d’universités qui ont consacré l’équivalent de 10-20 hommes-jour pour faire ce boulot, j’ai essayé de trouver les fichiers quand même.
      Je fais partie des 20% qui ont des doutes, des doutes avant l’entrée des avions dans les bâtiments, pas après.

      De l’acier sans protection au dessus de 700° c’est de la guimauve, je n’ai pas à chercher plus loin quoi que j’ai modélisé un peu dans RDM6 avec les caractéristiques à 700°, ça ne tient pas, ça me suffit.
      Que les croyants qui font partie des 4% qui sont fortement impliqué fassent la modélisation, ils sont assez motivés et c’est à eux à amener les preuves de ce qu’ils avancent, on inverse pas les rôles.
      Ils ne vont pas le faire ça foutrait leur théorie en l’air.

      Déjà que plus haut j’écris qu’il ne faut pas mélanger tout les types de constructions métalliques, vous venez avec la tour windsor de Madrid qui a un noyau béton, le béton est employé en Europe pour ses qualités en cas d’incendie.
      Vous dites qu’il y avait moins de kérosène, dans la tour windsor il y en avait pas, les bureaux sur place suffisent à faire un bel incendie.
      Deux affirmations qui suffisent pour des gogos mais que pour des gogos.

      L’acier au dessus de 700° c’est de la guimauve, c’est dans les EUROCODE, la loi dit que le bâtiment doit tenir 4h, le WTC7 a tenue 7h, moi ça ne va.

      Voilà un photo de votre tour windsor, le béton a tenu pas l’acier, bien votre argument.

      De l’attaque personnelle des arguments style tour windsor qui ne tiennent pas la route et je perds mon temps à répondre. Ce n’est pas pour vous, c’est pour d’autres lecteurs qui pourraient prendre vos affirmations pour argent comptant.


    • vote
      zzz999 8 décembre 2016 08:53

      @sls0

      "De l’acier sans protection au dessus de 700° c’est de la guimauve, je n’ai pas à chercher plus loin quoi que j’ai modélisé un peu dans RDM6 avec les caractéristiques à 700°, ça ne tient pas, ça me suffit"

      C’est bien ce que disait duke, vous racontez n’importe quoi sous l’apparence d’une compétence bidon. Il faudrait 700° en continu pendant de longues heures sur des poutres comme celles du WTC pour qu’il y ait flambage, ce qui est loin d’être assuré dans le cas des incendies observés. De plus avec la conduction thermique considérable avec des sections de poutre pareilles, la température doit descendre largement en dessous des 100° ne serait-ce que 20m plus bas, ça n’explique donc toujours pas pourquoi les étages des tours se sont effacés avec si peu de résistance et surtout en concassant littéralement les matériaux ce qui ne s’est jamais vu dans des effondrements en empilement. De toute façon de nombreux squibs (explosions) ont été observés bien avant le front d’effondrement et qui sont toujours inexpliqués. Idem pour les micro sphérules d’acier constatées dans les poussières qui ne sont pas compatibles avec un incendie classique etc. etc..


    • 1 vote
      Doume65 8 décembre 2016 13:53

      @sls0

      « Le WTC 7, c’est de la construction plus traditionnelle, mais il y avait des renvois de charges en bas dus à la présence de la centrale électrique qui ne sont pas conseillés. »

      Tu devrais le dire au NIST qui a oublié cet argument !

      « Quand on voit l’accélération horizontale, c’est pas trop chute libre »

      Et pourtant le NIST l’a admis pour au moins la destruction des huit premiers étages.

      Décidément, le NIST devrait t’embaucher, ce sont des tout petits joueurs à côté de toi.


    • 1 vote
      zzz999 8 décembre 2016 14:38

      @Doume65

      L’essentiel pour sls0 c’est d’y aller au flan on sait jamais ça peut impressionner......lol !


    • vote
      sls0 sls0 8 décembre 2016 17:32

      @zzz999

      @zzz999
      Il faudrait 700° en continu pendant de longues heures sur des poutres comme celles du WTC pour qu’il y ait flambage.

      Là on voit tout de suite que vous ne vous êtes jamais approché d’une forge et que vous ne savez pas ce qu’est la conductivité thermique.
      L’acier c’est 50,2W/m/K et la protection qui est sensé le protéger c’est 0,03W/m/K.
      Sans protection c’est comme dans une forge, ce n’est pas des longues heures, c’est de longues minutes. Acier avec protection ça doit tenir 4h légalement. Sans c’est comme une grange.
      Pour la puissance thermique voir wikipedia.
      Avec votre vision de la conduction thermique, coté isolation thermique chez vous ce ne doit pas être le top, bonjour les ponts thermiques. Dans un incendie il y a des propagations dues à la présence d’acier qui propage la chaleur.

      Non seulement je perds mon temps avec les représentants de 4% de la population et en plus en dehors de l’attaque personnelle ils ne tiennent pas la route techniquement.
      Ils auraient un minimum de connaissances techniques, ils ne feraient pas partie des croyants donc des 4%.
      OK, agoravox TV est phagocyté par le milieu complotiste, vous êtes en nombre mais dans la vraie vie vous ne représentez que 4% de la population.
      Ne soyez pas déçu, si on prend les psychopathes ils ne représentent que 3% mais ils font plus de dégâts que vous. Vous ce n’est que de la croyance due à l’ignorance.

      J’arrête là dessous, des croyants on ne les raisonne pas car il faut faire appel à des connaissances et eux c’est l’ignorance qui les rend croyants.
      Vous faites confiance à un architecte, un théologien et un prof de physique pour des calculs de structure, vous avez bien raison.


    • vote
      Rik.D Rik.D 8 décembre 2016 21:34

      @sls0

      Bonsoir s1s0,

      "Vous faites confiance à un architecte, un théologien et un prof de physique pour des calculs de structure, vous avez bien raison."

      Loin de moi l’idée de rentré dans un débat très (trop) technique, mais A&E911 comprend - en plus d’un théologien et autre archis - une bonne dizaine d’ingénieurs structures.

      Je ne doute pas de votre intégrité, c’est pourquoi je me permets de vous donnez un lien qui, sans êtres exhaustif’, produit une bonne synthèse du débat purement technique : http://www.darksideofgravity.com/WTC_init.pdf

      Cordialement.


    • vote
      sls0 sls0 9 décembre 2016 05:12

      @Rik.D
      Merci pour le document, à première vue il est pas mal mais quand on connait la méthode souvent employé par Architects & Engineers for 9/11, on trouve assez vite leurs méthodes, on prend une partie des éléments pour valider sa théorie mais jamais dans son ensemble.
      Un exemple : Note : la tour Sud est touchée plus bas mais les colonnes d’acier y sont beaucoup plus épaisses que dans les étages plus élevés
      impactés de la tour Nord. Ce ne peut donc être un élément de réponse à la question : pourquoi la tour Sud tombe-t-elle la première.
      Bien au contraire puisque les colonnes du coeur pouvaient soutenir 2 fois la charge au niveau des étages impactés de WTC1.

      Ca parait logique et imparable comme conclusion sauf si la section est plus forte c’est parce que la charge est plus forte vu le nombre d’étages plus grand. La charge par mm² est la même et au niveau flambage la section extérieure est toujours la même.
      Le WTC2 tombe en premier car son affaiblissement est asymétrique, lors du début de la chute on voit bien qu’il bascule et c’est la coiffe supérieure en treillis qui lui garde sa rigidité au début. C’est sur une vidéo de reopen voulant démontrer la fusion d’aluminium que l’on voit le mieux la cinématique du flambage, toujours chercher le détails qui valide et on ne voit pas que l’on démontre sur la même vidéo le flambage de la façade telle que décrit par le NIST et les universités de Purdue et d’Alaska.

      La méthode c’est observer sans idées préconçues, analyser et si on peut en tirer des conclusions.
      Le problème de reopen et Architects & Engineers for 9/11 c’est qui ont déjà leurs conclusions, ils ne cherchent que les détails qui valident leurs conclusions.
      Ce n’est pas souvent une malhonnêteté, ce n’est qu’un biais cognitif, le biais de confirmation. Personne n’en est à l’abri des biais cognitifs, une fois par mois je me fais une piqure de rappel sur ce site, c’est d’abord pour moi, mais du fait que c’est toujours présent à l’esprit, on le remarque chez les autres aussi.

      Ensuite il sont toujours avec leur acier qui fond à qu’à 1400°, Pour les calcul européens on emploie dans les eurocodes cette courbe, il y a même la courbe de l’acier du WTC sur internet.

      Si vous discutez avec un pompiers qui se rappelle encore de la théorie, il vous dira que 5 minutes après l’embrasement d’un maison dans une pièce non ventilée c’est 650° et où c’est ventilé style cage d’escalier c’est 1200°. Sans aller jusqu’à 1200°, les 650° sont déjà suffisant pour foutre tout les coefficients de sécurité en l’air. On oublie pas que l’avion coupe quelques poutres ce qui n’arrange pas les choses.
      Encore une fois c’est la fixette sur la fusion alors qu’un acier de construction à 700° c’est plié au propre comme au figuré.
      Ils sont toujours à pinailler avec le kérosène alors que le mobilier de bureau est suffisant pour l’énergie thermique, confiné 650°, ventilé 1200°, c’est des chiffres français de l’INERIS (excellent site quand on travail dans le domaine du risque et la sûreté) il n’y a pas de taux de change pour le pouvoir calorifique, on peut appliquer les chiffres français si ceux du NIST ne plaisent pas.

      Les deux tours étaient de conception géniale, c’est toujours le cas. Maintenant on sait qu’il faut pas y foutre des avions dedans. Je suppose que même ceux qui ont calculer et organisé les attentats ne s’attendaient pas à de tels résultats. Le coup des sprinklers neutralisés personne n’y avait pensé.
      Si j’ai bien compris l’étude de l’impact d’un avion pour les WTC 1&2, un bureau d’étude de structure a étudié l’impact, ça tenait sans problème. Un autre bureau spécialisé incendie on leur à demandé si 30 tonnes de kérosène pouvait poser problème, ils ont certainement répondu, avec les spinklers et la protection anti feux de l’acier pas de problème. Ils avaient raison tout les deux, le problème c’est que l’avion a niqué des sprinklers, 1/3 suffit pour rendre l’ensemble HS, les tuyaux n’interviennent pas pour la résistance le premier bureau n’a pas fait tilt, la protection des poutres n’intervient pas non plus, le deuxième bureau pour eux les sprinklers étaient fonctionnels.
      Oui ça parait impossible, les américains sont très pointus, trop pointus, trop spécialisés, ils ne sont pas généralistes, pour avoir quelques fois travaillé avec eux, on le sens bien, on se sens parfois léger sur certains points mais on a une meilleure vue d’ensemble.
      Pour aller sur la lune ils avaient de très bons musiciens, le chef d’orchestre Von Braun était d’origine allemande.

      Au fait, si vous aviez une liste des ingénieurs structures de AE911 Truth ce serait gentil de de la mettre en copie, je suis allé sur leur site pour en trouver, au douzième rédacteur d’article je suis tombé sur une auteure qui a écrit un livre sur de 11/09 comme la plupart. En cliquant sur son nom je me suis aperçu qu’elle avait aussi écrit great monster corn, je n’ai pas voulu gâcher ma soirée, je me suis arrêté. Merci d’avance.

      L’impression que j’ai suite à la visite de leur site est assez bien résumé dans l’article wikipedia à leur sujet.


    • vote
      sls0 sls0 9 décembre 2016 06:20

      Pour la liste d’experts évitez ceux de la vidéo zéro,le trie est fait :
      -un ancien soldat qui croit aux OVNI, est voyant et dit être capable traverser les murs par la seule force de la pensée (Albert Stubblebine),
      -une femme qui communique avec l’au-delà par ordinateur (Barbara Honegger),
      -un auteur et acteur prix Nobel, mais de littérature (Dario Fo),
      -un professeur de physique qui tenta de faire passer un bloc de béton de Ground Zero pour du "métal fondu", affirme que les tours jumelles ont été détruites par une peinture explosive spéciale ou que Jésus a visité l’Amérique après sa résurrection (Steven Jones),
      -un consultant pour la qualité de l’eau potable, mais qui parle de test anti-incendie ou de métallurgie et que Zéro fait passer pour un "ex-manager" d’un centre d’essai prestigieux (Kevin Ryan),
      -un physicien de l’INFN (ASN italienne), mais qui nous parle d’ingénierie structurelle (Paolo Marini). Là OK il y a des pointures en structure, explosifs, sismique, à priori sa spécialité c’est la métallurgie. Sa phrase dans la vidéo c’est : « En raison de la résistance offerte par les étages intacts en dessous, il est clair que cette tour (la tour sud peu endommagée n’aurait pas dû tomber à une telle vitesse. » Un peu loin de sa spécialité, c’est 11g dans la tronche qu’ils se sont pris les étages.
      -un théologien qui soutient l’existence de phénomènes paranormaux (David Ray Griffin) ;
      -un ancienne spécialiste du coucous, aujourd’hui auteur de livres mystiques et intervenant patenté de nombreux programmes TV sur les phénomènes extraterrestres (Nela Sagadevan) ;
      -un ancien pilote de chasse américain qui se pose la question de savoir si des aliens ont fourni ou pas la technologie pour le Pentagone (Robert Bowman),
      -une ancienne strip-teaseuse (Amanda Keller),
      -un ancien collaborateur (viré) de Bertrand Russell auteur du livre "L’histoire cachée du sionisme" ("The Hidden History of Zionism") et partisan de la théorie que l’ouragan Katrina a été fabriqué pour "réduire la concentration de la population" (Ralph Schoenman)
      -une chercheuse en histoire médiévale (Marina Montesano),
      une personne qui prétend que l’attaque américaine sur la Serbie en 1999 a été commandée par Al Gore (pas Clinton) pour impressionner le Prince Charles (Webster Tarpley),
      -un ancien prestidigitateur, gardien des tours du WTC (William Rodriguez).


    • vote
      Rik.D Rik.D 9 décembre 2016 07:35

      @sls0

      Bonjour,

      Je pense que vous confondez le Consensus911 et A&E911.

      A&E911 c’est ici. Sur la page d’accueil, vous en avez déjà huit ingés structures : R.Bookman, S.Dusterwald, R.Fowlkes, A.Lopez, etc...Auxquels je rajouterai R.Korol.

      Concernant le pdf, il ne vient pas de A&E911, mais d’un scientifique français qui c’est longtemps intéressé au débat technique. Avez-vous lu son analyste sur les tests des poutres (vers la page 30 me semble-t-il) ? 


    • vote
      zzz999 9 décembre 2016 09:27

      @sls0

      Même le NIST concernant la tour 7 n’est pas arrivé à expliquer une chute libre de 2,5 secondes qu’elle reconnait, et vous dans votre petit coin, vous avez tout compris et vous avez tout vu......inutile d’aller plus loin, d’ailleurs vous ne répondez toujours pas aux points évoqués (effacement des structures existantes non touchées par les incendies, sphérules d’acier dans les poussières du WTC, effondrement symétrique comme si les flambages des poutres que vous évoquez s’ingéniaient comme par magie à se synchroniser parfaitement pour rester dans l’axe....j’en passe et des meilleures.. Du reste si il était si facile de faire écrouler symétriquement des immeubles on se demande pourquoi les écoles et entreprises de Génie Civil perdraient un temps précieux et autant d’argent à enseigner comment faire des études de répartition de charges explosives précises et synchronisée au 10e de seconde pour faire écrouler les bâtiments....et tout le reste est à l’avenant.....le croyant fanatique en l’occurence c’est vous !


    • vote
      zzz999 9 décembre 2016 10:13

      @sls0

      Je vous renvoie à cet article que je ne suis pas sûr que vous lisiez étant donné votre état d’esprit :

      http://www.reopen911.info/News/2016/11/26/reflexions-dun-ancien-salarie-du-nist/comment-page-1/#comment-26342

      En particulier cet ancien collaborateur technique du NIST nous dit : "Plus j’approfondissais le sujet, plus il m’apparaissait évident que le NIST avait cherché à atteindre une conclusion préétablie en ignorant, rejetant et niant les éléments de preuve. Un des exemples les plus flagrants est l’explication donnée pour l’effondrement du WTC 7 qui consiste en une suite élaborée d’évènements improbables aboutissant à un effondrement total et quasi-symétrique d’un bâtiment à charpente d’acier, sur sa propre empreinte et avec une accélération en chute libre."


    • vote
      sls0 sls0 9 décembre 2016 19:01

      @Rik.D
      C’est bien sur ce site que je me suis baladé pendant 2h00 environ.
      Le problème ce n’est que sur ce site ou sites idéologiquement proches que l’on donne les bios.
      Habituellement on trouve ailleurs, soit l’entreprise, soit des articles hors 911 parus, soit des anciens élèves. Rien en dehors du microcosme 911. Si j’ai trouvé mais pas en bien.

      Une approche plus psy.
      Quand on a un boulot intéressant ou l’on existe professionnellement, l’heure de la retraite ça fait parfois bizarre, on a intérêts à se préparer des projets pour combler. Personnellement j’ai fait en sorte qu’une partie de ce que je sait serve encore, 90% de mon temps c’est ONG, je bosse gratuitement, pour tout ce qui est études de risques on m’appelle, en ce moment c’est une étude de l’aléa sismique avec la protection civile locale, en parallèle j’étudie pour des maisons qui résistent à un séisme de 8, à un cyclone de catégorie 5, autonome en eau et électricité et qui soit accessible à moins de 20.000€ pour du T5-T6, je réside dans un pays pauvre. Je continue à être utile, ce n’est pas une recherche de ma part mais je suis encore techniquement reconnu.
      Je corresponds par mail avec une personne qui n’a pas préparé sa reconversion, d’expert reconnu en structures, il s’est retrouvé retraité lambda. Il n’a pas trop bien vécu la transition, maintenant ça va mieux il a un site très intéressant, il est redevenu utile et reconnu.
      Maintenant vous avez un ingénieur structure qui du jour au lendemain n’existe plus, ça peut le tenter retrouver les projecteurs même si c’est un peu borderline.
      Il y a 3% de la population qui est psychopathe (hé oui), donc il est normal que l’on puisse trouver un faible pourcentage de retraités en mal de reconnaissance.
      L’attirance des projecteurs, l’appât du gain, des parallèles hâtifs, des doutes raisonnés et raisonnables, font que l’on peut adhérer à une théorie, c’est humain.
      Vu le nombre d’ingénieurs structures il est normal d’en trouver sur A&E911. J’ai regardé de plus près les pétitionnaires, il n’y a pas de profiles experts structures ce qui veut dire que les connaisseurs hésitent à signer, comme eux je partage la plupart des doléances écrites, il y a la sensation de flou qui dérange. Il fallait un endroit où écrire les doléances, un site qui paraisse sérieux, si on ne regarde pas de trop près les chiffres il parait sérieux.
      Moi aussi j’ai des doutes mais me connaissant, je suis comme tout le monde, je fait attention aux biais cognitifs qui nous emmènent souvent du coté de la croyance ou l’objectivité n’existe plus. 

      Les gens sont assez réfractaires au changement d’idées, cette courbe est valable depuis l’étude Gabriel Tarde à la fin du 19ème, c’est la diffusion d’une idée.
      Il y a les catégories d’adoptants, ce sont les innovateurs, adoptants précoces , la majorité précoce, la majorité tardive et les retardataires. Avec 4% qui croient à la destruction contrôlée, ce n’est pas près de devenir une vérité partagée.
      Les adoptants précoces sont souvent des spécialistes qui adhèrent à l’idée.
      Ils ont beau avoir cette sensation de flou, de non dit, ils adhèrent que ce qu’ont leur présente si ça correspond à minima à leurs connaissances ou lois physiques. Au premier exemple de tromperie le doute s’installe assez vite, l’adhésion ce n’est pas gagné.

      Pour l’histoire de la poutre, c’est encore une fois le détails qui est recherché, il faudrait que je me retape le rapport du NIST pour resituer dans son contexte, sorti de son contexte on fait dire ce que l’on veut.
      Déjà sur une vidéo mise en ligne par reopen au sujet de l’aluminium on voit bien non pas les poutres tirer mais leur action sur les poutres externes, rien que cela valide l’exposé même avec d’éventuelles erreurs ou omissions.
      Le noyau centrale ce n’est que de la reprise de charge, seul au premier coup de vent il se serait cassé la gueule.
      La rigidité c’est la structure extérieure et une partie de la charge.
      Les planchers sont là pour la liaison et surtout le flambage.
      Dans la formule du flambage la hauteur intervient au carré.
      Un étage en guimauve, c’est 4 fois plus sensible, deux étages c’est 9 fois plus sensible. On comprend que des coefficients de sécurité de 3 voir 5 sont rapidement emplafonné.
      A 560° ça pousse mais la structure extérieure garde une bonne partie de ses caractéristiques. A 700° les planchers c’est de la guimauve qui ne maintient plus rien même avec une structure extérieure non chauffé et non taillée à coup d’avion j’aurai eu des doutes sur la tenue sans raidisseurs.
      Une structure tube et câbles c’est d’une rigidité et d’une légèreté redoutable, on coupe un tube ou un câble et ça s’écroule, les deux WTC sans atteindre cette extrémité suivaient un peu le même principe, ce n’est pas un maillon manquant qui faisait s’écrouler mais il n’en fallait pas beaucoup. Ca reste pour moi une conception très intelligente. Je ne me suis pas trop penché sur le problème, si le système de sprinklers aurait gardé sa fonctionnalité, les tours et le WTC7 seraient encore debout.

      Stratégiquement parlant, dans une guerre asymétrique, ce n’est au nombre de morts que le plus faible gagne mais au plus médiatique.
      Ils faut des morts mais pas trop sinon on perd son statut de victime mais il faut montrer que le fort n’est pas à l’abri. Avec moins de morts au WTC, l’intervention en Afghanistan aurait paru injuste. Trop de morts innocentes ont retourné la situation faisant passer les USA pour la victime.
      S’ils sont les commanditaires, Al Qaïda sur le moment ils ont dû être content, l’euphorie passée ils ont dû se dire "là on est mal"


    • vote
      Rik.D Rik.D 9 décembre 2016 19:45

      @sls0

      Ok, 

      Pour votre approche psy :

      1.Ces bien les arguments techniques de ces ingés structures qu’il faut analyser, et non leurs carrieres.

      2.R.Korol est une sommité dans ce domaine, votre raisonement pas de sens le concernant.

      Pour la technique pure, je ne suis pas compétent, mais deux remarques :

      Vous pensez que les poutres a 700° (?) c’est de la guimauve, mais vous ne voyez aucun inconvénient a ce que cette guimauve chauffée a 700 - et qui a donc perdu 70/80% de sa résistance - trouve la force nécessaire tiré la façade.

      De même votre remarque sur la structure centrale "Le noyau centrale ce n’est que de la reprise de charge, seul au premier coup de vent il se serait cassé la gueule.", me parait assez "aventureuse" pour qq’un qui pense avoir les capacités pour abordé correctement le sujet.

      La structure centrale c’est 47 colonnes qui - contrairement a ce vous affirmez - supporte la majorité de la charge de la tour (60%). De plus, en cherchant un peu vous trouverez des vidéos de la fin des effondrements des twin avec une bonne partie de la structure centrale encore debout qq secondes.

      Avouez que cela met un peu a mal la théorie du "marteau" soutenue par le NIST : la marteau a tout détruit SAUT la structure centrale (qui se casse la gueule sous le simple effet du vent...) !

      Dichotomie ?


    • vote
      sls0 sls0 9 décembre 2016 20:27

      @zzz999
      J’ai aussi pris des mesures avec avimeca qui est beaucoup plus précis avec sa loupe pour le pointage que j’ai repris avec regressi. J’ai bien une chute libre mais qu’au début pendant 0,515 seconde, ce n’est pas de la chute libre mais en se basant sur des pixels et une base temps de 25 images par seconde, 9,33m/s² ça peut se faire avec la marge d’erreur. Et oui, c’est toujours le pixel et la vitesse d’image qui fait la précision.
      Il faut lisser sinon on passe parfois d’une image à l’autre de -15m/s² ce qui est impossible à +5m/s² l’image suivante.

      Avimeca étant plus précis que Physics Toolkit pour le pointage, j’ai refait la mesure avec Physics Toolkit pour avoir les mêmes conditions, vidéo et outils.
      Je ne tombais toujours pas sur les mêmes résultats. Une chance pour moi, il a mis la vidéo de sa démonstration en ligne. Il s’est planté en étalonnant Physics Toolkit, 7 ou 10% de mémoire, ça se voit sur la vidéo quand on la passe image par image, avec sa souris il se ballade sur l’image, il suffit de relever les coordonnées quand il passe au niveau des bords du bâtiment qui servent pour l’étalonnage. Pour la précision c’est pas trop le top comme logiciel, le bon coté c’est qu’il ne faut pas se casser le cul, David Chandler c’est 19 mesures sur 125 images, avimeca c’est 125 mesures sur 125 images c’est plus long et chiant mais c’est plus précis.

      Faire s’écrouler un bâtiment ce n’est pas trop la connaissance des explosifs qui compte mais c’est les connaissances en structure et résistance des matériaux, le pire c’est la maçonnerie, un mauvais maçon à la construction peut influencer de 50% la résistance, là l’expérience et le pif font la différence.
      Un stage de bout feu c’est une semaine et maintenant ça doit couter dans les 1500€.
      Je connais plus coté cailloux et explosion de gaz pour les explosifs.
      Le peu que j’ai vu un bâtiment ça se prépare, ça fait du monde et c’est pas discret.
      Il faut découper les ailes des fers H ou du moins découper pour passer le RDX dans sont emballage de cuivre. Il faut placer du TNT pour déboiter.
      Oubliez la thermite pour la synchro, avec sa vitesse de ±30mm/s c’est pas possible. La nanothermite sa vitesse c’est 30m/s, c’est mieux pour la synchro mais c’est trop rapide pour fondre l’acier. Si vous ne comprenez pas vous passez votre main au dessus d’un chalumeau à 30m/s et ensuite à 30mm/s, ça vaut tout les discours.

      Pour la synchro il faudra m’expliquer comment ça se fait que le bâtiment technique sur le toit à gauche commence à s’écrouler à la deuxième seconde de cette vidéo et que la partie à droite attend la onzième seconde. Drôle de synchro ?

      Sur les photos aériennes prisent après,on voit que les débris sont parti à l’opposé des WTC 1&2 vers la poste, comme démolition contrôlée j’ai vu mieux.

      Pour les sphérules, on loue des lances thermiques comme celles employée pour l’évacuation de ground zéro, vous découpez de l’acier chez vous et dans le quartier tout le monde aura droit aux même sphérules.

      Les trois logiciels susnommé sont gratuits, faites vous même vos mesures et on en reparle.
      J’en ai pratiquement rien à foutre de 11/09 mais je fais un effort minimum pour comprendre. Faire vos propres mesures c’est moins de temps que celui passé à écrire vos commentaires sur cet article. Votre propre vérité vous fait peur ?


    • vote
      sls0 sls0 9 décembre 2016 22:36

      @Rik.D

      1.Ces bien les arguments techniques de ces ingés structures qu’il faut analyser, et non leurs carrieres.
      Désolé, j’ai parfois des doutes si c’est un architecte d’intérieur un écrivain qui ne sort des théories. Non pas sur le 11/09 j’ai un coup suivi un autre spécialiste de théories douteuses, quand il commençait à être cramé il changeait de bâton de pélerin, à chaque fois il trouvait son stock de pigeons pour payer ses "projets", génial le mec. Vous avez compris, chat échaudé craint l’eau chaude.

      2.R.Korol est une sommité dans ce domaine, votre raisonement pas de sens le concernant. La sommité n’est même pas dans wikipedia. Franchement si je trouve 30% des personnes qui ne sont pas fiables, après qu’il y ait une sommité qui se trouve dans le lot ce n’est plus mon problème, il y a les 30%, quand je dit 30% je suis gentil.
      Je connais les créateurs du code aster, il sont inconnus mais leur code est mondialement connu.
      Ce monsieur Korol le jour où je le verrai sur le forum du code aster, il commencera à exister. Cela dit, je ne l’emploie plus depuis 3 ans mais je ne suis pas une sommité, et j’emploie Robot Analysis plus simple pour le sismique.
      La notoriété n’est pas un gage de qualité.

      Vous pensez que les poutres a 700° (?) c’est de la guimauve, mais vous ne voyez aucun inconvénient a ce que cette guimauve chauffée a 700 - et qui a donc perdu 70/80% de sa résistance - trouve la force nécessaire tiré la façade.
      Sans calcul :
      Avec une résistance de 20-30% c’est suffisant pour résister à sont propre poids.
      C’est le poids propre de la ferraille et surtout du béton qui fait que ça tire.
      Vous posez une règle sur vos deux index, si vous appuyez un peu dessus vous sentirez l’effort mais vos doigts ne subiront pas d’efforts dans le sens horizontal.
      Maintenant vous attacher une ficelle entre vos deux index, il faudra peu d’effort pour les faire bouger en horizontale.
      Pour rappel, avec un plancher de moins pour raidir l’effort de fluage est divisé par 4 et par 9 si c’est deux planchers.
      Deux conditions qui permettent un fluage.

      De même votre remarque sur la structure centrale "Le noyau centrale ce n’est que de la reprise de charge, seul au premier coup de vent il se serait cassé la gueule.", me parait assez "aventureuse" pour qq’un qui pense avoir les capacités pour abordé correctement le sujet.
      Toujours sans calcul :
      Quand on voit la section du noyau central et la hauteur (411m) même sans s’y connaitre du tout, on se doute bien que ça ne peut pas tenir avec un tel élancement. Quand on y regarde de plus près il n’y a pas de contreventement, le noyau central ce n’est que de la charge pure.

      La structure centrale c’est 47 colonnes qui - contrairement a ce vous affirmez - supporte la majorité de la charge de la tour (60%).
      Je n’ai écrit que le noyau central était là que pour la charge, ne me rappelant plus du pourcentage de la charge je n’en ai pas dit plus. 60% me vont très bien et merci pour le chiffres que j’avais oublié.

       De plus, en cherchant un peu vous trouverez des vidéos de la fin des effondrements des twin avec une bonne partie de la structure centrale encore debout qq secondes.
      Ce qui n’est pas anormal ni calculable.

      Avouez que cela met un peu a mal la théorie du "marteau" soutenue par le NIST : la marteau a tout détruit SAUT la structure centrale (qui se casse la gueule sous le simple effet du vent...) !
      Je me répète, je regarde de très loin le 11/09, un jour j’ai voulu m’intéresser à la partie technique c’est tout.
      La théorie du marteau je ne la connait pas.
      Que la partie centrale qui est prévue pour résister à une charge verticale résiste plus par rapport à des chocs verticaux ça ne me choque pas surtout que la transmission de l’énergie se fait via les cordons des soudures des passerelles, en plus avec le bras de levier l’effort ne doit pas être bien important.
      Qu’ensuite que le noyau centrale qui n’est pas prévu pour tenir droit tout seul se casse la gueule quand il est tout seul, ça ne me choque pas non plus.
      Toujours sans calcul :
      Si de mon premier étage je maintient une perche verticale d’une main et de l’autre une brique, si je lâche les deux en même temps, la brique sera au sol avant le sommet de la perche. Simple non ?

      Je me répète j’ai des doutes avant, le 11/09 ne m’empêche pas de dormir pas plus que le fait d’avoir raison.
      Je ne suis ni pour ni contre, je ne réagis qu’en cas d’arguments fallacieux ou intentionnellement ou pas tronqués

      Mon avis je le donne rarement car j’en ai rarement, par contre je repère assez facilement l’erreur. Je ne suis pas anti reopen, ce n’est pas ma faute s’ils sortent pas mal d’erreurs.
      Qu’un théologien ou un écrivain fasse des erreurs c’est pas grave si ça leur rapporte, l’exactitude n’est pas dans leurs critères, qu’ils restent donc avec leur vidéos.
      Je regarde de plus près les David Chandler et consorts car eux ont d’après ce qu’ils disent la connaissance, l’erreur se transforme en tromperie.
      C’est pour cela que je regarde leur bio, je préfère une tromperie sur un CV que par rapport à une déontologie, chacun sa vision des choses.
      La déontologie, voilà pourquoi il n’y a pas d’experts structure dans les 2536 signatures de la pétition sur A&E911, signer sans connaitre tout les paramètres c’est pas trop grave. Un expert structure il a intérêt a être à la retraite, il ne risque plus qu’on lui retire son droit d’exercer pour validation de tromperie. Et même un retraité il lui reste sa déontologie normalement.

      Cela dit, j’ai regardé la motivation des pétitionnaires, il leur fallait un endroit pour exprimer leur doute, il y a un semblant de références sérieuses.
      Ce n’est pas une validation des dires du sites, souvent leurs doutes ne concernent pas l’histoire de la chute des tours. Un expert structure aura la curiosité de regarder les chiffres et lui prendra conscience qu’il risque d’apporter.

      Nota : J’ai chercher Korol sur McMaster university où il parait très bien vu.


    • vote
      sls0 sls0 10 décembre 2016 00:13

      @zzz999

      Je vous renvoie à cet article que je ne suis pas sûr que vous lisiez étant donné votre état d’esprit :
      Réponse tardive mais il faut le temps de répondre et j’ai une amie qui m’a laissé sont chiot pour la journée, ça occupe.

      En particulier cet ancien collaborateur technique du NIST nous dit : "Plus j’approfondissais le sujet, plus il m’apparaissait évident que le NIST avait cherché à atteindre une conclusion préétablie en ignorant, rejetant et niant les éléments de preuve. Un des exemples les plus flagrants est l’explication donnée pour l’effondrement du WTC 7 qui consiste en une suite élaborée d’évènements improbables aboutissant à un effondrement total et quasi-symétrique d’un bâtiment à charpente d’acier, sur sa propre empreinte et avec une accélération en chute libre."

      J’ai lu l’article et je suis allé sur le site du NIST, c’est énorme le personnel, je n’ai compté que les personnes dont le prénom commence par A, ils sont 350, ça fait un effectif de 70.000 personnes au pif. Rien qu’à Gaithersburg, il sont plus de 3000 et il y a 2700 agences.
      Habituellement je prend les 80-20 de Paretto, si c’est de l’aigri ou branque c’est le chiffre de psychopathes 3%. Rien qu’à Gaithersburg ça fait une probabilité d’aigris de 90 personnes. Que quelqu’un d’aigri sorte un article dans cette revue à daube qu’est Europhysics News n’est pas à exclure.
      Un informaticien qui se monte la tête avec des vidéos c’est plus que courant sur agoravox, le NIST ne doit pas y échapper.
      Après ce sera qui ? Une secrétaire du NIST ? Un jardinier du NIST ?
      Un ingénieur structure, il faudra peut être y faire attention sans oublier les 3% de risques.

      Une personne sur 3000 si je ne tient compte que de Gaithersburg qui ne maitrise pas le sujet, dont on ne connait pas la cause de son départ en 2011, quitter une place au NIST ça demande une sacré motivation, se faire foutre dehors c’en demande moins mais ça rend aigri. Un personne sur 3000, ça c’est du sérieux.

      J’ai relevé cette phrase dans l’article :
      Un des exemples les plus flagrants est l’explication donnée pour l’effondrement du WTC 7 qui consiste en une suite élaborée d’évènements improbables aboutissant à un effondrement total(1) et quasi-symétrique(2) d’un bâtiment à charpente d’acier, sur sa propre empreinte(3) et avec une accélération en chute libre(4).
      Il voulait peut être que les résultats envoient le WTC7 dans le Potomac ?
      1) Là ce qu’il a vu sur les vidéos correspond au rapport.
      2) C’est ce que laisse entendre les vidéos complotistes, ce n’est pas le cas quand on regarde une vidéo et encore moins dans le rapport.
      3) On peut voir dans les photos aériennes et dans le rapport que ce n’est pas le cas, ce n’est que des dires complotistes pour valider la démolition contrôlée.
      4) La chute libre ce n’est que sur les sites complotistes que c’est repris. Plus haut j’ai donné les moyens pour contrôler par soi-même que c’est de la daube.
      Zut alors ils ont essayé de justifier par calcul un résultat avéré.
      Ils n’étaient pas à l’intérieur, ce n’était pas instrumenté, il ont fait plusieurs scénarios pour arrivé à ce résultat et ils ont retenu le plus probable.
      Est-ce que c’est ce qui s’est passé véritablement ? On ne peut pas l’affirmer à 100%, c’est le plus probable.
      L’histoire des explosifs qui se seraient entendu non pas pas quelques personnes mais par des milliers de personnes, qui demande une multitude de personnes pour l’installation et qui doivent fermer leur gueule et être franchement anti patriotique, qui doivent percer, découper sans que ça se voit pendant plusieurs semaines, je ne peut pas l’infirmer à 100% mais c’est fortement improbable.
      Désolé, le rasoir d’Ockham est passé par là.

      Pour résumer, notre informaticien critique un rapport qu’il n’a certainement pas lu. Il ne fait que reprendre des phrases de vidéos 911 et ensuite un site 911 reprend un article d’une revue spéciale loufoquerie où notre informaticien étale ses états d’âme.
      Pour moi c’est plus de l’auto propagande que dénonciation d’un spécialiste de l’intérieur du système.


    • vote
      Rik.D Rik.D 10 décembre 2016 19:07

      @sls0

      Bonsoir,

      Merci pour vos analogies sur le fluage et tout, et tout, mais sans cela fait assez longtemps que je m’intéresse au 11/09 pour en avoir fait le tour.

      Je vous ai orienté vers les poutres car vous avez relevé qu’une vidéo de ReOpen montrée le tirage de la façade, et vous donniez l’impression de dire "les cons, ils nous montre une vidéo pour l’alu en fusion, et ne se rende pas compte de l’importance du tirage de la façade de cette même vidéo".

      (en passant, quand l’interieur s’effondre dans les twin ca tire la facade, mais l’interieur du wtc7 - lui - s’effondre totalment mais assez delicatement pour ne pas tirée sa facade ...)

      D’autre part, je pense que vous avez jeté un coup d’œil au travail de NIST et que vous les avez trouvés convaincant, et c’est bien normal, ils sont très compétents. 

      Mais connaissez-vous vraiment la séquence que défend le nist et ce que A&E911 oppose a ça ?

      Szamboti les résumes ici et si vous avez des calculs (car eux en on) a leur opposer contactez les, ils répondent toujours en général.

      Pour terminer, je voudrais vous préciser que perso je suis plutôt sur la ligne du "laisser faire" que de "l’inside job", mais tout n’est pas a jeter chez A&E911.

      Cordialement


    • vote
      sls0 sls0 10 décembre 2016 23:12

      @Rik.D
      Je réponds rapidement sans trop chercher à approfondir aux remarques de Szamboti.
      2’32" Le fléchissement de 50 mm pour Szamboti et 1000mm pour le NIST.
      Szamboti, raisonne certainement en terme de dilatation à la corde de la partie inférieure du treillis support de dalle. Le NIST lui a dû certainement raisonner en terme de force de traction ou déplacement pour une déformation des poutres extérieures.
      1,4mm/m/100° pour la dilatation ça tient la route pour une température inférieure à 500-600°, à 700° on est en zone guimauve, ce n’est plus de la dilatation mais du fluage dû à la température et la masse de béton.

      3’07" L’ignifugation qui serait obligatoirement en place car à l’opposé de l’entré de l’avion.
      Une vidéo d’un avion moins volumineux et sans combustible mais à une vitesse équivalente.
      C’est contre un bloc de béton donc c’est ponctuel le décapage.
      Dans le WTC il y a un gros trou d’entré et des trous de sortir.
      Rien que le combustible c’est certain, sa vitesse n’avait rien à envier à celle d’un karcher.
      En plus il me semble avoir vu des photos d’un rapport sur l’état de l’ignifugation des treillis, il en manquait quand même, c’est le coup du maillot faible de la chaine. De mémoire, il y avait plus d’un maillon car c’était localisé à plusieurs endroits. Par rapport à cette histoire de maillon, à 3’20" il parle d’un décapage complet, non un maillon suffit ou 300-500mm.

      Vous vous êtes certainement aperçu que j’emploie le mm, dans la vidéo on emploie le cm, c’est un menuisier qui à écrit le texte et non un mécanicien.

      3’36" Il parle du poids de 12 poutres pour le fléchissement, il oublie le béton dont la masse est majoritaire.
      4’ Il parle d’incohérence mais son raisonnement est incohérent ou plutôt biaisé par ses observations incomplètes.

      4’21" Le NIST a dû employé la traction des planchers car naturellement ça n’aurait pas flanché. Un plancher qui sert de raidisseur qui ne fait plus son boulot c’est la force de flambage nécessaire divisée pas 4, 2 planchers c’est divisé par 9, les coefs de sécurité sont bouffés, sans la traction des planchers ça aurait flambé, si en plus ils tirent ça n’arrange pas les choses.

      Par d’analyse par modélisation de la part du NIST de la cinématique de la chute.
      Pour avoir analysé la vidéo de la chute du WTC7, en horizontale en accélération ça va de tout les cotés, ils y a de sacrés réactions de poutres. Il y a un sacré paquet de paramètres plus ou moins connus qui entre en compte. Pour modéliser c’est énorme, on doit mailler, pondérer, entrer les paramètres et on est pas sûr du résultat car il y a plein de paramètres inconnus. Il y a eu des modélisations par la suite, pour comprendre le principe OK, pour calculer et justifier, je n’y crois pas, trop de paramètres inconnus. Si, en pondérant deci delà on tombe dans les clous. Le NIST a eu l’honnêteté de ne pas le faire et il aurait perdu du temps pour des conneries, c’est un rapport qu’on leur a demandé pas un dessin animé.

      5’13" Il ne comprend pas, je ne suis pas un pro, mon explication c’est du fait minute en écrivant, je peux me tromper et je ne prend pas le temps de calculer (une semaine).
      Sur la vidéo on voit que ça bascule et la partie supérieure rigidifiée par la coiffe de maintien vient niquer la partie inférieure moins rigide. Je suppose qu’après quelques étages la coiffe est devenue beaucoup moins rigide, elle a due se faire les dents sur la colonne interne.

      5’44" Les charges additionnelles :
      Si l’avion a cisaillé quelques poutres automatiquement il y a un report de charge sur les autres, dans le cas du WTC2 qui a été touché d’une façon excentrée ça devait être important. L’entaille que l’on fait dans l’arbre que l’on doit couper ce n’est pas pour l’esthétique et ça y ressemble assez bien. C’est pas pour rien qu’il s’est casser la gueule en premier, le report de charge était bien plus important et non uniforme.

      6’25" Des chercheurs disent que le bâtiment ne s’est penché que de 1° avant de chuter et non 8° comme le dit le NIST. Oh ça se voit à l’oeil sur les vidéos. 1° on ne le voit pas. 

      6’55" Coeffs de sécurité de 3 pour l’intérieur et 5 pour l’extérieur. Merci beaucoup, ça valide ce que j’ai écrit au niveau flambage.
      Ensuite il parle que ça aurait dû résister. La partie inférieure c’est prise 11g dans la tronche quand la partie supérieure lui est rentré dedans, plus de 3 fois la limite de rupture pour l’intérieur et plus de 2 fois pour l’extérieur.

      7’43" On ne parle pas de décélération, il n’y aurait pas de décélération ce serait de la chute libre. La décélération est implicite quand on parle d’un accélération inférieure à g. g-l’accélération on a la décélération.
      La j’avoue que ça commence à devenir pénible, un lycéen, le 4/20 lui pendrait au nez.

      7’50 On ne voit pas de décélération sur les vidéos. On voit qu’il n’a pas regardé lui même. Si on emploie Avimeca, il y en a partout des décélérations, il est trop précis, il ne reproduit que le flou dû à la taille des pixels et à la vitesse des images par seconde. Comme on a pas filmé à 200-300 images/seconde avec un énorme capteur on ne peut rien voir, avec Avimeca on ne voit que les erreurs dues à l’imprécision, je fais une moyenne et je lisse. Sur certaines vidéos de mauvaises qualité je me suis trouvé avec une accélération de 22,5m/s², g ne fait que 9,8m/s², cherchez l’erreur, pixel/vitesse. 22,5m/s² c’est de l’hyper chute libre ? C’est encore une preuve plus forte que le NIST nous trompe ?

      11’ Le NIST du fait qu’il a été missionné par le congrès devrait répondre à tout.
      Déjà il répond aux questions du congrès, malgré que via leurs impôts même les hurluberlus paye le congrès et le NIST, il n’est pas obligé de répondre à toutes les demandes. De plus il y a des questions qui ont dû rester sans réponse, un scientifique répondra je n’ai pas assez d’éléments pour répondre, un charlatan répondra.

      Ca fait deux heure que je visionne et je réponds, j’en ai vu assez pour dire que sa méthode n’est pas scientifique, il ne cherche que des détails pour valider son hypothèse. C’est à cela que l’on reconnait les croyants, il se basent toujours sur le détail validant leurs dires

      Un dernier pour la route, 17’36" l’aluminium fondu c’est blanc et l’acier fondu c’est orange. Donc l’acier fond à 1100°, oui la couleur orange c’est 1100°.
      Là il y a quelqu’un qui n’est pas d’accord dans la salle, effectivement c’est plus de 1400° donc l’acier en fusion ce n’est pas orange.
      Pour la vidéo, on à fait une balance des blancs juste avant de filmer ?
      Si c’est pas le cas, la balance des blancs de la caméra en filmant en l’air devait sérieusement mouliner, elle devait se balader entre 3000 et 7000°K, si elle devait être réglé sur éclairage du jour, le métal en fusion devait tirer sur l’orange, en éclairage artificiel le métal était blanc. En automatique, si c’est le ciel qui occupait l’image le métal fondu aurait paru orange, si on visait les flammes, le métal aurait tiré vers le blanc. Pour éviter des effets indésirables il y a une latence ce qui fait que l’on est infoutu de dire la température sauf a avoir une partie dont la couleur est connue d’une façon formelle dans l’image.
      Pour un flamme d’un combustible ayant du carbone dans sa composition c’est moins compliqué, la combustion du carbone est connue depuis le temps qu’il y en a qui ont analysé les flammes des bougies et autres. Il n’y a qu’avec un pyromètre à filament ou une caméra thermique haute définition que ça aurait été recevable.

      Je regarde la suite mais je ne fais plus de remarques.


    • vote
      Duke77 Duke77 17 décembre 2016 18:47

      Sls0, tu n’as rien compris. Je suis bien au courant qu’une partie de la tour Windsor est en béton. Ton contre-arguement est archi-connu depuis longtemps. Tu n’as qu’à aller voir du côté de reopen ou dans d’anciens articles auxquels j’ai participé sur Avox. Le problème, c’est que tu ne veux comprendre que ce qui t’arranges. Ma comparaison avait pour but de montrer à tout le monde à quoi ressemble un incendie de grande ampleur par rapport à celui du 11/9 : la tour Windsor devient une torche géante alors que la tour numero 2 de NY ne fait que fumer par quelques fenêtres. Je maintiens donc que la plupart du kerosen a brûlé à l’extérieur, et donc on est d’accord : on compare 2 incendies de bureaux... Sauf qu’à Madrid c’est un vrai brasier comme le montrent les photos. La question est : pourquoi un incendie peu alimenté et peu visible arrive à ce résultat à NY. Il n’est pas question de comparer un édifice qui s’écroule par rapport à un autre. C’est plus clair comme ça ? J’ai également répondu pour montrer aux lecteurs comment les pro-VO détournent le débat, à la manière des poltiques, faisant mine de ne pas comprendre un argument qu’ils ne savent pas contrer... Je te fais donc remarquer que c’est moi qui perd mon temps, parce que tu ne sais pas lire, ou que tu es de mauvaise foi. La tour Windsor en béton, on est tous au courant merci. Tu es peut-être nouveau dans le débat du 11/9, mais pas nous.


    • vote
      Duke77 Duke77 17 décembre 2016 19:25

      @Sls0

      @sls0

      "L’acier, au dessus de 700 degrés, c’est de la guimauve"...

      Ouh, j’avais pas vu ! Elle est belle celle-là. Je sais pas ce que tu fais dans la vie, mais si tu veux donner des cours de sciences physiques, il va falloir retourner à l’école. Par soucis de vulgarisation et pour éviter que des lecteurs de passage se fassent leurrer par la masturbation intellectuelle utlisant le conditionnel et des données très théoriques de tes posts ci-dessus, je vais prendre un exemple simple que tout le monde peut vérifier : Le collecteur d’échappement d’un moteur automobile peut monter jusqu’à 800-900 degrés lorsque ce dernier est sollicité. Munissez-vous d’un thermomètre laser, faites un pointe sur une route dégagée. Arrêtez-vous rapidement sur le bas côté et lévez le capot. S’il fait nuit, vous pourrez contempler votre collecteur d’échappement rougeoyant et contrôler sa température. Vous pourriez presque allumer un cigarette dessus ! Et bien devinez quoi : si vous tapez avec un marteau sur votre collecteur, vous verrez que ce n’est toujours pas de la guimauve ! L’argument de sls0 ne tient pas une seule seconde, d’autant plus qu’il est basé sur le fait que l’isolant ait été arraché sur de grandes surfaces le long des poutres (théorique : que du vent), et que le kerosen ait allimenté un incendie important alors que ce dernier a brûlé à l’extérieur du bâtiment au moment de l’impact. Je me répête mais on est bien obligé quand d’autres font mine de ne pas comprendre. Visionnez à nouveau le crash du 2e avion sur la seconde tour : le kerosen s’est consumé à l’exterieur de la tour au moment de l’impact formant une gigantesque boule de feu. Après laissez sls0 jouez avec ses théories, elle ne tiennent que si on occulte ce genre de faits, pourtant bien visibles et donc bien réels, eux.


    • 5 votes
      gaijin gaijin 6 décembre 2016 15:29

      on a le " sentiment " que parfois le gv américain ment ....c’est y pas beau ça ....bon tant que ça reste un sentiment et que ce n’est pas un fait tout va bien dormez braves gens ............. ( armes de detruction massive mdr )


      • 2 votes
        Zatara Zatara 6 décembre 2016 21:29

        @gaijin
        la psychologie du peuple américain sur le 11 septembre est peut être bien une des clés .....dont dépend le reste de la population mondiale. Oui, des fois, c’est aussi bête que ça...


      • 16 votes
        Nigari Nigari 6 décembre 2016 15:48

        La stratégie de l’infantilisation

        Elle consiste à s’adresser au public comme à des enfants en bas âge. La plupart des publicités destinées au grand public, particulièrement radiophoniques, utilisent un discours, des arguments, des personnages et un ton particulièrement infantilisant, voir même débilitant, comme si le téléspectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le public, plus on utilisera un ton infantilisant.

        (une des stratégies d’ingénierie sociale - manipulation des masses - répertoriée par le professeur Noam Chomsky)


        • 3 votes
          pegase pegase 6 décembre 2016 15:53

          @Nigari


          Vous êtes mûre pour rejoindre l’upr smiley 


        • 4 votes
          Pyrathome Pyrathome 6 décembre 2016 22:49

          @Nigari
          Elle consiste à s’adresser au public comme à des enfants en bas âge.....

          .

          Tout à fait ça, le terme employé est "pédagogie"......

          .

          Plus on cherchera à tromper le public, plus on utilisera un ton infantilisant.

          .

          Et oui, c’est comme les cons de Audiard, c’est même à ça qu’on les reconnaît, car ils osent tout......

          Mais l’éveil des masses est en route, et les rayons du soleil sont fatals aux vampires !


        • 6 votes
          Oursquipense Oursquipense 6 décembre 2016 16:12

          Il est exemplaire ce petit clip. Exemplaire du debunkage pour le nuls.

          2 tours sont tombées ? Oui, mais aussi un autre bâtiment non impacté par des avions mais par des débris enflammés. Des personnes avec une formation d’ingénieur-structure se demandent encore comment ce bâtiment en particulier a pu s’effondrer comme il s’est effondré. En fait ils ne parviennent pas à comprendre comment le report de charges dû aux dégâts a pu entraîner un effondrement total et symétrique de cet immeuble.

          Le problème n’est pas que de savoir si un gouvernement ment ou pas, il est aussi de se demander pourquoi les questions telles que celle que j’évoque sont considérées comme faisant partie d’une théorie du complot. S’il y a un défaut de conception qui a entraîné un effondrement qui n’aurait pas dû se produire c’est normal d’enquêter dessus, rien que pour les assurances.


          • 3 votes
            V_Parlier V_Parlier 6 décembre 2016 19:26

            @Oursquipense
            Ceci dit, le fait qu’il y ait eu "assistance" au sol ne change rien à la donne ("inside job" ou pas). Je suis d’ailleurs étonné que tant de gens (en dehors des assurances et de ceux chargés de traquer d’éventuels exécutants complices) insistent sur le caractère fondamental de ce point. Surtout quand on sait que :

            - Des saoudiens impliqués dans le royaume sont mouillés dedans

            - Ils ont été couverts par le gouvernement US (et ça c’est du mainstream). Ceci donne une relativement bonne idée du commanditaire principal, non ?


          • vote
            gaijin gaijin 7 décembre 2016 12:51

            @Oursquipense
            " se demandent encore "

            il s’est effondré a cause de ben laden c’est quand même pas compliqué a comprendre ?! et puis comme le disait notre bien aimé ( loué son nom ) ex premier sinistre : " chercher a comprendre c’est déjà excuser ...." donc les ceux qui cherchent a comprendre sont non seulement des complotistes mais des proterrorisme .....

            circulez y a rien a voir


          • vote
            michel-charles 6 décembre 2016 16:20

            Le 11..la veille du 12 ?


            • 1 vote
              wendigo wendigo 6 décembre 2016 20:28

              @michel-charles

               Non, le lendemain du 10, ne mettez pas de fausses informations dans l’esprit des gens, espèce de négationniste calendaire, COMPLOTISTE !


            • 4 votes
              bonalors 6 décembre 2016 17:46

              c est la ou on voit que aux USA il y a encore des gens qui pensent alors que la France est un peuple de kangourous encéphaliques, un bigorneau est plus intelligent que cette nation entière AH AH AH


              • 6 votes
                JP94 6 décembre 2016 17:55

                L’explication depuis "Charlie" est que nous sommes attaqués car nous sommes une démocratie où les citoyens ont l’esprit critique et la liberté d’expression - enfin sous certaines limites : à condition qu’ils pensent comme tout le monde et comme la version officielle. Si vous adhérez à l’idéologie dominante, vous vous croyez vraiment libre ...

                Mais curieusement, ce ne sont jamais les gouvernements qui sont attaqués par ces terroristes, ce sont les mêmes victimes que ceux de la politique sociale du gouvernement, et en tout cas jamais les responsables de cette politique, ce qui est assez troublant.
                Le gouvernement nous désigne pourtant des ennemis au niveau des Etats : Corée du Nord, Cuba, Russie ... états qui n’ont rien à voir avec les attentats mais qui pourtant rejettent notre système. Ces états sont victimes de mesures de rétorsion très graves : blocus économique, confinement aux frontières mais ne nous agressent pas.
                A l’inverse, les états véritablement rétrogrades et aux conceptions antinomiques aux nôtres, tels que l’Arabie saoudite ou le Qatar, ou même les Pays baltes, l’Ukraine fasciste, qui financent ou utilisent en outre des mercenaires et le terrorisme, ne sont jamais cités par le gouvernement et les médias. 
                L’ennemi, finalement, est toujours un ennemi de classe.

                Dans la vidéo bien morale l’élève persuadé que son prof en a après lui n’a d’ailleurs aucun esprit critique ni n’a été informé par sa mère de façon critique sur le 11/9 et refuse de se poser la moindre question : il trouve des complotistes fous et mauvais, sitôt qu’on le lui intime. Un citoyen bien obéissant et nul à l’école, voilà le modèle pour la ministre de l’Education nationale.
                Car symétriquement, on peut en déduire que l’adepte de la théorie du complot est le 1er de la classe, et que notre élève pensait qu’il était le chouchou du prof !!!

                • 5 votes
                  pegase pegase 6 décembre 2016 19:07

                  @JP94

                  Les dictatures se sont toujours méfiées des gens intelligents, ils préfèrent un peuple moutonnier et peu instruit ...


                • 4 votes
                  Guit’z 6 décembre 2016 18:34

                  Abby Martin est une femme intelligente, courageuse, honnête et - ce qui ne gâte rien - jolie comme un cœur. smiley


                  • 1 vote
                    wendigo wendigo 6 décembre 2016 20:30

                    @Guit’z

                     Oui et accessoirement teigneuse comme une hyène .... l’archétype même de la Rose, c’est beau, ça sent bon et c’est bourré d’épines !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès