• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > TF1, avant, après - Fragments du Quotidien

TF1, avant, après - Fragments du Quotidien

 

TF1, la première chaine de télévision française, qui a succédé à l'ORTF. 
TF1, la chaine ou les pièces de théâtre ont été remplacées par des émissions de télé-réalité.
Il fut un temps où sur TF1, il y avait des émissions culturelles en première partie de soirée. Ce n'est pas une blague, je vous jure que c'est vrai.
Aujourd'hui, Il ne reste plus qu'une seule émission culturelle sur TF1, "au fil des mots", elle est diffusée en dernière partie de nuit, après minuit.

 

L'autre émission.

 

Tags : Education Télévision Médias Culture



Réagissez à l'article

7 réactions à cet article


  • 3 votes
    La mouche du coche La mouche du coche 3 mai 12:14

    Ne craignez rien. M. Macron va faire cesser cela et remettre de la culture à TF1. smiley


    • 2 votes
      L'autre émission L’autre émission 3 mai 12:39

      @La mouche du coche
      Vaut mieux en rire qu’en pleurer. smiley


    • vote
      Un gars lambda Un gars lambda 3 mai 22:07

      @La mouche du coche

       smiley pas mal smiley


    • 6 votes
      Qamarad Qamarad 3 mai 13:19

      La solution passera principalement par une loi sur la propriété des médias( anti trust intelligent ), une association des citoyens à l’élaboration des programmes télévisés pour certaines grandes chaînes (par des conseils où ils seraient appelés, tirés au sort ), une refonte totale de la politique dans ses liens avec les médias (sondages interdits , temps de parole, devoir de présenter au moins un certain nombre de propositions pour se présenter à une campagne etc etc), créer une déontologie stricte avec une commission disciplinaire (un ordre comprenant des profils divers avec, des tirés au sort, des journalistes d’expérience et d’autres personnes pour que ça ne vire pas en tribunal soviétique etc) Enfin, un dernier élément qui me semble parfois un peu négligé, celui de la sélection des journalistes. Il va falloir songer à réformer en profondeur, voire à fermer les écoles de journalisme. Il faut en revenir à ce qui a fait la grandeur du journalisme français : toutes ses passerelles qui existaient avant et qui faisaient que des profils divers et intéressants se retrouvaient en tête de gondole , de sorte à ne plus avoir une machine à dupliquer du petit conformiste.


      • vote
        L'autre émission L’autre émission 3 mai 16:58

        @Qamarad
        Il est certain qu’une télévision, non soumise aux lobbys commerciaux et autres , n’a pas de frein pour produire de la qualité.


      • 2 votes
        Qamarad Qamarad 3 mai 17:35

        @L’autre émission

        Oui, mais comme je le disais, cela va plus loin encore. Même après guerre, la presse n’était pas exempte de liens troubles avec le monde de l’argent. Le scandale, c’est surtout le changement anthropologique à l’oeuvre. Le niveau baisse, c’est certain, mais l’on a aussi l’émergence d’un nouveau type d’individu. Une sorte de conformisme qui suinte physiquement et qui rend tout discours vain, parce que l’on tombe dans l’affect pur. Depardieu, avec le parler qu’on lui connaît, disait à leur propos " Tu les vois... on ne sait même pas s’ils chient. Ah c’est sûr, c’est pas des mecs qui peuvent boucher les chiottes comme moi. " Petit, costume ceintré, air juvénile, naïveté qui va avec, on coupe sans arrêt l’invité avec 100 questions (toujours dans le registre juvénile ), gueule d’ange, malice sans aplomb... Le problème, c’est autant le proprio que celui qui tient la caisse...


      • vote
        Un gars lambda Un gars lambda 3 mai 22:06

        @Qamarad
        Je suis d’accord.

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès