• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Wizman / Barbier : "Il faut une police" sur Internet

Wizman / Barbier : "Il faut une police" sur Internet

Après le 1er épisode de l'enquête d'Ariel Wizman sur les commentateurs du Net, voici la série complète en quatre épisodes. Le courageux journaliste de la chaîne cryptée explore les bas-fonds de la société, les entrailles puantes de l'humanité, les égouts de la pensée... le web participatif. Il en revient écoeuré et réclame l'intervention d'une police du web pour civiliser cet espace sauvage et barbare, encouragé par le patron de l'Express, qui réclamait il y a déjà deux ans un droit mondial du web contre les anonymes.

 

Partie 4 : Canal+ La Nouvelle Edition – 28/11/2013


 

Partie 3 : Canal+ La Nouvelle Edition - 27/11/2013

 

 

Partie 2 : Canal+ La Nouvelle Edition – 26/11/2013

 

 

Partie 1 : Canal+ La Nouvelle Edition – 25/11/2013

 

 

En janvier 2001, Philippe Val écrivait dans le journal ultra-conservateur satirique Charlie Hebdo :

"A part ceux qui ne l’utilisent (Internet) que pour bander, gagner en bourse et échanger du courrier électronique, qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs, qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, leurs haines, ou leurs obsessions. Internet, c’est la Kommandantur du monde ultra-libéral. C’est là où, sans preuve, anonymement, sous pseudonyme, on diffame, on fait naître des rumeurs, on dénonce sans aucun contrôle et en toute impunité. Vivre sous l’Occupation devait être un cauchemar. On pouvait se faire arrêter à tout moment sur dénonciation d’un voisin qui avait envoyé une lettre anonyme à la Gestapo. Internet offre à tous les collabos de la planète la jouissance impunie de faire payer aux autres leur impuissance et leur médiocrité. C’est la réalité inespérée d’un rêve pour toutes les dictatures de l’avenir. (...) La plupart des forums sont les chiottes de la pensée où s’exprime une sorte de gastroentérite intellectuelle. Il y a plein de matière débondée, on y va tout le temps, ça répond sans doute à un besoin des viscères cérébrales, et on clique comme on tire la chasse."

 

On le voit, presque 13 ans plus tard, rien n’a changé chez nos éditocrates... La HAINE.

Tags : Droit Internet Web 2.0 Censure Médias Police Liberté d’expression



Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • 49 votes
    Super Di$$ident Super Dissident 28 novembre 2013 19:16

    Marrant comme les libertaires d’hier, les produits résultats de mai 68, les ex trublions du paf devenus has been qui interdisaient d’interdire sont les premiers à demander aujourd’hui qu’ils ont passé la date de péremption que l’on flique le moindre espace où l’on peut encore uriner sur la voie publique sans se faire serrer et coller une amende. On dirait que certains regrettent le temps où ils monopolisaient la parole médiatique sans possibilité de droit de réponse pour ceux qui furent méprisés, culpabilisés, insultés, ignorés, rejetés, réduits au silence par cette intelligentia bobo parisienne qui vivait bien tranquillement dans sa bulle protectrice et fournie outrancièrement en cocaïne. On dirait que les junkies de canal+ découvrent qu’ils ne sont pas les seuls sur terre, atterrissage rude après des années à flotter sur des nuages roses artificiels, bienvenue chez nous.
    +
    Si au moins ce reportage sur les "haters" approchait et cernait un tant soit peu la vérité d’un sujet si vaste qu’il est impossible à résumer, mais Ariel est tellement à côté de la plaque que ça en est pathétique. Un inutile de plus à mettfre dans la corbeille d’un clic de mulot. Jamais je n’échangerais mon mariage homo contre deux barils d’Ariel, jamais ! 


    • 37 votes
      Al West Al West 28 novembre 2013 19:29

      Incroyable cette propension des journalistes à utiliser en permanence et sans répit le champ lexical du nazisme et à filer des métaphores toutes plus douteuses les unes que les autres.
       
      Rien ne vaut une petite reductio ad Hitlerum pour la pensée unique, miam.


      • 1 vote
        Philippe Baptise 28 novembre 2013 19:45

        Je ne comprends pas pourquoi personne n’aime Wizman, et surtout Barbier, non mais il fait quoi de mal franchement ?

        https://www.youtube.com/watch?v=yZnaP7pCj4Y

        Quand je vois cette bande annonce je me dis qu’il a du talent voila tout. Fuck les haters. Barbier, ton courage sera toujours à saluer, sans parler de tes analyses aux petits oignons, un vrai intellectuel et charmant avec sa petite écharpe rouge.

        :p


        • 7 votes
          psynom 28 novembre 2013 19:59

          « les haiters, narcissisme tout puissant, la toute-puissance des médiocres, la réalité de l’insignifiance, la nausée, les éboueurs du net, les infections du net, les tontons flingueurs du net, soldats tueur solitaire investi d’une mission narcissique, pris d’assaut par les opinions les plus viles... » Impossible de reprendre toutes les formules du pauvre haiter de journaliste qui ne sont que ses commentaires.
          Il a tout compris, pour faire du buzz il faut provoquer de la haine.
          Mais que font les éboueurs de la télé (
          les modérateurs à la télé) ?


          • 27 votes
            karikakon karikakon 28 novembre 2013 20:27

            C’est pas Christian Barbier, qui doit s’appeler mais Christian Barbant...Jamais vu un con aussi imbue de sa connerie.


            • 23 votes
              DIVA DIVA 28 novembre 2013 20:52

              Alors selon le pro ingérence blanche, Barbier, laisser monsieur tout le monde utiliser le seul médium à sa disposition, qu’est Internet, pour signifier son mécontentement = Re deuxième guerre mondiale et re shoah ?
              .
              Complètement aberrant !
              .
              Ces cuistres à la solde de mammon, n’ont toujours pas compris que le problème, c’est eux !
              .
              J’imagine sans peine qu’à terme, leur souhait serait d’empêcher qui que ce soit d’user d’un pseudo, ou d’exprimer quelque avis qui n’irait pas dans le sens de leur bien pensance républicaine !
              .
              Bref, au final, ces mini reportages plutôt médiocres, se limitent à de la dénonciation sordide proférée par de ridicules gendarmes du net, auto proclamés, en l’occurrence appartenant à la communauté, qui s’en prennent une fois de plus, et à la liberté d’expression, et au FN, donc à la France !
              .
              Le valeureux Wizman n’a visiblement pas apprécié que Soral rappelle, par le biais d’Internet, son appétence passée (?), pour les Village People !


              • 4 votes
                Phaeton RduXVIII 28 novembre 2013 22:53

                Sans animosité de ma part, ces arguments sont vains mais surtout hypocrites...
                 
                Je suis moi-même globalement contre la censure et j’admets qu’il y a une tentative de diaboliser le FN avec la dénonciation de ces messages. Mais je me pose sincèrement la question de savoir si on peut quand même tout dire.
                 
                Je vais donc te demander :
                 
                Es-tu pour une légalisation des propos insultants, discriminatoires, haineux et violent ?
                La liberté d’expression doit-elle donc être absolue ?


              • 23 votes
                Christoff_M Christoff_M 28 novembre 2013 20:53

                pour qui il se prend ce petit minus comme Barnier deux petits pantins perroquets du système qui ne font que propager la novlangue et la pensée unique !!!

                tout en criant au racisme pour empecher leur contradicteurs de s’exprimer !!

                ils auraient fait de bons agents de la propagande et de la denonciation chez Orwell...

                Et en attendant il faudrait retrouver des videos anciennes ou pls jeunes ils devaient dire tout l’inverse fascinés comme tous les mecs de l’époque par l’internet miraculeux qui allait amener l’humanité au progres !!

                Le problème de ces bobos parisianistes c’est qu’ils ne sortent plus depuis des annees de leurs quartiers ouest et ce qu’ils ne comprennent pas c’est que la France ne leur ressemble pas et que le net n’est que le reflet d’une partie des français qui ne les aiment pas non plus donc qui n’ont pas le droit d’exister, ces petits chefs vaniteux purs produits des medias parisiens se prenant un peu vite pour des representants de la bonne pensée en France !!


                • 13 votes
                  Al West Al West 28 novembre 2013 20:54

                  "A part ceux qui ne l’utilisent (Internet) que pour bander, gagner en bourse et échanger du courrier électronique, qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel ? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs, qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, leurs haines, ou leurs obsessions."
                   
                  En y réfléchissant à deux fois, cette phrase est particulièrement drôle quand on sait que la plupart des médias de masse sont déficitaires.
                   
                  Autoquenelle smiley


                  • 13 votes
                    Boom_QaBoom Boom_Boom 28 novembre 2013 21:05

                    Extrait de Les éboueurs du net à 1min15 (3eme vidéo) :
                    "Grosso modo 2 messages sur 100 sont racistes, et grosso modo 20 messages sur 100 doivent être enlevés pour des propos agressifs, vulgaires("pouffiasse"), mauvaise blague("bouffonne") qui peut être douteuse("greluche") ou raciste-antisémite des choses comme ça("Vite Marine ça urge")."
                    En gras apparaissant les images associées au discours de l’éboueur Jérémie Mani.
                    .
                    Les frontistes apprécieront d’être le sujet principal de cette soupe de Wizman.


                    • 3 votes
                      Vla l'Jean Jean Valjean 29 novembre 2013 08:34

                      "Si je dis : demosthene est parvenu à faire censurer tous mes messages sous l’article "Petits secrets" de la SARL Le Pen par Asselineau", et j’ai reçu dans ma boîte mail un rappel à l’ordre du service juridique d’agoravox."
                      -
                      Faut croire que ces message devaient encore y aller avec le dos de la cuillère... (je ne les ai pas lus)
                      Mais c’est rassurant de voir qu’Agoravox se décide enfin (beaucoup trop tard) à faire un peu de ménage sur sa plateforme.


                    • 20 votes
                      Amethystae Amethystae 28 novembre 2013 21:21

                      Tiens, Ariel découvre l’eau tiède. C’est une conséquence prévisible de trop d’entre soit, d’autocongratulations mutuelles, de 30 ans d’audiovisuel à la sauce Drucker, la télé trop polie pour être honnête d’hier, trop lisse, trop aseptisée avec ses overdoses de politiquement correct. Ils ont prématurément tué la "France profonde" en faisant semblant de croire qu’elle n’existait plus à force de ne plus en parler, par honte, par dégoût, par ignorance, par préjugés, par mépris, par crainte de regarder ses origines. Monter à Paris pour oublier le petit bled de campagne où l’on a été mis au monde par des parents trop rustres pour comprendre le glamour langage des paillettes, du fric, du champagne, de la drogue des riches et du showbusines.
                      *
                      Mais le sait il Ariel que mon père dans notre salon, le soir venu, devant le petit écran bleu et dans son fauteuil le traitait lui et ses semblables de mots grinçants, chantant et fleuri en ricanant, mots que la décence, le respect des administrateurs de ce site ou la peur de la modération m’interdit de reproduire ici ?
                      **
                      Peut il dans sa suffisance et son absence de remise en question s’imaginer combien de fois mon père s’est fâché tout rouge, tout seul et bien inutilement devant le spectacle de ses semblables, Ariel ? Que sa tête ou celle d’un de ses collègues aurait encaissé des gifles si il eût été présent en chair et en os devant mon père, au lieu d’être une simple image sur un écran ?
                      ***
                      Combien de fois en rentrant du travail, et avant un match de foot, mon père aimait à se prendre la tête avec ce qu’il appelait des tarlouzes, des pantins, des jean foutres ? Je ne les ai pas comptées, heureusement que pour m’y soustraire, il y avait l’ordinateur et ma console Sega dans ma chambre. Car je prenais parti pour les pauvres présentateurs, mon père me dégoûtait, c’est vrai quand il vociférait dans le vide, contre ce monde médiatique qui me faisait secrètement rêver. Et aujourd’hui que je ne suis plus adolescente, aujourd’hui que j’analyse différemment les choses, je me dis qu’il avait raison mon père, pas par érudition ou talent de clairvoyance, non, par simple bon sens, que de sentir que ce monde là sentait le faux, le mensonge, l’hypocrisie, le superficiel. Je regrette de l’avoir méprisé pour cela. Car aujourd’hui je pense comme lui. Dommage qu’il ne soit plus là pour qu’il le sache à quel point je me sents sotte d’avoir été si naïve, si fausse rebelle. Pardon papa.
                      ****
                      Le sait il Ariel que si la télé avait été aussi interactive qu’internet, pendant tous ces émission en direct où l’on filtrait les messages des téléspectateurs pour ne garder que les élogieux, que ceux qui caressent dans le sens du poil, flattent les artistes, les auteurs, les animateurs, les gens du petit écran, sauf en de rares occasions, comme celle qui valu sa chute médiatique à Chantal Goya, ces petits imprévus trop rares que l’on appelait les aléas du direct, le sait il Ariel que si les bouseux de l’autre côté du tube cathodique avaient eue la possibilité de s’exprimer aussi ouvertement qu’aujourd’hui, les haters n’auraient pas été moins nombreux. A force d’auto congratulations, ce monde artificiel semble l’avoir oublié, que lorsque l’on s’expose publiquement, il y a les éloges quand c’est mérité, et les critiques quand on est médiocre. Avec la qualité artistique ou simplement spectaculaire puisque tout est devenu spectacle y compris la politique qui n’a cessé de baisser autant dans les jeux d’acteur que les performances des experts en tout genre qui se succèdent afin de partager leur science sur les plateaux tv, il est logique qu’au bout de trente ans de chute, de course vers plus de quantité et moins de qualité on récolte ce que l’on a semé, d’autant plus si pendant ces trente ans, le mensonge a régné sur un média censé nous informer et que l’on découvre aujourd’hui grâce à un nouveau média, la face cachée du petit écran et de sa clique de privilégiés qui se sont bien payé nos têtes pendant toutes ces années, journalistes en première place du podium des tartuffes.
                      *****
                      Le sait il Ariel ou n’est ce qu’une tentative de salarié qui sait qu’internet détrônera définitivement la télé traditionnelle dans un futur proche pour diaboliser ce concurrent avant de se retrouver à son tour et de façon presque méritée au chômage, en retraite anticipée, ou à la rue, comme ces ouvriers que lui ou les siens on tant toisés avec arrogance ?


                      • 2 votes
                        Vla l'Jean Jean Valjean 29 novembre 2013 08:47

                        Ce que vous dites est vrai et c’est exactement la grosse part de responsabilité que ne veut pas prendre en compte Wizman, pour autant ce que l’on pourrait considérer sur le net comme des réactions viscérales à cette pensée unique (et ce petit monde politico médiatique qui se regarde le nombril et se congratule en boucle), ces réactions de haines que décrit Wisman existent bel et bien et je les constatent tous les jours ici.
                        Alors ?
                        En face, êtes vous comme Wizman, incapables d’analyse critique par rapport à votre "camp" ?


                      • 4 votes
                        Amethystae Amethystae 29 novembre 2013 10:36

                        Qu’entendez vous par notre "camp" ? Je ne me considère pas dans un camp mais je reconnais tout à fait qu’internet sert aussi de défouloir facile de façon lâche et anonyme pour ceux et celles qui déversent leur trop plein de frustrations diverses dues à des causes diverses, ce qui n’est que le reflet d’une société en souffrance à bien des titres et pour des causes multiples qui sont trop longues à énumérer ici d’autant plus que c’est presque au cas par cas qu’il faudrait analyser la situation pour être à peu prêt dans une forme de réalité crédible analytique de ce phénomène relativement nouveau qu’est internet.
                        *
                        Vous savez ça me rappelle un peu le temps des CB’s et des radio amateurs, mon père s’adonnait à ce loisir, la plupart respectaient une sorte de règle ou de charte de bien séance mais il existait déjà des "trolls" qui pourrissaient les ondes, les parasitaient, juste pour le plaisir d’embêter leur monde. Internet c’est la CB puissance mille donc ses effets sont amplifiés par quantités de facteurs différents que je ne peux énumérer dans un commentaire puisqu’il faudrait écrire un livre en plusieurs volumes pour essayer d’approcher une exhaustivité encore toute relative.
                        **
                        Il y a par exemple, pour tenter d’expliquer ce déferlement d’énergies négatives sur la toile qu’internet est accessible à tous, des jeunes aux vieux, des fortunés aux démunis, toutes les clases sociales, anonymes et célébrités s’y cotoient de façon inédite, du moins virtuellement, mais il y a un bouleversement radical dans le domaine de la communication, et le virtuel même si il est déformant n’est qu’un reflet du réel, malgré tout. Il faut tenir compte des décennies où la parole était réservée à une certaine caste qui avait accès aux médias, papiers, radios, télévision, qui pouvaient se permettre d’insulter une bonne partie de la population tout en flattant une autre, ce qui a permis de mettre en place cette "pensée unique", ce politiquement correct, cette "novlangue" qui n’est pas adaptée à la réalité mais qui a tenté de faire plier cette réalité au bon vouloir d’une pensée formatée, artificielle, niant celle de la France "rance, moisie, d’en bas" et cette France passée pour ringarde et réduite au silence, fait son come back en force avec cette autoroute qui lui est offerte pour s’exprimer, et plus de trente ans de frustrations contenues, ça fait du bruit quand ça se libère d’un coup.
                        ***
                        Il y a évidemment la nature humaine qui est loin d’être parfaite qui entre en ligne de compte, cette nature humaine qui, à force de propagande, on a tenté de l’orienté plutôt de force que de gré vers une forme de normalisation à l’image promue par les médias de masse, qui est en totale contradiction avec les valeurs des petites gens. Il y a tant de facteurs que je ne peux tout écrire ici, mais c’est comme un éventail entre deux extrêmes et chaque fibre de l’éventail est un degré, un paramètre supplémentaire à prendre en compte si l’on veut expliquer un peu le comment du pourquoi de ce déferlement de haine sur internet, surtout en cette période d’incertitudes économiques, sociales, spirituelles, etc, où les inégalités sociales sont mises en lumière chaque jour alors que des gens qui pètent dans la soie demandent à d’autres de se serrer encore plus la ceinture pour que ces mêmes nantis se goinfrent encore d’avantage, c’est indécent, c’est comme de forcer un crève la faim de faire la garde devant la vitrine bien garnie d’un boucher. Il y a les tensions communautaires évidemment, et à force de mise en avant médiatique d’un traitement de faveur à plusieurs vitesses souvent au détriment des "français de souche" pour favoriser une discrimination positive ou au contraire, on diabolise les personnes de confession musulmane quand une opportunité électorale s’y prête, et je ne parle même pas de la misère affective ou sexuelle, qui est à l’instar du crève la faim, un véritable appel à la convoitise pour les moins chanceux nés avec un physique ingrat qui voient des fesses étalées partout jusque sur les pots de yaourt sans pouvoir assouvir leur désir, il y a le fait que les gens doivent jouer des rôles en société, doivent s’autocensurer tout le temps, faire semblant, sourir de façon forcée au travail, masquer leurs faiblesses, leurs perversités, leurs travers, on peut de moins en moins se révolter, puisque tout est fait pour aseptiser la moindre crise de colère, de minimiser nos souffrances quotidiennes, en tou cas chez les petites gens, la souffrance des nantis ou des pleurnicheurs professionnels on la connaît, elle est assez exposée, mais les anonymes sont priés de mourir en silence, si possible, il y a tant de facteurs à prendre en compte que c’est impossible à résumer.
                        ***
                        Quoiqu’il en soit, je constate une chose, si les moyens de communication ont révolutionné notre monde, je trouve que l’on communique de moins en moins dans le réel. Vous sortez avec des amis, ils ont le portable vissé à l’oreille, la tablette graphique prête à être dégainée pour surfer, même en plein dîner au restaurant, c’est pareil avec les réunions de famille. Plus on peut communiquer, et moins on se parle, moins on s’écoute, moins on se sent concerné par les proches, au détriment des échanges virtuels. Vivrions nous ainsi par procuration à force de lassitude du monde d’antan ? Pour masquer notre insignifiance ? Ou juste pour cacher que nous souffrons d’un manque d’humanité ?


                      • 2 votes
                        Amethystae Amethystae 29 novembre 2013 10:45

                        Pardon pour es fautes, je ne me suis pas relue avant de poster mais je voulais ajouter ceci, ce qui est peut être le plus grave, en tout cas une conséquence inédite dans l’Histoire, c’est que le virtuel est en train d’influencer le réel, et pas de façon positive. Je ne suis pas voyante, mais je doute que ça finisse en embrassades planétaire tout ça. Je vous souhaite une bonne journée


                      • 1 vote
                        Amethystae Amethystae 29 novembre 2013 10:57

                        Sachons relativiser ce que l’on peut trouver sur internet, beaucoup de gens en sont capables, d’autres prennent au contraire tout au premier degré, surtout les plus jeunes générations, qui sont nés dans un monde photoshopé, déformé, où la frontière entre le réel et le virtuel se mélange pour former une troisième réalité qui n’existe pas, donc je crains qu’une partie des moins de trente ans ne sache plus faire la distinction entre ce qui est vrai, concret et ce qui est faux, virtuel. Il y a aussi le recours à des raccourcis, des amalgames, dans les discussions virtuelles sur des sujets graves, importants, des déformations du langage qui à terme, à force d’être répétées et pour résumer un flot d’informations si important qu’il est impossible de traiter pour un cerveau humain, du moins dans une discussion comme celle ci ou qui pululent dans les divers forums, qu’on en arrive à la simplification extrême des sujets traitant de la vision du monde de chacun et par souci pratique ou intellectuel, la tentation est grande de devenir manichéen, de tout réduire à une bipolarité des choses, à la réduction simpliste du tout blanc tout noir, bien et mal etc.. Alors que le monde dans lequel nous vivons ainsi que les êtres qui l’habitent, sont tout en nuances de gris. Aussi sachons ne pas prendre trop à coeur les propos que l’on y trouve, sur cette toile ou chacun apporte son trait de pinceau, et où chacun y voit ce qu’il veut bien voir, et trouver ce qu’il veut bien chercher. Car Internet est un outil merveilleux, il est tant de choses, il est presque humain dans sa complexité, capable du meilleur comme du pire, c’est à chacun de savoir si il veut être meilleur ou si il veut devenir pire encore. Selon son humeur du jour, là encore c’est tout une palette de nuances qui s’étale, car le manichéisme n’existe que dans des esprits bien étroits. Voilà, j’ai fini je crois cette fois smiley 


                      • 3 votes
                        Niza 28 novembre 2013 21:23

                        Les gros "classiques" du web qui répugnent le plus les internautes ne sont même pas mentionnés par Wiezman, les 2 girls 1 cup, 2 guys 1 hammer, etc comme quoi la géométrie variable de leur indignation n’a pas de limite.



                          • 11 votes
                            funambule funambule 28 novembre 2013 22:06

                            Défendre ou attaquer "les haters" ne veut rien dire, puisque l’insulte n’est qu’un résumé grossier de la pensée.


                            Défendre le droit d’insulter c’est encourager la non-réflexion.
                            Si ceux qui insultent, passaient du temps à construire une critique, ce serait plutôt bien.
                            Enfin moi, je dis ça, mais je ne suis qu’un gros fils de pute.


                            • 2 votes
                              ffi 28 novembre 2013 22:56

                              Déjà que les forces de police peinent à faire régner l’ordre dans la rue,
                              alors je n’ose imaginer sur internet...
                               
                              Que Barbier payent les effectifs nécessaires avec ses impôts !
                               
                              En fait, je crois qu’internet ne devrait pas être considéré comme un lieu public.


                              • 8 votes
                                Hijack ... Hijack 28 novembre 2013 22:58

                                Avant Internet, je ne pouvais supporter plus de 2 secondes Wizman ...
                                S’il parle de ce qu’il se dit sur les réseaux sociaux, il devrait se rendre dans les forums, où il constatera que le niveau n’est pas le même.

                                .
                                Ces pseudo journalistes en veulent au net ... normal, vu que c’est le Web qui montre au grand jour les mensonges des médias, leur soumission, leur incompétences.
                                .
                                La haine dont ils parlent est dans leur petit esprit. Ce n’est pas les petits "tui tui" ou "face de bouc" pour ados où rien n’est approfondi, juste quelques pistes à condition de chercher longtemps pour trouver quelque chose de crédible. Ce qui leur fait peur à ces Wizman, Barbien et Aphatie, ce sont les genre Soral, Dieudo qui eux argumentent -chacun à sa manière- sans qu’ils ne puissent les contredire honnêtement ; voilà pourquoi ils en veulent à Naulleau qui justifie leur absence totale d’argument contre la soi disant ... Grrrr haiiiine ! ... pire, le compère de Zemmour donne plus raison à Soral que Soral lui même ... bref, tout ça, afin qu’ils puissent se donner un semblant d’existence (toutefois bien rémunéré et sans risque) et surtout ... faire semblant d’oublier où est la vraie haine ... , se rassurer et rassurer leur conscience, du moins, s’ils en ont - manifestement Naulleau tout nullissimes qu’ont été ses prestations, a au moins une conscience ... même à l’insu de son plein gré.


                                • 14 votes
                                  Aldo Berman Aldo Berman 28 novembre 2013 23:19

                                  La gestapo du net. Ils vont incendier le hashtag !


                                  • 2 votes
                                    christophe nicolas christophe nicolas 29 novembre 2013 00:09

                                    Voici le paradoxe du bras d’honneur. "Quand personne ne regarde, un vicelard fait un bras d’honneur, vous ne répondez pas. Au bout de 10 bras d’honneur, vous répliquez "sale con". Là c’est noté enregistré et classifié, vous êtes menaçant... "

                                    Celui qui fait les bras d’honneur n’est pas vexé car pour lui c’est un jeu, il attend la réaction, il l’espère pour piéger. 

                                    Par cette façon de faire, il prouve qu’il faut être maître de ses émotions pour manipuler et gagner. Soumet toi, sois gentil ! Fait comme moi, tu vois, je t’ai eu... tralala lalère... Il faut un esprit faux et un comportement maîtrisé pour gagner où j’utilise tes réactions pour te discréditer (sorties de leur contexte évidemment) et te ruiner la réputation et la carrière.

                                    Mes commentaires sont toujours sous mon vrai nom. J’ai travaillé avec des gars qui faisaient cela, voici ma réponse. Vous êtes des sales cons.

                                    Tout est prémédité et ils ont complétement macqué ma vie privée, ils faisaient cela à plusieurs pour brouiller les pistes et communiquaient entre eux. Ils ont réussi à retourner ma femme comme pour John Searl, tant pis, elle a préféré faire confiance à des étrangers qu’à son mari. Est-ce de la haine quand je les traite d’enflure ? Non, de la justice... Ne vous inquiétez pas je suis encore largement créditeur...

                                    Ils faisaient ça parce qu’ils trafiquaient les appels d’offres et autres malhonnêtetés en truquant les élections du personnel, etc... C’était donc très important de me faire "rentrer dans le système",de me manipuler en attendant, de fouiner pour trouver des "casseroles". Quand on espionne la vie privée d’une personne et qu’on lui montre en permanence qu’on connait tout par de discrètes allusions, en général, il se couche et accepte car c’est son intérêt.

                                    Oui mais voila, j’ai fait ça : Théorie de l’intrication et ce n’est pas de la télévision, c’est juste mais comme les abrutis qui travaillaient avec moi ont entraîné tout le monde dans l’espionnage, ça a finit pas un cafouillage planétaire. C’est parti jusque chez Obama, Angela, la présidence, etc... Je me savais espionné... Je n’allais pas me coucher devant des "fantômes"... Ils ont eu tout le loisir en 13 ans de m’expliquer mais ils ne lâchent jamais, jamais, jamais rien.... Mais là, c’est vraiment trop gros pour eux, même pour Vinci, même pour la SNCF, même pour le Président Obama, les Président ne sont que des intérimaires, pas mon cerveau.... je n’y peux rien, les gars de mon ex boite étaient tellement persuadés de gagner, tellement persuadés que les croyants sont des nigauds alors que leur degrés d’inculture touche le néant qu’ils n’ont pas pensé une minute que Dieu est également justice. Je ne vous cacherez pas que j’ai quelques mérites en terme d’endurance des souffrances de l’esprit. Pour eux, Moïse est un film, Elie un acteur de série, Elysée une avenue de Paris, Jésus un spectacle Québécois, Dieu une invention psychologique. Ils découvrent avec stupeur qu’on leur aurait menti. Oui, bien sur, l’école de la République est un lavage de cervelle, tous les pouvoirs font cela...

                                    Donc c’est l’heure du réveil, on dit "apocalypse"... c’est le message de Jésus, le verbe de Dieu, qui revient mieux compris.... économie

                                    C’est la Sainte Catherine Labouré, vous pouvez commandez une médaille. Quant aux juifs, ils seraient inspirés de reconnaître Jésus comme Messie comme Itzhak Kadouri l’a annoncé. Dieu leur a préparé un royaume d’esprit de vérité pas un royaume par les armes et bravo pour ceux qui ont continué à croire à l’ancien testament, tout le monde à fait des erreurs de bonne foi, moi le premier, c’est une rédemption de vérité sauf pour les esprits faux par choix.

                                    Pour l’instant vous ne voyez que le sommet de l’iceberg....

                                    Quoi ! Si on ne peut plus traîter les connards de connards, où va le monde !



                                      • 2 votes
                                        Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 novembre 2013 01:11

                                        Oh la vache. Ca décape fort, ce numéro !! smiley


                                      • 2 votes
                                        Vla l'Jean Jean Valjean 29 novembre 2013 10:30

                                        Lamentable et triste comme toujours.


                                      • 1 vote
                                        Phaeton RduXVIII 29 novembre 2013 11:39

                                        Moi ce que je constate, c’est qu’il n’existe pas de genre d’humour contre les blancs ou les noirs par exemple.

                                         
                                        L’humour le pire que j’ai entendu sur les noirs, qui a faché un pote antillais, c’était dieudo qui dénonce justement le racisme negrophobe dans un sketch...très drôle du reste.

                                         
                                        Mais sinon, je ne vois rien de comparable à cette merde qui ne provoque que des rires forcés, peut-être parce que l’humour n’est ici qu’un alibi ?


                                      • vote
                                        Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 29 novembre 2013 12:52

                                        Je ne vois pas ça comme ça. Ce numéro me dérange, et c’est justement ce que je trouve intéressant, parce que ça me pousse à me demander ce qui est dérangé en moi. Je trouve la démarche dadaïste, bien plus "dada" que la plupart des impostures de l’art prétendument "contemporain". 




                                      • 4 votes
                                        Boom_QaBoom Boom_Boom 29 novembre 2013 13:34

                                        @Rdu
                                        T’es un peu comme ton pote antillais, tu comprends pas le vrai sens des sketchs :)
                                        Heureusement vrais négros reconnaissent vrais négros.
                                        Et plus généralement, vrais reconnaissent vrais.


                                      • 1 vote
                                        christophe nicolas christophe nicolas 29 novembre 2013 01:12

                                        Pour en revenir au débat, il y a quand même un truc foireux sur internet. Pas sur agoravox, c’est toujours correct.

                                        Aldo Berman à une photo extraordinaire... et les commentaires sont en général très pertinents. Sur le document du  miracle de Saint christ qui je vous le dit tout de suite est exact, il est précisé en haut de la page 31 d’utiliser la toile à très très bon escient.

                                        Ne nous le cachons pas, il y a de sacrées "merdes" sur internet. Un jour j’ai fait l’étude suivante : Vous débranchez tous les modérateurs, vous vous mettez sur "image", vous tapez au hasard sur le clavier et vous faites le calcul de la pornographie.

                                        Les commentateurs d’agoravox, c’est l’académie...

                                        Un jour en voitue, je passe devant la voie ferrée et il y avait deux jeunes filles . L’une écartait les jambes et l’autre prenait une photo, vous voyez le genre... bêtises d’adolescentes sauf qu’un train ne peut pas s’arrêter... Evidemment, c’était certainement pour internet.

                                        Le problème est l’anonymat, si Jésus en parle... Il faut penser aux enfants. L’erreur serait de les espionner.

                                        Les juifs sont assez sourcilleux, j’ai vu des sites où ils sont paranoïaques. Ils y a plusieurs raisons. Peuple élu met à part. Le talmud nous traite de goy d’une manière assez raciste, encore faut-il des éclairages. Cela a été écrit à Babylone., ce n’est pas clair, pourtant il y a le prophète Daniel à Babylone qui préfigure l’apocalypse. Dans ma vie personnelle, clairement, le peuple élu m’a carrément "martyrisé" et il brandit facilement l’antisémitisme pour tout se permettre sur les gentils mais je ne nie pas que les "pas gentils" ne soient pas justes avec eux. Le sionisme pose problème.

                                        Tout cela devrait se résoudre d’ici peu. Pour en revenir à internet, vous n’ignorerz pas que je suis croyant et même s’il y a beaucoup de témoignages sincères de miracles, il y a aussi du traficotage et comme l’église est apathique pour trancher car il lui faut un petit siècle, ça pose problème. Il n’y a pas que ça, il y a beaucoup de manipulations, en général les internautes d’agoravox ne se laissent pas faire mais, j’ai remarqué que les images sont utilisées vraiment de façon partiales.

                                        En tout cas, Jésus a dit, utilisez le à très très bon escient.... et ce que dit Jésus...



                                        • 1 vote
                                          Aldo Berman Aldo Berman 29 novembre 2013 01:55

                                          Un message un peu confus je trouve ;)

                                          Mais le pouvoir de l’image n’est qu’une illusion temporelle appartenant au monde des idoles.
                                          L"image n’est rien. Seul compte le regard que l’on porte.

                                        • 4 votes
                                          Matozzy 29 novembre 2013 09:54

                                          Ce qui est amusant, c’est de les voir s’interviewer entre eux. Tous du même petit monde fermé... (ah non, c’est vrai...parfois, ils demandent à la Licra.... smiley)
                                          Mais pourquoi donner la parole à d’autres ? Ce serait illogique puisque seuls eux veulent parler et savent penser, évidemment. Les autres sont des "haters". Le plus fort, ça reste Philippe Val quand même. Lui c’est carrément de la psychopathie (ouille, je suis un hater... j’ai émis un jugement ! Val, lui, ne se permettrait pas ce genre de chose lui. Il a de la hauteur, le Monsieur...)


                                          • 2 votes
                                            eQzez edzez 29 novembre 2013 10:00

                                            le sionisme comme le terrorisme , est un danger .


                                            • 1 vote
                                              eQzez edzez 29 novembre 2013 10:01

                                              plus serieusement je dirais le sionisme est une forme de terrorisme trés dangereux.


                                            • 2 votes
                                              Phaeton RduXVIII 29 novembre 2013 10:59

                                              Avant je refusais toute critique du sionisme qui me paraissaient fausse ou injuste...

                                               
                                              Mais tout a changé depuis cette semaine, ou j’ai cumulé rhume, colique, hemoroïdes et incontinence.
                                               J’ai fais des recherches sérieuses sur le net, et j’ai appris que le sionisme était même à l’origine de la peste noire, un fait qui a été effacé de nos manuels de propagande historique...
                                               
                                               
                                              A mort le terrorisme sioniste, qui est méchant parce que...


                                            • 1 vote
                                              eQzez edzez 29 novembre 2013 11:12

                                              c’est vrai ou c’est de l’ironie ?


                                            • 2 votes
                                              Phaeton RduXVIII 29 novembre 2013 11:24

                                              A vous de voir, quoique je ne vous conseille pas de faire des recherches sur mes hémoroïdes et ma propension à me pisser dessus...


                                            • 7 votes
                                              Boom_QaBoom Boom_Boom 29 novembre 2013 13:37

                                              ou sur ta proximité idéologique avec Rudy Reichstat xD


                                            • vote
                                              Phaeton RduXVIII 29 novembre 2013 14:46

                                              Oh tu sais Boom Boom, de ce que j’en sais, ce sont plutôt les non-idéologies qui me rapprochent du fondateur de conspiracy-watch...

                                               
                                              Je ne suis pas fan du site car je préfère me confronter directement au complotisme, qui est presque une passion, mais je trouve son site plutot intéressant et bien plus objectif que certains ne le disent...


                                            • 3 votes
                                              yoananda yoananda 29 novembre 2013 18:11

                                              Ca tombe bien la chine vient d’annoncer qu’elle est parvenue a "nettoyer" (censurer) le web. Barbier pourrait aller demander conseil aux chinois sur la manière de s’y prendre pour sa police du Net.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès