• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > #7 Le Bulletin de Ruffin : SMIC, Famille Mulliez, Questions au gouvernement (...)

#7 Le Bulletin de Ruffin : SMIC, Famille Mulliez, Questions au gouvernement & Florence Parly

Le réalisateur de « Merci patron ! », soutenu par La France insoumise, s’est imposé dans une circonscription de la Somme touchée de plein fouet par la désindustrialisation et le chomage.

 

 

Rejoignez François Ruffin sur : http://www.francoisruffin.fr

 

Tags : Politique François Ruffin



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article


  • 1 vote
    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 12 juillet 15:16

    Huit jours après sa nomination comme ministre des Armées, Florence Parly fait le ménage dans ses activités privées. La nouvelle ministre a annoncé ce lundi 26 juin qu’elle avait décidé de démissionner de se fonctions d’administratrice chez Altran, Ingenico et Zodiac Aerospace. Une décision qui vise à éviter tout soupçon de conflit d’intérêts.
     
    Mais cette décision concerne également le mari de la nouvelle ministre, Martin Vial. Ce dernier, commissaire aux participations de l’Etat, a décidé de se mettre en retrait des sujets liés aux entreprises du secteur de la défense suite à la nomination de son épouse, a-t-il déclaré à l’agence Reuters.
     
    Martin Vial, qui dirige l’Agence des participations de l’Etat (APE) depuis août 2015, a également demandé à être remplacé au conseil d’administration de Thales où il siège en tant que représentant de l’Etat. Premier actionnaire de l’équipementier pour l’aérospatiale, la défense et la sécurité avec près de 26% du capital, l’Etat est aussi actionnaire de Safran et d’Airbus Group et contrôle DCNS et Nexter dans le secteur de l’aéronautique et de la défense.


    • 4 votes
      Vlad Dimir 12 juillet 23:10

      Le job de Mélenchon Ruffin et tout la clique soumise est de canaliser la colère des gens puis de la foutre progressivement au chiottes, un peu comme les syndicats ne représentant qu’eux même...


      • 3 votes
        maQiavel maQiavel 12 juillet 23:16

        @Vlad Dimir
        Parce que vous imaginez que les gens sont tellement en colère que si on ne les canalise pas , ce sera le grand soir ? Vous avez vu comme moi les dernières élections , n’est ce pas ? 


      • 4 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 13 juillet 00:17

        @Vlad Dimir
        Les syndicats se sont toujours battus pour les intérêts des travailleurs ... Il n’y a que les patrons qui rêvent d’un monde sans syndicalistes ... Je ne me prononcerais pas sur Mélenchon, mais j’aime bien ce François Ruffin qui se paye au SMIC en tant que député, ce que même moi je ne ferais pas, alors que je suis vraiment à gauche politiquement !


      • 2 votes
        Vlad Dimir 13 juillet 00:47

        @maQiavel

        Oui, 50% des Mélenchonistes on voté macron.


      • 2 votes
        Vlad Dimir 13 juillet 00:50

        @DJL 93VIDEO

        Le syndicat ne sert que de fusible et de régulateur, les pseudos "Insoumis" sont un super syndicat du point de vue nationale, une arnaque donc.


      • 2 votes
        Vlad Dimir 13 juillet 00:52

        @DJL 93VIDEO
        "Les syndicats se sont toujours battus pour les intérêts des travailleurs" Hahahahaha !!!...


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 13 juillet 09:27

        @Vlad Dimir
        Et vous pensez que si Melenchon n’existait pas pour les canaliser , ces 50 % de Melenchonistes qui ont voté pour Macron feraient la révolution ? smiley

        Vous savez bien que non. Alors Melenchon canalise la colère de qui exactement ? Et s’il ne le faisait pas, il se passerait quoi ?

        Cette histoire de canalisation de la colère populaire n’a pas de sens... 


      • 1 vote
        Semi Kebab 13 juillet 10:24

        @maQiavel
        La nature ayant horreur du vide, le FI remplace le FN, naturellement, à la place d’épouvantail à gros bourges pétés de thunes pour faire croire aux gueux qu’il y a une solution politique à leurs conditions déplorables.

        .

        Et oui, le FN étant en train d’exploser en mille morceaux, la poissonnière et Filippot étant presque sur le départ à coups de pieds au cul, n’a même pas droit, en tant que parti ayant passé le deuxième tour alors que Mélenchon n’a été que le 4ème cocu de ce système électoral, de représenter l’opposition tant rêvée par le FN comme place au soleil près de la gamelle sans avoir à se salir les mains avec de quelconques responsabilités dans l’exercice du pouvoir que le Fn s’est contenté de faire semblant de critiquer pour exister pendant 40 ans en faisant d’une pierre deux coups, enrichir les Le Pen et museler toute autre option nationaliste et/ou patriotique voire identitaire.

        .

        Depuis quand dans un concours digne de ce nom, le 4ème coureur prend la place qui reviendrait légitimement de droit au challenger ? C’est dans quel pays qu’on peut voir ça ? La Bolivie ? La Corée du Nord ? Non, la France.

        .

        Donc Mélenchon va servir de nouveau Le Pen au système pour museler toute espèce de contestation du pouvoir en place en attendant qu’à droite, un parti sérieux politiquement émerge pour remplacer le presque feu national front et repartir comme en 40 pour continuer à enculer les français pendant quelques décennies encore.


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel 13 juillet 10:42

        @Semi Kebab

         Je ne crois pas non plus que le FN était utilisé pour canaliser une colère. C’est un épouvantail dont le rôle est de ramener les électeurs vers les partis de gouvernement mais ce n’est pas du tout une soupape de sécurité servant à éviter une révolution.

        Il n’y a pas de risques révolutionnaires en France ( en tous cas , pas tant que le niveau de vie n’aura pas drastiquement baissé ). Ni à gauche , ni à droite de l’échiquier.

        C’est pour ça que je ne crois pas à ces théories soraliennes de « canalisation de la colère » ,car ça suppose qu’une révolution est imminente et qu’elle nécessite de la part de la classe dirigeante des stratégies de diversion. 


      • 1 vote
        Semi Kebab 13 juillet 11:28

        @maQiavel
        Exact, il n’y a aucun risque révolutionnaire en France, par contre de la colère il y en a, au G20 à Hambourg, les blacks blocks ont blessé presque 500 policiers, mis la ville à sac, donné une image de chaos, relatif, bien sûr, car une habitante de Hambourg m’a dit que c’était très exagéré par la presse, cette impression de ville ravagée et transformée en théâtre de guerre. Certains quartiers ont morflé mais ce n’est pas la Lybie non plus.

        .

        La masse critique de colère n’est de loin pas atteinte ni le degré de souffrance des populations d’ailleurs pour que les gouvernements peuvent se sentir menacés par leurs peuples, les occidentaux, j’entends, et puis faire la révolution entre un big mac et les vacances d’été, faut quand même pas déconner, non ce que l’on nous montre c’est la minorité d’excités prêts à en découdre soit parce qu’ils n’ont que peu de choses, voire rien à perdre, soit parce que ce sont des fils de bourge qui se paient des sensations fortes sous prétexte de causes sociales avant d’intégrer la boîte de papa ou finir guichetier d’une banque quelconque de laquelle ils pètent les vitrines aujourd’hui pour se sentir exister.


      • vote
        Semi Kebab 13 juillet 11:30

        pour que les gouvernements PUISSENT se sentir menacés par leurs peuples... scuzez


      • 1 vote
        Croa Croa 15 juillet 08:00

        À Vlad Dimir,

        Non pas autant. Beaucoup cependant hélas et l’attitude du comité directeurs le la Ø a énormément déçut, notamment avec leur sondage truqué d’après 1er tour : C’était trop dur pour Mélenchon de déclarer qu’on ne donne pas d’ordre à un insoumis ? smiley 

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès