Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Anis Al Fayda sur la fusillade à Marseille, les migrants, la politique - (...)

Anis Al Fayda sur la fusillade à Marseille, les migrants, la politique - independenza webtv ©

 

Tous droits réservés : independenza webtv © - Paris (France), dimanche 25 octobre 2015 - independenza webtv s'entretient avec Anis Al Fayda sur l'actualité (fusillade à Marseille, les migrants, la politique, l'insécurité, la surveillance de masse, le Front national ...) Par ailleurs, Anis Al Fayda est l'auteur du livre "Abécédaire, galets dans la boue ". Le livre est disponible à la librairie Facta (Paris, métro Trinité-d’Estienne-d’Orves Ligne n°12) ou sur le site Amazon. Par ailleurs, Anis Al Fayda est joignable par mail : anis.alfayda@gmail.com

 

contact : independenzatv@gmail.com
https://www.facebook.com/independenza.webtv
https://www.youtube.com/user/independenzawebtv
https://twitter.com/independenzatv

independenza webtv ©

Tags : Sécurité Paris Violence urbaine Violence Marseille Migrants



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article


  • vote
    michel-charles michel-charles 26 octobre 2015 14:28

    Une preuve de plus que les politiciens ne maîtrisent RIEN....


    • vote
      calem 26 octobre 2015 14:39

      La délinquance est proportionnelle à la pauvreté et il ne faut pas compter sur le FN pour inverser la courbe.


      • 1 vote
        sls0 sls0 26 octobre 2015 21:34

        @calem
        Ce n’est pas la pauvreté mais l’écart riches/pauvres, c’est l’indice GINI, c’est récurant au niveau corrélation pour tout les pays. Il y a d’autres corrélations, la sensation d’inefficacité du système judiciaire, la répression policière exagérée.

        Il y en a d’autres qui sont variables en fonction des pays, le taux d’alphabétisation, le taux d’urbanisme surtout en fonction du temps, ect....

        La pauvreté intrinsèquement n’est pas criminogène, je vis dans un pays pauvre et entouré de pauvres. Les conditions de pauvreté c’est peut être un vivier mais pas une cause.

        Je réside en Amérique latine, c’est plus par rapport à cette région que je me base.

        J’ai un coup voulu comparer à la France, paradoxalement les chiffres y sont plus difficiles à trouver.

        Par contre les synthèses de Bauer on les trouve plus facilement ; à priori c’est plus sont idéologie sécuritaire qui le guide que les chiffres. Comme il est écouté par les politiques, le coté sécuritaire permet d’enlever des libertés et permet de marginaliser le pauvre*.

        Je réside dans un pays plus criminogène que la France, il y a 23 homicides pour 100.000 habitants, la France c’est 1,1. Je peux voir l’évolution de la criminalité ou la délinquance. En France je vois le chiffre de la perception de la criminalité, les autres chiffres je vois les changements de logiciel d’acquisition de la délinquance c’est tout. L’avant et l’après ce changement ne sont pas interprétables car les critères sont différents.

        Les médias ou merdias sont là pour endormir, si on peut distiller un peu de peur de l’autre aussi c’est un plus.

        Avec la peur disparait la solidarité et on peut facilement faire accepter l’inacceptable à quelqu’un qui a peur.

        * Comme le pauvre est appelé à être de plus en plus à la mode, il vaut mieux anticiper, marginaliser une majorité c’est plus difficile.

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès